MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

les femmes rondes ont-ellles peurs des hommes?

S
37 ans 284
Je m'explique, depuis quelque temps, je ne ramasse que des râteaux en amour, des vestes monumentales, et ce qui fait que depuis longtemps, je suis célibataire. :cry:

Et aujourd'hui,  
je prends le bus et un beau jeune homme me dit"je croyais qu'il était pour moi ce magnifique sourire!", je lui ai dis" ça c'est vraiment très gentil!", et je suis partie me cacher de peur qu'il revienne me parler...

J'avais peur de lui, pourquoi lui serait -il gentil, alors que tous les autres m'ont fuis?

Je me suis sentie très stupide, et pendant toute la journée j'ai réfléchi, et une phrase de ma mère m'est revenu en tête, un jour en repas de famille elle a dit devant tous le monde( la honte :oops: ) "maintenant qu'elle a pris du poids, elle a peur des hommes!"

Effectivement, j'ai été tellement déçue par les hommes( dont un qui me draguait lourdement à chaque fois que je le croisais quand j'étais mince, et qui maintenant fais comme si il ne me voyait pas, bref...).

Je crois qu'aujourd'hui, j'ai tendance à vous envoyer promener vous les hommes, désolée, je crois bien que vous payer pour tous les autres qui se sont mal comportés avec nous!

Et vous, les filles et les garçons surtout, qu'est ce que vous en pensez de tout cela?

Bises à tous!
1834
Je ne suis pas vraiment un garçon dans le sens "normal" du terme, donc je ne parle qu'en mon nom. :lol:

Mais j'ai du mal à tirer une quelconque conclusion même si j'essaye de prendre de la hauteur sur le sujet.
En fait, le problème c'est que "les garçons" ça ne veut pas plus dire quelque chose que "les filles" ou "les rondes".

Enfin je sais pas, peut-être que ce gars dans le bus était juste un crevard qui cherche à b....
ou peut-être était-ce quelqu'un de très sympa à la recherche d'une belle histoire d'amour ?
Comment le savoir ? Comment généraliser quoi que ce soit à partir de là ?

C'est à toi de reprendre confiance et d'essayer d'affiner ta perception sur les rencontres que tu fais.
Ou alors peut-être aussi de ne pas trop attendre d'une relation tant que tu n'es pas sûre des intentions en face.

Je ne sais pas trop, mais en tous cas ta réaction peut se comprendre aisément.
Quand on a été déçu, c'est difficile de repartir d'un bon pied, d'avoir un regard neutre...

Il faut surement trouver un juste milieu entre se blinder pour prévenir les éventuelles déceptions
sans pour autant se fermer complètement sur soi-même au risque de se couper de toute rencontre.*

Bref... Pas sûr d'avoir été d'une grande aide, désolé... :roll:
33 ans paris 45
ahh les hommes, c'est un vaste sujet...

je ne pense pas qu'être ronde facilite les choses mais quand on perd confiance en soit, qu'on soit mince ou pas, on se méfie de tous le monde.

Ta famille ne doit pas t'aider pour la confiance en toi, c'est dur. Courage, il existe des tas de garçons gentils, timides et qui ont le cœur réduit en miette par une garce...(sisi, ça existe vraiment)

je crois qu'il faut commencer par arrêter de chercher l'amour, cherche un bon groupe d'amis qui t'apprécient comme tu es, et reprends confiance en toi, ça attirera autre chose que les rapaces.
47 ans Finistère 4
Je pense que j'aurai réagi comme toi, satinette : difficile de croire qu'un homme puisse s'intéresser à moi, alors que je ne me trouve pas attirante. Plutôt fuir que de faire confiance et de risquer de souffrir.

Il y a aussi la question de savoir accepter un compliment, surtout quand il se rapporte à un aspect de soi qui nous fait douter. On imagine des sous-entendus, on doute de la sincérité, alors que la plupart du temps, ce n'était qu'un petit mot gentil sans plus.

"se blinder pour prévenir les éventuelles déceptions", je me reconnais bien là. Ça fait longtemps que j'ai mis mon cœur à l'abri dans un coffre et que j'ai jeté la clé. De temps en temps, ça pèse un peu, mais au quotidien, ça facilite la vie. C'est pas le bonheur, mais c'est confortable.

Bien sûr, au fond de moi, je garde l'espoir d'une rencontre. Mais serai-je capable de saisir ma chance ? De dépasser mes doutes et d'oser ? Je ne sais pas. Peux-être en commençant par de l'amitié, pour m'apprivoiser... et plus si affinité :)
34 ans 58



Ya plein de nanas , rondes ou pas, qui se laissent pas aborder par des inconnus. C'est plus une question de personnalité que de poids m'est avis. Te mets pas martel en tête pour ça

Moi ça me dérange pas du tout par exemple :P Et je conçois grave qu'un charmant jeune homme vienne me draguer dans le bus (c'est peut etre le contraire que je trouverau inconcevable! :roll: :arrow: )

Cela n'empêche pas d'être méfiante. De trouver que toute la gente masculine a des intentions perfides et placées sous la ceinture. D'avoir peur d'être déçue encore.

