MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Que vous a t-on deja dit de plus blessant?

34 ans quelque part en france 118
Bonjour.
Je pense ne pas etre seule dans ma vie a avoir deja subit les railleries d'autrui mais je pense que les miennes sont quand même deja assez blessantes en voici  
quelques exemples :
- une amie à ma mère un jour m'a dit (pas directement hélas :twisted: ) que a 30 ans je pèserais 200kg et que je serais dans un fauteuil roulant et que bien sur que je ne cherche pas a trouver un mec car aucun mec voudra de moi.
- un homme m'a dit une fois que je devrais peut etre songer au suicide car les filles comme moi ne devrais pas exister.
Bien sur ensuite il y a la traditionnelle : "tu serais peut etre jolie avec quelques kilos en moins" celle là perso elle me tue ! ou alors celles du genre "ah tu n'a pas encore de petit copain ? mais tu sais tu en trouverais surement un si tu faisais un regime"
dsl c un peu long mais ça fait du bien de laisser sortir ça donc merci a ceux qui le lirons.
40 ans 04 5576
J4ai plutôt tendance à ne pas me rappeler de la remarque mais de la personne qui me l'a faîte...

Typiqyement, les deux choses qui m'ont le plus blessée ce sont des remarques que j'ai entendues, une conversation à mon sujet entre ma mère et ma soeur. Cela date de plus de six mois et pourtant j'y repense encore souvent. J'ai presque coupé les ponts avec ma soeur, pas encore vraiment avec ma mère même si j'ai pris mes distances.

L'autre chose est un "Fais toi aider" de quelqu'un que j'aime beaucoup et qui ne m'a pas dit cela pour me faire mal mais plutôt dans le sens "tu te démolis, il faut vraiment que tu fasses quelque chose, je suis inquiet". Il ne parlait pas de mon poids mais de mes prpblèmes d'image de moi. Cepdnant cela m'a blessée parce que j'ai compris à ce moment là à quel point.. enfin, que rie ne serait jamais possible entre lui et moi parce que je ne pourrais jamais lui imposer mon mal être....
O
33 ans bruxelles 17
alors moi j'ai déja eu: oh mon dieu mais a chaque fois que je te vois tu gonfles de plus en plus, tu vas finir par exploser un jour, ou alors aussi concernant les hommes: "ecoute les hommes aiment les filles toutes minces et meme si tu es jolie tant que tu te seras pas prise en main ne compte pas trouver un homme qui s'interressera a toi"
3712
Bah c'est "drôle" parce que bizarrement je n'ai aucun souvenirs à ce sujet. (pourtant jpense qu'on a du m'en dire des choses blessantes hein)

Mais je crois qu'en fait j'men pête les cacahouette de ce qu'on peut me dire.
Surtout quand ce n'est pas quelqu'un que j'affectionne.

Après si ma famille ou mes amis (j'en ai pas 50 notez) me faisait une réflexion blessante, alors là je pense que je le prendrai autrement....
38 ans Toulouse 5609
Bizarrement la réflexion qui m'a le plus bléssée dans ma vie ne venait pas d'un proche. Peut-être est-ce à cause du fait que mon ex me répétait constamment que j'étais trop moche et trop grosse (je pesais même pas 50kg à l'époque...) forcément ça m'a blindé et honnêtement aujourd'hui les remarques me glissent dessus et je n'en tient pas compte.
Par contre il y a une mésaventure qui m'est arrivée concernant mon poids et où je m'en suis pris plein la figure par un sale con qui faisait une pseudo étude scientifique; j'en avais parlé ici:
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_73093.htm
Et ça honnêtement, ça a beau remonter à un bout de temps, chaque fois que j'y pense j'ai les larmes aux yeux :(
K
33 ans 632
tiramisu a écrit:

Bien sur ensuite il y a la traditionnelle : "tu serais peut etre jolie avec quelques kilos en moins" celle là perso elle me tue !


Cette phrase la " tu serais magnifique si tu perdais du poids ... blabla " je l'ai entendu au moins 1 fois par semaine lol au debut ca me blessé mais à force non je suis devenue je m'en fou ... ensuite les reflexions du genre tu trouveras personne etc c'est bien faux .. j'ai un copain qui m'aime, avec tout mes kilos .. alors qu'avant il sortait qu'avec des maigres bah il m'a accepter .. et d'ailleurs il le dit bien qu'il est heureux avec moi et il veut pas que je change.

Y'a pas longtemps je faisais du shopping avec ma soeur, un gars en vélo est passé et a crié " hey la grosse " .. ma soeur avait plus de la peine pour moi, mais je lui ai dit que ce genre de propos me faisait plutot du genre rigoler c'est comme dire à une fille qui passe HEY LA BLONDE elle le sait qu'elle est blonde et alors? moi je sais que je suis ronde et alors .. des imbeciles de ce genre franchement ca me passe au dessus.
Maintenant c'est vrai que tout ce qu'on peut dire sur mon poids me touche plus, j'en ai souffert petite au collége etc et mon caractere s'est forgé .. la seule fois ou ca ma blessé juste quand on ma demandé d'être enceinte mais on me le demanderais maintenant je le prendrais à la rigolade voila ...
36 ans Suisse 316
moi ...

Bon je passerai sur les traditionnelle phrases types tel que "attention elle va faire pencher le bus", "heureusement qu'elle mange pas chez nous, les chaises tiendraient pas..." etc ...

Je vais raconter ce qui m'a le + blessé et c'est pas une phrase.


Je devait avoir 15 ans à l'époque (et un bon 110kg je pense)
J'étais introvertie, peureuse et bien évidemment aucun mec ne voulais de moi.

