MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Parité devant la fellation, le cuni, la sodomie

R
4
Mesdames, j'ai deux questions à vous poser. Elles sont simples, concises et un peu "brut de décoffrage" mais je cherche des réponses :

Pourquoi un mec qui demande une fellation est  
un sale machiste dominateur alors qu'une nana qui demande un cunnilingus (hyper fréquent, moi personnellement j'adore en faire surtout si la partenaire est rasée ...cf autre message :lol: ) est hyper-moderne et assume totalement son désir ?

Et je voudrais savoir si on peut effectivement, quand on est une femme, ressentir du plaisir et voire parvenir à l'orgasme avec une sodomie ou le plaisir réside t'il dans cette petit abandon soi, cette petite soumission que réprésente la sodomie ? (Je vous pose cette question car les réponses de mes partenaires sont souvent évasives et/ou biaisées :roll: )

Je vous remercie de vos réponses.
Sinon, j'ai lu le message de Mathilde, il faut l'aider cette fille.

rookiez95@hotmail.com

P.S. : BEYOND va encore m'assassiner...
60 ans lyon 72
je ne pense pas que cela soit humiliant pour une femme de faire une fellation ,cela dépend du rapport qu'il y a entre les partenaires , de l'amour ou tout simplement du désir partagé
pour la sodomie ,ça plait ou ça plait pas ,mais si ça fonctionne ça peut être très agréable, cela n'engage que moi mais c'est évident qu'il y a une connotation de soumission dans cet acte là ..mais pourquoi pas? dans le "jeu" amoureux ,on peut s'amuser à tant de chose ?si on interchange les rôles de dominés et dominants ,de temps en temps ,s'il y a un équillibre librement et mutuellement consenti .ça roule ma poule!
54 ans 173
rookiez95 a écrit:


P.S. : BEYOND va encore m'assassiner...


c'est là que tu te plantes mon grand :!: , je ne vais pas t'assassiner mais me contenter de te donner mon point de vue quant à savoir si cela te permettra de faire preuve de plus de finesse, c'est une autre histoire 8)
rookiez95 a écrit:

Pourquoi un mec qui demande une fellation est un sale machiste dominateur alors qu'une nana qui demande un cunnilingus (hyper fréquent, moi personnellement j'adore en faire surtout si la partenaire est rasée ...cf autre message :lol: ) est hyper-moderne et assume totalement son désir ?


Selon ce que j'en pense, et là c'est purement personnel, une fellation pas plus qu'un cunnilingus ne se demande, c'est une forme de cadeau que l'on fait à son partenaire en fonction de la tendresse que l'on éprouve pour lui ou elle.

Le côté sale machiste dominateur vient à mon sens de l'utilisation qui en a été faite dans les films pornos où les femmes commencent tout simplement par faire une fellation sans autre forme de procès, exclu dans ces films les préliminaires et la tendresse, et où les hommes en sont toujours réduits à :

1/ imposer cet acte, même si c'est une impression, ce qui reviendrait à se poser la question de connaître le plaisir que cela vous procure, (mais cela sera pour une autre vie). Si tu fais bien attention le mec est toujours soit vautré dans son siège ou debout en position "dominante", ce qui induit un sentiment de pouvoir.

2/ toujours poser leur main sur la tête de la femme faisant la fellation (ce qui pour ma part est très désagréable), ce qui donne le sentiment que même cet acte est controlé. Bref que la spontanéité du geste est perdue.

Le côté "hyper-moderne et assumation totale du désir" est une pure invention des média qui ont mis l'accent sur le sexe et sa consommation extrême en oubliant une part essentielle : la tendresse et le don de soi.

Et si certaines femmes n'aiment pas, c'est aussi une question d'éducation et de ressenti que tu ne peux empêcher d'exister. :roll:

rookiez95 a écrit:


Et je voudrais savoir si on peut effectivement, quand on est une femme, ressentir du plaisir et voire parvenir à l'orgasme avec une sodomie ou le plaisir réside t'il dans cette petit abandon soi, cette petite soumission que réprésente la sodomie ? (Je vous pose cette question car les réponses de mes partenaires sont souvent évasives et/ou biaisées :roll: )


En fait tu as deux questions en une auxquelles tu as partiellement répondu, je pense que :

:arrow: une femme peut effectivement éprouver du plaisir par la sodomie et atteindre l'orgasme, ce n'est pas le cas de toutes, tu n'as pas perdu de vue je pense que nous sommes toutes différentes ;)

:arrow: pour une femme se laisser sodomiser est effectivement une forme d'abandon de soi mais surtout d'envie, de confiance et d'affection envers son partenaire.

