MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Homoparentalité...

273
J'ai lu tout vos messages.

Effectivement il est intriguant de voir que les personnes CONTRE ne postent pas.

La perspective d'avoir une opinion divergente avec des cyber-copines peut être rebutante  
:roll:

Bon bref.

Moi ca ne m'amuse pas de (pour l'instant) me prononcer CONTRE l'homoparentalité d'autant plus que je ne suis pas contre le mariage homo par exemple...de même que je ne cautionne pas les humiliations qu'ils peuvent subir.

Seulement à un moment donné je me passe le film dans ma tête :

2 parents du même sexe...

Il va y avoir des répercussions sur l'enfant c'est inévitable.

Nous c'est facile nous sommes des adultes,mais il va falloir imaginer l'enfant entouré de ses camarades qui lui lanceront des "Ta mère elle s'appelle Ludovic ou quoi ?".

Les enfants qui se moquent ne se rendront compte que des années plus tard de la dureté de leurs railleries.

J'arrive pas à me faire à l'idée qu'on puisse compromettre l'état psychique d'un enfant.

Et MÊME si l'enfant ne subit pas de sarcasmes il va bien finir par constater de lui même...les couples à la sortie de l'école composé d'une femme et d'un homme à 95 % des cas...

Alors certes il y a toujours les "violons" comme quoi un couple hétéro peut bousiller un gosse;mais un couple gay n'est pas non plus un gage de sécurité dans le domaine sauf si quelqu'un sur ce forum est en mesure de nous communiquer une statistique qui me dément.

Le problème c'est que moi quand je dis que je suis CONTRE c'est pas par sectarisme ou que je n'aime pas les gays c'est POUR les enfants.

Un enfant c'est par nature innocent...alors j'ai pas envie qu'il se pourrissent la vie car faut-t-il le rappeler on est pas chez les Bisounours,on peut pas forcément demander aux éducateurs de faire de la communication sur le sujet à l'école...l'éducation nationale est suffisamment à la ramasse dans les autres domaines.

La vie,c'est la jungle même si nous sommes dans un pays développé il y a des choses à ne pas imposer à unenfant j'pense...celle-ci en fait partie.

Et à propos de pays développé,il est toujours bon de signaler que les homos ne sont pas non plus mis au ban de la société en témoigne les mesures qui leurs sont accordés (concubinage,mariage) et que j'approuve d'ailleurs.

Mais la,il me semble que la "transition" est encore trop fragile je ne préfère pas y penser.

Mais bon,je sais très bien que cela va de plus en plus se généraliser dans le futur...je serais surpris du contraire
273
Co_lette a écrit:
Manimal a écrit:
Voici un sujet de débat concernant l'homoparentalité.

Êtes-vous POUR,êtes-vous CONTRE ?

Personnellement je suis contre,et ce malgré le fait que je suis tolèrent envers les homos au quotidien et bien loin d'être homophobe.

Je développerai plus tard car la,je dois aller écumer les magasins de bricolage même le dimanche :roll:

En attendant n'hésitez pas à poster et voter.


bon c'est bien d'allez faire les courses a mr bricorama le jour du seigneur, mais franchement pourquoi ne pas l'avoir fait ce débat apres avoir fait tes courses dominicale ? et avoir pris le temps de répondre et d'argumenter toi même et en premier a un sujet hautement sensible ?
Je rajouterais même qu'il manque des options a ton sondage ...


Parce que je suis superstitieux et que j'ai eu un flash me disant de faire ce débat AVANT. 8)

Pour le sondage j'ai oublié quoi ?

La rubrique "Indifférent" ? la rubrique "Je suis révolté qu'on se pose la question" ?

J'ai hésité à les mettre mais je me suis dit,si la personne est indifférente elle ne poste pas,si elle est revolté elle répond POUR et elle argumente.

CQFD.
45 ans 17521
Manimal a écrit:

Seulement à un moment donné je me passe le film dans ma tête :

2 parents du même sexe...

Il va y avoir des répercussions sur l'enfant c'est inévitable.

Nous c'est facile nous sommes des adultes,mais il va falloir imaginer l'enfant entouré de ses camarades qui lui lanceront des "Ta mère elle s'appelle Ludovic ou quoi ?".

Les enfants qui se moquent ne se rendront compte que des années plus tard de la dureté de leurs railleries.


Pour parler de mon expérience perso, j'ai donc été élevée par ma mère seule... à l'école primaire, on se moquait de moi (en dehors du fait que j'étais basanée, que j'étais grosse et que je portais des lunettes) parce que je n'avais pas de père, que ma mère était grosse, qu'elle était prof et qu'on logeait dans l'école (appart de fonction)... j'ai souffert de tout ça... aurait-on du pour autant me retirer à ma mère ? :roll:

Manimal a écrit:

J'arrive pas à me faire à l'idée qu'on puisse compromettre l'état psychique d'un enfant.


