MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne veux pas d'enfant, mon homme oui

36 ans Suisse 316
Bonjour à tous !

Voici un sujet dans la suite du topic "Je ne veux pas d'enfants et je suis égoïste!" de _Mumu_

On peut ne pas écouter la famille,  
les amis ou les gens quand on dit qu'on ne veut pas d'enfant, mais il est tout aussi difficile de dire qu'on ne veut pas d'enfant quand on a un compagnon qui en veut.

Un résumé de la situation:

Hier, mon zhom et moi avons appris qu'un couple d'amis se séparait après 10ans de vie ensemble. Ils ont 27 et 26 ans sauf erreur et une situation correct.
Bref, une des raisons principale de leur rupture est qu'il n'ont plus les mêmes priorités dans la vie. Selon zhom, certainement que la demoiselle avaient envie d'aller + loin dans leur relation (entendez par là, avoir un petit) et monsieur n'avait l'air pas prêt.

J'avais déjà mis sur le tapis il y a déjà quelque temps avec zhom le sujet des enfants...
Ca va faire 2 ans bientôt qu'on est ensemble, on vit dans son studio chez son papa. On a tous les 2, 25 ans.

Je n'ai jamais eu la côte avec les enfants. Je n'ai jamais fait de baby-sitting car j'ai horreur de ça.
Je n'aime pas jouer avec, ni m'en occuper. Je ne trouve pas les bébés spécialement mignon, et je ne court pas après pour les porter ou autre. Je crois que le seul bébé que j'ai porté c'était ma petite soeur, j'avais 4 ans à l'époque...

Je ne me voit pas avec des enfants + tard. Je ne ressent pas du tout le besoin d'avoir ma propre famille. Et dans ma tête, je me sens pas "femme" ... dans le sens ou, oui, j'ai 25 ans mais j'ai toujours eu l'impression d'en avoir que 20...

Après il y a les raisons dites "égoïstes" (désolé si je choque des gens, mais ça va dans le sens des discussions dans l'autre topic )... je n'ai pas envie de faire de la place matériellement et financièrement à un enfant, je n'ai pas envie de me lever la nuit quand il pleure, ni devoir supporter ses humeurs quand il sera ado.

J'ai commencé ma vraie vie il y a que 2-3 ans. Avant ça j'étais engluée dans une grosse dépression. Depuis avril j'ai un emploi fixe, jusqu'à présent j'ai galéré entre les petits boulot et pas de boulots du tout. Donc financièrement, voilà.
J'ai toujours eu envie de voyager, de profiter et je me sens enfin assez bien psychologiquement (et bientôt financièrement) pour pouvoir réaliser mes rêves !

Mais voilà ...
je sais que zhom veut à moyen ou long terme avoir un petit. Ca fait parti de ses buts de vie.
Évidemment on a encore le temps, on me dis "tu verras, l'envie va venir toute seule quand ce sera le moment" (enfin vous voyez ce genre de personnes qui ne peuvent pas comprendre que vous ne voulez pas de gamin du tout et qui croient savoir, qu'on le veuille ou non "ça viendra")

Zhom sait ce que j'en pense, mais j'ai laissé la porte ouverte disant que peux-être un jour j'en aurai envie. Mais.... le fait est que j'en sais rien du tout.

Et si l'envie d'enfant ne vient jamais?
On se retrouvera les 2, trentenaires, dans l'impasse. Il aura attendu avec moi, je lui aurai fait perdre son temps.

Qu'es qu'il fera? On se quittera d'un commun accord (comme le couple d'amis) pour qu'il trouve la fille qui fera de lui un père, il devra à nouveau tout reconstruire avec quelqu'un d'autre?
Ou moi, par amour, je lui donnerai un enfant en laissant mes envies de côté ?
Ou alors il se pliera et restera avec moi avec la perspective de n'être jamais papa et avoir ce gros regret.

Ca me fait vraiment mal au cœur de ne pas vouloir lui offrir ça.
Ca me fait peur aussi... j'en ai mal dormi cette nuit.
Je me dis que les années file et qu'un beau jour je me réveillai à 30 ou 35 ans et je serai dos au mur...


qu'en pensez-vous ?
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Arf sujet délicat là encore !

Comme tu le sais, je suis comme toi au niveau des enfants, je comprend donc tes craintes.

Mais là, je pense pas que quiconque pourra te conseiller quoi faire car c'est bien trop personnel comme truc.

