MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi les hommes sont-ils... Ainsi ?

L
79 ans 18
Wildtendercat : lol ah mince nos messages se sont croisés à nouveau !

Elenawe : je sais bien que les femmes peuvent aussi l'être, toutefois je remarque que c'est tout d'abord  
"un jeu d'hommes" si vous voyez ce que je veux dire.

Et puis je retrouve ce comportement majoritairement chez les hommes ; c'est quand même rare qu'une femme s'en moque d'une autre en l'imaginant avec un homme jugé disgracieux pour reprendre l'expression que j'ai précédemment employée.
L
79 ans 18
Pour détailler mon post précédent : pour un homme, se retrouver avec une femme jugée laide est vraiment le comble de l'horreur.
Une femme réagit rarement pas avec tant de virulence.
46 ans Out of nowhere 3610
Je crois qu’il faut mieux arrêter de te répondre, tu es littéralement bloquée, fixée sur ton idée.
« Rarement pas » lapsus exprimant la confusion?
E
98 ans Occitanie 3849
Assez d'accord avec Wild... tu fais un blocage...

Tu as plus l'impression que c'est le fait d'un homme car tu te sens plus visée... mais pour avoir déjà discuté avec des hommes manquant d'assurance et s'estimant laid.. eux avait l'impression que se moquer d'eux était un jeu très féminin ...
L
79 ans 18
Qu'est-ce qui vous fait dire que je fais un blocage ?
L
79 ans 18
Wildterndercat : oh pardon je ne m'étais pas relue.
La phrase correcte est la suivante : une femme réagit rarement avec tant de virulence.
36 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 666
LittleGreyMouse a écrit:
Bonsoir et merci de vos réponses. :)

WDpowoa : en me relisant je me suis rendu compte que je n'étais pas très claire, désolée.

Lol j'essaye bien de voir les choses autrement, mais c'est difficile... Comment faire ? Là est tout le problème...


Bonsoir.


non tu n'as pas compris
ton message bien que manquant un peu de clarté était compréhensible par contre la teneur de tes propos, le fond de ton discours est difficile à "supporter"
En gros c'est aussi ridicule de dire "tous les hommes sont ..." que "tous les noirs sont ..." , "tous les gays sont ..." ridicule, discriminatoire et faux au passage

Comme dit plus haut la connerie n'est pas livrée en même temps que les kikis et avoir un vagin et des ovaires n'exonère personne de faire preuve de cruauté/perversité /méchanceté...

Tu devrais tenter de travailler sur toi et sur ton regard sur le monde je pense :-)

déjà mais qu'est ce qu'on s'en contre fout de ce que pense les gens et encore plus ceux qui font preuve de malveillance /méchanceté /connerie ?!

Certains te trouvent moche et te le disent ... Ben regarde les droits dans les yeux et réponds leur "et alors ?!"
Parce que oui quoi et alors ?! Qu'ils aillent regarder ailleurs si ton image les incommode

Bref travaille sur toi parce que comme je l'ai dit plus haut, voir le monde sous le prisme que tu décris dans ton post initial ne peut que t'apporter mal être et c'est bien triste

Laetitia
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 2051
Ok je comprends l'histoire maintenant. J'ai déjà été victime de cela mais... c'était en classe de seconde. C'est aterrant de voir ça de la part d'un homme d'un âge plus avancé, qu'il soit respecté ou non. Quand on a que sa bonne foi en guise de preuve, c'est difficile de ne pas passer pour une allumée ou une parano.

Après, est-ce que le sujet actuel est de parler de cette histoire particulière, qui mêle abus de pouvoir et demande de réparation, ou est-ce qu'on parle du caractère des hommes en général ? Dans le deuxième cas, je n'ai pas le sentiment que les hommes sont comme vous le décrivez. Parler de cette histoire de professeur me paraît plus intéressante, réfléchir ensemble à comment vous pourriez ou auriez pu vous défendre peut nous apporter des clés de manière collective.
L
79 ans 18
WDpowoa : ah pardon ! Je n'avais pas bien compris ton message.

C'est vrai en te lisant que mon message peut sembler assez scandaleux.

Il faut dire que j'avais déjà souffert de la main des hommes dans mon enfance. Abus sexuels.

Cela peut sembler pour le moins bizarre et contradictoire pour ceux qui m'ont reconnue ; c'est quelque chose que je n'ai appris que l'année dernière pour tout vous confier, en retombant sur un journal intime que je tenais à l'âge de neuf ans. Cela a permis de comprendre bien des choses à mon sujet.

