MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'article qui m'a choquée hier soir

29 ans 1489
J'aurai honte d'avoir pondu un article aussi violent et soit-disant complet/ argumenté/ appuyé par des références, alors qu'il est bourré d'incohérence.. Alors comme tu dis Lexy le vagin est destiné  
à accueillir l'enfant? Les hommes déversent en nous des "kilotonnes de lubrifiant"? Une sexualité entre femmes exclusivement axée sur le clitoris? Et comment je fais quand je vois un bel homme très attirant et que j'ai envie de voir son zizi? Ah oui pardon c'est mon cerveau lavé par des siècles de patriarcat..

Ma grand mère était militante féministe en Serbie, elle s'est battue toute sa vie pour que des femmes puissent choisir leur chemin de vie, organiser leur sexualité, s'habiller comme elles veulent... Je pense que là elle n'a pas fini de se retourner dans sa tombe (et c 'est pas la seule)
30 ans 2571
On retombe sur des personnes qui veulent imposer des normes, diriger notre sexualité, dire ce qui est "bien" ou "mal", et finalement excluent un grand nombre de pratiques, en plaçant la reproduction au centre du processus : on est retournés aux idées traditionnelles finalement!


On n'a même plus droit à la vitesse crescendo! :lol: Autant dire qu'on n'a plus droit à l'orgasme, merci mais je vais rester dans mon modèle patriarcal, au moins on jouit :lol:
35 ans 3267
Salammbo a écrit:
On retombe sur des personnes qui veulent imposer des normes, diriger notre sexualité, dire ce qui est "bien" ou "mal", et finalement excluent un grand nombre de pratiques, en plaçant la reproduction au centre du processus : on est retournés aux idées traditionnelles finalement!


On n'a même plus droit à la vitesse crescendo! :lol: Autant dire qu'on n'a plus droit à l'orgasme, merci mais je vais rester dans mon modèle patriarcal, au moins on jouit :lol:


Comme je l'ai dit: ces radicales tombent ironiquement dans ce que le féminisme mainstream a combattu et combat: le fait que les femmes soient vues comme des poulinières et les hommes comme des violeurs pas naturellement attirants.
Je serais curieuse de connaître sa position sur le tampon ou les "ovules" médicamenteux contre les mycoses...
Oh, et quelqu'un pourrait me dire ce qu'est la nymphe, parce que visiblement je ne connais pas bien mes parties zintimes ( et me dire depuis quand le clitoris n'englobe pas une grande partie de la paroi vaginale interne?
649
Les extrêmistes quels qu'ils soient sont toujours très cons : féministes, maculinistes, de droite, de gauche, végétariens... etc...
29 ans 1489
Lexy, je crois que les nymphes désignent les petites lèvres, j'avais déjà entendu ça quelque part, mais je n'en suis pas tout à fait sûre.

Salammbo, en effet c'est pas la grosse éclate chez les féministes radicales :lol:
35 ans 3267
Thestral a écrit:
Les extrêmistes quels qu'ils soient sont toujours très cons : féministes, maculinistes, de droite, de gauche, végétariens... etc...


Petite précision Thestral: les masculinistes sont en soi un courant extrêmiste ( il suffit de lire Zemmour pour s'en assurer)

Par contre, les radicales laissent aux mainstream ce genre de choc http://www.dailykos.co...r-old-self-aborts-using-pencil
649
LovelyLexy a écrit:
Petite précision Thestral: les masculinistes sont en soi un courant extrêmiste ( il suffit de lire Zemmour pour s'en assurer)


Non du tout... les extrêmistes (hommes et femmes d'ailleurs) ce sont appropriés le mot. Du fait les masculinistes ont choisi le terme d'"hoministe" pour ne plus être confondu avec les premiers.
35 ans 3267
Thestral a écrit:
LovelyLexy a écrit:
Petite précision Thestral: les masculinistes sont en soi un courant extrêmiste ( il suffit de lire Zemmour pour s'en assurer)


Non du tout... les extrêmistes (hommes et femmes d'ailleurs) ce sont appropriés le mot. Du fait les masculinistes ont choisi le terme d'"hoministe" pour ne plus être confondu avec les premiers.