Dans cas là, on empêche les gros, les vieux, les moches, les handicapés, les alcooliques, les pauvres, les à lunettes... de faire des gosses... et on retire les enfants des "filles-mères", et aussi ceux des "papas-solo"...


Manimal a écrit:

Et MÊME si l'enfant ne subit pas de sarcasmes il va bien finir par constater de lui même...les couples à la sortie de l'école composé d'une femme et d'un homme à 95 % des cas...


Tu connais beaucoup de couples qui vont ensembles à la sortie de l'école, toi ? Ou alors c'est qu'ils sont tous les deux chômeurs.. 'tin, ça craint... devraient pas avoir le droit de faire des gosses, ces gens-là... :twisted:
60 ans Au bord de la mer 15536
Manimal a écrit:

Un enfant c'est par nature innocent...

Et ils ne sont pas non plus stupides ;) On peut lui expliquer, et il peut comprendre (et je ne suis pas d'accord non plus sur l'innocence, mais là n'est pas le sujet)

Tu pars du postulat que ça va Citation:
compromettre l'état psychique de l'enfant
. Evidemment à partir de là tu peux argumenter. Mais non, ce n'est ni obligatoire, ni systématique. Ce n'est pas parce qu'il sera confronté à certaines difficultés que son "état psychique" en sera forcément dégradé.
10361
compromettre l'état psychique de l'enfant :roll:


je me demande dans quel etat psychique vas être le pauvre gosse de 7 ans, qu'on viens de trouver dans la région de Millaut, qui n'etait pas scolarisé, qu'etait enfermé dans une pieces sans aucune hygiene, qu'etait battu journalierement par son père ( homme) avec la passive haprobation de la mère ( femme )
Tu crois que l'etat psychique de ce gamin est plus normal que celui d'un mome qu'est elevé normalement pas deux hommes ou par deux femmes ?

Pour le coup d'allez le cherchez a l'école ! tu pense que les couples homo vont chercher les gamins a l'école en se " singeant" façon gazon maudit, la cage aux folles ? ou priscillia folle du desert ? Mon dieu mais qu'elle image a tu de l'homosexualité ?

tu sais que tout les gays on pas forcement le look de jimmy somerville ou de yazou ?
Peut être même que dans ton entourage proche voir tres proche, il ya des homos et pourtant tu ne le sait pas, car il ne s'affiche pas
10361
Et comme le fait remarquer tres zustement karen que je remercie
d'avoir preciser tres justement justement se ce détail, ils sont pas légion les parents qui vont chercher leur enfants en couple a la sortie de l'école.. et encore moins qui adoptent des attitudes ou des comportements qui donneraient des indications sur leur préfrences sexuelle.
273
karen a écrit:
Manimal a écrit:

Seulement à un moment donné je me passe le film dans ma tête :

2 parents du même sexe...

Il va y avoir des répercussions sur l'enfant c'est inévitable.

Nous c'est facile nous sommes des adultes,mais il va falloir imaginer l'enfant entouré de ses camarades qui lui lanceront des "Ta mère elle s'appelle Ludovic ou quoi ?".

Les enfants qui se moquent ne se rendront compte que des années plus tard de la dureté de leurs railleries.


Pour parler de mon expérience perso, j'ai donc été élevée par ma mère seule... à l'école primaire, on se moquait de moi (en dehors du fait que j'étais basanée, que j'étais grosse et que je portais des lunettes) parce que je n'avais pas de père, que ma mère était grosse, qu'elle était prof et qu'on logeait dans l'école (appart de fonction)... j'ai souffert de tout ça... aurait-on du pour autant me retirer à ma mère ? :roll:

Manimal a écrit:

J'arrive pas à me faire à l'idée qu'on puisse compromettre l'état psychique d'un enfant.


Dans cas là, on empêche les gros, les vieux, les moches, les handicapés, les alcooliques, les pauvres, les à lunettes... de faire des gosses... et on retire les enfants des "filles-mères", et aussi ceux des "papas-solo"...


Manimal a écrit:

Et MÊME si l'enfant ne subit pas de sarcasmes il va bien finir par constater de lui même...les couples à la sortie de l'école composé d'une femme et d'un homme à 95 % des cas...


