MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Tout quitter ... par amour ?

58 ans Québec, Canada 1664
Hier soir suite à une discussion avec mon amoureux je me suis sentis tristounette tout à coup.

J'ai brusquement prit conscience des choix difficiles qu'il aura à faire.

Quitter son pays,  
sa famille, toute sa vie, pour l'inconnu en quelques sorte.

Sans garantie si ce n'est que je l'aime et que je ferai tout pour qu'il s'acclimate le mieux possible à mon pays.

Et je me suis demandé si j'avais le droit d'exiger cela.

Je l'aime et je le veux heureux.

Le bonheur a-t'il un prix ?

J'ai l'impression que oui mais qu'il sera le seul à le payer.

Et vous ? Seriez-vous prêt à tout laisser derrière vous ... par amour ?

Est-ce que vous feriez le même choix à 20 ans qu'a 40 ?

Et pour ceux qui ont fait ce choix ... comment ça s'est passé pour celui ou celle qui a du composer avec un monde parfois totalement différent de celui qu'il a laissé derrière ?

Des regrets ?

Merci de répondre à mes interrogations :D
56 ans 91 25732
J'aurais pu le faire... Et je ne l'ai pas fait.

A 17 ans, j'avais rencontré un charmant jeune homme polonais. Il vivait au sud est de la Pologne, à la limite de l'URSS et de la Tchécoslovaquie (c'était en 1981).

Notre histoire a duré 7 ans (le fameux cap des 7 ans ?) à distance. J'ai appris sa langue. Je voulais devenir prof de français là bas.

Mais lui il pensait que je ne m'habituerais pas dans son pays (il avait raison je pense, même quand j'y allais seulement en vacances, il y avait pas mal de choses que j'avais du mal à supporter...). Et il ne voulait pas venir en France, il ne se sentait pas la force de quitter son pays, sa famille...

Alors nous avons rompu parce que notre histoire ne menait à rien. Lui m'a dit depuis qu'il le regrettait. Mais moi, avec le recul, je ne regrette pas du tout.

Mais je crois que ça dépend des personnes, de l'attachement qu'on a pour sa famille, sa maison et même sa langue, ses traditions... Ca dépend de ce qu'on laisse derrière soi, de l'importance qu'on y accorde, de la capacité qu'on a à vivre sans.

Au début c'est sûr qu'on doit avoir le mal du pays. Mais je pense que c'est jouable. A présent les techniques de communication sont différentes. Tout va plus vite et est plus simple. On peut téléphoner, communiquer par le net... Surtout entre la France et le Canada. Il n'y a même pas entre vous la barrière de la langue.

Tu te demandes si tu as le droit d'exiger cela ? Depuis le temps que je te lis, je n'ai pas le sentiment que tu exiges quoi que ce soit, au contraire. Il est adulte, il a fait un choix et ce choix c'est de venir te rejoindre. Personne ne peut dire de quoi votre avenir sera fait, ni si ça va marcher. Mais c'est le lot de tous les couples.

En tout cas je souhaite que tout se passe pour le mieux ! :D
33 ans 64 86
Le bonheur a-t'il un prix ?

Le prix de l'amour? S'il t"aime il est surement prés a tout laisser pour toi ! Pour tt recommencer avec toi ! Tu dois ressentir un sentiment de culpabilité c'est normal ! Mais s'il quitte tout c'est que tu es surement plus important que tous ce qu'il a la bas ! Perso je n'ai jamais eut a me poser cette question mais maintenant que tu souléves le pb par amour oui c'est évident on peut tt faire ! C'est comme cela que je le conçoit ! bizouz :)
40 ans Au pied de la Sainte Victoire (13) 693
Et toi même serais tu prête à le faire par amour pour lui?
R
35 ans Paris 1624
PouletteBBQ a écrit:
Seriez-vous prêt à tout laisser derrière vous ... par amour ?