Pourquoi se différencient ils donc des égalitaristes, qui englobent féministes, LGBT, etc... Les masculinistes revendiquent le retour à la suprématie de l'homme blanc hétérosexuel, et la prédominance d'un culte de la virilité qui oppresse les hommes autant que les femmes ( cf les sites, pages FB...)
649
LovelyLexy a écrit:
Pourquoi se différencient ils donc des égalitaristes, qui englobent féministes, LGBT, etc... Les masculinistes revendiquent le retour à la suprématie de l'homme blanc hétérosexuel, et la prédominance d'un culte de la virilité qui oppresse les hommes autant que les femmes ( cf les sites, pages FB...)


A la base, les féministes veulent que les femmes rattrapent le niveau des hommes (social et droit). Les masculiniste veulent que les hommes rattrapent le niveau des femmes (social et droit). Sauf que... les extrêmiste féministes ont stigmatisés les masculinistes qui ont effectivement développés une branche extêmiste donc les maculinistes modérés se sont regroupés sous les hoministes (oui je sais ce n'est pas facile à suivre). Attention, dans les égalitaristes il y a aussi des extrêmistes. La LGBT c'est encore autre chose avec la aussi des modérés et d'autres moins. Pas simple tout ça.
35 ans 3267
Thestral a écrit:
LovelyLexy a écrit:
Pourquoi se différencient ils donc des égalitaristes, qui englobent féministes, LGBT, etc... Les masculinistes revendiquent le retour à la suprématie de l'homme blanc hétérosexuel, et la prédominance d'un culte de la virilité qui oppresse les hommes autant que les femmes ( cf les sites, pages FB...)


A la base, les féministes veulent que les femmes rattrapent le niveau des hommes (social et droit). Les masculiniste veulent que les hommes rattrapent le niveau des femmes (social et droit). Sauf que... les extrêmiste féministes ont stigmatisés les masculinistes qui ont effectivement développés une branche extêmiste donc les maculinistes modérés se sont regroupés sous les hoministes (oui je sais ce n'est pas facile à suivre). Attention, dans les égalitaristes il y a aussi des extrêmistes. La LGBT c'est encore autre chose avec la aussi des modérés et d'autres moins. Pas simple tout ça.


Les féministes veulent aussi que les hommes bénéficient de l'abrogation de la culture certe patriarcale: obligation d'être viril ( pourquoi un homme n'aurait il pas le droit de porter une jupe?) rôle parental ( partage des tâches, de l'éducation sans tomber dans le cliché la femme torche l'homme éduque), accession à toutes les professions... As tu été sur un site mainstream féministe récemment, comme Vie de Meuf, où des hommes se plaignent aussi du rôle de genre, d'être accusés d'être des eunuques quand ils s'occupent des enfants? Et le LGBT est aussi dans la même optique, que les personnes soient jugées en fonction de leur valeur et leur caractère, non de leur aspect genré.
649
LovelyLexy a écrit:
Les féministes veulent aussi que les hommes bénéficient de l'abrogation de la culture certe patriarcale: obligation d'être viril ( pourquoi un homme n'aurait il pas le droit de porter une jupe?) rôle parental ( partage des tâches, de l'éducation sans tomber dans le cliché la femme torche l'homme éduque), accession à toutes les professions... As tu été sur un site mainstream féministe récemment, comme Vie de Meuf, où des hommes se plaignent aussi du rôle de genre, d'être accusés d'être des eunuques quand ils s'occupent des enfants? Et le LGBT est aussi dans la même optique, que les personnes soient jugées en fonction de leur valeur et leur caractère, non de leur aspect genré.


