MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
Bonjour,

alors avant la naissance de ma petite, je passais beaucoup de temps avec mes chats, je laissais même la plus jeune dormir sur mon ventre :) mon bébé aimait ça  
!

Mais après la naissance de la petite, je ne supportais plus de voir des poils (des touffes), il y en avait avant aussi cela ne date pas de mon accouchement, et je me refuse de laisser ma fille avoir un poils sur elle de chat. Cela me met dans une colère monumentale.

Aujourd'hui, mes chats sont sur la terrasse la journée et je les rentre le soir pour la nuit. Mais je ne veux plus les approcher, les caresser, les prendre dans mes bras. Je demande à mon mari la même chose, je ne souhaite plus avoir de contacts avec eux (et je demande à ce que mon mari le fasse aussi) et je n'ai qu'une envie c'est m'en débarrasser.

Les morceaux de litière dans la maison, les gouttes d'urine ou les vomis...bref je ne veux plus de ça dans ma maison.

Je rêve parfois de simplement les abandonner dans la nature tellement je ne les supporte plus.

Bref, je sais que je fais une névrose sur eux...mais je ne souhaite plus les avoir auprès de moi...mais en même temps je les ai pris c'est aussi ma responsabilité. Avez-vous vécu la même chose ? (Animaux ou autres)
39 ans 1114
Bonjour,
je crois que je n'ai pas tout compris...
Tu penses que la présence de tes chats peut nuire à la petite, ou ton dégoût soudain n'a pas de cause identifiable?
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
Merci Zolaa pour ton message.

Alors non ce n'est pas identifiable. J'ai grandi avec des chats et chiens (depuis bébé je veux dire) donc cela ne devrait pas me déranger pour ma fille (son hygiène je veux dire) mais je ne sais pas, je ne sais pas l'identifier.
39 ans 1114
Ah, ça va être plus coton alors :?

Bon je n'ai pas d'enfant donc mon avis vaut ce qu'il vaut...
Je sais qu'en ce qui nous concerne, mon compagnon et moi, nous sommes fondus de notre chachat. Nous l'aimons vraiment, et j'ai l'impression que c'était ton cas avant.
Je me suis toujours demandé comment je réagirai quand je serai maman. Je me suis demandé si mon chat n'occupait pas une place laissée vide, et si je n'allais pas le délaisser quand bébé serait là.
Je ne considère pas mon chat comme mon fils (quoique des fois on peut se poser la question :D ), mais c'est quand-même l'un de mes questionnements.
J'ai bien compris que dans ton cas, il ne s'agissait pas simplement de délaisser tes chats, de moins t'occuper d'eux, etc, mais est-ce que tu penses que ça peut être une piste?
Genre maintenant que j'ai un enfant je n'ai plus besoin de reporter mon affection sur mes chats?
Voire je ne peux plus les encadrer parce qu'ils n'ont plus leur place chez moi, ils n'ont plus aucun rôle à jouer?
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
Zolaa a écrit:

J'ai bien compris que dans ton cas, il ne s'agissait pas simplement de délaisser tes chats, de moins t'occuper d'eux, etc, mais est-ce que tu penses que ça peut être une piste?


Hé bien j'y ai pensé, mais oui je m'occupe moins d'eux. Mais bébé oblige (plus mon boulot à la maison et mon ménage, je suis un peu maniaque) je n'ai presque plus de temps à leur consacrer :( Avant je les brossais tous les jours, la plus jeune dormais sur mes genoux ou mon ventre quand j'étais sur l'ordi ou le canapé. Et avoir des poils sur mes vêtements ne me gênait pas.
Aujourd'hui ça m'horripile et je ne veux plus les approcher rien que de les voir cela m'énerve.

Zolaa a écrit:
Genre maintenant que j'ai un enfant je n'ai plus besoin de reporter mon affection sur mes chats?


Non pas vraiment, je n'ai jamais considéré mes chats comme mes "bébés" et si c'était le cas (dans l'éventualité d'un report d'affection un couple sans enfants). J'ai grandi avec des chats, et donc j'ai appris à les aimer et les respecter pour ce qu'ils sont des compagnons à 4 pattes.

