MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Sélectionner le sexe de son enfant : le feriez-vous ?

44 ans 17521
J'ai regardé ce soir le reportage d'Envoyé Spécial sur ce sujet, où on voit que des personnes sont prêtes à tout pour avoir un enfant du sexe qu'ils veulent (genre  
la famille qui a déjà 4 garçons et qui veut une fille), en passant par la PMA pour sélectionner et implanter uniquement les embryons du sexe désiré... C'est interdit en Europe, mais des cliniques le font quand même...

Le plus souvent (je crois avoir entendu 80 %), c'est pour avoir un garçon...

Je me souviens que moi, enceinte, je voulais une fille plus que tout... j'angoissais à mort à l'idée d'avoir un garçon... ce n'est pas tout à fait la même chose, mais bon... je ne crois pas, même si c'était légal, que j'aurais recours à ça, pour avoir le sexe de mon choix... ou peut-être que je dis ça parce que j'ai effectivement eu une fille (coup de bol :lol: )...

En fait, j'en sais rien, ça m'interpelle, tout ça...

Et vous ? Qu'en pensez-vous ? Le feriez-vous ? Oui ? Non ? Pourquoi ?
35 ans reims 725
Aïe! faire tourner les neurones pour expliquer mon vote, c'est dur à cette heure ci! :lol:

Alors j'ai voté "oui si c'est legal" mais avec le petit bémol que je ne serait pas prête à faire des trafics d'embryons pour arriver à mes fins.

Moi je pensais plutot à une piqure miracle ou a des trucs sympas quoi!


:D
60 ans Au bord de la mer 15536
Bon pour moi c'est fini les enfants ;) mais si c'était à refaire, non je ne le ferai certainement pas.
Je n'ai jamais eu envie "d'un garçon" ou "d'une fille", et mon homme non plus. Juste d'un enfant.

Mais j'ai toujours eu du mal à faire comprendre aux gens que je m'en fichais complètement.
Le pire ça a été pour le 3ème... j'avais déjà 2 filles, et du coup, je me voyais avec une troisième. On voulait un 3ème enfant parce qu'on se sentait "incomplets" juste avec nos 2.

Donc chacun y allait de son commentaire. Tout le monde était persuadé qu'on voulait un 3ème pour avoir un garçon. Et ça a été un garçon ! :lol:

Bien sûr on était contents, mais pas plus ni moins que si ça avait été une fille. L'idée de la transmission du nom, tout ça, du garçon "pour le papa" ça nous était complètement étranger.

De manière générale dans la vie, je suis pour laisser faire la nature.
Et puis je pense aux dérives que cela pourraient entrainer effectivement, si l'on pouvait choisir :roll:
Je trouve assez insupportable l'idée que l'on puisse se dire : "un garçon c'est mieux qu'une fille", ou l'inverse.
46 ans albertville 1799
Provence a écrit:
mais si c'était à refaire, non je ne le ferai certainement pas.
Je n'ai jamais eu envie "d'un garçon" ou "d'une fille", et mon homme non plus. Juste d'un enfant.



Pas mieux.
44 ans 17521
Provence a écrit:

Je trouve assez insupportable l'idée que l'on puisse se dire : "un garçon c'est mieux qu'une fille", ou l'inverse.


Je vais juste expliquer mon sentiment à ce sujet... déjà je ne voulais pas spécialement d'enfant, c'est arrivé comme ça... ensuite, une fois la panique passée, en réfléchissant bien, je ne savais pas ce qu'est un petit garçon... je suis fille unique, je n'ai pas eu de petit garçon dans mon entourage, j'ai été élevée par ma mère seule... et je suis une fille, venant d'un univers de femmes... donc dans l'idée, une fille, je saurai mieux faire avec, un garçon, je ne sais pas ce que c'est... donc oui, j'étais angoissée à l'idée d'avoir un garçon, et j'étais super soulagée quand j'ai su que c'était une fille, d'ailleurs depuis le début de ma grossesse, je m'imaginais que c'était une fille... le papa s'en fichait (mais dans la même ligne d'idée, il aurait un peu préféré un garçon, ça lui faisait moins peur qu'une fille, mais il est très contente au final et adore sa fille)...

