MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

#BalanceTonPorc ; #MeToo etc... Qu'en pensez-vous ?

W
27 ans Région parisienne 267
C'est clair ! J'ai pas vraiment envie de me retrouver a des soirées qu'entre mecs... surtout que je suis plus proche des femmes que des mecs...

Mais bon, pour qu'en  
France (car dans d'autres pays, Ca se passe beaucoup mieux) ça avance dans ce sens, faut vraiment bouger toutes les lignes... et c'est tres dur !
37 ans Dans un arbre à Tecolotlan 934
Je rejoins entièrement l'intervention de Zouzou. Pour ceux qui préfèrent s'offusquer de #balance ton porc# au lieu de s'offusquer des viols, agressions physiques et verbales et harcèlements que subissent les femmes au quotidien, bien souvent en toute impunité, un article pour comprendre pourquoi déposer plainte est souvent une impasse
http://www.lemonde.fr/...r-les-femmes_5202167_3224.html
Quand j'entends des mecs crier au vichysme, je me marre ! Le point Godwin n'est pas loin, encore un petit effort.
#balancetonporc# n'existe que parce que la société continue insidieusement d'accepter cet état des choses, pourtant de plus en plus dénoncé et médiatisé ces dernières années. Plus des femmes continueront d'en être victimes, et plus elles seront "enragées", parce qu'elles réalisent de plus en plus que cette situation est inacceptable.


wumpa a écrit:

mais en même temps, j'essaye (j'ai bien dit essaye !) de me mettre à sa place


Si chaque mec pouvait faire cet effort....
C
32 ans 959
Je m'inquiète que les réseaux sociaux et ces hashtags soient considérés à l'avenir comme LA solution au problème. J'imagine très bien l'esprit collectif penser sans se l'avouer un "Elles ont pu vider leur sac ? Bon ben quel est le problème ?". Je m'interroge aussi sur l'éducation que je dois donner à mon futur petit garçon, quand je lis ces si nombreux témoignages : est-ce d'ailleurs une question d'éducation ? Je me demande aussi quelle est la proportion de femmes, qui comme moi, heureusement, n'ont rien à dénoncer, à combien mesure-t-on l'effet amplificateur des médias et d'Harvey Weinstein ?
37 ans Au pays des cigognes ~ 1407
Nous sommes une tripotée à avoir utilisé ce #
Et je suis consternée de me rendre compte à quel point nous avons vécu dans le silence, l'incompréhension et avons longtemps occulté le problème d'agression.
La parole est libératrice pour certaines mais hormis ce #, cette communauté "d'enragées" (mais surtout pas des victimes ...) je me demande qu'elles seront les suites. Juste un gros buzz après une histoire bien degueulasse du monde hollywoodien?
Parce que ce porc américain ... le but des médias c'est aussi et surtout de bien faire couler un mec plein aux as.
Mais tout les autres? Une petite photo sur internet ... clap de fin.

Est ce qu'après la prise de conscience judiciaire sera différente, est-ce que nous parlerons plus?
Nous avons perdu foi en certaines institutions ...

La prise de conscience est humaine ... Mais quelle lutte maintenant?

Je crains l'effet soufflé de fromage.
36 ans très au sud 6846
Je réfléchissais à un truc hier soir... c'est quand même étrange cette levée de boucliers des mecs sur le thème "on n'a même plus la liberté de draguer" donc on va être muselés, frustrés de ne pas pouvoir draguer dans le rue... euh????
Et la liberté des autres de pouvoir être tranquilles dans la rue elle est où?! La liberté de ces messieurs de draguer dans les rues contre la liberté des femmes du juste disposer de la rue sans être convoitées... et ça ne gène personne.
Je me rappelle encore le gars qui m'a abordée alors que j'étais devant l'IUFM avec dans les mains une pochette "soutenance mémoire", visiblement bien occupée à relire. Ou encore celui qui essaye de m'aborder alors que je cours parce que je suis convoquée à 500M de là pour des oraux dans moins de 10mn et qu'il y a eu un mouvement de grève des Uber taxi et que ça c'est répercuté sur des lignes entières de métro. J'en ai à la pelle des exemples comme ça! Dernier en date hier! Je vais chez le toubib car épuisée et plus que nauséeuse, visiblement enceinte maintenant et là le gars qui vient me draguer comme si de rien n'était.