Ce que je veux dire c'est que personne ici, ne pourra dire si, à terme, tu auras finalement envie d'un enfant ...

Effectivement, qui dis que dans 5 ans tu en auras pas envie ? qui dis que dans 5 ans tu n'en voudras toujours pas ?

Je pense sincèrement par contre que tu devrais en parler avec ton homme, qu'il sache et qu'il puisse continuer votre histoire en toute connaissance de cause. Mais ça c'est sûr que ce n'est pas facile à faire !
45 ans albertville 1799
Oui je pense effectivement, comme l'a dit mumu, qu'en parler est essentiel.

Pour ma part j'ai toujours su qu'un jour j'aurais des enfants (enfin au moins un déjà :lol: ) mais j'avoue que lorsque j'étais plus jeune, je n'arrivais pas à imager ce que pouvait être la vie avec un enfant et honnêtement je m'en foutais royalement.

l'envie, comme dit ton homme, est venue petit à petit.
Ce n'est pas impensable qu'il t'arrive la même chose, mais pas forcément.

Lorsque 2 personnes sont différentes sur ce sujet, cela pose un vrai problème de fond et remet, je l'admets bien volontiers, la vie en question.

Je pense qu'il y a un risque de rupture non négligeable. Et quand bien même cette rupture n'arriverait pas, il y aura au moins un(e) frustré(e) sur les 2.

Evidemment on ne peut pas contraindre une personne à avoir un enfant, ce serait tellement dommage pour le bébé. Et donc on ne peut que respecter la volonté d'une personne qui ne veut pas d'enfant.
Mais la réciproque est vraie aussi, on ne peut pas interdire une personne d'en faire un si elle a un profond désir (je parle bien d'un désir réfléchi, qui a duré plusieurs années etc... pas d'un caprice passager pour jouer au grand...), sa volonté doit aussi être respectée.

C'est la raison pour laquelle, je pense qu'à moyen terme, votre relation risque de capoter. Dit comme ça évidemment ça n'a rien d'optimiste mais c'est aussi la raison pour laquelle je pense que d'en parler cela peut faire évoluer les choses et justement faire en sorte de continuer à vivre en harmonie avec l'autre.

Mais déjà, je trouve que la démarche que tu fais en venant en parler ici montre une ouverture d'esprit au moins pour considérer le problème.
A
35 ans Nice 21965
ce que je trouve dommage pour tes amis c'est d'avoir attendu 10 ans pour se separer, meme si j'aime la personne, si on a pas le meme projet de vie ca sert à rien de rester avec à part etre malheureux

maintenant comme ca a ete dis, dis lui ce que tu en pense vraiment car c'est tout de meme une chose assez importante dans un couple
36 ans Suisse 316
Bonjour

merci ça fait du bien d'en discuter un peu avec d'autres personnes.

Oui je vais en re-parler avec lui.
Ma sœur m'a dis que j'avais le temps et de pas me prendre la tête maintenant. Mais je peux pas m'empêcher d'y penser...

C'est clair que je vais pas attendre 10 ans pour considérer le problème... ne serais-ce que pour lui.
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
valichon a écrit:
Bonjour

merci ça fait du bien d'en discuter un peu avec d'autres personnes.

Oui je vais en re-parler avec lui.
Ma sœur m'a dis que j'avais le temps et de pas me prendre la tête maintenant. Mais je peux pas m'empêcher d'y penser...

C'est clair que je vais pas attendre 10 ans pour considérer le problème... ne serais-ce que pour lui.


Je ne voudrais pas contredire ta soeur mais c'est un sujet trop important pour justement ne pas trop attendre avant d'en parler !

Tu prends la bonne décision. Tiens nous au courant !
36 ans Suisse 316
je pense avoir le temps quand même ... mais arrivé à 30 ans le problème se poser urgemment de savoir quoi faire....
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
valichon a écrit:
je pense avoir le temps quand même ... mais arrivé à 30 ans le problème se poser urgemment de savoir quoi faire....


Le temps de quoi ? Le temps de savoir si, un jour, peut-être, éventuellement, tu voudrais un enfant ?
Oui effectivement, de ce côté, physiologiquement, tu as le temps, 15 ans à peu près.

