MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Speed dating pour rondes et ronds ?

25680
Prax a écrit:
J'ai dit ce que j'en pensais d'un point de vue généraliste, mais un tel speed dating "réservé" aux rondes pose quand même plusieurs questions. À supposer  
que des femmes acceptent ce principe du ghetto, qu'en attendraient-elles ? Combien appréhenderaient (souvent à raison) de voir débarquer des queutards qui ont dans l'idée de se taper une grosse ? Si comme dans le titre du sujet on inclut les hommes, ça suppose que théoriquement, des ronds se présentent également. Et comme beaucoup de femmes rondes ne jurent que par les hommes minces ou tout au moins qui n'ont pas leur physique, je ne pense pas qu'elles se présenteraient sachant d'avance quel types d'hommes elles auront en face d'elles.......... J'imagine donc mal qu'une telle rencontre puisse apporter le succès à leurs organisateurs, qui rappelons-le, en attendent avant toute chose des retombées financières.


Comme beaucoup, je préfère les rencontres “naturelles”, amis en communs, loisirs, dans le quartier ...
Maintenant si un speed dating pour rondes est un ghetto que dire d’un site pour rondes ?
Je préfère les voirs comme des options pour rencontrer d’autres personnes qui comprennent certains points de ma vie, pas un refuge ou un lieu fermé.

Maintenant je n’ai jamais eu de soucis avec les bars gay, les bars pour gay bears etc.
Encore une fois, c’est une question de regard, de comment on envisage la chose.
Si on veut le voir comme une fermeture et un carcan, c’est une possibilité.
Si on veut le voir comme une option permis d’autres et juste une occasion de faire les choses différemment une fois, c’est aussi une possibilité.
Non ?
25680
reinette81 a écrit:
En fait c'est aussi mon parcours qui me fait autant me méfier des sites, speed dating & co ou du moins l'utilisation que beaucoup en ont. Honnêtement physiquement mon mari n'est pas quelqu'un sur qui je me serai retournée dans la rue. Je bavais sur les bruns ténébreux aux cheveux longs et yeux clairs ou très noirs, grand (très). Je suis avec un chauve (ex brun soit ^^)aux yeux marrons qui fait la même taille que moi... sur sa fiche il jouait à cacher son physique justement. Non pas qu'il avait honte mais juste qu'il vivait dans une petite ville où il n'avait pas envie d'être reconnu. Idem pour moi. Donc sur un site de rencontre ce n'est pas nos physiques qui ont attiré l'autre.
Le critère de la géographie? Ben justement je voulais quelqu'un de proche, de ma ville ou de ses villages alentours. Il c'est avéré que c'est sur un malentendu que nous nous sommes rencontrés. Lui avait élargi son périmètre de recherche mais moi non. Il se trouve que nous avons tous les 2 le même nom de village voisin à... 1 lettre près! C'est comme ça que j'ai dit oui sinon honnêtement je ne sais pas si j'aurai dit oui même si avec du recul 1H de route c'est pas la mer à boire.
Donc voilà sur un malentendu ça peut le faire ^^

Après je ne nies pas que l'attirance physique joue mais de là à en faire LE critère, à catégoriser les gens et à les regrouper entre eux c'est quand même autre chose.
Il y a ce coté une femme ronde ne peut attirer que des mecs qui recherchent avec ce critère. J'ai vraiment du mal à voir de l'inclusion dans cet entre soi. OK c'est rassurant mais pour moi c'est un gros risque d'attirer les personnes qui nous veulent pas du bien. Parce que ça veut dire qu'on est pas sure de soi, de sa "normalité" et qu'on croit devoir jouer dans une autre catégorie. Un terrain tellement aimé des pervers narcissiques et autres paumés des relations humaines saines.

De par mon expérience perso aussi je crois que le schéma "j'ai peur de pas plaire car je suis trop grosse" n'est que l'arbre qui cache la forêt. La vraie question est plutôt "de quoi mes kilos me protègent?" et là ça commence à devenir intéressant. Je connais peu de rondes qui n'ont pas une carapace en fait. De quel type d'homme/ de relation on veut se protéger? Quel filtre deviennent nos kilos?