Tu connais beaucoup de couples qui vont ensembles à la sortie de l'école, toi ? Ou alors c'est qu'ils sont tous les deux chômeurs.. 'tin, ça craint... devraient pas avoir le droit de faire des gosses, ces gens-là... :twisted:


Pour la sortie de l'école c'était un exemple.

Mais je sais pas la perspective des conversations entre les gosses "ouais moi ma mère elle m'a dit que..." el le petit il entend ça,j'sais pas il cogite,il se pose des questions...enfin merde on rabâche sans arrêt "Moi dans mon enfance j'ai manqué d'une présence féminine/masculine parce que j'ai grandi sans père"

Et la en un claquement de doigts il faudrait imposer 2 parents du même sexe comme si de rien n'était ?

Encore une fois,c'est pas tant contre les homos mais pour les gosses quoi.

On en reparlera (je ne le souhaite pas pourtant) des "effets secondaires" on verra bien si le gosse ne deviendra pas homophobe sur le long terme, tout ça parce qu'il aura été trop jeune pour faire la part des choses lors de ses jeunes années.

Je tiens un discours modéré en émettant des doutes mais du côté des pros-homoparentalité la tout se fait en 1 claquement de doigt.

Des parents homos dans la société actuelle ? mais oui évidement ça tombe sous le sens,quelle question voyons ! :D :D :D :D

PS: ce message ne s'adresse pas à 100% à toi,c'est un condensé de ce que j'ai lu jusque a présent.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
il y a quelques années j'avais lu dans Newsweek une étude faire par un psychologue sur les enfants élevés par la communauté homosexuelle de San Francisco. Il avait choisi celle là car c'est la plus stable et la plus ancienne des Etats-Unis. La seule et unique conclusion était qu'il n'y avait pas de conséquences particulières pour les enfants à être élevés par des parents homosexuels... et accessoirement que les enfants élevés dans ces foyers ne devenaient pas plus homosexuels que les enfants élevés par des hétérosexuels.

Les conséquences sur les enfants étant, éventuellement, ma seule opposition à l'époque, depuis que j'ai lu cet article je ne vois vraiment pas ce qui pourrait s'opposer à l'homoparentalité.
273
Provence a écrit:
Manimal a écrit:

Un enfant c'est par nature innocent...

Et ils ne sont pas non plus stupides ;) On peut lui expliquer, et il peut comprendre (et je ne suis pas d'accord non plus sur l'innocence, mais là n'est pas le sujet)

Tu pars du postulat que ça va Citation:
compromettre l'état psychique de l'enfant
. Evidemment à partir de là tu peux argumenter. Mais non, ce n'est ni obligatoire, ni systématique. Ce n'est pas parce qu'il sera confronté à certaines difficultés que son "état psychique" en sera forcément dégradé.


Je sais pas...j'ai des doutes.

Mais c'est vrai que c'est compliquer de tirer des plans sur la comète.

En revanche juste au dessus de ce message,je dis suis sceptique parce que l'importance "présence féminine + masculine etc.." n'est pas à négliger.
273
Co_lette a écrit:
compromettre l'état psychique de l'enfant :roll:


je me demande dans quel etat psychique vas être le pauvre gosse de 7 ans, qu'on viens de trouver dans la région de Millaut, qui n'etait pas scolarisé, qu'etait enfermé dans une pieces sans aucune hygiene, qu'etait battu journalierement par son père ( homme) avec la passive haprobation de la mère ( femme )
Tu crois que l'etat psychique de ce gamin est plus normal que celui d'un mome qu'est elevé normalement pas deux hommes ou par deux femmes ?

Pour le coup d'allez le cherchez a l'école ! tu pense que les couples homo vont chercher les gamins a l'école en se " singeant" façon gazon maudit, la cage aux folles ? ou priscillia folle du desert ? Mon dieu mais qu'elle image a tu de l'homosexualité ?

tu sais que tout les gays on pas forcement le look de jimmy somerville ou de yazou ?
Peut être même que dans ton entourage proche voir tres proche, il ya des homos et pourtant tu ne le sait pas, car il ne s'affiche pas


:lol: :lol: Je me trompe ou ce membre s'adresse à moi comme à rouleau de papier toilette ?

Tu crois que j'ai une "image" de l'homosexualité ?

Je suis pas un arriéré,je dis juste que fatalement un jour ou l'autre le gosse se pose des questions.

C'est difficile à admettre ça ? l'homoparentalité a donc 0 défauts ? on se remets pas en question non dès fois ? vous avez raison j'ai tort ? on ferme le débat ?

Si le monde c'est les Bisounours' j'ai raté un épisode.

Pour la plupart dans ce forum,vous êtes considérés comme ronds,gros,en surpoids puisque apparment il faut coller une étiquette sur tout le monde maintenant.

