MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

S'ouvirir aux autres pour que les autres s'ouvrent à nous...

51
Bien, je suis conscient dès le début de ce message que je risque remarques assassines mais il faut que je le fasse par pure honnêteté envers vous.

Je trouve que certaines  
d'entre vous sont très agressives, suspicieuses et susceptibles..et c'est très dommage.

Je sais que vous êtes la proie de bien de choses désagréables (remarques, regards, dépréciations etc etc) .
La demande qui ressort de ce forum c'est la tolérance .
Or par votre façon agressive ou négative d'aborder certaines personnes vous faites preuve du coup vous aussi d'intolérance.
Vous ne laissez parfois aucune chance à ceux qui viennent vers vous d'entrer dans votre univers.

Je suis d'accord qu'il existe des cas de gens venant ici pour vous prendre à partie et là vous avez raison de réagir..............Mais combien en étant maladroit se paie vos foudres alors qu'au final ils étaient bien attentionnés?
Tout le monde n'a pas la même faculté à l'écriture et à se faire bien comprendre...
Chacun commet des maladresses sans l'avoir voulu...
Vous êtes les premières à réagir lorsqu'on vous parle mal. A dire que vous souffrez.
Donc quand VOUS ,vous parlez mal à ceux qui viennent vers vous certes très maladroitement mais qui font le geste de venir, croyez vous que cela leur plaise?
Pensez vous que c'est comme cela que vous allez faire changer le regard des gens?
A celles qui sont ainsi, essayez de mettre un peu d'eau dans votre vin.
Vous voulez qu'on s'ouvre à vous alors ouvrez vous aux autres!

On vous dit " Putain qu'est ce que t'es grosse"
Eh bien réagissez positivement.
Les deux réactions qui sont le plus fréquentes c'est soit je baisse la tête soit je gueule.........Les deux extrêmes.
Pourqui ne pas essayer d'être dans le juste milieu?
Je comprends que vous en ayez marre et je vous soutiens moralement dans votre combat d'acceptation mais prônez le dialogue dans un premier temps..........Bien sûr il y a un moment où il faut savoir dire stop mais pas en riposte directe...

Allez vers la personne et soyez cool:

"Tu as le droit de ne pas aimer les "grosses", tu as le droit de le penser mais tu n'as pas le droit de le dire ok? C'est de l'irrespect...
Et si tu voulais me blesser tu as réussi....Cependant n'en sois pas fier cela ne dénote pas d'une grande intelligence de ta part. Aimerais tu qu'on te fasse des remarques désobligeantes? non! Alors ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse.
Sur ce discussion close. Ciao"

Voilà comment j'interviendrais dans un premier temps.

Vous savez les filles tous les jours aux urgences j'ai droit à mon lot d'agressivité, d'injures et de provocation. Et plusieurs fois pendant la journée ou la nuit.
Si je réagissais comme vous en fonçant dans le tas à chaque fois il y aurait des bains de sang à longueur de temps. Les gens ont perdu l'habitude d'échanger sereinement dans notre société mais si chacun met un peu du sien alors on peut avancer.
Merci de m'avoir lu et .................allez y j'ai mis mon armure vous pouvez vous déchainer!
Plus sérieusement j'espère que vous aurez compris mon message.
33 ans alger 23
je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres filles du forum, mais personnellement je ne vais ni gueuler ni t'attaquer...lol!!! en voila une idée??!

XeniuM a écrit:
Je trouve que certaines d'entre vous sont très agressives, suspicieuses et susceptibles..et c'est très dommage.

effectivement, malheureusement pour moi je suis comme ça...j'en ia conscience et ce n'est facile ni pour moi ni pour mon entourage :(
mais...à savoir quelle est l'origine de cette forme de "défense"!!!!??

Citation:
Or par votre façon agressive ou négative d'aborder certaines personnes vous faites preuve du coup vous aussi d'intolérance.

intolérance ou souffrance intérieure "camouflée"???
tu crois que ça nous enchante d'etre comme ça??

