MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le VLR nawak confessionnal

32 ans 343
Je confesse avoir trop bu et trop mangé... et avoir honte...
A
35 ans Caen 6651
nikouette a écrit:
Je confesse avoir trop bu et trop mangé... et avoir honte...


la honte n'évite pas le danger :lol: :lol:

j'espère que tu n'as pas honte d'avoir pris du plaisir à faire ce qu'un humain doit faire environ 3 fois par jour lol
32 ans 343
Almarita a écrit:
nikouette a écrit:
Je confesse avoir trop bu et trop mangé... et avoir honte...


la honte n'évite pas le danger :lol: :lol:

j'espère que tu n'as pas honte d'avoir pris du plaisir à faire ce qu'un humain doit faire environ 3 fois par jour lol


Quoi je dois boire trois fois par jour?! :D

Effectivement ça n'évite rien. Donc autant ne pas avoir honte...mais bon...
39 ans 2505
je confesse être en arrêt maladie depuis hier car incapable d'aller bosser et de continuer à faire semblant.

Et je confesse ne pas savoir comment gérer tout ça ...
32 ans 343
Miss_Flamme a écrit:
je confesse être en arrêt maladie depuis hier car incapable d'aller bosser et de continuer à faire semblant.

Et je confesse ne pas savoir comment gérer tout ça ...


Désolée, du coup je ne t'ai pas complètement suivie sur tes derniers posts... L'arrêt maladie est directement lié à ton travail?
39 ans 2505
nikouette a écrit:
Miss_Flamme a écrit:
je confesse être en arrêt maladie depuis hier car incapable d'aller bosser et de continuer à faire semblant.

Et je confesse ne pas savoir comment gérer tout ça ...


Désolée, du coup je ne t'ai pas complètement suivie sur tes derniers posts... L'arrêt maladie est directement lié à ton travail?


En fait, je n'ai pas réussi à aller travailler hier matin, j'ai été voir le médecin et comme j'ai complétement craquer nerveusement, elle m'a arrêté pour quelques jours...

Et oui c'est lié à mon boulot (trop de travail, trop de stress ect... et ce depuis des mois). Pour faire court, je suis conseillère clientèle et sur une trentaines de personnes, il y a déjà un certains nombre en arrêt maladie pour dépression...
Je ne pensais que je gérais jusqu'au point de rupture :( Je me pensais plus forte.

Donc, il faut que je me concentre sur moi mais j'arrive pas à prendre du recul et j'ignore ce que je vais faire, ce que je peux faire
32 ans 343
Miss_Flamme a écrit:
nikouette a écrit:
Miss_Flamme a écrit:
je confesse être en arrêt maladie depuis hier car incapable d'aller bosser et de continuer à faire semblant.

Et je confesse ne pas savoir comment gérer tout ça ...


Désolée, du coup je ne t'ai pas complètement suivie sur tes derniers posts... L'arrêt maladie est directement lié à ton travail?


En fait, je n'ai pas réussi à aller travailler hier matin, j'ai été voir le médecin et comme j'ai complétement craquer nerveusement, elle m'a arrêté pour quelques jours...

Et oui c'est lié à mon boulot (trop de travail, trop de stress ect... et ce depuis des mois). Pour faire court, je suis conseillère clientèle et sur une trentaines de personnes, il y a déjà un certains nombre en arrêt maladie pour dépression...
Je ne pensais que je gérais jusqu'au point de rupture :( Je me pensais plus forte.

Donc, il faut que je me concentre sur moi mais j'arrive pas à prendre du recul et j'ignore ce que je vais faire, ce que je peux faire


C'est sûrement bête ce que je vais dire...
Mais tu n'as pas à te sentir coupable.
Je pense qu'à certains postes le travail à accomplir devient tellement absurde que c'est impossible à gérer.
Reste à voir si c'est toujours ce que tu veux faire, mais dans d'autres conditions, ou si tu aspires à autre chose.
39 ans 2505
C'est exactement la question que je me pose "Qu'est ce que je veux faire maintenant ?"

Et je suis dans un tel état de nerfs que je n'arrive pas à répondre à cette question :(

J'aimerai faire autre chose, j'ai postulé plusieurs fois et à chaque fois la réponse a été "vous avez les compétences pour le poste, vous êtes la meilleure MAIS ..." donc je n'avance pas et je craque là.

