MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Contre les régimes car on a échoué ?

Je me pose beaucoup cette question en ce moment en parcourant le site, est-ce qu'au fond on aurait tendance à être contre les régimes parce que soit même  
on a échoué ? Parce qu'on sait que maigrir n'est pas simple et que l'on choisi la facilité?
Pour en revenir à ma question, je vous expose mon point de vu, depuis toujours je fais le yoyo...
En étant mince, je me dis que c'est immonde d'être gros et qu'il est si simple de maigrir et lorsque je grossis je me dis "un régime c'est débile, je dois m'accepter et j'emmerde la société"
Alors ma question serait : Est-ce que votre point de vu sur les régimes vient de votre silhouette comme moi et de votre capacité a réussir à perdre du poids?
Je peux dire que j'ai 2 points de vu, celui de la mince et celui de la grosse (oui je fais des variations de poids assez extrêmes) et que j'ai du mal à me faire un avis sur les régimes.
Je ne suis pas contre les régimes quand je réussis ma perte de poids en revanche je me positionne fermement contre quand je vois que je n'arrive pas à perdre et que je suis dans une période de "laisser-aller".
Parce que même si beaucoup disent que l'efficacité d'un régime est infime, j'ai toujours l'espoir d'être l'exception et je comprends très bien les rondes voulant maigrir. J'ai l'impression que certaine personne ici disent non aux régimes car elles n'ont tout simplement pas réussi...

Vos avis :D
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
selon une étude le taux d'echec des régimes est de plus de 90% à 5 ans...
comme le disait Patty je crois si les régimes pour maigrir devaient bénéficier d'une AMM ils seraient interdits depuis longtemps
alors non on peut être contre les régimes tout simplement parce que c'est inefficace...
j'avais lu aussi une étude de cardiologue qui disait qu'il était moins dangereux pour la santé d'être en surpoid avec des faibles variations que de faire le yoyo avec de grandes variations de poids
ajoute à ça que les régimes ont un gros risque de provoquer des TCA... ou au minimum font souffrir le corps avec la restriction cognitive...
bref plein de choses qui font pas envie quoi ;)
5031
je ne suis pas contre les régimes. chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Vous me verrez jamais dans la rue avec une banderole pronant le No-régime...
mais c'est pas pour autant que j'encourage a en pratiquer. Des études ont prouvé que la reprise de poids est conséquente après un régime, et que les périodes de stabilisation (qui sont en générales très très longues) sont entre guillemets la clé de la réussite enfin si on peut appeler ça réussite, si elles sont bien faites... ce qui est rarement le cas...

bref, j'ai fais des régimes, j'ai perdu pas mal de kilos et je n'ai rien repris. Pourquoi? parce que j'écoute ma faim et mon corps. et surtout que j'ai arreté de culpabiliser après chaque "aliment diabolique" ingurgité...
Donc non je ne suis pas contre parce que je n'ai pas réussi moi meme... :shock:
35 ans Orgrimmar 6511
Moi je n'ai jamais fait de "régime" à proprement parler, plutot des périodes ou je "faisais attention", sans me priver pour autant.

Et pourtant, je suis contre les régimes.
Parce que c'est inefficace, parce qu'à chaque fois que ma mere en fait un (45Kg pour 1m54, ma maman...) elle devient irritable et triste...

Parce qu'on a assez de barrières dans la vie de tous les jours, on doit déjà tellement se restreindre, que s'imposer ça, ça me tuerait.
34 ans 4879
Chacun est libre de faire ce qu'il veut...

Ce que je sais de mon vécu personnel c'est que ayant commencé les régimes à 10 ans ou je pesais 70 kg je suis arrivée à 21 ans à 105 kg.
Et que quand j'ai décidé que les régimes c'était fini et que j'ai commencé à écouter mon corps j'ai au bout d'un an comme par miracle commencé à perdre du poids sans rien faire...

Résultat -25 kg sans aucune privation mais justement en ayant bien fait comprendre à mon corps que :
-il ne serais jamais plus privé d'aucun aliment d'aucune sorte.
-si je bouffais comme une malade parce que j'en avais l'envie, le besoin ou juste la lubie jamais plus je ne culpabiliserai...

Alors oui pour moi priver mon corps a été un échec, l'écouter a été une réussite...mais ce n'est que très personnel et encore une fois chacun fait ce qu'il veut (mais si la rééducation alimentaire te tente on a une partie du forum réservée à ça). ;)
A
37 ans 3124
Il est vrai que chacun fait ce qu'il veut...

Içi j'essaye de dissuader plutôt que d'interdit, j'aime le libre arbitre, je fais juste de la prévention...