Tu as raison on devrait s'en foutre, mais c'est dur pour moi de "me passer" de l'avis des autres... Je ne sais pas pourquoi... C'est triste, oui, de voir le monde tel que je le vois. Et ça me fait mal.

Mais je n'arrive pas à m'empêcher de faire ainsi.
L
79 ans 18
Chapinette : eh bien j'aimerais bien plutôt parler de mon expérience tout compte fait. Je crois que cela est mieux pour moi et m'aiderait à voir les choses d'un autre angle.

J'aimerais beaucoup que vous puissiez aussi nous livrer votre expérience sans vouloir me montrer trop indiscrète...
36 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 666
LittleGreyMouse a écrit:
WDpowoa : ah pardon ! Je n'avais pas bien compris ton message.

C'est vrai en te lisant que mon message peut sembler assez scandaleux.

Il faut dire que j'avais déjà souffert de la main des hommes dans mon enfance. Abus sexuels.

Cela peut sembler pour le moins bizarre et contradictoire pour ceux qui m'ont reconnue ; c'est quelque chose que je n'ai appris que l'année dernière pour tout vous confier, en retombant sur un journal intime que je tenais à l'âge de neuf ans. Cela a permis de comprendre bien des choses à mon sujet.

Tu as raison on devrait s'en foutre, mais c'est dur pour moi de "me passer" de l'avis des autres... Je ne sais pas pourquoi... C'est triste, oui, de voir le monde tel que je le vois. Et ça me fait mal.

Mais je n'arrive pas à m'empêcher de faire ainsi.


ah là on met le doigt sur ce qui pourrait être travaillé
Si tu as subi des abus venant d'un homme et que tu étais dans le déni de ce vécu jusqu'à récemment bien sûr que tu vois les hommes comme des pourris, en tout cas ça je peux le comprendre je crois que je réagirais comme ça dans ce cas

Mais on en revient donc à la même conclusion, tu devrais sans doute travailler sur certains points, déjà pour ne plus souffrir, pour te libérer de ce besoin de l'approbation /du regard d'autrui mais surtout pour t'apaiser et te permettre de trouver ton bonheur/équilibre

J'imagine que ça doit être compliqué surtout quand sur notre chemin on rencontre des cons, hommes ou femmes, malveillants qui savent bien à qui ils s'adressent et qui piétinent les personnes qui ont une certaine fragilité et qui seront donc blessées par leurs propos

L'important à mon avis c'est d'abord de te reconstruire avec ton passé et les épreuves que tu as pu vivre, ensuite tu auras sans doute la capacité de t'ouvrir plus, sans que cela ne te rende faible, aux autres :-)
à ce moment là tu verras que ce que tu penses aujourd'hui se sera dissipé et qu'un juste équilibre sera trouvé, tu verras que tous les hommes ne sont pas malveillants/prédateurs /pervers
Tu verras ça aide de ne plus détester /se méfier / soupçonner la moitié de l'humanité ;)

courage à toi !! C'est un chemin qui peut être long mais il y a tellement de sérénité au bout du parcours que ça en vaut la peine :-)


concernant ce prof, ma foi comme dans tous les univers corporatistes tu es tombée sur un mec qui se croyait tout permis et qui dans les faits a été validé dans sa croyance puisque personne ne l'a stoppé
Un pauvre type qui a besoin de détruire la personne en face, qu'il choisi parce qu'il sent une faille/une faiblesse, pas courageux il ne se frotte pas à quelqu'un qui aurait les armes pour se défendre
Bref un mec à zapper qui ne mérite même pas qu'on s'attarde sur lui ... Si possible tire un trait (à moins que tu aies des armes pour porter plainte, genre des enregistrements?!)

laetitia
L
79 ans 18
Une femme réagit rarement*
L
79 ans 18
Wildtendercat* décidément oups lol !
37 ans Rennes 293
LittleGreyMouse,

Dans tout le vivant animal, les mâles sont une stratégie de l'évolution de l'espèce en vue de développer la reproduction sexuée qui à l'avantage de créer des individus nouveaux pour mieux s'adapter. Le chromosome Y fut accepté à minima en ce sens et est arrivé bien après le chromosome X. Nous le savons aujourd'hui, nous sommes tous et toutes issus de bien plus de femmes différentes que d'hommes différents car les femmes font le gros du travail de la sélection naturelle. Oh, il n'y a personne de supérieur ou d'inférieur réellement dans cette histoire ; c'est grosso modo simplement les chromosomes sexuels qui nous différencient. Mais les femmes donnent la vie (sont l'espèce de base en quelque sorte même si c'est un abus de langage) et les hommes sont la stratégie d'évolution pour s'adapter aux mieux. Enfin, il suffit de regarder : XX et XY. D'ailleurs une femme qui n'as qu'un X ne peut certes pas avoir d'enfant et a ce qu'on nomme le syndrome de Turner (même s'il y a des avancées dans certains cas) mais c'est une femme globalement (pas du tout un individu mâle).

