MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ronde n'aime pas rond?

40 ans Paris 766
Je me sens mal à l'aise car je suis une femme ronde, et je me rend compte que j'évite systématiquement la compagnie des hommes très ronds.
J'ai toujours pensé que je  
m'assumais plutôt bien, même si je serais heureuse de perdre du poids.
J'ai des amies rondes, je les adore, j'ai aussi un ami très rond mais (j'ai honte) je n'aime pas qu'on me voit avec lui en publique. Je crois que mon inconscient sort une petite voix qui me dit que les gens vont dire "tiens une grosse avec un gros, ils se sont trouvés", et je me rend compte que je suis toujours sortie avec des hommes avec des beaux corps, secs et musclés.

Est-ce aussi votre cas?
Il faut être honnête... Disons que je me vois moins avec un homme très rond qu'avec un homme mince.
Pourquoi ? Car je porte déjà assez de poids dans tous les sens du terme pour ça. Avec une personne dans le couple à subir des discriminations, je trouve que ça suffit.
Maintenant, si un homme rond m'attirait physiquement, avait du charme et présentait toutes les qualités nécessaires pour me plaire, aucun souci pour moi. Mais c'est vrai que si je regarde franchement la chose, deux personnes rondes ensemble, ça fait vite cliché.
Bon, les clichés ça se dépasse...
Y a bien des couples mince/mince.
Le tout est de ne pas s'imposer de limites face à l'amour.
Mais si on se penche sur le regard des autres, c'est clair, on ne peut nier qu'on subira encore plus en couple de ronds qu'en couple rond/mince.
37 ans Bruxelles 7458
Et bien... je vais sans doute dénoter mais... je suis heureuse que mon copain soit devenu gros!
Ce n'est pas qu'il ne me plaisait pas en étant musclé mais... il me plaisait moins. Etant ronde (petite ronde à l'époque), je devais probablement complexer un peu par rapport à ça mais sans réelle certitude.
Il s'est arrondi en arrêtant le sport et je le trouve encore plus beau! :)
Ses courbes me plaisent énormément et parfois je me dis qu'il est un compromis masculin/féminin qui me convient parfaitement.

Les femmes le trouvent beau: on l'a déjà dragué devant moi! :lol:
Les hommes me trouvent belle.
Notre couple n'a jamais été regardé de travers.
En fait... nous n'avons même jamais eu de problème (bon à part avec les familles mais bon... les discours médicalisants bidons y sont pour beaucoup je pense).

Non vraiment... pas l'impression que nous soyons montrés du doigt.
Mon mari est aussi un compromis homme-femme mais parce qu'il a la personnalité féminine là où j'ai des parts masculines et il a des hanches, des cuisses, des formes féminines dues à sa pratique de la natation :D.
J'aime bien ce côté là.
Je suis déjà sortie avec des hommes ronds et je dois dire que ce qui m'ennuyait, c'était d'avoir à subir leurs plaintes continuelles sur le fait de ne pas plaire etc. et leur manière de croire qu'ils ne me plaisaient pas alors que je me tuais à leur dire. Ca, ça casse tout. Mais les hommes ronds ne sont pas tous comme ça.
37 ans Bruxelles 7458
Infernaleeee a écrit:

Je suis déjà sortie avec des hommes ronds et je dois dire que ce qui m'ennuyait, c'était d'avoir à subir leurs plaintes continuelles sur le fait de ne pas plaire etc. et leur manière de croire qu'ils ne me plaisaient pas alors que je me tuais à leur dire. Ca, ça casse tout. Mais les hommes ronds ne sont pas tous comme ça.

Sûr que ça changerait tout!
Mon copain s'en fiche royalement en fait.
'fin quand il a commencé à grossir, il a eu des doutes (ce qui est légitime) mais ils ont très vite été dépassés.
En fait, jamais il ne m'en parle.
Il faut dire que je lui dis suffisamment souvent qu'il me plait en des termes crus. :oops: :lol:
Remarque avant je me plaignais énormément au sujet de mon physique et il m'a supportée. :shock:
Jamais je n'aurais eu sa force je pense... 'fin ce n'est pas le sujet!