Peut etre que quand un homme te plaira vraiment tu t'ouvriras plus? Genre bourgeon qui éclot sous les assaut d'un soleil chatoyant? :roll:

Je sais pas mais bon courage. On galère toute, toi , moi, ma meilleure amie qui fait du 38 , une autre qui doit peser 50kg et encore etc etc ;)

4240
ThePinkLady a écrit:

Ya plein de nanas , rondes ou pas, qui se laissent pas aborder par des inconnus. C'est plus une question de personnalité que de poids m'est avis.


Tout est dit... Il ne faut pas que le poids devienne une excuse pour tout, j'ai des amies minces qui sont également très mal à l'aise avec les hommes et la drague, ce qui était mon cas lorsque j'étais moins ronde, plus ronde, bref, donc rien à voir.
2630
Je pense que c'est surtout un problème de confiance en soi, plus que de poids.

Quand on a pas confiance en soi, on s'imagine que c'est pas possible qu'on s'intéresse sérieusement à nous, que le mec se moque de nous, ou qu'il va de toute façon finir par nous laisser tomber.
55 ans Aube 167
je crois que le tout est de s'accepter comme on est

il y a 13/14 ans, jétais mince
mais une maladie, et un traitement lourd, très lourd
et me voila en obédité dite morbide ( je déteste ce terme )
mais je n'ai pas le choix, je ne peux pas vivre sans douleurs sans ce traitement...
alors j'ai pris le parti de m'accepter comme je suis...

ca ne m'a pas empécher de trouver l'amour...
et pourtant, je suis partie d'une démarche pas si évidente...
je suis partie a la recherche de mon premier amour
qui m'avait connue qd je faisais moins de 50 kg toute mouillée et là, il me revoit 27 ans 1/2 après et je faisais le double de volume...
et pourtant , ce sont les sentiments qui ont parlé...

je me suis acceptée comme je suis,
et tant pis pour ceux qui ne m'aiment pas...
ils ne savant pas ce qu'il perdent.... ;)
839
Entre le mec qui lutte pour venir vous parler et lâcher un compliment, et la dame qui prend peur et s'enfuit en nous laissant sur place, p****, on est pas sorti d'affaire, je vous le dis !

:lol:
S
97 ans 4480
Moi oui, j'ai peur des hommes je crois.. Il s'est passé certaines choses qui font qu'aujourd'hui, j'ai complètement perdu confiance.
Il me faut un temps fou pour me laisser aller et je passe à côté de beaucoup de choses...
1747
La timidité n'a rien à voir avec la silouette.
Il y a des femmes plus que ronde qui n'ont pas peur des hommes et sont très extraverties, comme des filles très minces qui ont peur des hommes et sont très introverties.
39 ans 935
Juste un petit témoignage, mon mari aime les filles rondes!!! je sais, j'en ai de la chance!!! :D Mais, juste pour vous dire que ça existe, j'ai mis longtemps avant de le trouver mais si j'y suis arrivée... ;)
Et tout est une question de confiance en soi c'est clair!
Bonne journée ensoleillée! ;)
30 ans strasbourg 7
c'est une question de confiance en soi et de ce que l'on peut "dégager" aux autres ...

tu devrais commencer par te dire : eh pourquoi pas toi? et d'ailleurs c'est plutôt flatteur !

après tout dépend des intentions de l'autre ...


Dans le fond, tu devrais t'échapper de cette ' carapace' dans laquelle tu t'es installée, te voir autrement... mais comme dit, plus difficile à faire qu'à dire

:=)
27 ans 128
Alors j'ai pas eu le courage de tout lire mais c'est vrai que j'ai "peur" des hommes.
Je comprend pas ce qu'on peut me trouver, du coup, quand un homme s'interesse à moi : je fuis.
J'ai de pas être à la hauteur fin j'vais pas faire la liste de tout ce qui me fait peur dans une relation avec
un homme ou même dans le fait que je peux plaire à un homme mais je peux en tout cas dire que ça me pèse énormément et que j'aimerais beaucoup changer ça.

Je sais juste pas comment m'y prendre ^^.
M
40 ans 2
Je suis surprise par les réactions au message de Satinette! Pour ma part, mon obésité est clairement une manière de me distancer des autres, et plus particulièrement des hommes.

D'une part, c'est une manière de tenir l'autre physiquement à distance car le surpoids empêche de s'approcher trop près de moi. D'autre part, c'est aussi une manière de montrer que je ne suis de toute façon pas une personne intéressante car je suis grosse, donc moche extérieurement comme intérieurement. Mon obésité est clairement une manière de me protéger du regard des hommes car, pour diverses raisons, j'ai peur d'une potentielle intimité avec un homme.

Ceci dit, je suis comme tout être humain une personne complexe et cette situation ne m'a aucunement empêchée de me marier, d'avoir un enfant, de divorcer et d'aujourd'hui continuer à espèrer rencontrer une personne qui m'aimera comme je suis!
B I U