Citation:
Vous ne laissez parfois aucune chance à ceux qui viennent vers vous d'entrer dans votre univers.

hélas, c'est bien vrai!
mais je pense qu'après tant d'expériences négatives vécues dans la vie de tous les jours on finit par s'enraciner dans notre univers, et de ne plus avoir confiance en cette "méchante et cruelle" société sans coeur.

alors que tout ce qu'on demande c'est d'etre bien avec soi, puis etre bien avec les autres, et que ces memes autres nous laissent etre tranquille et etre bien avec nous meme...
:arrow:
56 ans 91 25732
Lorsque les gens t'agressent dans le milieu médical (eh oui je le connais très bien), il s'agit souvent de gens qui souffrent, qui sont excédés d'avoir attendu des heures, qui ont peur pour eux, pour leurs proches, qui ne sont pas dans leur état normal... C'est une agressivité "normale" qu'on arrive à canaliser en restant calme, en ne haussant pas le ton et avec des techniques qu'on apprend. ;)

Mais c'est une agressivité dirigée vers quelque chose qui est vécu comme une agression (l'attente interminable, le langage incompréhensible, l'uniforme blanc, le pouvoir représenté par la médecine...).

Quand un inconnu à qui tu ne demandes rien se permet de te faire une réflexion sur ton physique, c'est totalement différent. J'aimerais savoir en quoi j'agresse quelqu'un sous prétexte que mon physique ne lui revient pas ? Agression visuelle ?

Discuter avec ces gens là ? Dis donc toi, ça t'es déjà arrivé de te faire agresser verbalement sur ton physique ? ;) Ils n'en ont rien à faire de discuter, ce qu'ils veulent c'est blesser et montrer leur connerie sans nom.

Ton petit couplet je l'ai essayé figure toi. J'ai eu droit à "ta gueule la grosse" Super réussi non ? :evil: :lol:

Alors on a chacun (oui chacun, parce que ce genre d'agression il n'y a pas que les femmes qui la subissent) nos méthodes. Et pour les avoir toutes testées, je peux te dire qu'il n'y en a pas de meilleure que d'autre, mais l'ignorance totale reste souvent la meilleure.

Personnnellement, je me fais rarement agresser sur mon poids (ou alors je n'y fais plus attention). Mais quand ça arrive, je n'ai pas la langue dans ma poche et pour le vocabulaire, ça dépend de mon humeur ! Ce n'est pas parce que je suis grosse que je dois subir l'imbécillité de certains. Alors si je suis pressée, je ne réponds pas, si je suis d'humeur moyenne je joue le registre "j'ai pas bien entendu là ? Vous n'aimez pas les grosses ? Les noirs et les arabes non plus je parie ?" ou alors je deviens grossière.

Ben oui une grosse c'est une femme normale, je n'ai pas plus de degré de tolérance que les autres et je ne vois pas du tout pourquoi je devrais !

Par contre je n'ai pas d'a priori sur les gens et je comprends les maladresses. Je suis ouverte aux autres et je les laisse venir sans problème. Bien sûr j'ai toujours mon idée sur la personne et si elle est mauvaise, je ne demande qu'à en changer ! ;)

Mais la personne que je ne connais pas qui m'agresse spontanément sur mon poids, je ne vois vraiment pas pourquoi je m'y intéresserais ! :twisted: :lol: ;)

On rentre dans mon univers quand on le mérite, point barre.

Je n'ai jamais compris pourquoi, sous prétexte qu'on est gros (noir, handicapé, maigrichon, petit, ... ça marche avec tout) et qu'on subit des réflexions, on devrait avoir une tolérance plus développée que les autres ? Ben flute, pour une fois qu'on a le droit d'être "comme tout le monde" ! :lol:
64 ans nice 3117
idem que patty !!!
je n'ai plus envie de perdre mon temps avec des imbéciles !! et je ne parle pas de toi xenium ;)

finalement ce n'est pas tellement pour moi poids que l'on m'a fait c****, parce que j'ai toujours su tres vite stopper les reflexions la dessus, la ou le plus mince, la plus jolie ou beau a toujours son point faible pour lui scier les pattes :evil: et le tout sans s'enerver :)

il faut dire que j'ai été vite entrainée avec mon monstre de frere !!
C
49 ans 1965
Il n'y a pas de tolérance à avoir pour ceux qui nous insulte sur notre apparence physique.
Y a pas moyen non plus d'entamer un dialogue avec une personne qui nous agresse que ça soit psychologiquement ou physiquement.
Ces gens-là savent ce qu'ils font et visent à faire mal ni plus ni moins. Ce n'est pas donc un partage d'opinion. Et nous faire la morale et nous dire qu'il faut agir avec "tolérance", dans un "juste milieu" et "positivement"', je trouve ça très très poussé quand même lol!