À croire que certains croient que leur virilité se joue là, sous couvert de leur sacro sainte liberté, quitte à publier qu'elle se termine où commence celle des autres (qui n'ont rien demandé).
Ah mais j'oubliais une chose essentielle, ceux qui revendiquent cette liberté de draguer sont bien élevés et pas insistants, voyons! Ils ne nous dérangent pas eux s'ils voient qu'on est occupées! C'est les autres qui font ça, pas eux...!
36 ans Sous les pins!!! 7592
Je ne réponds que rarement à ce genre de sujet car je ne sais pas assez bien m'exprimer par écrit. Franchement Quand je vois la réaction de Prax j'ai juste envie de vomir. Comme d'ailleurs les commentaires que j'ai pu lire sur des articles relatant ces # et certains hommes s'insurgent et jugent de suite.
Dans un sens je trouve ça bien que ces # permettent à certaines de parler et se libérer. Après comme la bien souligner SecretMel qu'est ce que ça va donner ensuite? Une fois que l'autre américain sera tomber il en restera quoi pour toutes ces anonymes?
J'ai la chance de ne pas avoir vécu ce genre de chose et dans mon quotidien de ne pas trop être toucher par des comportements franchement déviant de certains hommes. Peut être aussi parce que je suis assez "blindée" et que je réponds facilement? Peut être ou peut être pas d'ailleurs, car des abrutis qui se réjouissent qu'on leur réponde il y en a plein malheureusement.
Après la drague en elle même n'est pas un problème du moment que c'est fait dans le respect. Pleins d'hommes draguent même dans la rue mais de manière respectueuse et une fois qu'on leur a dit ou fait comprendre qu'on était pas intéressée, n'insistent pas. Pour moi ça ce n'est pas problématique, là où ça le devient c'est quand ça devient insistant et insultant alors qu'on a été clair sur le non intérêt que l'on porte à la personne.
W
27 ans Région parisienne 267
Laissez les nanas tranquille dans la rue n'est pas une contrainte à ma liberté... j'admets vouloir parfois parler à certaines en leur disant un compliment mais ma timidité m'en empêche... mais JAMAIS ca me viendrait à l'idée de siffler, toucher une femme dans la rue...
Reinette, tu as l'air bien remonté et je te comprends vu les exemples que tu as exprimé et j'imagine la plupart que tu n'as pas abordé... j'espere vraiment que ça avancera dans le bon sens, les femmes doivent se faire respecter, c'est un des facteurs qui déterminent l'évolution d'un peuple et je suis consterné de voir ça en France...
27 ans En Indochine 530
SecretMel a écrit:
Nous sommes une tripotée à avoir utilisé ce #
Et je suis consternée de me rendre compte à quel point nous avons vécu dans le silence, l'incompréhension et avons longtemps occulté le problème d'agression.
La parole est libératrice pour certaines mais hormis ce #, cette communauté "d'enragées" (mais surtout pas des victimes ...) je me demande qu'elles seront les suites. Juste un gros buzz après une histoire bien dégueulasse du monde hollywoodien?
Parce que ce porc américain ... le but des médias c'est aussi et surtout de bien faire couler un mec plein aux as.
Mais tout les autres? Une petite photo sur internet ... clap de fin.

Est ce qu'après la prise de conscience judiciaire sera différente, est-ce que nous parlerons plus?
Nous avons perdu foi en certaines institutions ...

La prise de conscience est humaine ... Mais quelle lutte maintenant?

Je crains l'effet soufflé de fromage.



C'est un peu ce que je crains aussi.

Je pense à cette jeune femme qui a pris un selfie avec tous les hommes qui se sont mal comportés avec elle dans la rue (cf autre sujet du forum), l'initiative n'est pas mauvaise mais quid de l'effet que ça aura ? Les gens vont au mieux s'indigner 5 minutes, mais ensuite ça sera oublié...

"Dernier en date hier! Je vais chez le toubib car épuisée et plus que nauséeuse, visiblement enceinte maintenant et là le gars qui vient me draguer comme si de rien n'était."
--> Sérieux y en a qui doutent de rien, qu'est-ce que ça peut m'énerver !!

Prax, on ne peut pas mettre tout le monde dans le même sac. Toutes les femmes qui dénoncent avec le # ne sont pas des enragées qui en ont après TOUS les hommes, mais seulement ce qui ne savent pas garder leurs mains dans leurs poches ou leurs commentaires salaces pour eux.

