MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

comment aimez vous les hommes...

P
41 ans 655
Non cette alternance me derange pas, bien au contraire, je pense que c est le reve de beaucoup d homme de dominer dans la vie et de se soumettre au  
lit (meme si chez moi, cette soumission est un peu trop poussée pour plaire a la plupart des hommes)

Tu sais l homme est par de sa nature forcement responsable d une partie de l acte dominé ou dominateur.....il est responsable de l erection et en grande partie du timing....alors en ce qui me concerne, ajouter a ca gerer l acte, et je deviens responsable de tout, de 100% du potentiel plaisir de madame.... Mais c est trop pour moi, dans ces cas la, je ne profite pas de ce que je ressens, de mon plaisir....
Alors que quand madame domine, je dois me soucier de bander au besoin, et de tenir le temps necessaire.... et c est deja par rien comme responsabilité.... par contre le reste du temps je laisse madame se faire plaisir, et je peux me consacrer a 100% sur ce que je ressens....

J entend souvent autour de moi, des femmes se plaindrent de l inactivite de leur homme en ce qui concerne la maison, les enfants.... a partir du moment qu elles se plaignent de cette situation, je pense qu on peut considerer qu elles sont dominée dans la vie.

J entends aussi parfois de hommes se plaindrent du manque d initiative de leur femme au lit, elle se contente d etre belle, et espere que leur homme va avoir envie, et va assurer.....
Ces hommes ont a priori des femmes soumises au lit, et ca les saoule

J ai egalement un couple d amis ou la femme se montre clairement dominante dans la vie... au point que son homme est souvent effacé...

Voila en gros j essai juste de savoir comment les gens marchent..... si l ampleur du desiquilibre (dominant/dominé) dans la vie par exemple a un rapport avec l ampleur du desiquilibre au lit.....?
Si cette alternance est courante...?
Etc.....

C est juste intéressant.....
31 ans La Ville Rose 2323
Je vois.

Il existe peut-être des stats à ce sujet ( je n'ai pas cherché ) et j'espère que des témoignages/avis pourront apporter des réponses à tes interrogations.
45 ans région parisienne 5831
Pyflo a écrit:
Voila en gros j essai juste de savoir comment les gens marchent..... si l ampleur du desiquilibre (dominant/dominé) dans la vie par exemple a un rapport avec l ampleur du desiquilibre au lit.....?
Si cette alternance est courante...?


je comprends ton interrogation, mais le problème, c'est que l'équilibre d'un couple est difficile à ramener à un rapport dominant/dominé.

D'une part, ce n'est pas forcément celui qui parle le plus en public, qui se montre "dominant" qui l'est réellement. Je connais un mari très grande gueule, qui semble diriger sans cesse sa femme, mais en les connaissant mieux, on sait que c'est souvent la femme qui prend les décisions importantes. Alors lequel domine?

D'autre part, il existe des tas de domaine: dans mon couple par exemple, sur certain sujets, c'est mon mari qui aura souvent le dernier mot, mais sur d'autres sujets, c'est moi. Ca dépend de notre "domaine d'expertise", si je puis dire. Ca peut même dépendre des jours, en fonction de la forme de chacun.

Bref, je suis bien incapable de dire si je suis dominante ou dominée, et je pense que c'est le cas dans beaucoup de couples. ;)
P
41 ans 655
Je pense que c est difficile a deceler meme dans son propre couple aussi bien dans la vie de tout les jiur que au lit.... je pense qu il y a toujours une tendance.... dans la vie lors des choix important.... qui decide de l emplacement du logement qu'on va acheter, qui attend l'accord de l'autre pour faire un enfant ..... c'est rare d'être toujours d'accord et synchro sur tout....

Et au lit.... a mon sens l equilibre est une facade...., y a forcement des envies ou des preferences....
Pour reprendre l'exemple précédent..... quel cas tu aimerais, ou serais tu prete a tolerer, quel cas tu n aimerais pas.... quel preference ?
Etre a genoux aux pieds de ton homme et lui faire une gaterie, ou avoir ton homme a tes pieds en train de te faire une gaterie...?
Si t as une preference, alors je pense que tu as une tendance.....

Moi tres clairement bien qu appreciant beaucoup le premier cas... je prefere faire du bien a ma femme.....(pas toujours, mais quand j y pense, cette situation m excite plus que la premiere)

Désolé ca devient un peu cru.... j'aurais peut être du mettre le sujet dans sexualité
45 ans région parisienne 5831
Pyflo a écrit:
qui attend l'accord de l'autre pour faire un enfant .....