Un de tes arguments est de dire que toi tu as déjà vécu l'agression dans le milieu dans lequel tu travail. Pour ce qui est donc de ta comparaison avec le milieu hospitalier, je la trouve grotesque. Quand tu es dans ce milieu tu sais à quoi t'attendre et tu sais que les insultes possibles ou les agressions ne visent pas ta propre personne, ne visent pas ce que tu es et représente, ne visent pas ton apparence, ne visent pas ton enveloppe charnelle, ne visent pas la personne que tu vois dans le miroir tous les matins.
Ces gens qui peuvent t'agresser ne visent pas à te faire du mal gratuitement, pour le plaisir sadique de faire du mal. Ce sont des gens qui ne sont pas dans leur milieu, qui ne sont pas dans leur état normal, qui souffrent et qui dirigent à un moment donné leur souffrance vers quelqu'un, parce que ça doit sortir.

Tu dis que les gens ont perdu l'habitude d'échanger sereinement dans notre société... Mais je ne pense pas qu'on n'ai jamais vécu dans un monde bisounours! Et puis échanger sereinement est une chose, répondre à une agression qui vise purement et simplement à détruire psychologiquement la personne en est une autre, ce n'est pas du tout, mais alors pas du tout au même niveau!
T
40 ans noisy le grand 1060
plusieurs points pour ma part :

je ne suis pas d'un tempérament agressif, je suis une vraie calme, et en général mon attitude finit par calmer une personne aggressive. Pour avoir travaillé les étés au guichet de la sncf, j'ai effectivement pu tester l'aggressivité en continu des gens parce que le train est en retard, qu'il n'y a plus de billet pour le week end du 15 aout alors qu'ils s'y prennent le vendredi matin, parce que la personne à coté d'eux dans le train avait mauvaise haleine parce que... si on peut même plus râler à la sncf...
En gros, à longueur de journée, je gérais le stress des gens qui explosait en face de moi (et j'en profite pour baisser mon chapeau à tous ceux qui vivent ces situations à longueur de journée et d'année...moi deux mois par ci par là, c'est suffisant).

Rien à voir entre ce genre d'aggressions et quelqun qui se moque, qui insulte, qu'il ait ou non conscience du mal qu'il/elle fait.
S'il n'en a pas conscience, le mieux qu'on puisse faire c'est lui montrer la souffrance qu'il/elle cause. Mais déballer ses malheurs à un inconnu dans la rue, c'est pas facile.
S'il en a conscience, c'est de la méchanceté gratuite et je ne vois pas pourquoi je parlerai à une personne qui a voulu faire du mal... Que la personne ait été de mauvaise humeur et s'en repente après, en quoi ça me concerne? Sinon, si c'est du sadisme (ben oui, qu'est-ce qu'on peut espérer en disant à quelqun "t'es grosse"? Est-ce qu'on lui apprend quelque chose ?), ce n'est pas la peine d'y répondre.

Pour ce qui est des maladresses, je pense que Xenium fait allusion aux maladresses qui lui ont été reprochées lors de ses posts précédents.

Là, on peut avoir deux cas de figure :
    c'est une maladresse, je m'en rends compte, je rigole. Eventuellement je poste une réponse où je m'indigne faussement.
    c'est une maladresse, je ne m'en rends pas compte et je pense que l'auteur a voulu faire du mal ou croit faire du bien en utilisant des préjugés (du style : je ne suis pas raciste d'ailleurs j'ai un ami noir et il est très propre). Après tout il n'y a qu'un pas entre la compassion et la pitié. Je décide d'y répondre vertement pour dénoncer cette maladresse que je n'ai pas décelée comme telle.


Est-ce de l'intolérance? Non!
Donc au cas où l'une des prochaines maladresses (s'il y en a) de Xenium passerait mal, il suffit, après tout de la dissiper en réexpliquant ce que tu as voulu dire.
38 ans à l'Ouest 295
"S'ouvrir aux autres pour que les autres s'ouvrent à nous..."

Parfois l'on s'ouvre aux autres et l'on y perd des plumes!!! Je pense justement qu'il faut se dévoiler petit à petit et seulement s'ouvrir lorsque la confiance s'installe.

Je suis plutôt d'une nature tolérante mais parfois le labeur d'une dure journée, les mauvaises nouvelles en série, une gène passagère... peuvent être la cause d'une certaine agressivité et bien souvent c'est lorsque l'on a les nerfs à fleur de peau que l'on ne maîtrise pas son self-control.

Tu évoques le fait que certaines personnes se font agresser car elles se sont mal exprimées. Et bien, libres à celles-ci de rétorquer et d'indiquer la méprise en cause. Justement le forum, est un lieu où l'on peut s'exprimer librement ! l'erreur est humaine et comme tu le dis toi-même il faut savoir mettre de l'eau dans son vin mais seulement si l'on ne nous éclaire pas un peu alors difficile de faire marche arrière.

