MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Que feriez-vous si vous aviez un cancer ?

56 ans calvados 16079
Avec des antécédents de cancer de l'estomac (chez ma mère décédée des suites de cette saleté), je suis logiquement très suivie. Il m'avait été dit que je n'avais rien de  
grave hormis une hernie hiatale et une gastrite.

Suite à des soucis digestifs et de transit (impression de ne plus digérer du tout) + des douleurs épigastriques depuis quelques mois, je suis retournée voir un autre gastro (au vu que l'habituel semble léger au niveau surveillance)

Ce matin je devais faire une fibroscopie mais ... estomac plein alors que j'étais à jeun.
Le spécialiste a fait une drôle de tête et m'a aussitôt orientée vers une prise de sang (bilan complet mais aussi recherche de gênes cancéreux)
Vu que je dois refaire la fibro lundi après une diète liquide tout ce week-end, je lui ai demandé ce qu'il pensait que cela soit.
"Il y a quelque chose de pas bon du tout et vu vos antécédents"

D'où ma question au cas où :?:

Car j'ai vu ce que le traitement chimio et gastrectomie a donné pour le cancer de ma mère : des années de survie invivables !
Obligation de rester allongée, transit direct sans digestion, plus de sorties car plus d'activités autorisées, malade tout le temps.
Tout ça durant 5 ans pour décéder des suites de ce cancer.

Je ne vois aucunement le bénéfice de prendre le risque de vivre dans ces conditions.
S'infliger des supplices hospitaliers et une condition de vie affreuse ou laisser faire sans rien envisager ?

Que feriez-vous ?
(perso j'ai ma petite idée au cas où)

Je ne vous demande pas votre avis pour prendre une décision mais juste parce que j'ai besoin d'échanger.
Là j'aurais bien aimé en parler avec quelqu'un mais ... je n'ai personne.
61 ans ile de france 7912
j'ai un ami qui s est fait soigner pour un cancer de l'estomac , opération et chimio et il va très bien , cela fait une dizaine d'années

donc je ferai ce qu on me demande de faire si possibilité de guérison
56 ans calvados 16079
Ton ami a eu une intervention avec une grosse partie enlevée ou pas?
Ca a peut-être été détecté rapidement, donc pas de métastases éparpillées sur les autres organes.

Merci d'avoir répondu en tous cas.
38 ans Sous les pins!!! 7782
les réponses ne seront jamais les mêmes suivant notre âge je pense et notre vécu perso.
Pour ma part je pense que je tenterai le traitement préconisé même si ça ne garantie en rien une guérison certaine. Mais voilà j'ai 33ans et je pense qu'au jour d'aujourd'hui je ne peux pas envisager de rester sans rien faire face à une maladie donc je tenterai tout.
Peut être que dans 30 ans j'aurai une autre vision des choses.
M
43 ans Ici et là... 2038
Je suis vraiment désolée de ce qui t'arrive, perso j'ai également des risques, ma maman ayant eu un cancer du foie dont elle a guérie et ma grand mère un cancer du colon que l'on a pas fait soigner sur les conseils des médecins car elle avait 88 ans. Donc pour moi ça sera surveillance obligatoire à partir de 40 ans, ça approche !!

Une amie de la famille a eu le même cancer que ma maman, quasiment en même temps qu'elle, malheureusement elle est décédée en début d'année.

Tout ça pour dire que c'est une maladie tellement changeante, chaque cas est différent. Alors pour répondre à ta question je pense que j'attendrais de savoir exactement ce que j'ai et ce que les médecins en disent. Certaines choses ont peut être évoluées depuis que ta maman était malade, ou tu n'en es peut être pas au même stade qu'elle, ou tu ne réagiras peut être pas au même traitement de la même manière...

Plein de courage et d'ondes positives !
56 ans calvados 16079
C'est surtout d'avoir vu dans quelles conditions ma mère a vécu après le traitement qui me fait penser que c'est peut-être inutile de tenter de se soigner.

C'est comme choisir entre vivre malade et alité pendant xx années et vivre plus ou moins bien moins longtemps.
Drôle de survie tout de même (même si un cas ne fait pas l'autre)
56 ans calvados 16079
Mathilde76 a écrit:
Je suis vraiment désolée de ce qui t'arrive, perso j'ai également des risques, ma maman ayant eu un cancer du foie dont elle a guérie et ma grand mère un cancer du colon que l'on a pas fait soigner sur les conseils des médecins car elle avait 88 ans. Donc pour moi ça sera surveillance obligatoire à partir de 40 ans, ça approche !!

Une amie de la famille a eu le même cancer que ma maman, quasiment en même temps qu'elle, malheureusement elle est décédée en début d'année.

Tout ça pour dire que c'est une maladie tellement changeante, chaque cas est différent. Alors pour répondre à ta question je pense que j'attendrais de savoir exactement ce que j'ai et ce que les médecins en disent. Certaines choses ont peut être évoluées depuis que ta maman était malade, ou tu n'en es peut être pas au même stade qu'elle, ou tu ne réagiras peut être pas au même traitement de la même manière...

Plein de courage et d'ondes positives !


