MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi continuer à fumer enceinte?

46 ans Aix en provence 13
chloeecamille a écrit:
Mais quand on sait qu'on peut se faire aider pour arrêter...pourquoi ne pas essayer?

Et puis,je ne veux pas te jeter la pierre lsayane, loin de  
là, mais il y a plein de méthodes pour évacuer le stress autre que la cigarette, non?


Perso je trouve durs vos jugements, surtout venant de non fumeurs je suppose!
J'ai la chance d'avoir réussi à avoir arrêté de fumer juste avant d'apprendre ma grossesse, donc je pense savoir de quoi je parle, plus facilement.
En aucun cas je pense qu'il soit bon de fumer pendant sa grossesse, mais je pense que ces mamans fumeuses le savent aussi...
Quelle femme normalement constituée sur cette planète voudrait nuire à son enfant?
Ces femmes souffrent de dépendance. Pour vous donner une image, arrêter de fumer d'un coup équivaut, en terme de souffrance, à arrêter totalement de manger de la même façon. Même si l'on est très motivé pour le faire, le corps reprend le dessus, réclame, et ça devient un supplice...
Alors, avant de juger, seriez-vous prêtes à arrêter de manger définitivement à partir de maintenant? même si vous savez que c'est bon pour votre santé et votre enfant, rien!, pas même une épluchure de pomme. :?
Pour celles qui fument pendant leur grossesse : faites vous aider au maximum et ne comptez pas sur le facteur chance. Essayer de fumer le moins possible. Trouvez des trucs nouveaux pour vous destresser (un bon bain avec de la mousse qui sent bon!!!, une petite balade en forêt, un massage au top, ou du lèche vitrine!...) ;)
Evidement qu'une non fumeuse n'a pas besoin de fumer pour destresser, son corps ne sait pas ce que s'est!!!
rhooo la la... ;)
46 ans Aix en provence 13
Douce_Feline a écrit:
Je respire ;)

Je plaisantais!!!!

Mais il est vrai que de toutes les façons, ces débats soulèvent plein de "colères" (je trouve pas d'autres mots, désolée!!!)

Mais de toutes les façons, on ne mettra jamais tout le monde d'accord, et là, je pense (mais cela n'engage que moi) que le débat tourne en rond, entre les mamans qui ont fumé pendant la grossesse (ok, j'ai honte, mais je l'ai fait c'est comme cela et lâchez moi) et celles qui ne fument pas (moi, je fais ce qui est bon pour mon bébé, et c'est tout pour lui, les autres sont des assassins!!!!)...
Et l'on n'en sortira pas, pas un des 2 clans fera un pas vers l'autre!


:D :D :D
46 ans Aix en provence 13
Essayer, oui, c'est sur! sorry j'avais pas vu!!! :roll:
les médecins et les forums de fumeurs te dirons qu'arrêter de fumer correspond à la sensation de faim, c'est d'ailleurs pour ça que beaucoup de personnes compensent en mangeant, le cerveau envoie le même signal pour réclamer.
40 ans Mosellane 834
et bien moi voila ce que je dis aux mamans qui ont au moins tenté d'arreter de fumer ca prouve leur bon sens leur bonne volonté et leur prise de conscience donc mille fois bravo =D>
36 ans Liège (belgique) 33
Moi pour le moment je suis enceinte de 5 mois et je fume je l'ai dit a mon gygy qui m'a dit déjas que je suis fort nerveuse de nature il préfère que je diminue la cigarette ce que j'ai fait car de +-19 je suis passer a +-6 par jour car la nervosité est encore plus mauvaise pour le bébé et il y a même des risques de le perdre si ont est vraiment trop nerveuse.

Donc voila pour un non-fumeur qui dit a un fumeur arreter de fumer plus facile a dire qu'a faire

Moi au début de la grossesse j'ai essayer d'arreter mais pas moyen donc j'ai vachement diminuée et pour le moment mon bébé est en bonne santé et n'a aucun prob et je croise les doigts pour que sa dure

Voila mon témoignage
J
35 ans Montpellier 253
Je n'avais jamais pensé aux problèmes de nervosité pour le bébé. En anatomie, l'autre jour, on a vu qu'une mauvaise nouvelle ou un stress important avant trois semaines de grossesse pouvaient éventuellement causer un spina bifida super grave. C'est vrai qu'effectivement, du coup ça relative les risques encourus par le tabbac.
S
33 ans Expat 1409
Je ne sais pas si je devrais entrer dans le débat, mais j'arrive pas à imaginer une femme enceinte fumer.