Quant à la méchanceté gratuite, difficile de mon point de vue de réagir positivement. Comme Patty, je prône plutôt l'indifférence. Mais lorsque la soupape est prête à exploser, difficile de la retenir et crois moi être cool avec la personne qui t'inflige une remarque désobligeante (que tu n'as pas demandé à prendre en pleine face !) devient vite une impasse.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que chacun doit y mettre du sien pour avoir une société plus sereine mais il faudrait déjà que les imbéciles qui exercent la méchanceté gratuite en prennent conscience.
C
40 ans 868
cornflakegirl a écrit:
Et nous faire la morale et nous dire qu'il faut agir avec "tolérance", dans un "juste milieu" et "positivement"', je trouve ça très très poussé quand même lol!
!


Je ne ressens pas les ecrits de Xenium comme une leçon de moralité mais comme une personne qui exprime ce qu il ressent.
Libre à nous ensuite de partager ou pas sa suggestion.
Pour ma part je le remercie pour son ouverture d esprit.
C
49 ans 1965
kittye33 a écrit:
cornflakegirl a écrit:
Et nous faire la morale et nous dire qu'il faut agir avec "tolérance", dans un "juste milieu" et "positivement"', je trouve ça très très poussé quand même lol!
!


Je ne ressens pas les ecrits de Xenium comme une leçon de moralité mais comme une personne qui exprime ce qu il ressent.
Libre à nous ensuite de partager ou pas sa suggestion.
Pour ma part je le remercie pour son ouverture d esprit.


Ben moi c'est un peu ce que j'ai ressenti...pas à un degré élevé non plus quand même, mais à un petit degré...
:)
46 ans 128
Citation:
Mais c'est une agressivité dirigée vers quelque chose qui est vécu comme une agression (l'attente interminable, le langage incompréhensible, l'uniforme blanc, le pouvoir représenté par la médecine...).

Quand un inconnu à qui tu ne demandes rien se permet de te faire une réflexion sur ton physique, c'est totalement différent. J'aimerais savoir en quoi j'agresse quelqu'un sous prétexte que mon physique ne lui revient pas ? Agression visuelle ?

Discuter avec ces gens là ? Dis donc toi, ça t'es déjà arrivé de te faire agresser verbalement sur ton physique ? Ils n'en ont rien à faire de discuter, ce qu'ils veulent c'est blesser et montrer leur connerie sans nom.

Ton petit couplet je l'ai essayé figure toi. J'ai eu droit à "ta gueule la grosse" Super réussi non ?



tout a fait d'accord, c'est une belle utopie que de croire que les gens qui vous insultent soudainement dans la rue, vont vous ecoutez leur faire la morale, ils n'en ont rien a faire, et ecouter une grosse, c'est bien la derniere chose, car nous avons deja par ces gens la, etait juges condamné , nous n'avons pas notre mot a dire, c'est pour ca que je gueule, et la plus part du temps, ils se cassent surpris que la monstruausité est pu repondre, il renouvelle l'insulte en partant, mais bien moins assuré qu'avant.
R
45 ans ...in my mind.... 351
cornflakegirl a écrit:
Il n'y a pas de tolérance à avoir pour ceux qui nous insulte sur notre apparence physique.
Y a pas moyen non plus d'entamer un dialogue avec une personne qui nous agresse que ça soit psychologiquement ou physiquement.
Ces gens-là savent ce qu'ils font et visent à faire mal ni plus ni moins. Ce n'est pas donc un partage d'opinion. Et nous faire la morale et nous dire qu'il faut agir avec "tolérance", dans un "juste milieu" et "positivement"', jetrouve ça très très poussé quand même lol!

Un de tes arguments est de dire que toi tu as déjà vécu l'agression dans le milieu dans lequel tu travail. Pour ce qui est donc de ta comparaison avec le milieu hospitalier, je la trouve grotesque. Quand tu es dans ce milieu tu sais à quoi t'attendre et tu sais que les insultes possibles ou les agressions ne visent pas ta propre personne, ne visent pas ce que tu es et représente, ne visent pas ton apparence, ne visent pas ton enveloppe charnelle, ne visent pas la personne que tu vois dans le miroir tous les matins.
Ces gens qui peuvent t'agresser ne visent pas à te faire du mal gratuitement, pour le plaisir sadique de faire du mal. Ce sont des gens qui ne sont pas dans leur milieu, qui ne sont pas dans leur état normal, qui souffrent et qui dirigent à un moment donné leur souffrance vers quelqu'un, parce que ça doit sortir.