La partie "Rondeurs,image de soi" est remplie de : "J'en ai marre...je m'en prends plein la gueule...aidez moi...:cry:"

Et on voudrait me faire croire qu'avec des parents du même sexe le gosse aurait la belle vie dans la société actuelle ?

Moi j'en ai rien à foutre des homos (le seul truc éventuelement,c'est pour le besoin de présence masculine/féminine) je parle des GOSSES !
108 ans 3096
J'ai pas grand-chose à rajouter puisque Karen elle dit tout à ma place :lol: :lol: :lol:

Pour ce qui est d'avoir une présence masculine ET féminine dans l'entourage de l'enfant je pense qu'on est tous d'accord, c'est important.

Mais alors un enfant qui vit avec une seul parent, dans ce cas-là c'est pas plus acceptable que de vivre avec un couple de parents homos ? Ah mais c'est pas pareil vous diront les personnes "contre" !

Ben si, c'est la même chose... et pourtant on n'interdit pas aux parents isolés d'élever leur enfant !

Ce qui est important c'est que l'enfant puisse avoir des modèles masculins et féminins mais pas forcément un père et une mère, le "modèle manquant" peut très bien être incarné par un proche, quelqu'un de la famille.

Non ?

Et sinon j'aimerais bien moi aussi que les "contre" argumentent un peu parce qu'à part Manimal y a personne !
45 ans 17521
Manimal a écrit:

En revanche juste au dessus de ce message,je dis suis sceptique parce que l'importance "présence féminine + masculine etc.." n'est pas à négliger.


Non, mais encore une fois... bien sur qu'il faut présence masculine + féminine, mais pas forcement au niveau des parents...

Toujours selon ma propre expérience, j'ai donc été élevée sans père, j'étais donc classée parmi les "enfants à risques" parce qu'issue de famille monoparentale... sauf qu'à mon niveau, mon père ne m'a pas manqué, parce que je n'ai pas manqué d'une présence masculine : je voyais mes grand-parents tous les jours ou presque, et mon grand-père était donc très présent... avec lui j'allais faire du vélo, j'allais à la pêche... ce que j'aurais fait avec mon père, ^peut-être, puisqu'il s'agit d'activités plutôt masculines... il incarnait pour moi l'autorité (alors qu'il ne m'a jamais mis une tarte, rien que l'idée qu'il le fasse, ça me calmait direct... :lol: )...

Donc je pense que dans le cas de famille homo, on va avoir les mêmes cas de figure le plus souvent, avec des parents, frêres et soeurs, amis très très présents qui entoureront cette famille particulière...

Non, vraiment, je n'ai aucune inquiétude particulière concernant ces enfants-là, en tout cas pas plus que concernant les enfants en général...

Bien sur, que la vie n'est pas rose, elle ne l'est pour personne... enfants, on a tous souffert de quelque chose... c'est pas pour autant qu'on ne devient pas des adultes équilibrés... bien sur y a toujours des exceptions, mais dans toutes les sortes de famille, et je ne pense pas que le fait d'avoir des parents homo soit plus compliqué que d'avoir des parents gros, ou moches, ou handicapés... à un moment donné, tous les gamins ou presque ont honte de leurs parents, la belle affaire ?
39 ans 2505
Je suis POUR de mon côté

je ne répéterai pas les raisons, elles ont étés données précédemment.

J'ai été élevée par un couple hétéro mais ma mère est handicapée (hémiplégie).
J'ai eu mon lot de méchancetés à l'école aussi, de reflexions méchantes, de souffrir de la différence entre les autres famille et la mienne...
Ma mère a tenté de se suicider, mon père tapait sur ma mère.
J'ai été placée en foyer, j'en ai subi des remarques par mes camarades.

Alors partir du postulat que les enfants d'homosexuels vont forcément en souffrir plus que les autres enfants d'hétéro ça me dérange drôlement parce que c'est placer un jugement de valeur sur "qui a le droit d'élever un enfant ?"
C'est juste que notre société n'aime pas la différence, que notre norme d'éducation est le couple homme-femme.

Et si on se trompait ? Suffit pas d'être un couple de deux personnes de sexe différent pour offrir à l'enfant un environnement sain pour son éducation et son épanouissement psychique. C'est pas une question de sexe et ça ne le sera jamais.

Ce qui m'intéresserait, ce serait qu'une étude soit faite sur justement les conséquences sur l'équilibre émotionnel et psychique des enfants élevés par des homosexuels.

