MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Obligation de prendre l'initiative : pas juste

876
Je me faisais la réflexion l'autre jour que c'était super peinard pour les femmes de vivre dans une société dans laquelle culturellement, c'est au mâle de prendre l'initiative.

Alors, évidemment, certaines  
femmes prennent les devant.

Mais c'est hyper confortable de ne pas se sentir OBLIGE de le faire.

Et je me disais comme ça que j'aimerais pas trop me sentir dans l'obligation de :
:arrow: faire le premier pas ;
:arrow: l'inviter à boire un verre ;
:arrow: l'inviter au restau ;
:arrow: l'inviter à venir boire un verre chez moi (ou la racompagner chez elle et espérer que oui... ben non) ;
:arrow: prendre l'initiative de lancer le premier baiser...

Y tutti cuanti.
Je trouve ça plus facile à faire quand socialement, c'est pas à nous de le faire. On dit souvent qu'un mec est un boulet, qu'il est lours, ou qu'il ose pas, qu'il a pas de c*******. Mais je crois pas que se soit une position très confortable...

Et je voulais votre avis...
44 ans 2914
Que c'est très confortable quand on se complait dans notre position de célibataire ou en couplle (suivant notre situation actuelle).

Sinon, je n'ai jamais fais de 1er pas. Les rares fois (2 quoi) où j'ai entamé une relation, cela s'est fait naturellement après plusieurs moi d'amitié.
876
Oui, bon, évidement, vu sous cet angle...
1488
defy a écrit:

Y tutti cuanti.
Et je voulais votre avis...


Mon avis est qu'on écrit "tutti quanti" et que ça doit etre frustrant de ne pas etre "obligé" de faire le premier pas parfois, de passer pour une " Isabelle couche toi là" si on ose offrir un verre ou un vers à un homme.

J'aimerais bien avoir des avis là dessus.
37 ans Nancy Vannes 3418
Ben il me semble que justement, maintenant, ilserait temps de commencer à se bouger le cul les filles. Egalités des sexes ? Et bien quand un mec vous plait, faites-le, ce premier pas à la con qui consiste à l'aborder, plutôt que t'attendre bêtement dans notre.
(Car il faut bien avouer que chercher à se faire remarquer de manière plus ou moins judicieuse pour qu'il fasse le premier pas est parfois un concours de "comment être ridicule à en mourir?")

Ce confort d'attente, à mon avis, il est temps de le jeter. Et de sauter sur les beaux garçons à notre tour. Au boulot mesdemoiselles !
44 ans 1551
Question drague c'est magique depuis que le féminisme s'en mêle.
T'a le choix entre:

1) Tu fais le premier pas et tu te fait immoler par une bande de furie parce que tu es un prédateur sesquel macho cogneur discriminant et je sais pas quoi d'autre.

2) Tu fais pas le premier pas et t'es un mou d'la chique...

Et après on fait des reportages de société sur les mecs qui savent plus comment se positionner et qui sont perdus dans les rapports homme/femme. Mais je les comprends quand même un minimum. :lol:
876
gawan a écrit:
defy a écrit:

Y tutti cuanti.
Et je voulais votre avis...


Mon avis est qu'on écrit "tutti quanti" et que ça doit etre frustrant de ne pas etre "obligé" de faire le premier pas parfois, de passer pour une " Isabelle couche toi là" si on ose offrir un verre ou un vers à un homme.

J'aimerais bien avoir des avis là dessus.


Mon avis est quon dit "Marie couches-toi là" et quand on est polie, on ajoute s'il te plaît.

Non, il faut pas offrir un verre, ça fait mauvais genre et ça coûte des sous.
Il faut dire : "c'est ton jour de chance, tu vas voir à quel point ! C'est énorme ! Je pense que si tu insistais et bien je t'autoriser à m'offrir un verre !"

Et hop !
36 ans Nancy 308
Je crayonne Lythys, venez nous voir les filles, y'a plein de mecs tout timides qui osent rien mais qui sont super sympas, gentils, doux, attentionnés, etc...
Ca serait bête que vous passiez à côté de ça non ? :)
44 ans 2914
Lythys a écrit:
Et de sauter sur les beaux garçons à notre tour. Au boulot mesdemoiselles !


Ouaip que l'on puisse rendre les rateaux que l'on avait accumuler. 8)
40 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Lythys a écrit:
Ben il me semble que justement, maintenant, ilserait temps de commencer à se bouger le cul les filles. Egalités des sexes ? Et bien quand un mec vous plait, faites-le, ce premier pas à la con qui consiste à l'aborder, plutôt que t'attendre bêtement dans notre.
(Car il faut bien avouer que chercher à se faire remarquer de manière plus ou moins judicieuse pour qu'il fasse le premier pas est parfois un concours de "comment être ridicule à en mourir?")