En résumé, qu'il s'agisse de la sodomie ou de la fellation il s'agit toujours d'un don de soi et de confiance envers l'autre, rien de systèmatique. sinon ce serait une véritable horreur.


Je suppose que cette fois-ci tu as survécu à mon message.....
R
4
J'ai beaucoup apprécié vos réponses et je dois dire que j'abonde tout à fait dans votre sens (ce doit être ma part de féminité je pense), notamment dans celui de BEYOND (si tu continues, je vais finir par t'adorer :oops: ).

Et si je posais la question de la sodomie, c'est parce que quand j'avais 18-19 ans, cette pratique sexuelle m'intriguait beaucoup et une fois, je me suis confectionné un gode (de la pate à modeler dans une capote :? ...j'étais jeune) pour voir l'effet que ça faisait d'accueillir un sexe dans son anus. Je dois dire que c'est pas évident (un "travail préalable est nécessaire :oops: ) et pas très agréable (surtout après...). Après qq essais supplémentaires, la sodomie n'en est devenue que plus mystérieuse.

Car il arrive que certaines femmes la demande à leur partenaire (qui souvent n'y avait même pas pensé...tabou quand tu nous tiens :shock: ), c'est donc que cela procure du plaisir (plaisir d'offrir :?: ), assez de plaisir même pour la demander (car on dira ce qu'on voudra mais on ne regarde plus pareil une femme qui demande la sodomie, c'est humain...) et supporter l'acte (c'est quand même se faire mettre une verge dans l'anus...). Certaines de mes partenaires ont eu des réactions très constructives et très pédagogiques : tu peux me sodomiser si tu acceptes de l'être...

Du coup, si je peux comprendre le plaisir psychologique de l'acte (vous me l'avez fort bien expliqué), je n'arrive pas à m'imaginer qu'il puisse procurer physiologiquement du plaisir (en fait).

Mais il est vrai que chez les femmes (qui viennent de VENUS); ces deux plaisir sont indissociables dans une alchimie que les hommes ne parviendront sans doute jamais à saisir, ce qui fait le charme et de nos relations, non ?
54 ans 173
rookiez95 a écrit:
J'ai beaucoup apprécié vos réponses et je dois dire que j'abonde tout à fait dans votre sens (ce doit être ma part de féminité je pense), notamment dans celui de BEYOND (si tu continues, je vais finir par t'adorer :oops: )


Normal, puisque je suis tout simplement ADORABLE, mais continues dans ce sens cela réveillera sûrement mon côté princesse ;)

rookiez95 a écrit:
Et si je posais la question de la sodomie, c'est parce que quand j'avais 18-19 ans, cette pratique sexuelle m'intriguait beaucoup et une fois, je me suis confectionné un gode (de la pate à modeler dans une capote :? ...j'étais jeune) pour voir l'effet que ça faisait d'accueillir un sexe dans son anus. Je dois dire que c'est pas évident (un "travail préalable est nécessaire :oops: ) et pas très agréable (surtout après...). Après qq essais supplémentaires, la sodomie n'en est devenue que plus mystérieuse.

Car il arrive que certaines femmes la demande à leur partenaire (qui souvent n'y avait même pas pensé...tabou quand tu nous tiens :shock: ), c'est donc que cela procure du plaisir (plaisir d'offrir :?: ), assez de plaisir même pour la demander (car on dira ce qu'on voudra mais on ne regarde plus pareil une femme qui demande la sodomie, c'est humain...) et supporter l'acte (c'est quand même se faire mettre une verge dans l'anus...). Certaines de mes partenaires ont eu des réactions très constructives et très pédagogiques : tu peux me sodomiser si tu acceptes de l'être...

Du coup, si je peux comprendre le plaisir psychologique de l'acte (vous me l'avez fort bien expliqué), je n'arrive pas à m'imaginer qu'il puisse procurer physiologiquement du plaisir (en fait).


