MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Timidité maladive qui ressurgit

50 ans 229
Bonjour,

Lorsque j'étais enfant/adolescente, j'était d'une timidité maladive qui m'empêchait de faire beaucoup de chose, j'avais peur de tout et de tous. Le pire était lorsque j'avais flashé sur un garçon...  
Jamais il n'a pu se passer quoi que ce soit parce que je me renfermais sur moi-même, jamais je n'osais le regarder en face, et si j'étais en sa présence par la force des choses, tremblements, rougissements, bégaiements, coeur au bord des lèvres, peur de paraître ridicule, envie de fuir, de me cacher vite et loin pour compenser en engloutissant une plaque de chocolat :lol:

Adulte, j'ai pu maîtriser cette timidité, j'avais accepté mon physique, compris qu'il fallait simplement rester soi-même, que de toutes façons on ne peut pas plaire à tout le monde, l'essentiel étant de se plaire à soi-même et que le reste vient tout seul... Ensuite, j'ai toujours gardé la maîtrise de moi à chaque rencontre que j'ai faite. Peut-être que je n'étais pas "accro" plus que ça. Mais quoi qu'il en soit, ces symptômes n'apparaissaient pas ou plus. J'avais l'impression d'avoir dépassé ce stade. Définitivement.

Actuellement, tout revient à la surface. Il y a quelques années, un nouveau collègue est arrivé et j'ai eu ce flash instantanément au premier regard... alors que j'aimais mon mari plus que tout... J'ai tout fait pour ignorer la chose et j'y suis arrivée assez bien. J'ai affiché la plus grande froideur et distance possible, limite je l'ai snobé pendant trèèèès longtemps. Lui, à quelques reprise, a fait des tentatives pour me parler mais je l'ignorais superbement, ne le regardais même pas. Mais mon coeur battait à chaque fois plus vite, c'était incontrôlable. Et je culpabilisais beaucoup.

Maintenant que les choses vont plutôt mal avec mon mari, que j'ai décidé de me séparer de lui, je me suis laissée envahir par ce sentiment vis-à-vis de mon collègue, sentiment qui était latent depuis toutes ces années, alors que finalement, on ne s'est jamais vraiment parlé et que je ne le connais pour ainsi dire pas. C'est de plus en plus fort, les tremblements sont revenus, je n'arrive pas à soutenir son regard, je rougis. J'ai envie de le voir et en même temps je sais que je n'arrive pas à me maîtriser. Toute ma belle assurance acquise s'est envolée. J'ai les mêmes réactions que lors de mon adolescence. Des pensées comme "Que va-t-il penser de moi? Il va rire de moi, me trouver ridicule, je suis grosse, il doit me trouver moche, etc., etc.". Rien que de l'écrire, je :oops: déjà...

Je ne sais pas très bien ce que je cherche en écrivant tout ça ici, en fait je ne sais plus très bien où j'en suis, ce que je veux... ou pas... Mais la question que je me pose est "Suis-je normale?". Pourquoi ai-je perdu cette assurance? Pourquoi est-ce que je régresse et je cherche de nouveau le réconfort dans la nourriture?

L'assurance qu'on a acquise, l'est-elle jamais définitivement? Suffit-il d'un regard d'une personne pour exploser tout ça en l'air?

Désolée pour le pavé...
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Je crois que même les gens très surs d'eux ne le sont pas en toutes circonstances tu sais !!!!!

Les relations amoureuses sont un domaine où, à n'importe quel âge, on devient paniqué et un peu "bébéte". Donc je crois pas qu'il faut que tu t'en fasses pour ça.

Je ne peux que te conseiller de relativiser la chose, de souffler un bon coup, histoire de revenir sur terre ;)
50 ans 229
Merci _Mumu_ , tu as juste répondu ce que j'avais envie de lire, me sens moins anormale...

J'aimerais bien revenir sur terre... mais je crois qu'il ne me suffira pas de souffler un bon coup ;) Un bon coup sur la tête peut-être :silly: ?
49 ans strasbourg 6049
chassez le naturel et il revient au galop ;) ca ne s'aquiert pas la confiance en soi, ca se travaille tous les jours. comme un phobique des araignées (par exemple) peut se maitriser à la vue de l'animal, il aura peut être une crise de nerfs la fois suivante. c'est pareil la timidité ;) et t'en fais pas : t' es pas la seule ;)
50 ans 229
Merci louis_cyfer :)

Le truc c'est que là, je vois pas comment m'en sortir, comment débloquer la situation. La seule idée qui me vienne à l'esprit est de lui parler, de lui dire d'une manière ou d'une autre ce qu'il se passe (s'il ne l'a pas déjà remarqué :roll: ). Mais il va en rire - enfin j'imagine qu'il va en rire - et ça je le supporterais pas. Mais je supporte plus non plus d'être dans tous mes états comme ça, comme une gamine! Aaarrgghhh cercle vicieux!