Mais dans tous les cas, il faut tout de même que ton homme sache que là, tout de suite, tu n'as aucune envie et qu'il se peut qu'elle n'arrive jamais ou qu'elle arrivera peut-être un jour.
A
35 ans Nice 21965
_Mumu_ a écrit:
valichon a écrit:
Bonjour

merci ça fait du bien d'en discuter un peu avec d'autres personnes.

Oui je vais en re-parler avec lui.
Ma sœur m'a dis que j'avais le temps et de pas me prendre la tête maintenant. Mais je peux pas m'empêcher d'y penser...

C'est clair que je vais pas attendre 10 ans pour considérer le problème... ne serais-ce que pour lui.


Je ne voudrais pas contredire ta soeur mais c'est un sujet trop important pour justement ne pas trop attendre avant d'en parler !

Tu prends la bonne décision. Tiens nous au courant !


exact, et pis c'est peut etre reculé pour mieux sauter

y'avais quelqu'un sur le forum (coucou claire si tu me lis) qui etait avec un homme qui ne voulait pas d'enfant, elle a renoncé à ce projet car elle aimait plus son homme que son desir d'enfant
38 ans IDF - 78 1276
Valichon, honnêtement, à 25 ans, j'étais exactement comme toi vis à vis des enfants (la seule différence c'est que mon homme n'en voulait pas encore).
Je détestais les enfants, je ne savais pas m'en occuper, les tenir, je trouvais ça bruyant et salissant...

Et puis à l'aube de mes 27 ans, j'ai pratiquement changé d'avis du jour au lendemain... l'horloge biologique s'était mise en route.

Pas besoin de se stresser... avec le temps, ta conscience y pensera à ta place et sans même que tu te rendes compte tu commencera à faire risettes aux bébés dans la rue (c'est du vécu !). Il ne faut pas hésiter à parler avec lui, et lui faire comprendre que tu n'es pas encore prête ni physiologiquement ni mentalement, mais que ça viendra bien un jour.
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Konata a écrit:
mais que ça viendra bien un jour.


Comment peut-on en être sûre ?

A 25 ans, j'étais comme Valichon. A 27 ans, je ne veux toujours pas d'enfants !

Toutes les femmes n'ont pas cette envie d'être maman qui se déclenche !
A
35 ans Nice 21965
HS : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH SERJ!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Athy a écrit:
HS : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH SERJ!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


HS : yessssssssssssssss, my idole !!!!!!!!!!!!!!!
:D :D :D :D
HS OFF
108 ans 6176
_Mumu_ a écrit:
Le temps de quoi ? Le temps de savoir si, un jour, peut-être, éventuellement, tu voudrais un enfant ?
Oui effectivement, de ce côté, physiologiquement, tu as le temps, 15 ans à peu près.


euh j'voudrais pas vous mettre la pression,hein, mais non z'avez pas 15 ans, les filles !

si vous vous reveillez dans 15 ans avec une envie de bébé , vous risquez de beaucoup pleurer car votre % de fertilité aura prodigieusement chuté et que la pma ne fait pas de miracles, malgré que ce que les médias veulent faire croire !
Konata a écrit:
Valichon, honnêtement, à 25 ans, j'étais exactement comme toi vis à vis des enfants (la seule différence c'est que mon homme n'en voulait pas encore).
Je détestais les enfants, je ne savais pas m'en occuper, les tenir, je trouvais ça bruyant et salissant...

Et puis à l'aube de mes 27 ans, j'ai pratiquement changé d'avis du jour au lendemain... l'horloge biologique s'était mise en route.[quote]

En ce qui me concerne, ça se passe un peu comme ça...
Ado, et au début de ma relation avec Chéri, je voulais des enfants.
Puis j'ai eu une période où cette idée me faisait carrément flippée!! Je ne sais pas trop comment s'est produit ce revirement mais avoir des enfants devenait carrément inconcevable pour moi!! J'en ai discuté avec Chéri, avec une certaines appréhension (je savais qu'il adorait les enfants et qu'il en voulait) je lui ai expliqué que je n'étais plus sûre d'avoir des enfants. Il m'a alors dit que si je ne voulais pas d'enfants, on n'en aurait pas, qu'il y renoncerait parce qu'il m'aimait... J'en aurais pleuré. Je crois même que je l'ai fait...
Aujourd'hui, je suis toujours avec Chéri, mon envie est en train de changer et je veux des enfants mais je ne me sens pas prête encore...

Cela dit, l'envie aurait pu ne jamais revenir.

Qui peut savoir si dans 5 ans tu auras changé d'avis?
B I U