Tu vois, je me savais curieuse, mais il ne m'est jamais venu à l'esprit d'essayer moi-même, et au risque de paraître scabreuse, je trouve qu'il est déjà douloureux d'être constipé alors la simple idée de se faire sodomiser..... :cry: :? :(

Physiologiquement je ne sais pas ce que cela peut apporter et ne suis vraiment pas tentée par la chose, malgré diverses sollicitations, il y a peut être aussi la question de l'hygiène, pas besoin de te faire un dessin je pense..... :oops:

rookiez95 a écrit:
Mais il est vrai que chez les femmes (qui viennent de VENUS); ces deux plaisir sont indissociables dans une alchimie que les hommes ne parviendront sans doute jamais à saisir, ce qui fait le charme et de nos relations, non ?


assez indissociables en effet, car sans l'aspect psychologique et émotionnel nous ne pouvons donner notre maximum sur le plan physiologique, à la différence de l'homme pour qui l'aspect physiologique (devrais-je dire pulsionnel) semble suffisant. As-tu vu comme je peux parfaitement m'exprimer sans agressivité :D ?

Mais comme tu le dis, nous venons de "planètes" assez opposées, et je crois que c'est ce qui fait le délice de la chose, même lorsque nous virons hystériques.
46 ans IDF 98
rookiez95 a écrit:
Pourquoi un mec qui demande une fellation est un sale machiste dominateur alors qu'une nana qui demande un cunnilingus (hyper fréquent, moi personnellement j'adore en faire surtout si la partenaire est rasée ...cf autre message :lol: ) est hyper-moderne et assume totalement son désir ?


Je ne pense pas que fellation ou cunninlingus soient des choses qui se demandent, ce sont des envies des feelings qui conduisent à vouloir donner et partager ces plaisirs. Ce qui est dégradant c'est de tenter de forcer quelqu'un à avoir une de ces pratiques contre sa volonté. :evil:

rookiez95 a écrit:
Et je voudrais savoir si on peut effectivement, quand on est une femme, ressentir du plaisir et voire parvenir à l'orgasme avec une sodomie ou le plaisir réside t'il dans cette petit abandon soi, cette petite soumission que réprésente la sodomie ? (Je vous pose cette question car les réponses de mes partenaires sont souvent évasives et/ou biaisées :roll: )


Oui on peut ressentir du plaisir avec la sodomie :roll: , mais chaque personne est différentes, fantasmes, exitations, envie sont très différents pour chaques personnes. Mais je ne considére pas vraiment la sodomie comme une soumission, ce serait plutôt un cadeau, une partie de soit que l'on offre à l'autre.
Mais comme tu dois le savoir, tout est dans la tête!!!

Maintenant j'ai une question pour toi :
Pourquoi lorsqu'un homme fait de nombreuses conquêtes c'est un dom juan, et lorsqu'il s'agit d'une femme, c'est évidemment une salope! :evil:

Cette question n'est pas nouvelle, je n'imagine pas non plus avoir de réponse extraordinaire!
Mais il est bien de temps en temps de se mettre à le place de l'autre sexe pour mieux arriver à se comprendre et à s'accepter. ;)
S
40 ans Paris 12
Tout simplement parce que la femme a une pudeur à ne pas dévoiler à n'importe qui.
V
102 ans 5489
solar a écrit:
Tout simplement parce que la femme a une pudeur à ne pas dévoiler à n'importe qui.

On ne se demande pas ce que tu as fait comme recherche sous google pour tomber sur ce sujet... pour un premier message :roll: :roll:
39 ans 3006
Noub a écrit:
solar a écrit:
Tout simplement parce que la femme a une pudeur à ne pas dévoiler à n'importe qui.

On ne se demande pas ce que tu as fait comme recherche sous google pour tomber sur ce sujet... pour un premier message :roll: :roll:


shht vilain il ne faut pas juger comme ça.. Le message est très ancien, mais au moins le mot est réel. On a une pudeur à ne pas dévoiler.

(m'enfin ça dépend des femmes, je suis mal placée pour dire ça, même si j'ai un minimum de pudeur !)
V
102 ans 5489
Aspha a écrit:
Noub a écrit:
solar a écrit:
Tout simplement parce que la femme a une pudeur à ne pas dévoiler à n'importe qui.