Ce confort d'attente, à mon avis, il est temps de le jeter. Et de sauter sur les beaux garçons à notre tour. Au boulot mesdemoiselles !


Ben moi j'aimerai bien faire comme dit ma copine Lythys mais
1°) Je suis super timide dès qu'il s'agit de quelque chose d'un peu romantique, j'ai la frousse et j'ai même refusé des relations parce que je ne pouvais pas faire le premier pas (alors que je savais de source sure que c'était dans la poche)

2°) Je sais pas comment faire, on m'a jamais appris et je n'ai jamais eu d'exemple, ma famille ayant un papa un peu macho et une maman qui aime bien ca !

3°) J'ai effectivement peur de passer pour une [censuré] si je fais le premier pas, que ce soit auprès du Monsieur en question ou de mon entourage.

Alors, tout, comme Defy, je suis souvent super contente que les choses soient culturellement ainsi, même si je me rends souvent compte que c'est vraiment pas courageux comme mode de pensée. Enfin, ça m'aide quand même à être tres indulgente avec les hommes qui le font, même maladroitement, parce que j'ai jamais eu la moitié de leur courage.
44 ans 1551
fanny-manon a écrit:

Je sais pas comment faire, on m'a jamais appris et je n'ai jamais eu d'exemple, ma famille ayant un papa un peu macho et une maman qui aime bien ca !


C'est vrai que nous on suit des cours à l'ecole pour ça... ;)
1488
defy a écrit:

Mon avis est quon dit "Marie couches-toi là" et quand on est polie, on ajoute s'il te plaît.

Quand on est poli, on défend les Marie en plaçant Isabelle dans l'expression car l'on défend les minorités qui souffrent ( ça compte aussi pour les Raoul et les Jacky).

Non, il faut pas offrir un verre, ça fait mauvais genre et ça coûte des sous.
Il faut dire : "c'est ton jour de chance, tu vas voir à quel point ! C'est énorme ! Je pense que si tu insistais et bien je t'autoriser à m'offrir un verre !"

Moui..tout compte fait, lorsque Femme se libère, elle tombe dans les meme travers que les non femmes: approche lourdingue ( "zy va bébé, c'est ton jour de chance, tu vas pourvoir me payer un verre" et selective: cf. un témoignage de marmotte qui ne compte sauteur que sur les "beau" garçons.

En fait, il faudrait que Femme se libère mais sans passer par tout le stade niais d'apprentissage.

Bon..

Finallement, le statu quo c'est sympa.

838
gawan a écrit:
defy a écrit:

Y tutti cuanti.
Et je voulais votre avis...


Mon avis est qu'on écrit "tutti quanti" et que ça doit etre frustrant de ne pas etre "obligé" de faire le premier pas parfois, de passer pour une " Isabelle couche toi là" si on ose offrir un verre ou un vers à un homme.

J'aimerais bien avoir des avis là dessus.

il y a d'autres moyens que d'offrir un verre dans ce cas....un vers je préfère dailleurs ;) quoique, un ginto je dirais pas non, ah zut c'est moi qui suis censée offrir :?

Par contre, j'aimerais pouvoir parfois aller boire un verre le soir si j'en ai envie.Un homme seul peut le faire , une femme c'est une autre histoire....

Sinon moi la bonne vieille méthode me plait bien ,mais si l'objet de mes désirs et de mes pensées prend un peu trop son temps à mon gout ,je m'arrangerai pour le faire ce premier pas !!!! faut ce qu'il faut didiou :lol: :lol: :lol:
1488
En plus fait trop chaud pour bien quoter.
876
gawan a écrit:
Moui..tout compte fait, lorsque Femme se libère, elle tombe dans les meme travers que les non femmes: approche lourdingue ( "zy va bébé, c'est ton jour de chance, tu vas pourvoir me payer un verre" et selective: cf. un témoignage de marmotte qui ne compte sauteur que sur les "beau" garçons.

En fait, il faudrait que Femme se libère mais sans passer par tout le stade niais d'apprentissage.


C'est bien ce que je dis, c'est très confortable d'être une fille :
- si t'es maladroite, c'est parce que tu débutes ;
- si t'attends, c'est parce que t'es timide.

Dans les deux cas, t'échappes à la lâcheté.

NB - Femme n'a pas à se libérer, femme être libre, juste elle s'en rend pas compte !
B I U