Comme je disais plus haut, un speed dating pour rondes, un after work pour travailleur indépendant, une sortie pour déguster du vin avec des inconnues ...
L’important n’est-il pas d’avoir le choix ?

Pour le filtre que sont nos kilos, je suis 10000% sur la même longueur d’ondes.
Il y a 14 ans, quand je me suis expatriée, j’ai perdu 3 tailles de vêtements.
Je me suis sentie perdu, j étais mal, je me sentais fragile, je n’étais pas prête, j avais besoin de cette protection.
Les gens ne comprenaient pas et me féliciter pour cette perte ce qui me mettait en plus en colère. Je n avais rien accompli, j avais juste eu un changement de vie ... du coup j ai consciemment décidé de reprendre ce poids à l époque car j avais encore des choses à éclaircir avec moi même.
Et nous sommes tous un peu peu comme ça, pour moi cela a été le poids, pour d autres c est l alcool, le tabac... Etc
Trouver son équilibre pour soi, peu importe son poids, pour moi c’est ce qui compte.
39 ans très au sud 7887
Oui l'important est de sortir et d'avoir le choix. Mais pour le coup je trouve les affinités intellectuelles/les gouts/les loisirs plus porteur. Je rencontre par ex des personnes qui font de la couture, du 0 déchet, de la danse (mon groupe de cops' c'est formé comme ça en after de nos cours et pourtant nous sommes d'âges et de situations très différents).

Être félicitée pour une perte de poids qui traduit son malaise que de souvenir... moi c'était par un généraliste en plus! Qui a tout de même constaté que je ne passais pas les 10 de tension et m'a conseillé de ralentir "un peu" mon régime. J'étais juste en pleine phase anorexique et complètement à côté de mes pompes... j'étais aussi en colère. On attendait de moi que je sois mal pour plaire aux yeux alors?!
47 ans Out of nowhere 3816
Anne a écrit:
Prax a écrit:
J'ai dit ce que j'en pensais d'un point de vue généraliste, mais un tel speed dating "réservé" aux rondes pose quand même plusieurs questions. À supposer que des femmes acceptent ce principe du ghetto, qu'en attendraient-elles ? Combien appréhenderaient (souvent à raison) de voir débarquer des queutards qui ont dans l'idée de se taper une grosse ? Si comme dans le titre du sujet on inclut les hommes, ça suppose que théoriquement, des ronds se présentent également. Et comme beaucoup de femmes rondes ne jurent que par les hommes minces ou tout au moins qui n'ont pas leur physique, je ne pense pas qu'elles se présenteraient sachant d'avance quel types d'hommes elles auront en face d'elles.......... J'imagine donc mal qu'une telle rencontre puisse apporter le succès à leurs organisateurs, qui rappelons-le, en attendent avant toute chose des retombées financières.


Comme beaucoup, je préfère les rencontres “naturelles”, amis en communs, loisirs, dans le quartier ...
Maintenant si un speed dating pour rondes est un ghetto que dire d’un site pour rondes ?
Je préfère les voirs comme des options pour rencontrer d’autres personnes qui comprennent certains points de ma vie, pas un refuge ou un lieu fermé.

Maintenant je n’ai jamais eu de soucis avec les bars gay, les bars pour gay bears etc.
Encore une fois, c’est une question de regard, de comment on envisage la chose.
Si on veut le voir comme une fermeture et un carcan, c’est une possibilité.
Si on veut le voir comme une option permis d’autres et juste une occasion de faire les choses différemment une fois, c’est aussi une possibilité.
Non ?

👍🏽 Je suis totalement d’accord, fréquenter un endroit spécifique ne nous enferme pas forcément, je pense au contraire que c’est une marque d’ouverture et d’essayer parfois de comprendre d’autres milieux ou communautés.
P
53 ans 3719
Anne, je ne fais pas de distinguo entre le speed dating et le site de rencontres, d'autant plus quand il est communautaire. Et je vais essayer de démontrer l'absurdité de la chose.