Si une femme essaie de tomber enceinte, je pense que c'est vraiment immoral de ne pas essayer d'arrêter et de diminuer sa consommation. Ma tante a arrêter de fumer car elle voulait un bébé, ca lui a pris de longs mois pendant lesquels elle était nerveuse et en manque, mais elle a réussi, et aujourd'hui son fils a 7 ans et est en pleine santé.
Elle n'a jamais repris, et n'a pas pu avoir d'autre enfant, mais elle nous avait clairement fait comprendre qu'il était hors de question d'avoir un enfant si elle n'arrêtait pas de fumer.

Ma question à moi, ce serait plutôt: arrêteriez-vous de fumer si vous tentez d'avoir un enfant, car j'imagine qu'en tombant enceinte de facon imprévue, on peut pas forcément se sevrer en claquant des doigts...

(je sais pas si j'ai été assez claire :? )
P
43 ans hyeres 75
Personnelement j'ai mis 5 mois pour tomber enceinte, c'etait désiré, mais je n'ai pas reussi a arreter avant ni meme pendant la grosesse.
pourtant je m'etait toujours dit que j'arreterais du jour au lendemain si j'attendais un bébé ( rien de plus facile quand on s'envoie 2 paquets de clopes par jours depuis 10 ou 15 ans ...) mais entre les hormones et la dependance tabagique elevée ca c'est vite avéré quasi impossible.

Du coup j'ai attendu mon accouchement pour reessayer d'arreter ( en effet pendant la grossesse le placenta filtre une partie du tabac, mais apres la naissance bébé est en prise directe avec la fumée dans l'air ambiant, ou avec le lait tout simplement).

Du coup là mon fils a 15 jours aujourd'hui et meme si c'est dur cela fait autant de temps que nous ne fumons plus son papa et moi.

Le but etant de ne pas reprendre evidement meme si c'est parfois tres diffiile, et que plusieures fois par jours l'envie de fumer se fasse sentir même apres 15 jours de sevrage.

Je precise que je n'utilise aucun substitu quel qu'il soit, en mon sens tous aussi mauvais que le tabac pour l'enfant et qui a mon avis ne compensent certainement pas une réelle cigarette ( c'est un peu comme la difference entre manger du chocolat ou le renifler...)
42 ans karlsruhe 127
15347 a écrit:
je fais partie des enfants de femmes qui n'ont pas arrêté de fumer pendant la grossesse, vraiment quel fabuleux cadeau elle m'a fait :roll: à chaque fois que je prends ma ventoline je lui dis merci :roll:.

je dirai simplement que quand on veut, on peut s'arrêter de fumer, ou alors c'est quand même on préfère absorber sa dose de nicotine plutôt que de préserver la santé de son enfant. Pour moi c'est pareil que si la mère continuait de faire, je ne sais pas moi, un sport martial ou quelque chose d'aussi risqué. Mais bon il est vrai qu'on est à l'ère de "il faut faire ce qu'on veut point tant pis pour les conséquences"... Cependant j'aurais apprécié ne pas me retrouver avec des insuffisances respiratoires dès ma naissance.



J´ai exactement le même problème... Sous ventoline, née à 7 mois avec 1kg200... Mais à part ca, la fumée n´est pas plus nocive que les rejets des usines, les gaz d´échappemements... Mais c´est du foutage de gueule là? De toutes facons, les fumeurs se fichent des autres... et ne dites pas le contraire parce que combien d´entres vous demandent à l´entourage si cela "pourrait"éventuellement les déranger.
Bref... Vous qui prenez la décision de fumer... oui VOUS... quand vous fumez, vous empoisonnez le reste du monde et vous avez le choix d´arrêter puisque vous avez décidé de commencer.
Fumer nuit tout simplement à la santé mais si vous avez décidé de vous suicider, n´en faites pas non plus un suicide collectif.