Pour ma petite personne, c'est proscris car je trouve inutile de mettre son corps en mode frustration à vie, j'aime la bouffe, ça fait partie des plaisir simples de la vie et si j'ai pris du poids, ce n'est pas parce que j'ai mangé tel ou tel aliment mais parce que j'ai mangé en excès, sans écouter les besoins de mon corps, j'ai plus envie de faire du mal à mon corps, j'ai pas envie qu'il se venge.
33 ans Au Québec! 119
Moi je suis vraiment contre les régimes et je ne m'en cache pas! Je suis contre les régimes, puisqu'ils créer des restrictions cognitives dont Zermati explique fort bien les conséquences néfastes dans son livre 'Maigrir, sans régime'.

De plus, 95% des régimes se résume à un échec sur une période de cinq ans.

Mon expérience personnelle a fait en sorte que je déteste maintenant les régimes puisque c'est ces derniers qui ont fait que je suis devenu obèse, obsédé par la nourriture et que j'ai développé des TCA. Au régime, dès l'âge de 8-9 ans, j'ai rapidement embarquée dans le circle du yoyo, en reprenant sans cesse plus de poids.

De plus, je suis convaincue que les régimes sont une des principales sources de l'obésité.

Par contre, si quelqu'un dans mon entourage s'entête à faire un régime, même si je lui explique tout les effets néfastes de ces derniers, je ne le détesterai pas pour autant.
L
72 ans 7508
Contre les régimes mais parce que j'ai compris les mécanismes d'une prise de poids et que donc pour moi, un régime n'est pas la bonne réponse à un problème de poids.
Il m'a tout de même fallu un ultime échec très difficiles pour enfin me poser la question et arriver à comprendre pourquoi mais je ne pense pas que je serais contre au jour d'aujourd'hui juste parce que j'ai échoué. Ce serait un peu léger pour chambouler tout un mode de pensée et aller contre toute une société dont les régimes sont encore tellement ancrés dans les moeurs.
44 ans 8549
moi je sais que pendant un régime j'ai un sale caractère et je m'énerve vite pour un rien! du coup mon homme me disait tjrs c'est bon arrête et mange comme tout le monde tu nous saoule!
sinon c'est sur de ce privée plusieurs mois pour en général tout reprendre en 1 mois : enfin compte du temps de perdu :)
mon médecin m'a dit quelqu'un qui a tjrs été ronde depuis toute petite aura du mal maigrir qu'un personne ayant pris du poids suite à une grossesse ou autre! que le corps est habitué avec ce gras!
après quoi en pensé des régimes : j'en sais rien! mais j'arrive pas à tenir!
le sport pas mon truc, j'ai essayé mais comment faire un truc qu'on aime pas? on se force et se lasse vite :(
mincir oui je le veux comme tout le monde mais bon je sais qu'un régime çà marche pas chez moi! à part un miracle pour moi je vois pas la solution!
opération : hors de question! sauf si c'est vraiment obliger : problèmes de santé!
49 ans Lorraine 4326
Tu es jeune stellanoune donc tu peux maigrir à peu pres come et quand tu veux.
Tu n'as pas encore bousillé ton organisme avec les régimes.
ca ne sera plus le cas dans quelques années, crois-en mon experience ;-)

Moi je suis convaincu à 100% par la RA , mais il est aussi plus facile de s'accepter et d'etre bien dans sa peau à mon age qu'à vingt ans je pense :)
33 ans Au Québec! 119
stellanoune a écrit:
Est-ce que votre point de vu sur les régimes vient de votre silhouette comme moi et de votre capacité a réussir à perdre du poids?


J'ai oublié de répondre à cette question!

Mon point de vue sur les régimes vient en autre de mon expérience, mais également de tout ce que j'ai appris lorsque j'étais en thérapie pour me sortir de mon hyperphagie et également de tout les livres que j'ai lues sur les TCA et la RA.

Et si mon point de vue vient de ma capacité à réussir à perdre du poids? Le problème des régimes n'est pas de ne pas faire de poids, parce qu'effectivement c'est assez simple de perdre du poids avec un régime. J'ai perdus au moins une centaine de kilos dans ma vie grace à eux! Mais, tout les effets que les régimes ont sur le moral, la santé et l'estime de soi font en sorte qu'ils deviennent tout simplement néfastes.

Je comprends également les grosses qui veulent perdre du poids. J'en fait partie. Je trouve belle les femmes rondes, mais pour des questions pratiques, j'aimerais perdre du poids. Et je crois vraiment que la solution n'est pas les régimes, mais bien la RA.
33 ans Au Québec! 119
misschris02 a écrit:

mincir oui je le veux comme tout le monde mais bon je sais qu'un régime çà marche pas chez moi! à part un miracle pour moi je vois pas la solution!
opération : hors de question! sauf si c'est vraiment obliger : problèmes de santé!