Une femme envisage donc de s'inscrire sur un site de rencontres ou dans une session de speed dating pour rondes.

HYPOTHÈSES

1) les hommes qui l'abordent sont des queutards qui espèrent juste se taper une grosse.
2) les hommes qui l'abordent ont une nette préférence pour les femmes rondes.
3) les hommes qui l'abordent sont des gros qui pensent qu'ils auront plus d'opportunités avec des femmes au physique similaire.
4) les hommes qui l'abordent n'ont aucune préférence particulière.

ARGUMENTS

1) la femme n'est pas du tout intéressée : elle ne veut pas servir de casse-croûte pour ce genre de type.
2) la femme n'est pas du tout intéressée : elle veut qu'on l'aime pour elle-même, malgré son physique, et surtout pas pour son physique.
3) la femme n'est pas du tout intéressée : elle ne veut pas se sentir parquée et n'est de toute façon pas du tout attirée par les gros.
4) je ne vois alors pas pourquoi hommes et femmes s’inscriraient sur un site ou un speed dating communautariste.

Conclusion personnelle : pour moi, en plus d'être une forme de ghetto, tout ceci est un non-sens.
25680
Je suis verte, je viens de t'écrire une réponse super complète, j'ai été déconnectée et je n'ai pas pu récupérer mon message.

Pour faire court, je distingue fortement site de rencontre et speed dating, donc comme on ne part pas du même postulat, on ne peut pas arriver au même résultat.

Prax a écrit:
Anne, je ne fais pas de distinguo entre le speed dating et le site de rencontres, d'autant plus quand il est communautaire. Et je vais essayer de démontrer l'absurdité de la chose.

Une femme envisage donc de s'inscrire sur un site de rencontres ou dans une session de speed dating pour rondes.


Je ne vais donc parler ici que du cas du speed dating

Prax a écrit:

HYPOTHÈSES

1) les hommes qui l'abordent sont des queutards qui espèrent juste se taper une grosse.
2) les hommes qui l'abordent ont une nette préférence pour les femmes rondes.
3) les hommes qui l'abordent sont des gros qui pensent qu'ils auront plus d'opportunités avec des femmes au physique similaire.
4) les hommes qui l'abordent n'ont aucune préférence particulière.


Tous ces profils existement, mais tu oublies tout ceux qui recherchent du sérieux, on envie d'essayer les choses différemments et se sont dit pourquoi pas, ceux qui vont dans cette soirée et aussi dans celles pas spécifiquement rondes parce qu'ils cherchent une personne et sont ouvert à tous les chemins ou presque pour la trouver.

Quand il faut payer, il y a aussi moins de "queutards", le speed dating c'est souvent trop d'engagement pour juste un coup d'un soir.
Prax a écrit:
ARGUMENTS

1) la femme n'est pas du tout intéressée : elle ne veut pas servir de casse-croûte pour ce genre de type.
2) la femme n'est pas du tout intéressée : elle veut qu'on l'aime pour elle-même, malgré son physique, et surtout pas pour son physique.
3) la femme n'est pas du tout intéressée : elle ne veut pas se sentir parquée et n'est de toute façon pas du tout attirée par les gros.
4) je ne vois alors pas pourquoi hommes et femmes s’inscriraient sur un site ou un speed dating communautariste.


Tous tes arguments sont possibles mais vus uniquement avec un prisme négatif.
Il peut y avoir des femmes intéressées, de la chimie, des déclics, des amitiés même avec les autres participantes, des couples qui se forment, de l'ennui ... mais bon c'est juste une soirée, peut-ètre 2 heures dans une vie

Je dis ça mais je n'ai jamais été non plus dans un speed dating 😂

Prax a écrit:
Conclusion personnelle : pour moi, en plus d'être une forme de ghetto, tout ceci est un non-sens.


Je suis d'accord, dans ton cas c'est un non sens.
Il n'y a pas de bon ou mauvais choix, tant que l'on se respecte, qu'on respecte les autres et qu'on fait ce que l'on a envie.
B I U