Certainement pas :P

Si un jour je dois tout laisser derrière moi ce sera pour moi, pas pour quelqu'un d'autre.
Au moins comme ça si ça ne marche pas ou si ma nouvelle vie ne me plaît pas je ne m'en prendrai qu'à moi-même.
Dans le cas contraire je sais que je finirai par lui en vouloir, et c'est pas très sain :roll:

Et puis même je trouve que ma vie craint parfois, j'y suis attachée, donc je la garde :lol:
39 ans Lyon 1372
Je ne serais pas prête à TOUT quitter, non. C'est pour ça d'ailleurs que je suis toujours ici.
Je sais que je pourrais laisser ma famille et mes amis par exemple, parce que c'est pas difficile de garder contact maintenant. Si j'avais une carrière, je pourrais la laisser aussi, parce qu'un boulot, c'est moins précieux que quelqu'un qu'on aime.
Par contre, je tiens à finir mes études avant de partir, parce qu'on sait tous très bien qu'amour ne rime jamais avec toujours et je veux pas me retrouver le bec dans l'eau une fois qu'il m'aura jetée et que je rentrerai en France. Je veux pouvoir retrouver du boulot sans problème.
Je ne quitterai pas mon chat non plus, parce que c'est un peu comme mon enfant. Je l'emmènerai avec moi. Et s'il n'en veut pas, et bien il se passera de moi!
Et puis je ne partirai pas non plus tant que je ne serai pas sure à 100% qu'il m'aime, parce que bonjour l'humiliation sinon!
Enfin voilà les raisons pour lesquelles je reste ici encore 3 ans avant de prendre LA décision.

Tu sais, s'habituer à un pays ce n'est pas la mer à boire, surtout qu'entre la France et le Québec, y a pas TANT de différences que ça. Je veux dire que ce sont deux pays industrialisés c'est pas comme s'il partait vivre dans le désert avec les Hommes Bleus d'un coup! Et puis vous parlez la même langue (enfin presque :P ;) )
Tu ne devrais pas culpabiliser, c'est sa décision, il est grand, il l'assume.
R
35 ans Paris 1624
Argh
Misao a écrit:
Et puis même si je trouve que ma vie craint parfois, j'y suis attachée, donc je la garde :lol:
47 ans Ici-là 1730
PouletteBBQ a écrit:
[color=green]
Quitter son pays, sa famille, toute sa vie, pour l'inconnu en quelques sorte.

Sans garantie si ce n'est que je l'aime et que je ferai tout pour qu'il s'acclimate le mieux possible à mon pays.

Et je me suis demandé si j'avais le droit d'exiger cela.

Je l'aime et je le veux heureux.

Le bonheur a-t'il un prix ?

J'ai l'impression que oui mais qu'il sera le seul à le payer.


ben je n'ai pas 20 ans ni 40 ans, mais pour suivre le zom, j'ai dû laisser mon job, mon réseau d'amis, ma famille, mes repères. Certes, je ne suis pas au bout du monde, mais ça fait tout drôle qd même.

La décision a été prise à 2. Le zom s'est rendu compte de ce que je laissais par les marques de sympathie très fortes de mon entourage lors de mon départ, et il a flippé comme je ne l'avais jamais vu. Mon coup de flip était plus au moment de la réflexion sur notre choix de vie.

Sera-t-on plus heureux? nul ne le sait, tout ce qu'on peut faire, c'est essayer. Si cela n'allait pas, nous changerions notre mode de vie.

Mais Poulette BBQ, que serais-tu prête à changer dans ta vie (à part accueillir ton amoureux) si l'exil lui était pénible?
42 ans Ontario au Canada 118
:) je suis prète à le faire .. .le même voyage que ton amoureux puisque l'année prochaine je vais rejoindre le mien au Canada...

d'un côté je suis heureuse de partir, je serais avec lui, j'ai hâte de découvrir ce nouveau pays (j'y suis déjà aller 2 fois mais c'était les vacances, c'est différent), j'ai hâte d'être capable de parler anglais, d'avoir un nouveau boulot (j'aime bien le mien mais c'est le même depuis que je suis sortie de l'école, j'ai besoin de changer) enfin bref c'est exitant, c'est l'aventure,

et pis des fois :( je regarde les montagnes, j'ai un pincement au coeur, ou alors c'est un coup de fil de mes frères et soeurs :( ou une chanteur français que j'écoute, un château apperçut sur la route, un croissant tout frais acheté à la boulangerie du coin que j'adore ... des trucs tout bêtes et je préssent la tristesse que j'aurais parfois.