Vous feriez quoi, vous?
49 ans strasbourg 6049
moi je suis partisan du on y va et on verra bien. mm si je finis rouge, stressée, en larmes ou n'importe quoi d'(autre, à mon avis tout vaut mieux que d'attendre et de se bouffer. donc j'y vais (je suis malade avant mais on s'en fout), je demande genre : "au fait, est ce que ca te dirait pas de sortir avec moi un soir" et je repars. en général ca les fait flipper :lol: certains ca les fait rire, et d'autres apprécient la franchise et la démarche. donc... je pars du principe que le ridicule ne tue pas ;)

mais je te l'accorde pour l'égo c'est pas fantastique. mais comme je sais pas faire dans la dentelle, et que je suis timide ben... j'y vais comme ca et arrive ce qui arrive ;) (d'ailleurs plus je suis timide, plus ca veut dire que le monsieur me plait ;))
50 ans 229
louis_cyfer, j'admire ton aplomb et ton courage. Moi je n'ai jamais osé le faire... et j'ai dû passer à côté de certaines choses, probablement. A mon âge, commencer à passer à l'action... tu te rends compte? :lol: :lol:
109 ans 2475
A ton âge, à ton âge ! Eh oh ! T'es encore jeune !!!

Fonce, t'as rien à perdre. Je pense que c'est normal que tu sois troublée par cet homme qui te plaît, mais ça ne veut pas forcément dire que tes vieux démons de la timidité ont refait surface.

Commence par un truc banal, style que tu lui payes un café à la machine (enfin, si y'en a là où tu bosses) parce que vous n'avez pas eu le temps jusque là de parler 5 minutes. Après tu verras bien...
J
63 ans 77220 20
ah si ca pouvait m arriver

FAut y a ller tout simplement en se disant que le ciel ne tomberapas sur la tete
50 ans 229
jeancharlesc a écrit:
ah si ca pouvait m arriver

FAut y a ller tout simplement en se disant que le ciel ne tomberapas sur la tete


Si ça pouvait t'arriver, c'est-à-dire d'aller avouer tes sentiments à quelqu'un ou qu'une adolescente de presque 40 ans vienne t'avouer ses sentiments toute tremblante et rougissante :) ?
J
63 ans 77220 20
euh oui je serais tout emu
50 ans 229
mouais... même si elle a une tête qui te revient pas et qu'elle ne te plaît pas du tout?` :lol:
J
63 ans 77220 20
euh y a pas que lapparence qui compte lol
50 ans 229
ossiane59 a écrit:
A ton âge, à ton âge ! Eh oh ! T'es encore jeune !!!

Fonce, t'as rien à perdre. Je pense que c'est normal que tu sois troublée par cet homme qui te plaît, mais ça ne veut pas forcément dire que tes vieux démons de la timidité ont refait surface.

Commence par un truc banal, style que tu lui payes un café à la machine (enfin, si y'en a là où tu bosses) parce que vous n'avez pas eu le temps jusque là de parler 5 minutes. Après tu verras bien...


Ossiane59, j'avais omis de te répondre... Merci de me dire que je suis encore jeune :) Ce que je voulais dire par "à mon âge" c'est que je me vois mal comment prendre les devants alors que je ne l'avais jamais fait avant.

Lui offrir un café, certes c'est une solution. Le problème c'est que les rumeurs/ragots vont trèèèèèès vite bon train ici et que tout changement d'habitude est suspecté d'emblée. Lui ne va jamais seul à la cafète, ou alors il faudrait que j'installe une caméra pour voir s'il y va. Quant à aller le lui proposer dans son bureau, au moins 3 paires d'oreilles avides de ce genre de choses entendront aussi mon invitation et ça, ça va pas le faire du tout!

Résultat des courses: j'attend que l'occasion se présente d'elle-même, si elle se présente et si j'ai la force de la saisir sans rester pétrifiée sur place en rougissant et baissant les yeux comme une adolescente (c'est déjà arrivé par 2 fois :roll: ), aaarrgghhh!
49 ans strasbourg 6049
lève les yeux et si t'es toute rouge, c'est pas grave ;)
B I U