MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vivre chez mes parents avec mon mari et mon bébé

34 ans Nice 2280
Bonjour,

Je suis hyper préoccupée depuis quelques jours. Il faut que j'en parle.

Je suis en couple. J'ai un bébé qui va avoir bientôt un an. Nous sommes dans une  
belle galère financière.

Depuis que l'on s'est installé ensemble, on est tout le temps dans le rouge. On ne trouve pas de travail. Chéri n'arrive pas à trouver quelque chose de stable et moi, je cherche depuis quelques mois mais avec le petit, ce n'est pas facile. J'ai eu un entretien récemment qui n'a rien donné.

Je sais que j'ai eu mon fils trop tôt. Il est arrivé par surprise et on a décidé de faire face sauf qu'on ne s'attendait pas à rester autant de temps sans emploi.

Depuis quelques mois, c'est devenu invivable. Le loyer a augmenté et on ne s'en sort plus. Sans parler du fait que nous vivons à 3 dans 20 mètres carrés qui est à mon avis insalubre : la peinture qui se decolle à cause de l'humidité, les fils électriques qui sortent de partout et je me prends régulièrement le jus en faisant une machine. Je n'en peux plus d'infliger ça à mon fils! Le proprio n'a rien à répondre à tout ça.

Je me prive de tout depuis 2 ans alors qu'avant, j'avais une vie agréable et facile. Ça me pèse de ne pas avoir de vie normale.

Il y a deux jours, mes parents m'ont proposé de venir habiter chez eux en attendant. Depuis, je cogite jour et nuit.

Je ne sais franchement pas quoi faire. C'est toujours délicat de vivre chez ses parents avec son mari et son bébé mais ai-je vraiment le choix?

Ils habitent assez loin de la ville et nous n'avons pas le permis. De plus, je suis souvent en désaccord avec ma mère sur la nourriture pour le petit par exemple. Mon frère vit aussi encore la bas. En même temps, je me dis que je pourrais enfin me remettre à zéro et que dès qu'on trouvera du travail, on pourra prendre un appart sans faire de crédit pour la caution, l'agence...

Qu'en pensez vous?
38 ans Sous les pins!!! 7782
déjà qu'en pense ton mari? Car c'est une décision à prendre à deux de tout façon.
Vu comme tu présente la chose personnellement je ne le ferai pas. Je m'explique: ils habitent loin de la ville et vous avez pas le permis: déjà ça peut s'avérer bien galère pour chercher du boulot. Apparemment tu as des sujets sur lesquels tu te prends la tête avec ta mère sur "l'éducation" de ton fils: c'est délicat ces situations car quand on vit pas avec eux ça peut aller car c'est nous qui gérons au jour le jour mais en habitant chez eux suivant comment est ta mère il est possible qu'elle veuille "imposer" sa façon de faire et pour peu que tu lui laisse gérer la partie course, repas ba ça peut vite dégénérer.
Bon après je comprends aussi ton envie d'accepter pour t'en sortir et aider ta famille a se remettre sur de bon rail.
Mais déjà as tu fait une demande de logement social? as tu vu une assistance sociale pour voir à quelle aide tu pourrais avoir droit?

En tout cas je te souhaite de t'en sortir et surtout faut garder espoir: après la pluie viens le beau temps ;)
192
Ne dramatises surtout pas, il vaut mieux retourner chez ses parents, et vivre correctement,que dans la misère, surtout que tu as porte ouverte, car si jamais l'enfant manquait de quelque chose tu culpabiliserais
Ton mari, s'il est compréhensif, il marchera sur tes pas
30 ans Dans le sud ;) 5608
Je pense que parfois il faut savoir mettre ses griefs de côté et penser à la finalité de la chose. Objectivement, ton enfant sera mieux où ? Dans ton appartement insalubre ou chez tes parents ?

En ce qui concerne ton compagnon, qu'en pense-t-il ?

