MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Toutes les femmes de sa vie... l'amour en sursit

52 ans 58
Non non, je ne vous fait pas un remake des L5 mais ces quelques mots correspondent bien à mon gros souci du moment :cry: puis je n'ai personne à  
qui en parler, hormis ma soeur parfois mais qui m'en met plein la tête en me culpabilisant un max !

Ensemble depuis 2 ans, on vit chacun chez soi avec 50 bornes entre nous, moi tenue par mes enfants scolarisés par ici, lui par son boulot là bas. On a parlé de vie commune mais j'ai perdu mon boulot depuis peu et lui ne veut pas franchement assumer une femme et ses deux enfants financièrement et je dois avouer aussi que, de mon côté, perdre mon indépendance,la vie commune, la routine, le quotidien, ça me fait peur. On se voit souvent bien sûr mais il me reproche de ne pas vraiment "m'engager".

Mais je doute de lui, énormément et ce depuis le début. La première fois que j'ai vu son profil facebook, il y avait des photos plutôt coquines de femmes, et une de ses amies plaisantait avec lui à mon sujet en lui disant "est-elle prête à "partager" ! Euh... partager quoi ? qui ? pourquoi ? comment ? Sympa comme entrée en matière mais bon, nous n'en étions qu'à nos débuts, je n'ai pas cherché à comprendre.

Depuis, plusieurs petits éléments ont semé le doute. Je ne le sens pas sincère, il me cache des choses et il est toujours trop entouré de femmes... lui me taxe de parano parce qu'un ex m'avait salement trompée dans le passé et de jalouse ridicule.

Mais les faits sont là, je vois des nanas arriver comme par enchantement sur son compte facebook venues de je-ne-sais-où, je vois certains de leurs propos assez ambigus, je vois d'autres amies de plus longues dates faire des commentaires bizarres lorsque je place un mot sous ses publications... à un tel point que je n'ose plus rien mettre ! J'ai vraiment l'impression qu'elles se foutent de moi... ou suis-je vraiment parano ?

Récemment, chez lui, il me montre un message sur son mur d'un ami que nous avons en commun et par mégarde, j'ai une vue d'ensemble sur ses mp :shock: que des nanas dont jamais il ne m'a parlé !!! dont une surtout qui le remerciait d' être passée la voir (un soir (où il m'avait dit être fatigué et se coucher tôt :( ) A cela il m'a répondu qu'elle avait des soucis qu'il était allé lui remonter le moral, qu'il la connaissait depuis très longtemps mais ne m'en avait jamais parlé car j'étais trop jalouse et qu'il craignait ma réaction blablabla....

Ma chère frangine m'a dit qu'effectivement, à force de suspicions, de jalousie et manque de confiance, je mettais mon couple en péril et que c'était bien fait pour moi s'il me quittait!

Là nous sommes séparés depuis 2 semaines, après un énième commentaire d'une de ses "amies". C'est moi qui ai pris cette décision même si cela m'en coûte mais, vivre ainsi dans le doute, c'est épouvantable, du venin à l'état pur mais il me manque terriblement, c'est quelqu'un de tendre, de protecteur, un amant délicieux (nous avons une vie sexuelle très épanouie, gourmands tous les deux :oops: ), il est drôle, il adore mes enfants et réciproquement, il est attentionné etc...

Nous avons repris le dialogue par mail (jamais, mais vraiment jamais, je ne l'ai au téléphone, il dit détester ça) mais il est glacial.

Je me torture avec ça, suis-je vraiment parano ? ma jalousie est-elle justifiée ? est-ce que j'exagère ? est-ce moi qui ai foutu notre couple en l'air en le condamnant pour les actes d'un autre ?

Objectivement, qu'en pensez vous ?
25 ans 114
Bonjour Cocooning ,

Tout d'abord, je compatis à ta situation, qui doit être très douleureuse, divisée entre la culpabilité de l'avoir quitté, en se demandant si tu as totalement déliré, et puis l'idée que non, ça ne pouvait plus continuer comme ça.