J´espère à personne de voir un ami ou une amie mourir du tabagisme passif... je vous le souhaite et ne pas pleurer des nuits entières parce qu´on ne peut comprendre qu´une telle chose peut arriver.
S
33 ans Expat 1409
Candyprun a écrit:

Mais à part ca, la fumée n´est pas plus nocive que les rejets des usines, les gaz d´échappemements... Mais c´est du foutage de gueule là? De toutes facons, les fumeurs se fichent des autres... et ne dites pas le contraire parce que combien d´entres vous demandent à l´entourage si cela "pourrait"éventuellement les déranger.
Bref... Vous qui prenez la décision de fumer... oui VOUS... quand vous fumez, vous empoisonnez le reste du monde et vous avez le choix d´arrêter puisque vous avez décidé de commencer.
Fumer nuit tout simplement à la santé mais si vous avez décidé de vous suicider, n´en faites pas non plus un suicide collectif.

J´espère à personne de voir un ami ou une amie mourir du tabagisme passif... je vous le souhaite et ne pas pleurer des nuits entières parce qu´on ne peut comprendre qu´une telle chose peut arriver.


Je suis entièrement d'accord avec Candyprun, sauf que j'avais pas osé être aussi directe... :)
49 ans le val d'Aldur 51
Candyprun a écrit:


J´ai exactement le même problème... Sous ventoline, née à 7 mois avec 1kg200... Mais à part ca, la fumée n´est pas plus nocive que les rejets des usines, les gaz d´échappemements... Mais c´est du foutage de gueule là? De toutes facons, les fumeurs se fichent des autres... et ne dites pas le contraire parce que combien d´entres vous demandent à l´entourage si cela "pourrait"éventuellement les déranger.
Bref... Vous qui prenez la décision de fumer... oui VOUS... quand vous fumez, vous empoisonnez le reste du monde et vous avez le choix d´arrêter puisque vous avez décidé de commencer.
Fumer nuit tout simplement à la santé mais si vous avez décidé de vous suicider, n´en faites pas non plus un suicide collectif.

J´espère à personne de voir un ami ou une amie mourir du tabagisme passif... je vous le souhaite et ne pas pleurer des nuits entières parce qu´on ne peut comprendre qu´une telle chose peut arriver.

Je te trouve un ptit peu catégorique et généraliste dans tes propos, car il y a des fumeurs qui demandent la permission avant d'allumer leur cigarette et qui respectent les endroits non fumeur. Je fume peu mais je fume exclusivement dehors chez moi comme partout . d'abord, il est hors de question que ma fille subisse mon tabagisme et de même pour les non fumeurs, je ne pense donc pas être un assassin en puissance ( hormis pour moi) ni une empoisonneuse :roll: , du moins pas plus que le 4*4 de mon voisin.
J'ai arrêté pendant 2 ans pendant et après ma grossesse mais la vie a fait que j'ai repris ... je sais donc que c'est une lutte de tous les jours pour s'arrêter que ce n'est pas si évident que certaine semble le penser.
C'est comme quand on te dit mais Perd donc un peu de poids, il suffit d'un peu de volonté. Il me semble d'après tous les témoignages que ce n'est pas si facile !!!!!
A
70 ans 703
Ouais, en gros faudrait pas fumer du tout, comme ça on n'aurait pas besoin de galérer pour arrêter lorsqu'on est enceinte... :lol:
Allez, zeeee blaguuuueeee.
Bon effectivement je pense qu'il faut dissocier celles qui n'en n'ont rien à battre et fument par bon plaisir en se moquant éperdumment de la santé de leur bébé, et celles qui essaient mais n'y arrivent pas. Après, quand même, je me dis que merde, si une femme n'est pas capable de s'arrêter de fumer pour protéger son enfant, si elle n'est pas capable de faire se sacrifice, c'est qu'elle n'y arrivera jamais pour une autre raison!
C'est quand même la motivation suprême de se dire qu'on fait du mal à son propre enfant, non? Comment l'envie de fumer peut-elle être plus forte? J'ai fumé pas mal de temps et beaucoup puis j'ai arrêté. Pas de mérite, car je n'ai pas trouvé ça dur, donc je ne sais pas ce que ressentent les personnes qui vivent un vrai supplice en essayant.
Mais voilà quoi... j'ai du mal. Autant je ne suis pas fana de la notion de "volonté" car comme on peut le voir à maintes reprises sur ce forum, c'est pas la panacée, et c'est trop facile de dire aux gens qu'ils manquent de volonté. Autant là, j'ai quand même bien envie d'y avoir recours...
Ma mère fumait comme un pompier avant de tomber enceinte. Elle a automatiquement arrêté. Oui, elle a galéré, mais l'intérêt de son bébé lui a semblé visiblement supérieur.
Je crois que je vais passer pour une sale moralisatrice, mais j'avoue que j'ai vraiment du mal avec les futures maman fumeuses, même si je me doute que c'est loin d'être facile!
Et siouplé, pas taper, je ne veux blesser personne! ;)
46 ans 3697
J'ai fumé durant les grossesses.
J'ai diminué ma dose journalière mais je n'ai pas réussi à arrêter.