Et la RA, tu n'y crois pas?
47 ans Luxembourg 31390
je suis contre les regimes car je vois le mal qu ils m ont fait et je ne veux pas qu ils fassent la mm chose a d autres

apres biensur chacun fait se qu il veut mais quand c est quelqu un qui m en parle et me demande mon avis je le donne

j ai prise du poids a cause de mes grossesses,et ensuite j ai tout essayee et le resultat a ete tu perds 5 tu reprends 7, tu perds 10 tu reprends 12...

pour en arrivee a 114 kilos,depuis ma ra et les efforts que je fais pour m acceptee,je n ais plus fait d hyperphagie,et surtout je suis moins stressee,stress manque envie qui fesait qu apres la restriction c etait l hyperphagie ect...

il y a des obeses morbides dans ma famille,ma mere etait obese,et j ai vu les ravages des regimes dans ma famille,les cousines qui deviennent anorexique pour ne pas etre grosses,ma tant qui a 55 ans est en fauteuille roulant et a fait des regimes yoyos toute sa vie ect...

ma bonne copine qui m a casi traitee de feignasse car elle avait une photocopie du regime" americain" avec des semaines de repas dictes a l avance que je ne voulais pas faire avec elle,et qui en partant d un 50/52 est descendue a un 46 pour etre maintenant a un bon 52 et c est pas fini,car le corps a souffert et qu elle frole maintenant la depression "car trop degoutee".....

ect ect ect..

alors oui p etre que je suis contre les regimes car j ai echouee,que bcp de gens de mon entourage ont echoues,que j ai vu se qu ils apportent comme maux physique et les grands coups aux morals,les depressions ect...

apres je n interdirais a personne de faire regime,mais si on me demande je peux parlee du xenical,des sachets des shakers..

et des obeses de ma familles qui ont passees leur vie a se faire du mal pour ne pas l etre :?
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
stellanoune a écrit:
Je me pose beaucoup cette question en ce moment en parcourant le site, est-ce qu'au fond on aurait tendance à être contre les régimes parce que soit même on a échoué ? Parce qu'on sait que maigrir n'est pas simple et que l'on choisi la facilité?
Pour en revenir à ma question, je vous expose mon point de vu, depuis toujours je fais le yoyo...
En étant mince, je me dis que c'est immonde d'être gros et qu'il est si simple de maigrir et lorsque je grossis je me dis "un régime c'est débile, je dois m'accepter et j'emmerde la société"
Alors ma question serait : Est-ce que votre point de vu sur les régimes vient de votre silhouette comme moi et de votre capacité a réussir à perdre du poids?
Je peux dire que j'ai 2 points de vu, celui de la mince et celui de la grosse (oui je fais des variations de poids assez extrêmes) et que j'ai du mal à me faire un avis sur les régimes.
Je ne suis pas contre les régimes quand je réussis ma perte de poids en revanche je me positionne fermement contre quand je vois que je n'arrive pas à perdre et que je suis dans une période de "laisser-aller".
Parce que même si beaucoup disent que l'efficacité d'un régime est infime, j'ai toujours l'espoir d'être l'exception et je comprends très bien les rondes voulant maigrir. J'ai l'impression que certaine personne ici disent non aux régimes car elles n'ont tout simplement pas réussi...

Vos avis :D


je viens de réaliser un truc en te relisant tu es encore dans la culpabilisation
être contre les régimes parce qu'on a échoué c'est encore se mettre en position de culpabilité, de dire je n'ai pas été capable de ... mais depuis 30 ans que j'entends parler de régimes autour de moi l'obésité n'arrête pas d'augmenter alors plutôt que de se dire on a échoué la bonne phrase ce n'est pas le régime a échoué?
l'approche par restriction alimentaire, règles diététiques et tout ça n'est elle pas un échec depuis si longtemps qu'on en parle? est ce que ça ne serait pas plutôt ça la bonne question? plutot que de se dire que les régimeuses qui reprennent du poids échouent?
38 ans Bruxelles 7458
J'ai pratiquement doublé mon poids en faisant des régimes alors qu'à la base je ne voulais perdre que 5kg alors je crois pouvoir dire que les régimes m'ont fait énormément de mal et que je ne les recommande pas.

Ceci dit, j'ai des amies au régime et elles font bien ce qu'elles veulent! Je comprends ce qui peut pousser à en faire un alors je ne donne mon avis que si on me le demande.

Donc, contre, dans l'absolu, mais pas en croisade. ;)
B I U