Pour un prochain, si prochain il y a, ça ne me dérangerait pas d'avoir un garçon, mais peut-être aussi parce que maintenant, si je ne sais toujours pas comment marche un garçon, je sais en revanche comment fonctionne un "bébé"... et une inconnue (garçon) me parait plus gérable que deux (premier bébé + garçon)... :mrgreen:
36 ans quelque part... 3178
Je rejoins Provence...Je n'ai pas encore d'enfants, et ce que je souhaite avant d'avoir une fille ou un garçon, c'est d'avoir cet enfant. Peu importe son sexe...
Laissons faire la nature...Surtout lorsque bidouiller, traficoter n'est pas nécessaire...
Lorsque je vois les parcours PMA etc ,parcours dont se passerait la plupart des couples qui n'ont pas d'autre choix que de passer par là..je me dis que de se lancer dans ce genre de parcour pour choisir le sexe de son enfant :-k
44 ans 17521
sauterelle a écrit:

Lorsque je vois les parcours PMA etc ,parcours dont se passerait la plupart des couples qui n'ont pas d'autre choix que de passer par là..je me dis que de se lancer dans ce genre de parcour pour choisir le sexe de son enfant :-k


Surtout quand on voit le prix que ça coute, et que le statut des embryons restant est plus que flou... :?
60 ans Au bord de la mer 15536
karen a écrit:
Provence a écrit:

Je trouve assez insupportable l'idée que l'on puisse se dire : "un garçon c'est mieux qu'une fille", ou l'inverse.


Je vais juste expliquer mon sentiment à ce sujet... déjà je ne voulais pas spécialement d'enfant, c'est arrivé comme ça... ensuite, une fois la panique passée, en réfléchissant bien, je ne savais pas ce qu'est un petit garçon... je suis fille unique, je n'ai pas eu de petit garçon dans mon entourage, j'ai été élevée par ma mère seule... et je suis une fille, venant d'un univers de femmes... donc dans l'idée, une fille, je saurai mieux faire avec, un garçon, je ne sais pas ce que c'est... donc oui, j'étais angoissée à l'idée d'avoir un garçon, et j'étais super soulagée quand j'ai su que c'était une fille, d'ailleurs depuis le début de ma grossesse, je m'imaginais que c'était une fille... le papa s'en fichait (mais dans la même ligne d'idée, il aurait un peu préféré un garçon, ça lui faisait moins peur qu'une fille, mais il est très contente au final et adore sa fille)...

Pour un prochain, si prochain il y a, ça ne me dérangerait pas d'avoir un garçon, mais peut-être aussi parce que maintenant, si je ne sais toujours pas comment marche un garçon, je sais en revanche comment fonctionne un "bébé"... et une inconnue (garçon) me parait plus gérable que deux (premier bébé + garçon)... :mrgreen:

Lorsque j'ai dit cela, je ne pensais pas à toi, et à ta préférence pour une fille.
Mais plutôt à ceux dont tu parles, les 80 % qui choisissent un garçon ;)
Je comprends tes raisons.... et c'est vrai que quand j'ai eu mon fils, venant moi aussi d'une famille de filles, je me suis dit que je ne savais pas comment ça "marchait".
Bon je te rassures, c'est pareil qu'une fille :lol:
A
36 ans Nice 21965
mike73400 a écrit:
Provence a écrit:
mais si c'était à refaire, non je ne le ferai certainement pas.
Je n'ai jamais eu envie "d'un garçon" ou "d'une fille", et mon homme non plus. Juste d'un enfant.



Pas mieux.


pareil, je laisserais faire la nature faudra juste s'habituer à nettoyer un zizi

j'ai vu aussi le reportage et je comprend pas pourquoi les nanas continuent à faire le regime pour le sexe alors que c'est le papa qui est porteur du "sexe"
44 ans 17521
Provence a écrit:
Mais plutôt à ceux dont tu parles, les 80 % qui choisissent un garçon


c'est surement encore l'histoire de la transmission du nom de famille, j'imagine... on en est plus aux problèmes de dote, maintenant... :mrgreen: dans le reportage, y avait un papa de deux garçons, qui était tout content d'avoir des garçons, pour le nom justement... et la mère qui faisait son régime pour que le 3e soit une fille... :roll:

Athy a écrit:
pareil, je laisserais faire la nature faudra juste s'habituer à nettoyer un zizi


Pour ma part, c'était pas la question de nettoyer le zizi... c'était plus pour la psychologie du petit garçon, et l'adolescence, tout ça...

Athy a écrit:
j'ai vu aussi le reportage et je comprend pas pourquoi les nanas continuent à faire le regime pour le sexe alors que c'est le papa qui est porteur du "sexe"


Ben pareil, je ne comprends pas... y avait eu une émission des Maternelles consacrées à ce sujet, si je ne m'abuse, et là aussi, les nanas faisaient le régime pendant un an avant... c'est space, ce truc...
60 ans Au bord de la mer 15536
ça doit les rassurer... se dire qu'au moins elles auront essayé.

Le pire c'est qu'on entend assez souvent : moi je sais faire que des filles, ou l'inverse, que des garçons... comme si c'était elles les responsables.

Remarque, les réflexions des hommes du type : ma femme n'a jamais pu me donner un garçon, ça doit avoir toujours cours non ?
108 ans 6176
Ce genre de diagnostic pré-implantatoire de selection des embryons ne devrait etre autorisé que pour eviter la transmission de certaines maladies génétiques (comme c'est le cas en France).