On ne peut pas vraiment dire "ça ne me concerne pas". On a tous au moins une sœur, une fille, une cousine, une amie, une collègue à qui ça peut arriver ou qui l'a déjà vécu. Et puis ça peut arriver aux hommes aussi, même si on en parle moins.
P
50 ans 2857
ZouZou-X3Again a écrit:
et dans la vie aussi car je plains une femme victime de ce genre de choses de tomber sur toi

Ce que tu supposes est un non-sens total. Il y a plein de personnes que j'évite à tout prix dans la vie et il n'y a donc absolument aucune chance pour que je leur cause le moindre préjudice.

(pour Reinette)
Le problème c'est que ce ne sont pas les femmes qui ont subi qui déclenchent ces tempêtes. Ce sont les mêmes qui disent que tous les hommes sont des salauds et que sous couvert de faire l'amour à une femme ils ne font que se masturber en elles. Les mêmes qui sont contre le projet de loi sur le harcèlement parce qu'elles ont les yeux rivés sur les quartiers nord de Paris et que ça va toucher les populations immigrées. Les mêmes (la De Haas en tête !) qui ont minimisé les agressions de Cologne, sacrifiant ainsi leurs congénères pour défendre les migrants (ou les immigrés, c'est pas très clair). Les mêmes encore qui nient la discrimination sexiste dans certains quartiers où leurs congénères sont harcelées parce qu'elles sortent seules dans la rue. Les mêmes toujours qui tentent de culpabiliser de manière ignoble les femmes qui se sont fait violer et qui ne veulent pas porter plainte, les accusant par anticipation d'être responsables des prochaines agressions de leur bourreau. Alors tu vois, commencez par faire le ménage, coupez sans états d'âmes les branches pourries de vos arbres et après on verra, vous aurez peut-être des followers très inattendus dans vos soutiens.

Parce que je suppose que si un homme qui était tombé sur la pire des salopes qui lui avait fait vivre un enfer et qui lançait un hashtag conséquent envers toutes les femmes, ça te donnerait envie de le soutenir ?

Enfin n'en déplaise à certaines, la France a un lourd passé dénonciateur, toujours considéré comme un des sports nationaux. Alors non, je ne m'excuserai pas d'avoir fait une comparaison avec Vichy et tous les dégâts (le mot est faible) qu'ont causé la dénonciation. Je dis ça aussi pour la femme qu'évoque Littles0 et qui prend des selfies de ses harceleurs. Ce qui signifie que de simples passants dont elle estime qu'ils la collent d'un peu trop près vont y passer. Qu'un complimenteur bon enfant qu'elle pourrait croiser va y passer aussi. Ca pourrait aller jusqu'à foutre en l'air la vie de certaines personnes. Et ça donnerait envie de vomir que je dise que je ne sois pas d'accord..........
28 ans La Ville Rose 2060
Prax ou l'illustration de la " double peine " des victimes.
Ah tu as été agressée sexuellement ? Ah bah non je veux pas de toi, trop de casseroles.

Donc tu subis un viol, ça reste dans plus de 95% des cas sans conséquences pour l'agresseur et en plus tu te fais traiter par les suivants comme une dégénérée, une personne " impure ", et si tu parles comme une " enragée ".

Merveilleux d'avoir l'exemple de ce type de mec sur le forum car j'en aurais parlé juste comme ça on ne m'aurait probablement pas cru.

Mais après personne ne comprend pourquoi les victimes se taisent ou pourquoi elles parlent toutes d'un coup ou pourquoi elles tweetent #MenAreTrash.

Les femmes devraient peut-être se mettre à agresser ou violer des mecs en fait, je suis sûre que dans ce cas des solutions seraient trouvées avant la fin de la semaine et que ça éviterait la minimisation des conséquences (quoique ... ).
P
50 ans 2857
(pour ZouZou-X3Again)
Eh bien heureusement que je n'ai pas cette agressivité qui t'es si coutumière ! Tu oublies un peu vite que je ne suis pas le coupable de la victime et que tout comme je l'ai bien souligné très récemment dans un autre sujet à propos de tout autre chose, ma discrétion, dans mon existence réelle, est légendaire : je ne porte aucun jugement, aucun commentaire. Lorsque quelqu'un ne me convient pas (et je n'ai pas à justifier les raisons, qui ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais simplement celles propres à chacun), je passe mon chemin, point.