J'ai perdu mes illusions sur le monde du travail, je pensais qu'une évolution professionnelle se faisait sur les compétences mais je suis au regret de constater que non :(

Je dois absolument me recentrer sur moi, faire le bilan de ce que je veux, même si je dois quitter la boite pour laquelle je bosse. Je crois que c'est une nécessité aujourd'hui si je ne veux pas couler :(

Merci pour tes petits mots qui me font du bien.

;)
32 ans 343
Dis toi que ton arrêt de travail dois aussi te servir à ça : avoir le temps de te poser, de te calmer, etc Je pense que réfléchir et surtout savoir ce vers quoi tu veux te ré-orienter prendra plus de temps. Ne te mets pas trop la pression. C'est déjà un bouleversement et une énorme remise en question que tu vis là... Donc essaies de te laisser un peu de temps.
39 ans 2505
nikouette a écrit:
Dis toi que ton arrêt de travail dois aussi te servir à ça : avoir le temps de te poser, de te calmer, etc Je pense que réfléchir et surtout savoir ce vers quoi tu veux te ré-orienter prendra plus de temps. Ne te mets pas trop la pression. C'est déjà un bouleversement et une énorme remise en question que tu vis là... Donc essaies de te laisser un peu de temps.


Oui tu as raison, mais j'ai du mal à ne pas culpabiliser.
Demain, je devais faire une formation pour un certain nombre de collègues et c'est comme si je les avais laissé tomber :(
Je sais que c'est absurde et que c'est faux, que cet arrêt est pour mon bien, que je dois me détacher de tout ça, que je n'y suis pour rien... Mais c'est difficile.

Je vais me vider la tête et utiliser ces jours pour me faire plaisir. Sans doute que j'aurai réussi à me détacher, ce que je dois faire m'apparaitra plus clairement :)

Merci encore de tes réponses qui me font du bien :kiss:
32 ans 343
Après je comprend bien que tu culpabilises. J'ai tendance à faire la même chose. Mais c'est justement parce que je sais bien à quel point ce n'est pas fondé dans certains cas, que je me permet de te dire qu'il faut combattre ce sentiment.
Je pense que si tes collègues te connaissent bien, ils savent aussi ce qui t'as poussé à cela. D'autant plus que si de leur côté aussi il y a beaucoup d'arrêts maladie, ils comprennent bien les raisons de ce qui t'arrive à toi aussi.
Tu es humaine avant tout. C'est louable de vouloir s'investir au maximum dans son boulot et auprès de ses collègues, mais je pense aussi qu'il faut savoir s'écouter soi, parce que sinon on n'arrive à rien de bon et ce n'est bénéfique ni pour les uns, ni pour les autres.
Prends du temps pour toi. Tu en as besoin. Et comme tu dis, cela ne pourras que t'aider à voir les choses plus clairement.
Vois cela plutôt comme une façon d'avancer qu'un échec.
Quoi qu'il en soir, bon courage!
54 ans rp (78) 237
je confesse avoir critiquer la politique de modération d'un autre site...................bouh le vilain :oops:
1147
je confesse d'avoir envoyer de l'eau très froide dans le dos de mon copain alors qu'il était nu (:shock: :P) parce qu'il allait prendre sa douche...(moi j'ai trouvé ça très drôle...mais pas mon amoureux :lol: :lol: :lol: )
33 ans dans le suuuuuuuuud :) :) :) 113
ah juste envie de dire :

wouaikiki deyoukinette pouetpouet crousticrunch chapichapopololololo wouaikyekye ouistitu cracraccroquenbouche de patoupatibulbaire figorifiqueyouhouuuuuuuuuuuuuuuuu fifilalaretpatruc :) :)

aaaaaaaaaah ça fait du bien....Merci :) enfin un endroit ou je peut dire n'importe quoi ;) ;) ;)
30 ans La tete dans la lune, les pieds sur Terre 604
J'ai craquée et je me suis fait un paquet de biscuits apéro il y a une heure....Alors que j'ai décidée d'arrêter de grignoter entre les repas aujourd'hui, après avoir essayer ma paire de "jeans test" :roll:
B I U