Dans mon cas par exemple, mon mari ne voulait pas d'enfants, donc c'est moi qui, à chaque fois, ai attendu son accord. Maintenant, on a deux enfants (comme je le voulais), alors qui domine? C'est moi qui ai dû le convaincre et attendre qu'il soit d'accord, mais en fin de compte, c'est moi qui ai choisi le nombre de nos enfants...
P
41 ans 655
Tout dépend si pas convaincre tu entends forcer la main....si c est le cas alors a mon sens c est plutot toi
45 ans région parisienne 5831
Quand on convainc quelqu'un, il y a toujours une part de "forcer la main" et une part de "discussion". J'ai pas arrété la pilule en cachette pour le mettre devant le fait accompli, mais je n'ai pas non plus passé mes journées à le supplier d'accepter. ;)

bref, je trouve que c'est difficile de définir les rapports humains par "noir" ou "blanc" quand il y a tellement de nuances de gris et d'interprétations de ces nuances de gris. ;)
47 ans à la maison ! 10072
Mathilde76 a écrit:
Pyflo a écrit:
Ou autre exemple, un peu moins soft, est ce que vous prefereriez etre a genoux a ses pieds, et lui debout, pour lui faire une gaterie, ou plutot etre vous debout, et lui a genoux a vos pieds en train de vous faire une gaterie...


Qui est le dominé ? Qui est le dominant ? La domination se décide t'elle uniquement par la position au dessus ?

Pourquoi est ce que servir se serait être dominé... Quand elle te sert ton repas, ta femme peut se sentir dominante car elle te donne quelque chose que tu n'aurais pas sans elle. Et au contraire, le fait d'être servi peut te donner l'impression d'être dominé, car au final tu ne décide pas, on décide pour toi, à ta place presque...

Je pense que ta vision du couple s'en trouve réduite.


J'allais justement dire que c'est une question de point de vue... parce que pour moi, celui qui domine dans ce cas précis, ce n'est pas celui qui est debout, mais celui(celle) qui fait la gâterie.
P
41 ans 655
T as raison c est souvent gris.... mais le fond de la question est est ce que notre facon d etre en couple dans la vie de tout les jours impact notre façon d'être au lit et inversement.

Pour faire simple, par exemple est ce qu'un homme qui a le sentiment d'être soumis dans la vie, aura l'envie (sans forcément oser) d'être en quelque sorte revenchard au lit ?

J'avais lu quelque part que beaucoup de personne pratiquant le sm en tant que soumis le faisait parcequ ils avaient peur de la vie de tout les jours, et que c etait parfois lié à des agressions physiques ou psychologiques.
S'imposer un supplice psychologique ou physique pire que ce qu'on subit ou a subit dehors permet de relativiser, et de ne plus avoir peur de ce qu'on a subit ou de ce qu'on subit dans la vie.
M
44 ans Ici et là... 2050
trashrap a écrit:
Mathilde76 a écrit:
Pyflo a écrit:
Ou autre exemple, un peu moins soft, est ce que vous prefereriez etre a genoux a ses pieds, et lui debout, pour lui faire une gaterie, ou plutot etre vous debout, et lui a genoux a vos pieds en train de vous faire une gaterie...


Qui est le dominé ? Qui est le dominant ? La domination se décide t'elle uniquement par la position au dessus ?

Pourquoi est ce que servir se serait être dominé... Quand elle te sert ton repas, ta femme peut se sentir dominante car elle te donne quelque chose que tu n'aurais pas sans elle. Et au contraire, le fait d'être servi peut te donner l'impression d'être dominé, car au final tu ne décide pas, on décide pour toi, à ta place presque...

Je pense que ta vision du couple s'en trouve réduite.


J'allais justement dire que c'est une question de point de vue... parce que pour moi, celui qui domine dans ce cas précis, ce n'est pas celui qui est debout, mais celui(celle) qui fait la gâterie.


C'est également mon point de vue !! C'est pour ça que je voulais l'avis de Pyflo car il me semblait que pour beaucoup c'était l'inverse. Enfin tous les hommes que j'ai connu considéraient que faire une gaterie c'était être soumis et la recevoir, être dominant... :roll:
47 ans Out of nowhere 3816
Effectivement, ce post aurait sa place dans l'espace sexualité. Il y aurait peut-être plus de courage dans les réponse lol.