Est-il possible de mettre les choses au clair avec tes parents avant d'habiter chez eux ? Leur dire que tu les remercie beaucoup de leur proposition et que tu acceptes mais que cependant c'est à certaines conditions seulement à savoir pouvoir élever ton enfant comme tu le veux sans avoir d'avis négatifs, pouvoir avoir votre intimité avec ton compagnon etc. Après bien entendu, il y a des concessions à faire des deux côtés.

Il faut également vous dire que c'est seulement pour un temps, et profiter du calme de chez eux pour remonter en selle et remettre les choses en ordre le plus rapidement possible.
43 ans Entre ici et ailleurs 107
Pour ma part, je ne me préoccupe même pas de ce que peut penser ton conjoint, vu les conditions de logement que tu décris je crois qu'un jour ou l'autre ton enfant sera victime d'un accident domestique. De plus dans la mesure où l'hébergement chez ta mère est temporaire pourquoi hésiter.
Toutefois il est tout de même important d'en discuter avec ton conjoint pour vous mettre d'accord car vivre chez la famille c'est jamais évident.
69 ans 3528
Il faut faire attention à deux choses, à mon avis. Vous ne vous en sortez pas aujourd'hui, ça veut dire quoi ? fins de mois (très) difficiles ou spirale de l'endettement qui commence ? Vous vivez dans 20 m2 mais chez tes parents, en dehors des pièces communes (salon, cuisine etc.) quel espace aurez-vous ?

Une fois installés chez tes parents, il faut aussi penser qu'il sera presque impossible de trouver un autre logement (dossier de location très difficile dans la région, caution etc.) + les difficultés à trouver du travail.

Je te dis ça car, en rentrant en france avec mon mari et ma fille nous sommes d'abord restés chez ma mère, 3 mois et c'était le maximum supportable puis nous avons été hébergés par un ami de la famille, le temps de "nous mettre sur pieds". On avait un projet bien précis et on a bossé comme des dingues, pourtant, il nous a fallu 2 ans avant de pouvoir quitter les lieux. En l'occurence on avait une certaine indépendance donc ça s'est bien passé, mais si ça avait été chez ma mère ça n'aurait pas pu coller.

Est-ce que tes parents ne peuvent pas plutôt vous aider à faire 2/3 travaux qui s'imposent dans votre logement actuel ? Ou d'une autre façon qui vous ouvrirait d'autres perspectives (en vous aidant l'un ou l'autre à passer le permis, par exemple) ?

Le risque est vraiment de partir sans délai précis et que ça s'éternise, ce qui peut devenir pesant pour tout le monde. Même si vous trouvez un travail, le temps ensuite de mettre des sous de côté pour un logement, trouver ledit logement etc. ca compte dans les 2 ans minimum...
46 ans à la maison ! 10072
Tout dépend déjà si vous êtes dans une région où les loyers sont chers ou non, si vous cherchez un boulot précis qui ne peut se faire dans une région précise, si vous pensez pouvoir rapidement trouver un emploi, etc...
Parce que suivant les régions, tu pourras trouver des logements pour lesquels les APL couvriront pratiquement le loyer. Un F4 dans ma région coûtera moins cher qu'une chambre de bonne à Paris !

Retourner vivre chez ses parents, si on n'a pas une certaine indépendances chez eux (genre studio au-dessus du garage), peut être un vrai cauchemar.
34 ans Nice 2280
Tout d'abord merci de vos réponses ! Ça m'aide beaucoup.

Je suis sur le téléphone alors je vais essayer de répondre du mieux que je peux.

Nous avons vu une fois une assistante sociale à la fin de mon congé maternité car nous allions nous retrouver sans rien mais elle n'a rien pu faire pour nous! Nous avons donc vécu sur notre crédit conso pendant 2 mois. :? sinon nous avons une demande de logement social en cours mais à Nice, ça peut prendre 10 ans!!

J'ai bien lu vos pour et contre. Franchement, je ne serais pas mécontente de quitter ce " trou" comme je l'appelle. Je commence à avoir vraiment peur pour mon fils. La dernière fois, il s'est ramené avec un clou qu'il a retiré je ne sais comment du mur. Et s'il l'avait avalé?