Oui je connais... parce que les féministes intègrent les hoministes dans leurs rangs (ce qui est normal). D'ailleurs ils l'expriment ainsi "Féminisme + Hominisme = Humanisme".
35 ans 3267
Donc pourquoi faire un mouvement à part et ne pas intégrer le féminisme mainstream ( qui défend les mêmes causes) alias l'égalitarisme, qui englobe aussi la lutte anti racisme et les combats LGBT? Le combat étant être jugés en tant que personnes et pas en tant que cliché?
Et je remarque que mon lien ne fait pas recette...
649
LovelyLexy a écrit:
Donc pourquoi faire un mouvement à part et ne pas intégrer le féminisme mainstream ( qui défend les mêmes causes) alias l'égalitarisme, qui englobe aussi la lutte anti racisme et les combats LGBT? Le combat étant être jugés en tant que personnes et pas en tant que cliché?
Et je remarque que mon lien ne fait pas recette...


Parce que tous les féministes ne veulent pas défendre aussi le droit des hommes. C'est toujours très difficile de rassembler tout le monde sous une même banière. Tu auras toujours une divergence à un moment donné.
45 ans région parisienne 5831
J'ai été voir ton lien, Lovelylexy, mais j'avoue que je n'ai pas bien compris ce que cela venait faire là (bon, j'avoue aussi que je suis loin d'être bilingue... :lol: ).

Si j'ai bien tout compris, c'est l'histoire d'une gamine de 13 ans qui s'est faite violée par un homme de 30, et dont les parents ont refusé qu'elle avorte. Du coup, elle a voulu le faire elle même avec un pinceau et elle en est morte.

C'est une histoire atroce, mais je n'ai pas bien compris le rapport avec le sujet, en fait. On est plutôt dans un débat anti-avortement, non? Bien entendu, la lutte pour le droit à l'avortement fait partie du combat féméiniste, je suis d'accord.
29 ans 182
Que dire...
Je ne vois pas vraiment la différence entre "hominisme", "humanisme" et "égalitarisme", suite à votre échange. En fait, je n'ai jamais vu de différence, j'ai toujours pensé que c'était la même chose. Mais tout ceci est bien instructif.

Pour ma part, il me semble logique que tout le monde soit traité également. Mais certaines choses m'agacent, c'est pourquoi je ne met pas de nom sur mes opinions.
Par exemple, je trouve illogique qu'on demande aux entreprises de faire 50% hommes et 50% femmes dans les employés. Ça se fait de plus en plus, ici (Québec). S'il y a déjà 50% du nombre voulu d'employés qui sont des hommes, les patrons n'engagent que des femmes, et ce même si elles sont moins compétentes que certains candidats masculins qui se sont présentés en entrevue.
Ici, le féminisme défavorise les hommes, mais parfois il défavorise les femmes aussi. Comme lorsque je me fais insulter parce que je suis dépendante financièrement de mon mari et que je "trahis la cause des femmes" en étant mère au foyer (oui, on m'a déjà dit ça comme ça).
Sinon, j'ai lu aussi qu'un camp d'été LGBT s'était ouvert aux États-Unis pour les enfants. Je trouve l'idée très bonne de les sensibiliser aussi jeunes. Ce qui me tente moins, c'est que les enfants doivent s'habiller avec des vêtements de l'autre sexe pour tout l'été pour "expérimenter l'autre sexe". Je désapprouve un peu dans la mesure où j'ai vu bien des parents envoyer leurs enfants dans des camps sans vraiment leur demander leur avis, et si un enfant veut garder ses propres vêtements parce que ça le gêne ou simplement parce qu'il en a envie, je vois mal les animateurs le forcer. L'identité sexuelle me semble quelque chose de personnel et de sensible, je me demande jusqu'où se serait sain d'imposer à un petit garçon de s'habiller en petite fille ou à une fillette de s'habiller en petit garçon si il ou elle ne le désire pas.

Bref, comme vous disiez plus tôt, il y a les extrémistes et il y a les autres... Aussi, je pense que parfois les gens sont bien intentionnés et que les idées sont bonnes sur papier mais qu'on se rend compte, par la suite, qu'il y a peut-être d'autres méthodes à expérimenter qui seraient plus concluantes.

Je n'ai pas encore été lire ton lien, Lovelylexy. J'étais en train de manger et le simple titre m'a filé la nausée. Et j'avoue que le résumé qu'en fait Mamykro n'a pas l'air très joyeux :lol:
B I U


Discussions liées