Maintenant, ti li monde il est beau dans l'appart (mon chat, le zo' et moi). :P
45 ans 17521
marrant, moi je ne me suis jamais posé le problême concernant l'embonpoint de mes partenaires, mais plutôt leur taille... :lol: à une époque, sortir avec un homme plus petit que moi, ça m'était totalement inconcevable... j'avais l'impression qu'on aurait pensé que je me promenait avec mon petit frêre... étant plutôt grande (1m75) et bien costaud, je n'aurais pas assumé d'être si volumineuse à côté d'un homme petit... bref... ça m'a passé le jour où je suis tombée follement amoureuse d'un magnifique barbu à cheveux longs, qui faisait 5 cm de moins que moi et qui était plutôt mince... là, y avait plus de taille qui tienne, j'en aurais bien fait mon casse croute, mais là... pour lui, ce qui coinçait, c'est que j'étais trop grosse... :twisted: bien fait pour moi, ce jour là j'ai payé pour toutes les fois où j'ai éconduit des nains de jardin...

bref, aujourd'hui, plus rien ne me gène je crois... bien que ma préférence aille aux (très) grands (très) costauds, j'ai besoin de me sentir petite et protégée, je pense...

le refus du physique de l'autre vient souvent de nos propres difficulté d'acceptation... ça nous renvoie à quelque chose de perso que nous n'assumons pas... l'autre ne fait que renforcer un mal être que nous avons déja...

pour ton copain rond, ce n'est pas lui que tu n'assumes pas en fait, c'est l'idée de ce que les gens pensent de vous, ou de toi et lui, parce que tu ne t'assumes pas franchement, toi... à mon avis... ;)

Dernière modif par le 4986j; modifié 1 fois
Là tu marques un point important Karen, je m'explique, je sors d'une relation avec une femme grosse que j'ai adorée, elle n'y a jamais cru qu'un mec comme moi, costaud avec 12 ans de moins puisse être profondément amoureux d'elle.
Cette acceptation dont tu parles c'est pas de ma faute, je n'ai rien fait de mal dans cette relation, au contraire, j'ai ma conscience pour moi, je ne regrette rien de mes faits.
Maintenant elle pensait toujours au regard des autres parcequ'elle se sentait montrée du doigt d'être avec moi dans la rue, elle ne me tenait jamais par la main dans la rue et ne me présentait jamais à ses amies.
Ce genre de choses est très blessant, j'en suis arrivé à me sentir un peu comme un gigolo, et je l'ai larguée, je n'ai plus supporté tout ça, le manque de tendresse dû à sa certitude que je ne l'aimais pas.
J'ai eu bcp de femmes comme amantes je n'en ai aimées vraiment que deux dont une avait mon âge, exactement la même année de naissance que moi, une top model et Elle, qui a 12 ans de plus que moi et qui est relativement grosse puisque plus que ronde mais ce que tu as dit est capital pour qu'une relation marche.
On ne peut pas se battre avec l'autre à l'infini, et pourquoi se battre?
L'amour aurait dû faire le reste, je lui en veux un petit peu pour ça.
Je pense que je l'oublierai avec le temps, ça m'a fait mal tout ça pourtant c'est moi qui l'ai jetée, mais ça devenait intenable, ses complexes ont tout détruit.
Quel tombeur ce Georges Michael de Lacrimangel :D :D :D :D
Infernaleeee a écrit:
Quel tombeur ce Georges Michael de Lacrimangel :D :D :D :D