En fait je sais depuis 2006 qu'il me faut une surveillance étroite à cause de l'hérédité possible.
Ce que je sais c'est que je veux savoir, être dans le flou n'est pas confortable.
Le pire est que j'ai bien fait tous les suivis depuis 2011, je me surveille ... :twisted:
38 ans Sous les pins!!! 7782
je comprends que si tu as vu ta mère en souffrir malgré le traitement tu penses sérieusement à ne pas le suivre mais je pense aussi que chaque personne vit différemment les choses et un cancer ou même n'importe quelle maladie peut réagir et se traiter de manière très différente d'une personne à l'autre.
Ma grande tante a eu une leucémie déclaré à 80ans. Les médecins lui avaient dit de choisir si elle voulait la chimio ou pas sachant que vu son âge elle pouvait très bien décédait des suites de la chimio et en souffrir comme très bien se remettre. Après grosse réflexion elle a choisi de suivre la chimio malgré tout. Aujourd'hui elle a plus de 90ans et plus aucune trace de sa leucémie. Alors certes c'est un cas particulier et je reste consciente que cela aurait pu également l'a tué vu son âge mais dans son cas ça a été bénéfique.
46 ans à la maison ! 10072
m**** je suis désolée, Clau.

C'est toujours difficile de dire comment on réagirai dans ces cas-là. Je dirai que ça dépend beaucoup du stade et de ce que disent les médecins. Tant que l'espoir existe, je pense que je tenterai les traitements, même si je sais qu'on a parfois l'impression qu'ils sont pires que le mal.
56 ans calvados 16079
Faustine83 a écrit:
je comprends que si tu as vu ta mère en souffrir malgré le traitement tu penses sérieusement à ne pas le suivre mais je pense aussi que chaque personne vit différemment les choses et un cancer ou même n'importe quelle maladie peut réagir et se traiter de manière très différente d'une personne à l'autre.
Ma grande tante a eu une leucémie déclaré à 80ans. Les médecins lui avaient dit de choisir si elle voulait la chimio ou pas sachant que vu son âge elle pouvait très bien décédait des suites de la chimio et en souffrir comme très bien se remettre. Après grosse réflexion elle a choisi de suivre la chimio malgré tout. Aujourd'hui elle a plus de 90ans et plus aucune trace de sa leucémie. Alors certes c'est un cas particulier et je reste consciente que cela aurait pu également l'a tué vu son âge mais dans son cas ça a été bénéfique.


Oui, c'est exact ce que tu dis Faustine.
Mais parfois le risque est la qualité de vie, facteur qu'on ne peut pas connaître par avance.

En fait c'est quand-même un peu pile ou face (zut je ne suis pas joueuse)
M
43 ans Ici et là... 2038
Alors si tu te surveilles, ce n'est peut être pas insoignable. Les progrès sont nombreux en plus dans ce domaine.

Mais effectivement je pense que c'est un peu tôt pour toi, tu n'as pas suffisamment d'éléments pour prendre une décision.

Cependant je comprends ton interrogation, il n'y a pas que la durée de vie qui compte, il y a aussi sa qualité et la souffrance qui découle des traitements et de la maladie.
56 ans calvados 16079
Mathilde76 a écrit:
Alors si tu te surveilles, ce n'est peut être pas insoignable. Les progrès sont nombreux en plus dans ce domaine.

Mais effectivement je pense que c'est un peu tôt pour toi, tu n'as pas suffisamment d'éléments pour prendre une décision.

Cependant je comprends ton interrogation, il n'y a pas que la durée de vie qui compte, il y a aussi sa qualité et la souffrance qui découle des traitements et de la maladie.


Oui je me surveille mais le gastro a trouvé que le suivi de son confrère était étrange. J'avais moi-même constaté dernièrement des incohérences dans ses propos et de la légèreté.D'où mes doutes et changement de spécialiste.

Ce qui est certain c'est que je ne digère plus, c'est super désagréable !
Ca va être long d'ici lundi en pus au régime liquide :?
89 ans 9582
pour l'instant, jusqu'à preuve du contraire si j'ai bien compris, tu n'as PAS de cancer… accroche toi à cette idée jusqu'à la prochaine étape… ça peut être quelque chose de pas bon, mais moins grave que ce que tu redoutes, ou alors, rien du tout…

des bisous !

PS je me suis posée ce genre de question depuis toujours, ma mère étant décédée d'un cancer à l'âge de 33 ans… un qui ne se soigne pas du tout, en plus.
36 ans Près de la mer... 139
Désolée Clau.
Comme les autres, je te dirai d'attendre un diagnostique. Les progrès en cancérologie sont énormes. Ils existent de plus en plus de traitements moins invasifs et agressif, tout en donnant de bons résultats.
Mon papa a été diagnostiqué d'un cancer du colon métastasé au foie il y a 1 an. Ils ne voulaient pas l'opérer car le cancer était trop étendu.
Après 1 an de chimio, ils reparlent d'opération. De plus, même si c'est plutôt contraignant, il supporte bien la chimio.

Grâce à ça, il va pouvoir connaître son premier petit-enfant.

Après, je te comprend pour la qualité de vie. C'est important. Mais les techniques ont évolués.
61 ans ile de france 7912
effectivement , cancer localisé

opération , ils ont enlevé la partie malade et un peu plus comme toujours par sécurité
B I U


Discussions liées