Je ne vois aucun interet à choisir le sexe de son enfant si ce n'est à déséquilibrer l'equilibre déjà fragile crée par le nombre de filles et de garçons sur terre. La selection garcon-fille est déjà assez répandue dans certains pays, tel que l'Inde même si c'est illégal, et on voit ce que ça donne: Chaque famille voulant son garçon, on déplore un manque cruel de fille.

Et puis, franchement aller supporter un traitement pma juste pour ça, avec les difficultés que ça engendre, faut être un peu stupide. Quand on a la chance de pouvoir faire des enfants naturellement, on devrait se réjouir de ce que la nature nous offre. Ca me semble bien irresponsable d'aller dérégler la machine avec des traitements hormonaux juste pour forcer la nature sur la selection du sexe d'un bébé.
41 ans Bretagne 2439
Bonsoir,

Perso, je vais dire un truc débile mais j'ai toujours senti que mon premier enfant serait une fille. Bon en même temps, j'avais une chance sur deux de me planter mais au fond de moi, c'était plus fort que tout..je le sentais!

Quand j'ai rencontré mon doudou, au bout de 3 semaines, on parlait d'avoir un enfant et du coup, il m'a dit qu'il sentait aussi que ce serait une fille.

Bingo, Asia est née un an plus tard!

Mais même si mon désir était une fille en premier, pour bcp de raisons personnelles, si j'avais pu choisir le sexe, je ne crois pas que je l'aurais fait car on doit porter ce choix sur ses épaules toute sa vie.

Là, c'est la nature qui reprend le dessus et c'est tant mieux car notre destin est tel qu'il faut le respecter.

Je n'ose imaginer ce qui pourrait arriver si on choisit le sexe de l'enfant et qu'il arrive qqchose en rapport avec le fait qu'elle est fille ou qu'il est garçon. De se dire qu'on est passé au dessus de la nature, pero ça me ferait flipper!

Ou alors des pays comme la Chine où avec cette histoire de l'enfant unique, on trouve des cadavres de nouveaux-nés filles dans les rues car il faut impérativement faire un garçon (qui subviendra aux besoins des parents en travaillant...) Les gens finiraient par ne faire que des garçons jusqu'à la disparition des filles!!!

Mon doudou a un premier enfant qui vit en Italie, et c'est un petit mec de 8 ans, ensemble on a une fille et le prochain bébé sera ce qu'il voudra car je me suis déjà entraînée à nettoyer un zizi en faisant du babysitting ! ;) :lol:

Mais secrètement j'aimerais bcp avoir des faux jumeaux car dans ma tête je souhaite 3 enfant, 2 filles, un gars...mais comme c'est pas moi qui décide, je prendrais avec la plus grande joie ce qui me sera donné!

Bonne nuit

-Vany-
37 ans 12494
trisss a écrit:
Ce genre de diagnostic pré-implantatoire de selection des embryons ne devrait etre autorisé que pour eviter la transmission de certaines maladies génétiques (comme c'est le cas en France).

Je ne vois aucun interet à choisir le sexe de son enfant si ce n'est à déséquilibrer l'equilibre déjà fragile crée par le nombre de filles et de garçons sur terre. La selection garcon-fille est déjà assez répandue dans certains pays, tel que l'Inde même si c'est illégal, et on voit ce que ça donne: Chaque famille voulant son garçon, on déplore un manque cruel de fille.

Et puis, franchement aller supporter un traitement pma juste pour ça, avec les difficultés que ça engendre, faut être un peu stupide. Quand on a la chance de pouvoir faire des enfants naturellement, on devrait se réjouir de ce que la nature nous offre. Ca me semble bien irresponsable d'aller dérégler la machine avec des traitements hormonaux juste pour forcer la nature sur la selection du sexe d'un bébé.


Pour le coup cette fois c'est moi qui dis +1 :lol:
Personnellement tant que notre enfant est en bonne santé on se moque pas mal de ce que sa sera sa peut même etre asexué tant qu'il va bien si jamais on arrive à en pondre un...
Je ne m'amuserais pas en plus a trier tel ou tel sexe...
Avoir un enfant devrait être suffisamment merveilleux pour que l'on se moque du sexe.
39 ans Thaïlande 1084
Pour ma part, je ne le ferais pas, pour les raisons évoquées ci-dessus, notamment par Tryss. Et surtout, parce que j'aurais l'impression de rejoindre ces Chinois, ces Indiens qui tuent les bébés filles à la naissance, ou plus généralement tous ceux qui considèrent les filles comme un poids. D'ailleurs, je crois que le fait de choisir d'avoir une fille me donnerait le même sentiment... Les sexes sont égaux, c'est tout.

Et puis on aurait un gros problème de choix : je viens aussi d'une famille de filles, donc ça me semble plus facile qu'un garçon. Mais mon copain, c'est l'inverse. Alors, on prend quoi ? :lol:

Petite anecdote. Quand on dit à mon père : "ah, tu n'as que des filles", il répond toujours "non, j'ai trois filles". Merci papa ! :)
B I U