Sinon, merci à Karen qui a parfaitement résumé une grande partie de mon avis dans ses précédentes réponses ^^
Dommage qu'il n'y est que Manimal pour assumer son opinion :( Et merci à lui de venir en débattre ici :D
10361
Manimal a écrit:
Co_lette a écrit:
compromettre l'état psychique de l'enfant :roll:


je me demande dans quel etat psychique vas être le pauvre gosse de 7 ans, qu'on viens de trouver dans la région de Millaut, qui n'etait pas scolarisé, qu'etait enfermé dans une pieces sans aucune hygiene, qu'etait battu journalierement par son père ( homme) avec la passive haprobation de la mère ( femme )
Tu crois que l'etat psychique de ce gamin est plus normal que celui d'un mome qu'est elevé normalement pas deux hommes ou par deux femmes ?

Pour le coup d'allez le cherchez a l'école ! tu pense que les couples homo vont chercher les gamins a l'école en se " singeant" façon gazon maudit, la cage aux folles ? ou priscillia folle du desert ? Mon dieu mais qu'elle image a tu de l'homosexualité ?

tu sais que tout les gays on pas forcement le look de jimmy somerville ou de yazou ?
Peut être même que dans ton entourage proche voir tres proche, il ya des homos et pourtant tu ne le sait pas, car il ne s'affiche pas


:lol: :lol: Je me trompe ou ce membre s'adresse à moi comme à rouleau de papier toilette ?

Tu crois que j'ai une "image" de l'homosexualité ?

Je suis pas un arriéré,je dis juste que fatalement un jour ou l'autre le gosse se pose des questions.

C'est difficile à admettre ça ? l'homoparentalité a donc 0 défauts ? on se remets pas en question non dès fois ? vous avez raison j'ai tort ? on ferme le débat ?

Si le monde c'est les Bisounours' j'ai raté un épisode.

Pour la plupart dans ce forum,vous êtes considérés comme ronds,gros,en surpoids puisque apparment il faut coller une étiquette sur tout le monde maintenant.

La partie "Rondeurs,image de soi" est remplie de : "J'en ai marre...je m'en prends plein la gueule...aidez moi...:cry:"

Et on voudrait me faire croire qu'avec des parents du même sexe le gosse aurait la belle vie dans la société actuelle ?

Moi j'en ai rien à foutre des homos (le seul truc éventuelement,c'est pour le besoin de présence masculine/féminine) je parle des GOSSES !


non non tu te trompes, j'adopte le même ton que tu peux adopter dans tes nombreux post tout simplement ni plus ni moins. Mais en tout cas pour un nouveau arrivé sur vlr, c'est bien t'a lair a l'aise, comme si t'etait déja venu et que tu connaissait parfaitement les lieux. Ca fait plaisir qu'un " nouveau" s'integre aussi vite.

tu dis que fatalement le' gosse se poseras des questions ? sur quoi tu te base pour dire cela ? tu t'en ai posé ? je sais pas , tu m'a l'air vachement affirmatif pour avancer ton argumentaire , donc je me dit mais sur quoi tu te bases pour etre aussi affirmatif.

Oui c'est tres difficile a admettre le zero défauts et tu sais pourquoi ? ben parce que ca existe pas . nul part il ya une garantie que l'enfant soit bien elevé avec un couple parental normal ou un couple parental normal +

Est ce que c'est difficile pour toi d'admettres que fatalement si le gamin se pose des questions , les parents seront a même de lui répondre correctement Et que l'enfant seras cappable de faire la part des choses et de comprendre.

Parce que l'orsqu'il se rendras compte que ces parents sont differents des autres parents il se poseras la question. bien sur.
mais ca vas etre le même genre de question sur la différence qu'un petit lybien, que ces parents vont cherchez a l'école a Reykjavik, et qui demande a ces parents, pourquoi nous on est noir alors que les autres sont tous blanc.

si un enfant qui est différents des autres a cause ( ou grace ) a ces parents arrive a s'en sortir avec ce genre d'interrogations et a se postionner " normalement" dans sa tête par rapport a cela, tu ne penses pas que la ca peut etre pareil ?
tu crois que c'est plus facile a vivre pour un enfant et qui ne se pose pas que questions, quand c'est le fils de mimi maty et qu'elle va le cherchez a l'école .
28 ans France 108
Pour moi, le rôle des parents est avant tout de socialiser l'enfant, lui apprendre les normes et les valeurs de notre société...

Un couple homosexuel peut parfaitement être bien intégré à la société, les seuls que cela dérange ce sont les homophobes et qui deviennent de moins en moins courants et ce sont donc eux qui s'écartent de la société...

C'est même une bonne chose pour l'évolution de la tolérance vis-à-vis des homosexuels...
B I U