:D au moins mon chat viens avec moi. ce qui me rend + positive c'est de savoir qu'on viendra en vacances en france, :twisted: et si c'est trop dur, p'tète ben que je saurais le convaicre qu'on reviendra ici .. au bout de 5 ans .. 10 ans

en tout cas on en parle et il comprend que de temps en temps je serais peut être mélancolique (bon on pousse la famille à envestir dans des webcams aussi, ça aidera :P )
58 ans Québec, Canada 1664
Citation:
Si je serais prête à tout quitter pour le rejoindre ...

Mais Poulette BBQ, que serais-tu prête à changer dans ta vie (à part accueillir ton amoureux) si l'exil lui était pénible?


En fait si j'étais seule et que cela n'impliquait que des "ajustements" de ma part ce serait sans problème.

Mais j'ai une fille de 12 ans et cela implique trop de changements pour elle.

Nos systêmes d'éducation sont trop trop différents ... et comme elle éprouve certaines difficultés à l'école ... c'est un des facteurs prit en considération dans notre décision.

Si j'étais seule je n'hésiterais pas même si j'adore mon pays et que je suis heureuse d'y vivre.

Je crois qu'il faut aller au bout de ce que l'on a à vivre ... je n'aime pas les regrets ... les ... j'aurais donc du ...

Ce n'est pas une décision prise sur un coup de tête ... nous nous connaissons depuis plus de 2 ans.
A
39 ans 83
ok
44 ans 17521
Anna_younes a écrit:
ok


:-k
58 ans Québec, Canada 1664
Citation:
Si un jour je dois tout laisser derrière moi ce sera pour moi, pas pour quelqu'un d'autre.


Et bien dans le cas qui nous occupe il n'a pas raison de changer de pays si ce n'est que pour m'y rejoindre ... donc ... il le fait parce qu'il m'aime et qu'il souhaite LUI AUSSI que nous vivions ensembles.

Donc ... c'est AUSSI pour lui et pas seulement pour moi qu'il a fait ce choix. :D
40 ans 2883
Par amour, j'avais tout plaqué (amis, boulot, encore plus loin de ma famille, meubles vendus) pour le rejoindre 600 km plus loin à Paris (pour certains, c'est limite un autre pays, lol).
Et un an plus tard, on a cassé.
Mais je ne regrette rien.

Je ne l'ai pas fait pour lui, mais parce que je le voulais, parce que je pouvais vivre sans mes meubles et sans mes potes, mais pas sans lui. C'est par amour que j'ai fait ça, oui, mais pas pour lui: pour moi avant tout, pour ma vie.
Evidemment, la décision s'est prise à deux, mais on a toujours le choix: une fois qu'on a pris sa décision, on ne peut pas reprocher à l'autre ce qu'on a choisit en tant qu'adulte.
Je pense personnellement que si tu lui mentais, sur ton amour, sur les raisons qui font que tu veux rester dans ton pays, etc, alors tu aurais des choses à te reprocher, mais si il a toutes les données en main, et qu'il peut peser le pour et le contre, alors tu n'as rien à te reprocher même si il décide de quitter son pays.
37 ans au milieu des poissons 7816
Dans quelques mois, je vais tout quitter, ma famille, mes amis, mon boulot pour rejoindre mon homme en Allemagne. Beaucoup pense que je pars juste pour lui alors qu'en fait non, je pars pour nous. J'ai envie de vivre avec lui, sans lui, ma vie me semble terne. Je le fais donc pour moi, pour nous. C'est une décision mûrement réfléchie à deux depuis plusieurs mois. Par moment, j'appréhende, je me demande si c'est la solution. Au fond de moi, je sais que l'adaptation va être difficile au départ. Je sais que je ne suis pas seule, il est là.
Lui, ressent la même chose que toi Poulette BBQ. Il culpabilise car je quitte tout pour l'inconnu. Il veut que je sois heureuse, et il sait que l'adaptation ne va pas être simple alors il craint pour moi.
Il y a quelques années, il était hors de question pour moi de quitter ma vie en France pour aller vivre en Allemagne avec lui et puis mon état d'esprit a évolué au cours du temps. Avec le temps, je vois que je ne peux pas me passer de lui donc je le rejoins.
B I U


Discussions liées