Zolaa a écrit:
Voire je ne peux plus les encadrer parce qu'ils n'ont plus leur place chez moi, ils n'ont plus aucun rôle à jouer?


Je pense que ça y ressemble plus. Je ne peux plus les encadrer, en fait c'est (si je devais faire une comparaison) comme un couple. Au début de la relation tout est beau et merveilleux, puis au fur et mesure on remarque ce qui nous dérange, puis ce qui nous énerve et nous insupporte. C'est je pense ce qu'il se passe avec mes chats.
j'ai 4 chats.
un enfant de 22 mois. ils font partie de la famille.

tout se passe tres bien.

je me demande encore si ce post est une grosse provocation...
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
blueberrycat a écrit:
j'ai 4 chats.
un enfant de 22 mois. ils font partie de la famille.

tout se passe tres bien.


J'en suis heureuse

blueberrycat a écrit:
je me demande encore si ce post est une grosse provocation...


Tout simplement non
39 ans 1114
Et si tu te laissais du temps?
On dirait que cette situation te fait culpabiliser, quand-même. Tu dis toi-même que tu sais que tu les as pris chez toi et que donc tu en es responsable.
Ta vision de tes chats à changé depuis que tu as un enfant, bon, en soit, ce n'est pas un drame. En poussant à l'extrême, il en va de même dans toute relation: quand la donne change, quand un élément nouveau et important surgit (ce qui semble être cas de l'arrivée d'un bébé ;) ), la relation change aussi et chacun doit prendre de nouveaux repères.
Pourquoi ça ne serait pas le cas avec tes chats?
Si tu les as pris au départ, c'est bien qu'ils t'apportaient quelque chose, et c'est sûrement toujours le cas.
Simplement la donne a changé.
Donc mon conseil: donne-toi du temps, arrête de culpabiliser parce que ça ne fera qu'amplifier le phénomène, et va leur faire une cht'ite caresse, je suis sûre que ça vous ferait du bien à tous les 3 (ou 4, ou 5, je sais pas combien t'en as...)
42 ans région parisienne 5831
C'est clair que ce dégout soudain est étrange... En même temps, après avoir eu un enfant, beaucoup de choses changent: des trucs qu'on adorait faire avant, on se met à les détester. Mon mari et moi, avant notre premier enfant, on adorait jouer aux jeux video ensemble. Maintenant, franchement, mon mari déteste ça et moi, je ne joue que 30 minutes au mieux, et ensuite, ça m'horripile et je n'y joue plus pendant des années...

C'est un peu le même phénomène avec toi, tu as d'autres priorités, tes gouts ont changé. En soi, ce n'est pas honteux, le seul problème c'est que, comme tu le dis toi-même, tu as pris la responsabilité d'avoir des chats et donc tu te dois d'assumer (alors que mon plays***, elle, elle s'en fout que je la délaisse :lol: ).

Et si tu leur cherchais une nouvelle famille? J'imagine qu'ils sont bien élevés, qu'ils sont tatoués, vaccinés et tout, donc ils doivent sûrement intéresser d'autres personnes. Après la mort de son chien, j'ai une amie qui a accueilli un chien venant d'une famille qui avait déménagé dans un appartement et qui n'avait donc plus de jardin pour son gros chien: ça s'est très bien passé.
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
Oui je culpabilise, comme je le dis (ce que Bluberrycat n'a pas compris d'ailleurs)je m'enveux de les mettre de côté, je m'enveux de ne plus leur donner cette affection, je pense même les donner à une personne pour qu'ils puissent avoir ce qu'ils méritent.

J'avoue moi même ne pas comprendre, moi qui était si proche d'eux.

Mais tu as raison, il faut laisser du temps pour que tout se remette en place, mais en attendant je les vois souffrir. Tellement qu'ils ne rentrent plus dans la maison tellement ils ressentent que je ne veux plus m'approcher d'eux.