Je fais pas exprès, j'ai rarement dû draguer moi même, c'est les femmes qui viennent à moi, je suis pas un tombeur et je me trouve pas beau, mais bon je sais pas trop expliquer.
C'est tjs les femmes qui m'embrassent en premier, qui vont vers moi.
Maintenant en profondeur je me suis toujours senti seul, ça m'a toujours poursuivi...
Je me sens très seul, accompagné ou non, parceque j'ai jamais trouvé quelqu'un qui me comprenne.
C'est souvent des femmes qui veulent coucher avec moi mais quand j'ai un souci il n'y a jamais personne pour que je puisse poser ma tête sur son épaule, je suis toujours seul.
C'est pas marrant non plus d'être un "tombeur".Si tu savais...
Mais je me trouve pas canon, loin de là.
Il n'y a pas longtemps, mon père est tombé malade, j'allais à l'hôpital le voir, et c'est à ce moment là que comme par hazard je me suis retrouvé tout seul.Oh bien sûr après je l'ai revue on a eu des bons moments, mais les femmes que je séduis ou que je rencontre c'est souvent pour ça, "passer des bons moments".Que pour ça!
Et moi qui m'aime?Personne.
Un tombeur peut-être mais j'aimerais tellement l'échanger contre l'amour sincère même de la plus moche de la terre.
Mais on peut pas, on a tous notre fardeau à porter, hélàs.
Je suis un peu mélancolique ce matin, mais je vais me reprendre.
Salut à toi au fait. ;)
Salut à toi, le tombeur :D
Tu dois avoir des pheromones très attirantes :D
Nous ne sommes que des animaux finalement :D.
Hors sujet :D
40 ans Paris 766
Ah lacrimangel!
Tu viens de mettre le doigt sur le point faible de nos générations, les gens ne s'engagent plus, ne veulent plus donner.
Chacun recherche son petit plaisir, et s'en va à la moindre difficulté, parce que de nombreuses gens mettent tu temps, trop de temps à comprendre que le vrai bonheur né dans la difficulté, et jamais, jamais dans la facilité!
50 ans Belgique 3287
C'est pas Etienne Daho sur l'avatar d'abord ? Puis bon si CalimeroAngel pouvait mettre sa photo ça l'aiderait p'tet à draguer ;)

Tu sais notre société patriarcale hétéronormée a enseigné à tous que l'homme est fort et la femme pleure sur son épaule pas l'inverse. En tant que femme autonome et indépendante ça me pose plein de problèmes j'avoue...

Bref pour revenir au sujet, j'ai un jour papoté sur le net avec un mec qui envoyait une photo de lui qui devait avoir une dizaine d'années en disant qu'il avait un peu grossi depuis. Doux euphémisme... Mais il savait si bien parler que quand on le rencontrait on oubliait cette tromperie de départ... (Bon après mentalement c'était un con mais ceci est une autre de mes histoires foireuses lol).
33 ans rouen 774
bah moi, en fait mon doudou est rond, mais comme il fait 1.90m ça ne choque pas vraiment... ;) mais dans mon idéal masculin, je ne pourrais pas du tout sortir avec un mec mince ( genre les ti cocos à qui on peut compter les côtes :lol: )

le genre d'hommes que j'aime, c'est le mec avec de larges épaules sécurisantes, un bidou tout mou, et des grands bras (oui je suis un peu large :lol: ) pour me serrer très fort... :oops:

Voila je suis une de celles qui n'aiment pas trop les crevettes, mais tant mieux! il en faut pour tout le monde... ;)
ornella80 a écrit:
Ah lacrimangel!
Tu viens de mettre le doigt sur le point faible de nos générations, les gens ne s'engagent plus, ne veulent plus donner.
Chacun recherche son petit plaisir, et s'en va à la moindre difficulté, parce que de nombreuses gens mettent tu temps, trop de temps à comprendre que le vrai bonheur né dans la difficulté, et jamais, jamais dans la facilité!


J'ai l'impression comme toi que les gens n'ont plus envie que de prendre les avantages d'une relation sans les inconvénients. Et il en va pour tout. L'engagement, c'est l'inconvénient, le sexe, le plaisir, l'amusement, c'est positif. Mais un couple ce n'est pas que ça. C'est aussi se soutenir mutuellement et traverser les épreuves de la vie, former une famille, finir sa vie ensemble, se voir vieillir, pourrir, partager sa tombe avec l'autre.

C'est moche, la vie et tout ça est tellement beau à la fois.

PS : je sais pas si c'est Etienne Daho sur l'avatar, j'ai pas mes lentilles et je vois rien avec mes lunettes. On dirait G. Michael de loin dans le noir :D. Pas grave. :p
59 ans Québec, Canada 1664
Pour ma part j'ai eu des amoureux de toutes les tailles dont un très rond ...

Quand on aime on voit avec les yeux du coeur si j'ose dire.

L'autre nous apparait comme le plus beau de tous en quelques sorte.
B I U