Tu dis que les gens ont perdu l'habitude d'échanger sereinement dans notre société... Mais je ne pense pas qu'on n'ai jamais vécu dans un monde bisounours! Et puis échanger sereinement est une chose, répondre à une agression qui vise purement et simplement à détruire psychologiquement la personne en est une autre, ce n'est pas du tout, mais alors pas du tout au même niveau!


+1
(comme quoi, je suis fidèle à ma ligne de pensée ;) )


J'ajoute, qu'il s'agit ni de pseudo agressivité envers l'auteur de ce post, ou d'intolérance, blablabla...

Je n'ai pas attendu des messages d'espoir, de positive attitude, de "peace and love", pour relativiser un tant soit peu mon parcours de "ronde".
On a toutes/tous ici nos propres blessures, alors "incroyable mais vrai " (et sans sombrer dans la victimisation) à moins d'être passé par là, je crains que ce ne soit difficilement compréhensible de l'exterieur. :?

Personnellement, courber l'échine et chouiner sur les c**** qui sont intolérants (tout en ayant bien-sûr le sentiment de ne pas l'être car la grossophobie est bien une des dernières discriminations tolérées socialement) je l'ai assez fait. Et tendre l'autre joue, c'est impossible : je suis athée.

La tolérance n'est pas limitée à la luttre contre le racisme et l'antisémitisme. C'est respecter l'autre en tant qu'être humain. point barre.

Dans mon livre de chevet, Le métier d'homme, Alexandre Jollien écrit :
"Derrière les mots se cache un être, une personnalité riche, unique, irréductible que le poids des préjugés finit par recouvrir d'une couche fièrement catégorique.
...
Toute réduction qui circonscrit l'homme en niant l'unicité de l'individu confond l'accident et la substance.
...
Chaque homme est, à sa mesure, un cas, une délicieuse exception."


Enfin, je discute de tout avec n'importe qui à partir du moment où il fait preuve d'ouverture d'esprit et de capacité de jugement personnel. Pour en avoir fait l'experience, on trouve rarement des grossophobes repenti(e)s.
B
34 ans 66 103
Xenium n'as tu pas parfois l'impression que tu parles (enfin écris) comme si tu étais notre sauveur ?
Crois-tu que nous t'ayons attendu pour savoir que certains hommes pouvaient nous apprécier à notre juste valeur ?
Crois-tu que nous adorions devoir faire preuve de franchise et parfois de dureté envers ceux ou celles qui nous manquent de respect ?
Pense-tu que les différents problèmes qui ont pu, où pas, influencer sur notre prise de poids ont besoin d'être révélés par ta personne ?
Considère-tu que nous sommes agressives parce qu'en désaccord avec tes messages (là je parle pour moi) ?

Pour te répondre, Xenium, je sais que je plais à certains et à d'autres pas, parce que la nature est ainsi faite et que nous ne pouvons plaire à l'ensemble des habitants de cette planète... Je n'ai pas besoin que tu intervienne pour m'en rendre compte.
Des fois je me plais et des fois non, je pourrai être blonde, très mince, très symétrique ou quoique ce soit d'autre, des fois je me plairais et des fois non.
Mon manque de confiance en moi ne vient pas forcément du fait que je sois grosse...
Je n'ai pas besoin de toi, de t'écrire une lettre et de la poster sur un forum pour savoir d'ou viennent mes problèmes, je suis un être humain, avec un parcours et des expériences qui me façonnent tous les jours et par conséquent j'ai forcément des problèmes.
Mais si je ne m'en sors plus un jour j'irai voir un psy, pas un Xenium.
Et surtout si j'ai besoin de parler sur ce forum je le ferai sans avoir besoin que tu me sollicites...
Vois-tu le forum fonctionne bien et recueille les témoignages qui peuvent nous aider à avancer sur le chemin de la vie (aussi rocailleux soit-il) sans que nous ayons besoin d'un "sauveur".
Alors oui, pour être franche, les gens comme toi m'agacent Xenium, parce qu'il n'y a pas de notion de partage dans ce que tu écris.
Tu prends et c'est tout...
B
34 ans 66 103
Xenium n'as tu pas parfois l'impression que tu parles (enfin écris) comme si tu étais notre sauveur ?
Crois-tu que nous t'ayons attendu pour savoir que certains hommes pouvaient nous apprécier à notre juste valeur ?
Crois-tu que nous adorions devoir faire preuve de franchise et parfois de dureté envers ceux ou celles qui nous manquent de respect ?
Pense-tu que les différents problèmes qui ont pu, où pas, influencer sur notre prise de poids ont besoin d'être révélés par ta personne ?
Considère-tu que nous sommes agressives parce qu'en désaccord avec tes messages (là je parle pour moi) ?