On ne se demande pas ce que tu as fait comme recherche sous google pour tomber sur ce sujet... pour un premier message :roll: :roll:


shht vilain il ne faut pas juger comme ça.. Le message est très ancien, mais au moins le mot est réel. On a une pudeur à ne pas dévoiler.

(m'enfin ça dépend des femmes, je suis mal placée pour dire ça, même si j'ai un minimum de pudeur !)

:lol: :lol: minimum, oui c'est le mot :P
49 ans strasbourg 6049
dis moi rookiez95 pourquoi diable les hommes pensent ils systématiquement que nous sommes toutes pareilles? si tes partenaires ont eu des réponses biaisées c'est peut être parce que la question les gênait tout simplement...

quand à la fellation, j'ai horreur d'en faire mais je ne suis pas une emmerdeuse j'en fait quand mm, par contre si on me la demande ou si on me met dans une position humiliante alors là... aucune chance que je recommence. et moi je n'en demande jamais, comme l'ont dit mes camarades avant moi, c'est un cadeau pas une obligation.

la sodomie très longtemps j'ai trouvé ca très très nul et très douloureux, un jour je ne sais pas du tout pourquoi, j'ai trouvé ca bien. ca a duré un temps et paf fini. par contre c'est à ce que je peux entendre assez rare les messieurs qui testent. et là c'est comme pour les femmes, si on est pas détendu dans de bonnes dispositions aucune chance que ca soit agréable... quand à la part de soumission ou autre qu'il peut y avoir, chacun son truc. pour ma part j'estime que je ne suis pas plus soumise dans cette position là que dans certaines autres, et que le sexe est un échange soumis aux lois d'un ring. sous entendu que si l'un et l'autre ne prennent pas le dessus à tour de role ca n'a aucun intéret....

quant à cette remarque là : Tout simplement parce que la femme a une pudeur à ne pas dévoiler à n'importe qui.

perso je trouve ca particulièrement ridicule. pudeur??? et pourquoi les femmes seraient elles plus pudiques que les hommes??? ici plus de femmes répondent honnêtement et parfois cruement sur des sujets, bien plus que les hommes. non ce n'est pas de la pudeur... on dit qu'une femme est une s***** et pas une séductrice pour une seule et unique raison : parce que c'est une m-ère. et ca c'est une énorme erreur... nous sommes avant toute chose des êtres humains. et si certains peuvent se targuer de "conquêtes" je ne vois pas pourquoi les demoiselles dans le mm cas, ne pourraient pas elles aussi en être fières. question de caractère voilà tout.
56 ans 91 25732
Qui c'est qui fait des fouilles archéologiques là ? :lol: Le sujet date de 2003 et Rookiez95 n'est jamais revenu, je doute qu'il réponde. ;)

Mais le sujet est toujours d'actualité alors on continue ? ;)
49 ans strasbourg 6049
ah mince :D bah c'est pas grave aparemment c'est solar qui a détérré la chose ;)
38 ans Avec les marmottes 254
ah un topic archéologie.... je le déterre donc.... va t-on trouver des os?
Quel que soit l'acte (atypique ou non) c'est clair qu'il ne doit pas être l'objet d'une demande (bien que parfois) mais d'une suite d'éléments enchaînées liés au Feeling lui même entre les 2 protagonistes.

ça doit venir et se faire de façon très naturelle dans le respect et dans l'écoute de l'autre pour ressentir si ça ne dérange pas plus que ça et là un petite demande donne le ton, mais ne pas insister, question de respect.

Maintenant comme dit plus haut, Demander Peut déranger, c'est clair mais selon la technique, voir la préparation avant de faire le dit acte, car pour la sodomie c'est préférable mais pour la fellation moins car elle est plus standardisé dans l'enchaînement d'une séance de sexe.

Physiologiquement, justement, La sodomie ne plait pas à tout le monde et dérange aussi de par sa nature anti-puritaine.

mais certaines personnes après une progression préparative avant cette acte lui même, leur permet de se mettre à ne plus s'en passer.

y'a des positions dites plus Adaptées pour ça ou certains Muscles sont moins serrés et tendus et le passage plus libre et moins douloureux mais la préparation est quand même préférable dans tous les cas.
B I U