Je vais te donner mon humble avis : je pense que ta soeur a eu des propos que tu ne dois pas prendre en compte. Te dire que tu es totalement parano sans être à ta place, sans chercher vraiment à comprendre, ce n'est ni aidant, ni juste : elle aurait pu tenter de calmer tes angoisses si elles les croyaient infondées, mais te parler comme ça ne rimait à rien.. D'autant plus qu'être enfoncée à ce moment là était bien la dernière chose dont tu avais besoin.

Ensuite, quant à ton homme, te qualifier de "jalouse ridicule" n'est là encore, pas fin du tout, il sait que tu as souffert de tromperie par le passé et au lieu de le prendre en compte il l'utilise comme prétexte pour refouler toutes tes inquiétudes..
Je ne peux pas te dire si ces doutes sont fondés ou non, cependant je ne trouve pas irrationnel, objectivement, que tu te poses des questions, d'autant plus que la distance n'est pas là pour te rassurer.. Et puis je trouve étrange qu'il n'essaye pas de concrètement te rassurer, il n'a pas l'air de comprendre que tu en souffres réellement pour banaliser tes craintes ainsi..
Alors, bien sûr que la jalousie intenpestive nuit au couple, mais ce n'est pas une raison pour considérer que tu délires parce que tu sens quelque chose, que tu es alertée : ton instinct a peut être été exacerbé parce que tu as vécu auparavant mais ça ne le rend pas inefficace ! Tu as raison de t'écouter je pense, et sa réaction post-rupture me semble étrange..

Tu lui as expliqué précisémment les motifs de ton départ ? Il ne t'as pas proposé d'aller voir un thérapeute pour appaiser tes craintes, ou de supprimer ces nanas de son fb pour te rassurer ?
52 ans 58
Merci pour ta réponse pleine de bon sens Tite plume, ça fait du bien d'être lue et de se sentir comprise.

Ma soeur est une infidèle, son mari fait de même d'ailleurs, c'est peut être la raison pour laquelle elle minimise la situation, elle se met sans doute dans la peau de mon ami ? Pour elle, il m'aime malgré tout et il ne m'a pas quittée pour une autre, donc ça devrait me suffire. Mouais... ben non, ça ne suffit pas. Je ne suis pas partageuse, comme je ne me partage pas non plus.

Ce dernier a essayé de me rassurer un peu, maladroitement, ça ne tenait pas la route ses explications. Cependant il n'y avait plus de photos coquines dénudées, mais ça à la limite, qu'il admire le corps d'autres femmes ne me choque pas, il y avait moins de femmes récemment sur son profil, hormis une seule, son "amour d'enfance" comme il disait... mais il m'a fait comprendre que s'il avait un choix à faire entre elle et moi, ce ne serait pas moi.

Ce qui me dérange le plus, c'est depuis que j'ai vu les mp qu'il échangeait avec d'autres femmes, dont celle chez qui il est allé et qui allait chez lui apparemment.... pourquoi me la cacher si, réellement, il n'y avait rien de "mal" ?

J'ai accepté de fermer les yeux sur beaucoup de choses car je n'avais aucune preuve concrète on va dire mais je n'en peux plus de vivre ainsi. Comment construire une vie de couple sur des cachotteries ou des mensonges ?

C'est peut être surtout ça que je dois retenir, mais, comme tu disais, je suis divisée entre mes sentiments et... les doutes !
1574
Il est possible que ta precedente relation te rendre plus méfiante..
Oui mais ça tu en as sans doute conscience..

Cela dit le côté cachotier.. Plein de femmes autour de lui.. Cela en ferait douter plus d une .. ( en tout cas moi je douterais aussi..)

Essaie de mettre les choses à plat avec lui...
27 ans Ici 284
Je trouve que Titeplume avance déjà des éléments intéressants.

cocooning a écrit:
On a parlé de vie commune mais j'ai perdu mon boulot depuis peu et lui ne veut pas franchement assumer une femme et ses deux enfants financièrement et je dois avouer aussi que, de mon côté, perdre mon indépendance,la vie commune, la routine, le quotidien, ça me fait peur. On se voit souvent bien sûr mais il me reproche de ne pas vraiment "m'engager".