Pour te répondre, Xenium, je sais que je plais à certains et à d'autres pas, parce que la nature est ainsi faite et que nous ne pouvons plaire à l'ensemble des habitants de cette planète... Je n'ai pas besoin que tu intervienne pour m'en rendre compte.
Des fois je me plais et des fois non, je pourrai être blonde, très mince, très symétrique ou quoique ce soit d'autre, des fois je me plairais et des fois non.
Mon manque de confiance en moi ne vient pas forcément du fait que je sois grosse...
Je n'ai pas besoin de toi, de t'écrire une lettre et de la poster sur un forum pour savoir d'ou viennent mes problèmes, je suis un être humain, avec un parcours et des expériences qui me façonnent tous les jours et par conséquent j'ai forcément des problèmes.
Mais si je ne m'en sors plus un jour j'irai voir un psy, pas un Xenium.
Et surtout si j'ai besoin de parler sur ce forum je le ferai sans avoir besoin que tu me sollicites...
Vois-tu le forum fonctionne bien et recueille les témoignages qui peuvent nous aider à avancer sur le chemin de la vie (aussi rocailleux soit-il) sans que nous ayons besoin d'un "sauveur".
Alors oui, pour être franche, les gens comme toi m'agacent Xenium, parce qu'il n'y a pas de notion de partage dans ce que tu écris.
Tu prends et c'est tout...
B
34 ans 66 103
Mmm, désolé pour le doublon...mais je ne peux visiblement pas l'effacer.
L
71 ans 7508
Je plussoie la plupart des choses qu'ont dites les filles.

Je trouve que c'est un peu facile de globaliser mais si on se mettait à calculer sur 43 pages à environ une vingtaine de posts par page le nombre de personnes "agressées" on verrait que ce n'est qu'une partie plus qu'infime de cette section du forum et je ne parle pas de tout le forum.
Mais comme toujours c'est les choses "négatives" que l'on voit uniquement et ça aussi c'est bien dommage...

Et comme t'as mis ton armure et que je suis mega agressive je voudrais rajouter que:
Tu sembles conscient que la vie n'est pas le gentil monde de Oui-oui alors pourquoi voudrais tu qu'on réagisse comme si on était dans la gentil monde de Oui-oui?
Il ne faut pas oublier qu'avant d'être ronde on est des humaines pas des marionnettes et donc on conséquent on a le droit de réagir en tant que tel.

Je dirais donc par conséquent que tu as trouvé certaines "agressives" car tu as une raison particulière de te trouver concerner par ces personnes "agressées". Ai je raison?

Autrement j'ai un autre scénario, tu fais partie des hare krishna et tu te sens dans le devoir de porter la bonne parole à de pauvres rondes en detresse et complètement flippées! :lol:

Citation:
"Tu as le droit de ne pas aimer les "grosses", tu as le droit de le penser mais tu n'as pas le droit de le dire ok? C'est de l'irrespect...
Et si tu voulais me blesser tu as réussi....Cependant n'en sois pas fier cela ne dénote pas d'une grande intelligence de ta part. Aimerais tu qu'on te fasse des remarques désobligeantes? non! Alors ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse.
Sur ce discussion close. Ciao"

Permet moi d'en douter de ta réaction si on se mettait à t'insulter ou plutot à insulter par exemple ta mère ou ta soeur ou ta concubine parce qu'elle est un peu trop maquillé ou qu'elle est un peu trop blonde!!

D'ailleurs je me demande as tu vraiment assez de recul et d'ouverture d'esprit pour juger de nos réactions?

De plus il semblerait que tu es sur ce forum dans la perspective de nous "aider" or de je pense que la meilleur façon de vivre ce forum est avant tout de venir pour son propre besoin on vient ici avant tout car on chercher quelque chose. Ton attitude de "sauveur" donne l'impression de ne pas vouloir copiner avec nous et de plus on a l'impression que t'es quelqu'un de condescendant.

D'ailleurs tu parles de maladresse; t'as été maladroit là :lol:
B I U