Si le sujet était adressé aux hommes, je te dirais que j'ai apprécié les deux mais que je m'épanouis davantage dans une relation équilibrée au long terme. Je serai plutôt dominant dans le sens où naturellement, c'est quand même le mâle qui prend l'initiative.
37 ans Niort 1336
WTC, décidément, toi et moi on ne sera jamais sur la même longueur d'onde... Je te rassure, même dans la section sexualité, ta phrase "naturellement, c'est quand même le mâle qui prend l'initiative" en aurait fait bondir plus d'un, oui UN, et d'autres aussi. Ce propos est insupportable. Mais je ne pouvais en attendre moins de toi.


Bon, Pyflo, je voulais quand même te répondre, même si quand j'ai lu le titre du topic j'ai grincé des dents, il existe une forme de vérité dans ta question, sauf que je ne le formulerais pas DU TOUT comme toi :lol:

J'ai l'impression que pour toi, il est important de mettre la notion de domination/soumission dans le rapport.

Alors j'ai une question pour toi, avant de te répondre : est ce que tu te positionne ainsi dans toutes tes relations, travail, amis, homme/homme, homme/femme ? cherche-tu systématiquement le dominant/le soumis dans tous les rapports humains ?

Ma réponse maintenant :
Dans mon couple, pour une grande partie des choses du quotidien, je suis celle qui prend l'initiative. Est-ce que cela fait de moi une dominante ? je ne pense pas, je ne le ressent pas comme ça. Mais j'aime bien que le rythme soit soutenu, et lui aime bien être entrainé dans l'action : il me suit, me soutien, m'aide.
Mais il est des domaines où c'est lui qui prend l'initiative, parce qu'il a bien compris qu'il ne fallait rien attendre de moi :lol: (je pense au jardin : je n'en ai rien à faire... mais lui adore ça ! Je lui file la patte dès qu'il a besoin, et je le laisse me guider totalement). Et pour le quotidien, on partage, simplement... Mais il est vrai que c'est souvent moi qui fait à manger... parce que je préfère choisir ce que je mange !! et lui ça l'arrange !! et souvent je le sers... ça fait partie du repas... Cela fait-il partie d'une soumission ? ou d'une dominance ? Quand je raconte notre couple, je dis souvent que je prends les initiatives et qu'il est soutien. Mais c'est même pas vrai pour tout !

Et alors, sexuellement ?
Eh bien je me retrouve assez dans ce que tu dis : quand nous jouons, j'aime jouer la soumise et lui le dominant. Ce n'est pas systématique, la plupart du temps c'est beaucoup plus "classique", équilibré, et puis encore, des fois, plus rares, il me fait savoir qu'il a envie de l'inverse, alors on teste d'autres choses... Par contre ce type de jeux "dominant/dominé", on en a fait une règle, ça reste dans le sexe. Mais je ne peux pas dire que ça ne me fait pas plaisir/m'excite quand il prend l'initiative...

Mais je ne me retrouve pas dans les catégories fermées que tu propose, pyflo, si tu vois ce que je veux dire ?
47 ans Out of nowhere 3816
Tu interprètes mes propos La Po, ou alors je me suis mal exprimé.

Tout d'abord j'aborde le sujet sur le plan de la sexualité, il est peut-être mal défini à la base mais je pense que c'était l'intention de l'auteur de parler sexualité.

Il s'agit donc ici, en tout cas dans mon propos, du rapport dominant/dominé ou dominant/soumis dans la sexualité entre les femmes et les hommes. En cela on se situe déjà en dehors de la norme admise, dans un schéma où chacun a un rôle, ou chacun joue son rôle en fonction de celui qu'il veut jouer.

Et je disais simplement que dans l'ordre naturel des choses (dans la nature), c'est généralement le mâle qui a le rôle du dominant, au moins sur le plan sexuel. Cela ne préjuge bien sûr pas du comportement humain mais c'est une donnée de base que l'on ne peut oublier.
45 ans région parisienne 5831
wildtendercat a écrit:
Et je disais simplement que dans l'ordre naturel des choses (dans la nature), c'est généralement le mâle qui a le rôle du dominant, au moins sur le plan sexuel.


Oui, comme par exemple chez la mante religieuse, c'est lui qui apporte le casse-croute. :lol:
M
90 ans 1565
Les araignées aussi il me semble :lol:
B I U