De mon côté, ce qui m'a fait tiquer en lisant ton message c'est cette partie. Je trouve ça un peu contradictoire de sa part, d'un côté le "je ne te veux pas à temps plein chez moi" puis d'un autre le "tu ne t'engages pas assez". Que veut-il dire en parlant d'un engagement de ta part?

Pour moi les "conseils" de ta soeur sont effectivement à écarter. Elle vit en couple ouvert certes, c'est son fonctionnement avec son mari/conjoint et si ça lui convient tant mieux pour elle, si elle ne sait pas un minimum se décentrer de son fonctionnement (qui n'est pas le tien du tout) pour se mettre à ta place afin de te conseiller au mieux, alors il ne vaudrait mieux plus lui demander conseil, du moins à ce sujet là. Te culpabiliser ne fera en rien avancer ton histoire (bien au contraire).

Pour ce qui est de ton copain (ex?), de tes écrits il en ressort qu'il n'est pas transparent face à toi. Il a l'air de garder des zones d'ombres, et comme tu le décris on dirait que ces zones sont habilement placées. A mon sens dans un couple il faut être clair avec l'autre, pour construire une confiance, tout en ayant chacun un jardin secret.. mais le jardin secret ne doit pas couvrir les bases du couples sinon c'est voué à l'échec. Il n'assume peut-être pas de ne pas vouloir être en couple exclusif avec toi (cacher ce qui semble être des incartades, des flirts) mais si c'est le cas il devrait être honnête avec toi. Bref comme dit EternelFeminin, il faudrait mettre une bonne fois les choses à plat avec lui, et qu'il soit totalement honnête avec toi.

Et que tu aies des séquelles de ta relation précédente est humain et normal. Il ne me semble pas que tu sur-réagisses vis-à-vis de cette situation, qui comme dit Eternel en ferait douter plus d'une! En tout cas, pas facile de reconstruire une confiance dans le couple avec un partenaire comme ça.
52 ans 58
Vos réponses me rassurent, au moins je ne suis pas la "cinglée" de service qui psychote sans raisons :lol: dans ce genre de relation, on en perd vite son objectivité, d'autant plus qu'il est vraiment adorable, aimant, amoureux, doux, prévenant enfin bref, l'homme quasi "idéal" quoi !

Lorsque je lui demande des explications, il n'est pas clair, il souffle, il râle, il soupire, il me dit qu'il n'aime que moi et qu'il se sent insulté (si si !!!) par mes insinuations, qu'il s'agit de simples amies mais qu'il me les cache pour que je ne lui fasse pas de scènes :roll: Il me fait passer pour la méchante et lui la victime !

Par contre, si, lui veut vivre avec moi au quotidien mais c'est moi qui ne me sentais pas prête ! Mais comment l'être dans un climat ou le doute règne en permanence ? :cry: par contre depuis ma perte d'emploi, et donc de revenus, il n'en parle plus du tout et je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer :?

Je suis tout à fait d'accord avec vous, et c'est là l'importance, les bases du couple, c'est la confiance ! Pourquoi a-t'il besoin de ses "flirts" je n'en sais rien par contre... c'est peut être moi qui ne le rassure pas vraiment non plus ? (ahhh là je fais un peu la nana qui cherche des excuses à l'autre hein ? ).
31 ans En Indochine 573
Coucou les filles ! =)

Cocooning, je pense que si tu as pris la décision de couper les ponts avec cet homme, c'est que quelque part au fond de toi tu dois sentir que cette relation ne te conviendra pas sur le long terme.

Il ne paraît pas clair en tout cas, personnellement à ta place je me poserais aussi des questions, et je pense que j'aurais stoppé la relation. En plus si j'ai bien compris, il t'a dit récemment qu'entre son amour d'enfance et toi, il ne te choisirait pas s'il devait prendre une décision?... Pour moi, le message est plutôt clair dans ce cas.