Mamisha, tu parles de travaux mais je ne dépenserais pas un centime pour cet appart et encore moins pour son propriétaire qui se moque de la situation..
Chez mes parents , ma chambre fait 15 m² et la maison, 150. Il y a quand même de quoi faire. On me parle d'intimité mais depuis la naissance du petit, on vit tous dans la même pièce. Ça ne changera pas grand chose à ce niveau là. Le truc que je ne supporte

Comme vous l'avez dit, y a une chose qui va être pénible : c'est ma mère avec mon fils
34 ans Dans les îles, ou le soleil brille 412
Vaux mieux avoir à faire à des gens qui te connaisse ou tu peux dire ce que tu en pense, car ses discutables. C'est que l'urgence c'est que vous puissez vous rétablir. Je ne dirai pas que toutes les assistantes sociale sont incompétante il y en a sa en vaut le détour, il faut pleuré pour avoir une aide et insisté voir même frappé à toute les portes pour ce faire entendre.
Pourquoi regrettes-tu d'avoir eu ton fils tôt ? Je me suis peu être trompé sur la question mais ce qui vous arrive vous ne peu ce prévoir et peu arriver à tout moment on en peut être a l'abri hélas. Le tout est de savoir comment agir à la situation. Si tu te sent d'humeur à attaquer ton proprio pour Logement insalubre c'est possible mais faut s'armer de patience.

Faut ce donné comme motivation que ce n'est que temporaire tout va aller mieux :D
34 ans Nice 2280
Mince, le message est parti !

Je disais que je ne supporte plus de vivre dans cet espace minuscule. On vit aux rythmes du bébé . Si c'est 3 siestes par jour, on doit dormir aussi. S'il entend le moindre bruit, il hurle. En plus, la nuit, il se réveille encore plusieurs fois. Autant dire que ce n'est plus vivable!

Je pense que le problème viendra de ma mère avec le petit mais comme vous le dites, il faut définir les limites. Ma mère n'est pas du genre à s'imposer même si que depuis qu'Adam est né, elle devient pénible parfois.

Quant à rester 2 ans, je n'y compte pas du tout ! Mon Max supportable serait 6 mois. C'est vrai que dans la région c'est dur de se loger mais bon quand même ! Une fois qu'on aura trouve du travail, fini nos périodes d'essai, ça ne devrait pas être si difficile que ça, non?
Mon mari travaille dans la grande distribution et moi dans le prêt à porter, ce ne sont pas les métiers les plus durs à trouver. Il nous faut juste du temps et avec le petit gardé par mes parents se sera plus simple.

Mon mari se fait à l'idée de partir et moi aussi. Je vais encore y penser quelques jours, le temps de m'y faire!

Sinon, Pour te répondre faustine, j'exagère quand je dis que mes parents habitent loin. Bon, le truc, c'est que c'est assez paumé mais il y a des bus toutes les heures. Je pense que quand on descendra en ville, ce sera pour la journée. Le but, c'est quand même de chercher du travail, pas de se promener ;)
39 ans 242
Nous avons été dans cette situation aussi avec un bébé, rien n'était prévu, j'habite Marseille, les gens m'avaient dit que c était même pas la peine de faire une demande de logement social, tellement le délai était long, en deux mois, j'ai eu plusieurs propositions de logement, j'ai fait toutes les demandes possibles dans tous les organismes, j'ai pris rendez vous avec des personnes de ma mairie pour faire accélérer les choses, car ils ont toujours des logements pour des situations vraiment très critiques, je ne voulais pas vivre chez mes beaux parents, enfin pas plus de deux mois maximum, je suis tombée sur une femme d'un organisme d'hlm qui a été sensible au fait d'avoir un logement sain pour notre enfant. Bon courage en tout cas, et n'hésite pas si tu veux un logement hlm d'aller ouvrir toutes les portes même celles que tu penses inaccessibles, je n'ai pas aimé faire ça,demander de l'aide mais notre situation n'était plus possible.
38 ans Sous les pins!!! 7782
pink_baby_doll a écrit:
Mince, le message est parti !

