MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

conjoint très malade dans une relation terminée

57 ans calvados 16079
Bonjour à toutes et tous (oh non la revoilà pensent certain(aines) :?

Un sujet épineux à mon sens, j'aimerais connaître votre position à ce sujet.

Si, dans  
une relation de couple établie, cette histoire n'avait plus de sens, de but et que le projet de séparation pointait le bout de son nez : mais qu'une grave maladie venait bouleverser les décisions,donc rester par "obligation" et respect en quelque sorte.

Comment vivre et réussir à être heureux dans cette situation sans relation amoureuse ?
Partir et laisser l'autre peut être difficilement concevable.

Vu que vous n'êtes pas nés de la dernière pluie, vous avez bien compris que j'ai des échanges avec un homme dans cette situation.
Si, je le conçois, il m'est arrivé dernièrement de rencontrer et d'avoir des petits coups de coeur, c'était trop futile pour avoir de l'importance. La solitude affective amène parfois à faire des erreurs de "casting" erronés :cry:
Le point positif est que je m'en rend compte rapidement.

Là c'est différent, beaucoup de feeling, des échanges plus qu'agréables et une irrésistible attirance pour sa personne.
Ce qui est, selon ses dires, ressenti par lui également.
Ca n'est pas un de ces dragueurs du net mais quelqu'un de posé avec une réflexion sensée sur la vie,attentif à ma personne et non pas qu'à mon physique ...

Mais voilà, il y a Cette Situationque je ne sais comment aborder.
Me contenterais-je de moments de vie volés ici ou là ?
Ma rigueur au niveau de la fidélité ne m'empêchera t-elle pas de vivre une belle histoire ?
Une toute petite voix au fond de moi me dit "il dit la vérité ? " (trop de mensonges croisés sur le net) :cry:
Mais une grande partie de moi est trop encline à le croire, c'est un ressenti que je ne peux expliquer.

Et crotte, zut, flûte ! Ben voilà quoi, je suis perdue dans cette décision à prendre : le rencontrer et prendre le risque ou pas ?
53 ans 2653
Je dois être bêêête.. Mais je ne comprend pas tout!

Tu as entamé une relation... Mais déjà une "relation de couple établie" avec un homme?... Mais il est très malade?
Et tu te demandes si tu dois continuer?
Ou le rencontrer car ce n'est pas encore fait?

Bref, je ne comprend pas tout!
53 ans 2653
ClauBreizhPolska a écrit:
Me contenterais-je de moments de vie volés ici ou là ?
Ma rigueur au niveau de la fidélité ne m'empêchera t-elle pas de vivre une belle histoire ?
??
91 ans 9582
je vais être dure... quelle que soit la raison pour laquelle il reste... il est toujours avec.

du coup tu attends quoi... il ne sera libre que si elle guérit... ou si elle meurt ? donc en gros tu es OK pour être sa maîtresse ?

et si jamais vous finissez ensemble et que tu tombes malade... sa conduite actuelle ne t'effraie pas ?
58 ans île de France 1421
Non c'est ça femme qui est très malade et du coup, il ne veut pas la quitter.

Ben moi, à sa place je ne sais pas ce que je ferai et à la tienne, Clau, je ne sais pas non plus.

Peut-être continuer à le voir en attendant une "solution" à cette situation, quelle qu'elle soit.
57 ans calvados 16079
Je ne l'ai pas vu encore.
Non elle n'était pas malade quand ils avaient pris la décision de se séparer.
C'est vrai que la quitter alors qu'elle a un cancer c'est dur quand même, non ?
Non je n'ai pas envie d'être la maîtresse, je ne supporte pas cette idée :?
57 ans calvados 16079
Je ne sais même pas ce que j'aurais fait "à sa place à lui" dans un cas pareil.
C'est violent de quitter son conjoint, même si il n'y a plus d'amour.
57 ans calvados 16079
Poirier a écrit:
ClauBreizhPolska a écrit:
Me contenterais-je de moments de vie volés ici ou là ?
Ma rigueur au niveau de la fidélité ne m'empêchera t-elle pas de vivre une belle histoire ?
??


Tu as compris Poirier ? :?:
57 ans 91 25732
Je pense avoir compris que c'est l'épouse du monsieur qui est très malade et que de ce fait il ne peut pas la quitter, mais aimerait tout de même poursuivre une relation avec toi. J'ai bon ? :)

Si c'est le cas, et en partant du principe que ce soit vrai, il faut savoir ce que toi tu veux.

Un de mes collègues a été confronté à la même situation, dans le rôle de l'époux s'occupant d'une femme qui a été malade pendant plusieurs années. La situation devenant pour lui particulièrement difficile à vivre, au bout d'un certain temps, il a rencontré une femme qu'il voyait de temps en temps. Elle était son bol d'air, sa récréation, sa normalité dans une vie basée uniquement sur la maladie, la souffrance et les hospitalisations de son épouse. Il dit que sans cela, il ne sait pas s'il aurait pu accompagner son épouse jusqu'au bout. Quand son épouse est décédée, et après un peu de temps, il s'est mis en couple avec l'autre femme (par contre les enfants de mon collègue ont appris l'ancienneté de la liaison de leur père à ce moment et n'ont pas accepté du tout, mais c'est une autre histoire).

Il peut donc y avoir des histoires sincères.

Mais toi tu veux quoi ? Attendre ? Etre l'autre, la femme "cachée", la "récréation", le "bol d'air" ? Accepter de ne pas pouvoir le voir parce qu'il y aura des moments où ça ne sera pas possible ? Attendre que son épouse meure pour enfin savoir si un autre type de relation avec lui est possible ?

Si tu réponds oui à toutes ces questions, tu sais ce que tu as envie de faire. Mais si tu réponds non ne serait-ce qu'à l'une d'entre elle, ce genre de relation n'est pas fait pour toi.

Et s'il n'est pas sincère, alors là... :roll:
91 ans 9582
techniquement, tu es sa maîtresse s'il ne se sépare pas d'elle, même s'il n'y a plus rien.

à toi de voir si c'est supportable ou pas...

si elle guérit, la quittera-til ?

si elle décède, il peut très bien très mal le vivre, même s'il n'y a plus rien. Tu saurais supporter ça ?
91 ans 9582
Clau tu as vu la vie est un long fleuve tranquille de Chatiliez ?
57 ans calvados 16079
Merci pour ton attention Patty.
En fait je ne sais pas être "une maîtresse", ça ne fait pas partie de ma conception de l'amour. J'ai toujours refusé car ma règle de vie est "anti-adultère" (j'ai subi et ne veux le faire à personne)

Après savoir si je serais capable de supporter l'idée que je suis l'illégitime ? Je ne sais pas.
Attendre qu'elle décède ? Quelle horreur !

Le monsieur a des principes, un honneur et n'a pas eu le courage de rompre au vu de sa maladie.
Je ne me vois pas non plus lui demander de la laisser, ça serait immonde ...

Bref je ne sais pas répondre par oui ou non :cry:
91 ans 9582
Patty, elle peut aussi survive au cancer la dame, souhaitons le lui ;)

et là que fera le monsieur... :?:
91 ans 9582
il a des principes et un honneur... mais il cherche quand même la rencontre ? :roll:
91 ans 9582
je m'inquiète surtout pour toi Clau... le terrain me semble bien glissant :?
B I U