Tu as été fragilisée par une ancienne relation, et si de son côté il ne fait pas grand chose pour te rassurer, bah j'ai bien envie de te dire de laisser tomber (même si je sais que parler comme ça c'est facile). Parce que bon franchement, si la situation était inversée, je ne suis pas certaine qu'il tolèrerait que plusieurs mecs te tournent autour ou fassent des sous-entendus comme tu l'as décrit..
52 ans 58
Oui, je pense aussi, mais j'avais besoin de vos avis "neutres". Maintenant, est-ce ma faute à l'origine s'il ne m'aimait pas suffisamment pour ne garder que moi dans sa vie ? A cause de cette fragilité que j'avais (que j'ai toujours hélas) suite à mon expérience malheureuse ? Est-ce que j'aurai pu être "mieux" pour réussir notre histoire ? Il manquait si peu de choses au fond... mais peut être l'essentiel. Je sais que je ne devrais pas me poser cette question et avancer... mais ce n'est pas simple non :cry:
46 ans région parisienne 5831
D'après ce que tu racontes, effectivement, on peut soupçonner une infidélité de sa part. Note bien que rien n'est certain, parce qu'après tout, il y a aussi des gars dont le mode de fonctionnement est le flirt, mais qui sont fidèles... Ceci dit, étant donné qu'il semble tout faire pour te culpabiliser sans apaiser tes doutes, on peut d'autant plus soupçonner qu'il est infidèle...

je ne crois pas que ce soit une question d'être "mieux" que ce que tu es. Si tes soupçons sont fondés, alors il semble plus probable que ce soit son mode de fonctionnement à lui, quelle que soit la femme à ses côtés. J'ai plutôt l'impression qu'il a envie d'avoir plein de femmes autour de lui et de les séduire, parce qu'il est comme ça, pas parce que tu n'es pas "assez bien".

Bref, d'après ce que tu racontes (mais je ne suis pas devin non plus ;) ), j'ai plutôt l'impression qu'il aurait plutôt besoin/envie de former un couple libre, et si toi, tu n'en as pas envie, alors votre histoire est jouée d'avance, malheureusement. :?
52 ans 58
Je ne pense pas qu'il m'ait trompée, quoi que... non je ne suis plus sûre de rien après tout. Oui, c'est un homme qui a besoin de sa cour, d'autres femmes, de séduire coûte que coûte... pourquoi il voulait vivre avec moi, m'épouser même, je n'en sais rien... de la poudre aux yeux ?

Tu as raison mamykro, ce n'est pas à moi de me remettre en question, je me connais, j'ai des valeurs, des principes, je suis honnête, et très instinctive. Il n'était pas clair du tout....

Mais voilà, c'est encore un échec :cry:
32 ans 193
personnellement j'ai aussi souvent tendance à hésiter entre mon instinct et l'influence de mon passé

Néanmoins mon instinct a souvent raison :?
Au final qu'il ait des aventures ou non (et je comprends fort bien tes doutes il me semble pas net) ce n'est pas le point clé. Le point clé c'est que de toute évidence il y a flirt, jeu de séduction pas net avec d'autres femmes depuis toujours et que ça ne te convient pas point. Tu n'es pas obligée de vivre ça bien ni de l'accepter. Tu es en droit d'être avec un homme qui te correspond, qui prend en compte tes sentiments et est transparent avec toi sans avoir un harem de femmes louches sur son facebook et ses messages. Certains n'y voient pas de souci, d'autres si c'est ton cas et ton droit le plus strict.

En toute honnêteté même si bien sûr ce n'est que mon avis, je pense que tu as bien fait de suivre ton instinct dans le sens où depuis longtemps tu sens que vos valeurs à ce niveau ne coincident pas et que tu ne pourras jamais te sentir sereine avec lui. Une rupture c'est toujours très très difficile, il y a toujours certains aspects positifs de la personne qui nous manque, on se sent seuls. Mais c'est néanmoins se laisser l'opportunité de recréer avec quelqu'un d'autre une histoire sereine. Car l'amour ne devrait jamais être une angoisse permanente, un abus de compromis et de "fermer les yeux" même sur des petits trucs.