Honnêtement, à chaque fois que quelqu'un me sermoner avec la cigarette, je n'avais qu'une envie aprés, c'était d'en rallumer une tellement il m'avait énervé et que je culpabilisais déjà assez moi-même.
Les autres dans leur incompréhension et leurs leçons de morale ne m'aidaient en rien.

J'ai tenté d'arrêter plusieurs fois fois avec patchs ou les cigarettes aux plantes mais rien à faire....

Bien sur que je m'en voulais car je savais trés bien que je n'étais pas seule et les risques encourus pour le bébé.

Mes enfants vont bien, ils ne sont pas plus malades que les autres, un coup de chance? Je ne sais pas.

Je ne parlerais pas de volonté car tout le monde l'a mais de fragilité, de sensibilité car j'ai un tempéramment d'angoissée et çà explique sans doute pourquoi je n'ai jamais pû mettre un terme à cette dépendance alors que pour moi un bébé, c'est toute ma vie.

Donc, on ne peut pas juger quelqu'un qui n'arrive pas et c'est loin d'être qu'il ne pense pas à son enfant ou je ne sais quoi d'autre encore.

Bises :kiss: !
46 ans 3697
Ah, une dernière chose aussi, aprés j'arrête.
J'arrive à me passer de cigarette lorsque je fais les magasins( çà peu durer des heures entières).
Et ce qui me fait bien rire, c'est ceux qui sermonent les femmes enceintes qui fument et une heure aprés, ils ne sont plus là pour faire en sorte de les aider à arrêter ou à diminuer.
Ce qui m'aurait aidé à diminuer encore plus, çà aurait été que mes amies m'embarquent pour aller faire le tour des boutiques ou autre, m'occuper quoi.
Tout çà sans me rabacher toujours la même chose, çà, çà m'aurait aidé sans doute.

Bises :kiss: !
51 ans 3
<bonjour à toutes

voila , j'ai un petit bébé de 10 mois, dès que jai su que j'étais enceinte, cela a été un déclencheur et j'aijeté mon paquet en sortant de l echographie. Seulement aujourdh'ui je suis de nouveau enceinte de 3 mois et je fume 8 cigarettes par jour sinon 10. Cela m'a mis le moral a zero et envi de me donner des claques. ca me pèse depuis le début et je ne retrouve pas cette motivation (du au d'aller au travail ? au transport 3h par jour ? le fait que ce soit le 2eme ? ) beaûcoup de questions qui me harcèlent, la culpabilité qui s'accumule. j'usquà ce matin ou en vous lisant toutes, j'ai visité les sites concernant les conséquences des effets de la cigarettes sur le foetus (j ai vu allergie fausse couche prématuré cerveau ect ) assez d'horreurs pour me mettre à pleurer sans pouvoir m'arreter. Je me suis levée et je viens de jeter mon paquet à la poubelle et la je pries pour que rien n'arrive à mon bébé , ni que je reprenne....je souhaite que ce que j'ai lu et vu,puisse[size=9] me bloquer psycologiquement, je vous dirais demain si j'ai craqué entre temps, jai choisi la métode provocation et confrontation, après avoir essayer de manger des pommes par kilos ou marcher dehors des qu ejavais une envie , mais ca marchait pas. Bon courage en tout cas à toutes celles qui sont comme moi , à la recherche de moyens qui les boost pour arreter bisous a toutes
B I U


Discussions liées