Sinon, Pour te répondre faustine, j'exagère quand je dis que mes parents habitent loin. Bon, le truc, c'est que c'est assez paumé mais il y a des bus toutes les heures. Je pense que quand on descendra en ville, ce sera pour la journée. Le but, c'est quand même de chercher du travail, pas de se promener ;)


dans ce cas ça va!! j'ai cru comprendre que tu habitais Nice? Donc si tu es dans les environs proche ça devrait aller ;)
Aprsè effectivement faut poser les limites avec tes parents et surtout mettre les "règles" au clair dès le début.
Par contre essaye d'envisager quand même que 6 mois ça va vite et que vous n'aurez peut être pas le temps de vous "refaire" en si peu de temps et donc devoir prolonger un peu le temps chez tes parents.

En tout cas je te souhaite de réussir à vous en sortir. C'est pas évident en plus quand on a un enfant car nous on peut se priver mais c'est inconcevable de priver son enfant.
34 ans Nice 2280
Minininja : Je suis tout à fait d'accord! Certaines assistantes font très bien leur boulot. La "mienne" pas. C'est par secteur donc malheureusement, je ne peux pas en demander une autre. Ce qui ne m'a pas empêché de reprendre un Rdv avec elle pour la semaine prochaine. J'insisterais cette fois mais je ne sais pas "pleure", c'est plus fort que moi!

Pour mon fils, je n'ai jamais dit que je regrettais. Je dis objectivement que je l'ai eu trop tôt par rapport à notre situation. On était déjà pauvre! J'allais signer un Cdi quand je suis tombée enceinte. On ne m'a pas prise bien évidemment ! ( entre le début du recrutement et le choix final, il s'est passé plusieurs mois). Depuis, Je galère à trouver parce que je n'ai personne pour me garder le bébé. Je n'avais pas envisagé que ce serait si compliqué de faire garder un enfant!! Mais à aucun moment, je ne regrette :)
Si aller chez mes parents peuvent nous faire repartir sur de bonnes bases, je vais pas hésiter 1000 ans.
34 ans Nice 2280
Capucina, ça me rassure ce que tu me dis là! Parce qu'effectivement, à Marseille, c'était pas gagné d'avance. Je vais faire le point avec l'assistante sociale cette semaine et je vais vraiment faire mon maximum pour accélérer les choses. Merci !

Faustine : oui, j'habite nice et mes parents la ville à côté. On met 20 minutes de ville en ville. Après pour accéder à chez eux, c'est plus rock´n'roll on va dire :lol: mais faisable. Tu as raison, 6 mois, c'est court. J'espère que c'est réalisable mais à voir.
Ah oui, priver mon fils, c'est hors de question!! Je veuille toujours à ce qu'il est ce dont il a besoin avant de penser à moi. Normal quand on a un enfant.

Minininja : je ne me sens pas de faire un procès à mon propriétaire mais il le mériterait :evil: là, j'appréhende la sortie des lieux. Enfin, si c'est comme l'entrée, ce sera fait avec la gardienne car monsieur ne s'est pas déplacé. Il habite loin mais quand même !!!!!!!
34 ans Dans les îles, ou le soleil brille 412
La patience pourra faire avancer votre situation :D
Désolé pour ma question.
Pour faire garder son enfant c'est une longue histoire, après il y a les grands-parents....moi non plus j'étais pas pour mais avoir laissé bébé la première fois pour 1h et chaque fois un peu plus ben sa a changé l'atmophere de tout le monde.
Moi non plus je sais pas pleuré sur commande, mais quand il y a bébé en jeu et que je risque de le perdre j'ai tendance à être droit carré précis et je ne sort pas du burreau. Je trouve quand même bizarre que l'assistante sociale ne vous ai pas proposé une aide aux restos du cœur. Mais c'est vrai qu'il faut persisté.

En tout cas courage et bonne continuation
Ps: désolé pour mon message de tout à l'heure je me suis relu
B I U


Discussions liées