Crois en toi et vas de l'avant :kiss:
32 ans 193
ne le vois pas comme un échec [-X
en amour on ne peut jamais savoir ce que ça va donner et ce n'est pas parce qu'il ne dure pas toute la vie que c'est inutile ou que ça n'a rien apporté

tu as vécu de belles choses avec lui qui en valaient la peine, mais tu as aussi appris tes limites et tu sauras mieux avec le prochain déceler ce qui ne te convient pas. Au final ce sont toujours des expériences, ce n'est pas toujours un happy end mais ce n'est pas pour ça que c'est bon à jeter tu en garderas de jolis souvenirs et tu revivras l'amour

ce qui serait triste et qui arrive trop souvent c'est de rester avec quelqu'un avec qui tu n'es pas réellement bien par peur justement d'un sentiment d'échec [-X il faut savoir profiter des beaux instants de la vie tout comme il faut savoir sortir de ce qui ne nous convient plus. On évolue, les choses évoluent c'est comme ça mais ce ne sont pas des échecs :)
46 ans région parisienne 5831
cocooning a écrit:
Je ne pense pas qu'il m'ait trompée, quoi que... non je ne suis plus sûre de rien après tout. Oui, c'est un homme qui a besoin de sa cour, d'autres femmes, de séduire coûte que coûte... pourquoi il voulait vivre avec moi, m'épouser même, je n'en sais rien... de la poudre aux yeux ?


Non, l'un n'empêche pas l'autre! Il t'aimait peut-être sincèrement, tout en ayant besoin et envie d'être dans un mode de séduction envers des tas de femmes. Cela ne veut pas dire qu'il aime ces femmes-là, mais juste qu'il aime être dans un rapport de séduction avec elles.

Ce n'est ni bien, ni mal, ce n'est pas parce qu'il s'est moqué de toi ou quoi que ce soit, c'est juste que sur ce point là, ta personnalité et la sienne ne sont pas compatibles. Sûrement que vous vous entendez très bien sur des tas de points, mais pas sur celui-là.
52 ans 58
Merci à vous toutes :kiss: c'est vrai que je dois respecter le fait d'avoir vécu de très bons moments avec lui, ça aurait pu l'être davantage si nous étions en phase totale lui et moi, mais non, ce n'est pas le cas, je suis trop droite, trop entière, à quoi bon faire durer une relation qui n'est pas construite sur mes convictions profondes ? :roll: Non, nous n'étions pas compatibles, c'est sûr.

C'est très gentil de m'avoir soutenue, j'en avais bien besoin aujourd'hui et, pour une première sur ce forum pour moi, je suis très touchée.

Maintenant, allez de l'avant, retrouver une nouvelle vie, sans lui, pas si simple mais je n'ai pas le choix.
52 ans 58
Bon, voilà, c'est irrémédiablement terminé. Il se dit soulagé d'être débarrassé de moi et heureux de ne plus avoir à subir ma jalousie et mes hésitations permanentes à m'engager ou même à le voir (c'est vrai que j'annulais pas mal de nos rendez vous, trop peu à l'aise avec mes doutes pour le voir en fait...). Je crois même qu'il m'a déjà remplacée (ben oui, dans sa cour de nanas il avait le choix :roll: ) mais là ce ne sont sans doute "encore une fois" que des "suppositions paranoïaques" ;)

Ok, il ne me convenait pas, ok il n'était pas net, ok c'est mieux comme ça, ok je ne l'aimais peut être pas assez, ou lui... mais maintenant, il reste ce trou béant dans ma poitrine, ce vide glacial, cette angoisse profonde de s'être fait avoir dans tous les sens du terme, de s'être laissée berner, ce "plus rien"... c'est quoi au juste pour moi cette souffrance ? Blessure narcissique ? en tout cas ça fait super mal, on fait comment pour combler ce vide après ça ? Lui à l'air de s'en sortir super bien, et moi je me sens comme une c... :? ça me met en colère plus qu'autre chose.

J'entends toujours parler de "se reconstruire", mais on s'y prend comment ? :shock:
B I U


Discussions liées