J'ai été avec 2-3 copines à une fête dans mon village. On a été sur le pont de danse et je me suis lâchée pour une fois.
Un mec d'environ 18 ans, super mignon et qui sentait bon (je me souviens encore de son après-rasage aarrrgghh :oops: ) est venu danser avec nous. Et il a jetté son dévolu sur moi!
Enfin son dévolue... c'est à dire danser avec moi surtout quoi...
J'étais toute contente forcément !

Puis le môssieur est reparti rejoindre ses copains assis + loin en nous faisant à chacune un gros bisous (moi je planais littérallement)

Juste après j'ai été vers lui et ses copains pour du style fraterniser, boire un verre... et qui sait :P

Le gars m'a repoussé en me lançant un " Non mais tu crois tout de même pas que t'as une chance la grosse et moche là ?"

Ses copains ont ricané en ajoutant 2-3 trucs dont je me souviens plus, mais j'ai compris qu'en fait c'était "juste" une sorte de parie avec ses potes de lever une moche.

Ce jour là, ben j'ai été blessée et eu l'impression d'être prise pour une bête de foire.



Il m'a fallu presque 5 ans pour remonter sur une piste de danse ...
Et je repousse encore tout inconnu mâle qui semblerait intéressé... :?
K
33 ans 632
pff vraiments des cons sur terre ..


:kiss: valichon
10361
le(S) truc le plus blessant :

... tu n'est pas l'enfant de l'amour mais celui du déshonneur, tu n'est qu'un battard ...

...Mais je n'ai jamais fait l'amour avec toi je ne faisais que baiser ...

... reste pas a coté de lui la baleine va plonger, ya un raz de marée qui se prépare. attends qu'il soit échouer pour allez dans l'eau t'aura plus de place ..


croyez moi , quand vous vous prennez ca dans la tronche, soit vous faite ce qu'il faut pour abbreger tout ca .. soit ca vous creve , mais avec le temps, ca vous blinde mieux que le titane

je comprends pkoi maintenant ma " petite soeur" ma dis un jour que j'etais un roseau, un sale con de roseau mais un roseau quand même ;)
33 ans sur terre 1613
Un garçon avec lequel je n'ai pas envie de sortir m'a dit " ton copain te trouve belle parce que tu le suces"
Désolé pour les mots crus mais on me l'a dit hier et j'en suis abasourdi...
Je ne sais pas si c'est lié au poids mais bon..peut-être que si... :cry:
33 ans sur terre 1613
Groumy a écrit:
Un garçon avec lequel je n'ai pas envie de sortir m'a dit " ton copain te trouve belle parce que tu le suces"
Désolé pour les mots crus mais on me l'a dit hier et j'en suis abasourdi...
Je ne sais pas si c'est lié au poids mais bon..peut-être que si... :cry:
Quand j'ai répété ça à mon copain il était super en colère ..et moi j'en suis triste !
37 ans Montréal 1666
Venant d'un ex avec qui c'était pas vraiment cicatrisé: désolé, elle (sa nouvelle copine) n'est pas aussi intelligente que toi mais elle est belle et mince. Je n'avais pas réalisé que je suis finalement un peu superficiel.

Ça m'a pris du temps à m'en remettre.
48 ans Châlons en Champagne 1180
Grosse vache est le plus courant des diminutifs que j'ai entendu.
Sinon, j'ai eu droit après mettre fait allumer dans une soirée au "sort pas avec elle tu vas mourir étouffé"...le mec assez con a écouté ses potes...
J'avoue que j'étais hyper véxée. :cry:
Vache à lait et pilier de rugby mais cela sont dit par mon frère et je les accepte comme quoi ça dépend de ceux qui les disent. (j'appelle mon frère le gros ou le vieux...et oui, c'est l'ainé) :lol:
39 ans Campagne poitevine 2253
Des trucs méchants, j'en ai entendu des caisses, mais la remarque qui m'a le plus marquée, c'était celle de mon père qui, une fois, à table, m'a sorti que si je continuais, je ferais une crise cardiaque à 40 ans... ça me reste en travers de la gorge, j'arrive toujours pas à m'en débarrasser et pourtant c'est vieux de presque 15 ans...

Dans le même genre, je me souviens d'une remarque d'une infirmière scolaire lors de ma visite médicale de 3ème. Je venais de passer les 80 kilos et, quand elle m'a pesée, elle m'a dit "et ton père, il en dit quoi de ton poids ?" (mon père est médecin) et moi, toute penaude, j'ai dit "il dit rien". Je me rends compte maintenant que j'aurais dû l'envoyer se faire f**tre, quitte à me prendre une après-midi de colle...
34 ans quelque part en france 118
c'est vrai que les gens sont cruels on dit souvent ça des enfants et des ados mais souvent les adultes c'est pire.
J'ai une petite annecdote : il y a 5 ans je suis allée dans un centre mgen pour maigrir en arrivant j'était plutot hostile et quand je suis rentrée dans la salle pour etre présentée tout le monde me regardais, m'évaluais pour moi c'était un suplice. En sortant un gars m'a lançé : "salut la grosse" là j'ai stoppé net ! je me suis retournée :twisted: et je me suis énnervée contre lui c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase ! là il a été calme sympa il ma dit "dsl c'était pas méchant, je dis ça à tout le monde et tout le monde me repond salut le gros" là j'ai piqué un fard il a ajouté ensuite "personne n'insulte personne ici on est tous dans la même galère" cet épisode m'a décoincée pour une fois je me sentais l'égal d'un autre alors que jusque là au yeux des autres j'était une merde.
B I U