Bref, je voulais juste savoir si d'autres avaient vécus la même chose que moi. Pas forcément avec des animaux, mais dans leur couple, dans leur relation avec les autres, ect...

@Blueberrycat : Je suis là depuis 2004 avec presque 1000 messages. Je n'ai pas la vocation de "faire un post à sensation", j'ai cru qu'un forum surtout comme VLR pouvait m'ouvrir à l'expérience des autres.
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
mamykro a écrit:
C'est clair que ce dégout soudain est étrange... En même temps, après avoir eu un enfant, beaucoup de choses changent: des trucs qu'on adorait faire avant, on se met à les détester. Mon mari et moi, avant notre premier enfant, on adorait jouer aux jeux video ensemble. Maintenant, franchement, mon mari déteste ça et moi, je ne joue que 30 minutes au mieux, et ensuite, ça m'horripile et je n'y joue plus pendant des années...

C'est un peu le même phénomène avec toi, tu as d'autres priorités, tes gouts ont changé. En soi, ce n'est pas honteux, le seul problème c'est que, comme tu le dis toi-même, tu as pris la responsabilité d'avoir des chats et donc tu te dois d'assumer (alors que mon plays***, elle, elle s'en fout que je la délaisse :lol: ).

Et si tu leur cherchais une nouvelle famille? J'imagine qu'ils sont bien élevés, qu'ils sont tatoués, vaccinés et tout, donc ils doivent sûrement intéresser d'autres personnes. Après la mort de son chien, j'ai une amie qui a accueilli un chien venant d'une famille qui avait déménagé dans un appartement et qui n'avait donc plus de jardin pour son gros chien: ça s'est très bien passé.


J'y réfléchis justement, mais en même temps cela me fait mal au coeur de les abandonner comme ça :( elles ne méritent pas ça...mais je devrais penser à elles c'est sûr !
39 ans 1114
Bien sûr que ça m'est arrivé!
Pas avec mes animaux, mais avec des vrais gens.
Il m'arrive d'avoir des phases où je prends du recul par rapport à des amis.
Parce que j'apprends quelque chose sur eux qui me les fait voir sous un angle nouveau, parce que dans ma vie il y a quelque chose de nouveau que je dois intégrer et que temporairement j'ai du mal à leur trouver une place, etc...

Mais c'est toujours pour mieux revenir ensuite, avec une connaissance accrue de la nature de notre relation, qui s'en trouve du coup enrichie.

Je suis sûre qu'au fond tu les aime toujours, il faut simplement que tu découvres comment les aimer maintenant.
38 ans Wasquehal (Lille) 1146
Merci Zolaa, tu ne peux pas savoir le poids que cela me retire, de me dire que ce n'est pas définitif et que je ne suis pas une espèce de monstre sans coeur...et qu'un jour mes chats pourront être choyés comme ils le devraient :(
42 ans région parisienne 5831
Malinaka a écrit:
J'y réfléchis justement, mais en même temps cela me fait mal au coeur de les abandonner comme ça : elles ne méritent pas ça...mais je devrais penser à elles c'est sûr !


Comme dit Zolaa, vu que c'est assez récent et que tu viens d'accoucher, tu devrais effectivement te laisser le temps de réfléchir à tou cela et de voir si ta relation avec tes chats va redevenir "normale" ou si ton dégout va continuer.

Dans le cas où tu en serais toujours au même point dans plusieurs mois, je crois qu'au contraire, si tu trouvais une nouvelle famille à tes chats, ce serait la preuve que tu te préoccupes de leur bonheur. Il vaut mieux les donner à une nouvelle famille qui va les aimer plutôt qu'ils continuent à vivre avec toi si tu as toujours du mal à les supporter. Au contraire, ils méritent une nouvelle famille dans ce cas! ;)
39 ans 1114
Je suis sûre que rien que le fait d'avoir sorti tout ça va t'aider à relativiser et à regarder tes choupettes d'un autre oeil ;)
B I U


?>