Un homme est un être humain qui trouve des solutions entre l'environnement et la personne qui donne la vie en vue d'assurer la bonne marche de la reproduction si on lui permet de le faire. Il ne peut simplement pas faire grand chose de plus pour l'espèce qui ne s'intègre pas dans cela si on veut bien y réfléchir 1 minute. Je vois déjà les théoriciennes féministes venir me dire qu'une femme peut en faire autant, je n'ai pas dit l'inverse. Les hommes sont une stratégie économique de l'espèce. Ce n'est pas pour gonfler les bras, plastronner, parler fort ou que sais-je d'autre que l'on est un homme… Les hommes ne sont pas ce qu'ils sont par plaisir et domination, ils ont toujours rempli un job et les femmes les ont sélectionnés en ce sens. C'est une aliénation d'être un homme, une pure aliénation ! Nous sommes biologiquement différent, c'est peut-être une construction sociale d'être un homme ou même une femme, mais profondément on naît homme et seulement après on le devient. C'est une interaction entre la biologie et l'environnement.

Si tu as un problème avec les hommes c'est que tu renies ta propre création qui depuis la nuit des temps te sert en réalité. Même le patriarcat a servi à ça ! Toutes les organisations ont été faites en ce sens. Quand la femme lui dit qu'elle est opprimé par lui telle une plainte, l'homme l'est nécessairement aussi ; premièrement il ne peut pas forcement répondre à la demande, deuxièmement il est là pour trouver des solutions comme nous avons vu. C'est refuser ni plus ni moins de reconnaître sa condition d'homme. C'est lui dire qu'il ne sert à rien pour l'espèce, il ne sait plus où est sa place.

Personnellement, je ne te tiens rigueur de rien. Ton discours ne ressemble pas à l'étalement misandre que je vois des fois et je me dis que tu en es finalement la victime toi aussi (et oui ça fait du mal à tout le monde). Tu prends sans doute les hommes à contrepied même si ce que je te dis te semble fou et c'est pourtant la seule réponse tangible.

Les hommes ne comprennent rien quand ils sont un problème et non une solution. Ils ne savent simplement rien faire d'autre pour l'espèce. Ils ne peuvent haïr que quand ils se sentent haïs et non respectés en premier. Ils ne fonctionne que dans la différenciation sans quoi ils ne savent pas à quoi ils servent du moins en tant qu'homme. Leur réel défaut est de vouloir par moment quitter leur destin d'homme et partir, fuir. Car ça les gonfle ! Je te proposerais bien quelques bouquins qui pourraient changer ta vie mais on va me prendre pour un méchant anti-progressiste. Désolé, mais l'idée que tout ce qui semble être un progrès est bon peut parfois être nuisible. Même dans un réel progrès des idéologies parfaitement néfastes peuvent sommeiller. Je te propose un nom quand même : Vincent Dussol.


Si des personnes veulent parler cet auteur merci de le lire avant.
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 2051
LittleGreyMouse, je ne comprends pas au sujet de quoi tu me demandes de témoigner ? Une histoire d'ados d'il y a 20 ans que j'avais oubliée avant que tu me demandes si je n'avais jamais vu tel comportement ? Franchement, je ne sais plus. Les ados se moquent les uns des autres, c'est l'âge. Ce que je me remémore, c'est que quand je répondais aux tacles et aux méchancetés, on me disait que j'inventais et ça, ça m'a davantage marquée, parce que je n'ai jamais su lutter contre cet argument.
J'imagine que tu as dû lutter contre des moulins à vent en te battant contre cette figure, ce professeur. Peut-être t'a-t-on accusée de mensonge ou fait douter. Certains se croient tout permis au prétexte qu'ils sont plus forts. On le voit partout hélas.

LittleGreyMouse, tu peux lire quelques-unes des interventions de Haris-Tote avant de lire Vincent Dussol.
B I U