En plus d'être agressive et de porter des jugements à la va vite, tu es d'un illogisme total. Tu plaindrais une femme qui a subi une agression de tomber sur un type comme moi et tu m'accuses ensuite de l'éviter ? Double-peine, donc..........
28 ans La Ville Rose 2060
Me raconte pas ta vie, ce n'est pas le sujet ( et si ça l'était ça ne m'intéresserait pas ).

Et j'ai un scoop pour toi, je ne retiens pas forcément ce que tu écris ici. Et oui ! Tu n'es pas le seul à omettre des choses une fois déconnecté ! Surprenant n'est-ce pas ?!

Pour résumer tu n'as rien compris au problème, tu dis t'en ficher mais tu commentes quand même ( tu n'as sans doute même pas Twitter d'ailleurs ), tu fais de pauvres comparaisons et ensuite tu finis par ramener le sujet à toi ( même les victimes d'agressions sexuelles sur ce forum - qui seront sans doute ravies de lire tes propos - ne l'ont pas fait pour " justifier " les avis ).

Plusieurs personnes tentent de te faire comprendre mais tu fais le sourd. Tu fais quoi sur ce sujet en fait ?! J'imagine que tu penses aussi que les victimes l'ont bien cherché ? Que celles qui ont subi plusieurs fois devaient bien aimer ça dans le fond ?

C'est un comportement tellement spécifique :).

Bref je maintiens mes propos et pour bien ponctuer mon agressivité légendaire n'est-ce pas, merci à toi Wumpa d'avoir compris car vous êtes des alliés précieux, bonne journée à presque tous.

#MenAreTrash

ZouZou l'enragée.
P
50 ans 2857
(pour ZouZou-X3Again)
Un pas de plus dans l'escalade, maintenant tu en arrives presque à de la diffamation : "J'imagine que tu penses aussi que les victimes l'ont bien cherché ? Que celles qui ont subi plusieurs fois devaient bien aimer ça dans le fond ?" Mais comme les coups bas ne me toucheront pas, c'est pas grave.

Moi aussi j'ai un scoop : j'ai un compte Twitter mais je ne poste pas dessus.

Le problème, je l'ai parfaitement compris. Mais ce qui vous échappe, c'est que les # n'apporteront aucune solution ni aucun remède au harcèlement.

Ce que je fais sur le sujet ? Je réponds à la question qui a été posée : "Qu'en pensez-vous ?" Alors par quelle qualification ces plusieurs personnes seraient-elles plus aptes que d'autres à faire comprendre quelque chose ? J'ai encore un scoop pour toi : je ne suis pas un agresseur, pas un harceleur, pas un violeur, pas un frotteur, pas un siffleur, pas un dragueur de rue (ni dragueur tout court) et je ne soutiens pas non plus les hashtagers mâles qui se déchaînent sur "vous" en réponse à vos doléances. Comme quoi les sales types peuvent aussi être honnêtes et parfaitement cleans..........
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
wumpa a écrit:
D'accord avec Estelle ! Éduquons les hommes et les garçons d'abord !!!


Pas juste les hommes et les garçons, mais aussi les jeunes filles et les femmes.
Il y a pleins de jeunes filles qui par innocence, pudeur, peur, manque d'estime ... accepte des rapports sans vraiment les accepter et le vive comme des viols car au fond même si elles n'ont pas clairement dis non, elles n'ont pas dit oui et se font fait un peu forcé.

Une éducation plus sérieuse de la part des parents sur le sujet éviteraient aussi des expériences malheureuses et permettrais d'avoir des jeunes filles et femmes plus fortes, conscientes et capables de dire non et de se défendre.

Trop de personnes veulent protéger leurs enfants par le silence, ce n'est pas non plus une solution
Sans parler des parents qui sont mal à l'aise avec le sujet.

Nous sommes dans une société qui montre le sexe comme quelque chose de drôle, facile et sans conséquence et heureusement c'est encore souvent quelque chose de fun, mais les premieres fois qui sont des viols sont bien plus nombreux qu'on le croit, et savoir avant que ce ne soit fait à quel point c'est précieux, unique et important de le faire dans de bonnes conditions devraient être dans l'esprit de toutes les jeunes filles, pas juste des garçons.
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Prax a écrit:
Mais ce qui vous échappe, c'est que les # n'apporteront aucune solution ni aucun remède au harcèlement.


Une prise de conscience c'est aussi la réalisation qu'il y a quelque chose à changer et donc la recherche de solution.

Donc contrairement à toi Prax, je pense que les # peuvent apporter au moins un début de changement et conduite à des solutions.
B I U


Discussions liées