MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quelles punitions appliquez-vous?

1443
Le seul problème (en fait non pas le seul mais bref...) que je vois dans cette idée Caline c'est que si un enfant avec lequel on applique cette méthode peut  
être heureux avec ses parents, il ne le sera pas dans la société qui n'est pas sensée s'adapter à lui.
Parce que oui, dans un monde parfait ça marcherait certainement bien, dans un monde comme le notre ça ne permet qu'une frustration perpetuelle...
41 ans 04 5576
Sur le reste, j'abandonne le débat parce que je crois que ça doit bien marcher sur le papier, après, dans la vie courante, à moins d'avoir le petit Jésus comme gosse, je ne le crois pas.

Juste une chose :

Câline a écrit:
Je n'ai pas dit que tu étais un reste d'enfant pervertie....tu fais encore des projections !


Allons allons, Câline, je t'explique de façon ironique mon ressenti : tu nous prends toutes pour des c*nnes à qui il faut dispenser la bonne parole, avec un vocabulaire simpliste ("mes termes sont sans doute abscons"), beaucoup de patience et d'abnegation ("je vais me répéter", "j'ai déjà répondu à cette question", "je ne vais pas passer mon temps libre ici"), bref, si tu n'es pas capable de comprendre le ressenti des gens, comment le fais tu pour ton gosse.

Oui, j'avoue j'ai horreur que quelqu'un que je trouve un peu creux je l'admet mais surtout parce qu'il manque de tolérance et de respect pour les autres en essayant de faire croire le contraire se permette de me faire ce genre de reflexion... cela dit, je veux bien admettre être à côté de TA plaque. Cela, cà ne pose aucun problème. :lol: :lol: :lol: :lol:
53 ans Out of Africa... 4355
Calie-Toad a écrit:
"Oui, j'avoue j'ai horreur que quelqu'un que je trouve un peu creux :


Tu parles de toi j'imagine ? :D
I
46 ans Reims 505
Câline a écrit:
Calie-Toad a écrit:
"Oui, j'avoue j'ai horreur que quelqu'un que je trouve un peu creux :


Tu parles de toi j'imagine ? :D


Je n'en ai pas l'impression...tu n'as pas été à l'écoute de Calie...applique ta méthode pour voir... ;) :lol:
53 ans Out of Africa... 4355
Jazz a écrit:
Le seul problème (en fait non pas le seul mais bref...) que je vois dans cette idée Caline c'est que si un enfant avec lequel on applique cette méthode peut être heureux avec ses parents, il ne le sera pas dans la société qui n'est pas sensée s'adapter à lui.
Parce que oui, dans un monde parfait ça marcherait certainement bien, dans un monde comme le notre ça ne permet qu'une frustration perpetuelle...


Il ne s'agit pas à mon sens que la société s'adapte à l'enfant.
Si on permet à l'enfant de développer SA personnalité, de se connaître, alors adulte il ne se laissera pas manipuler voire détruire par les autres. Il saura se défendre, il ira vers les gens qui lui conviennent et évitera les personnes toxiques. Il saura identifier ses besoins, il saura y répondre. Il sera "entier" si je puis dire.
Ca ne veut pas dire qu'il ne connaitra jamais de moments difficiles. Le bonheur sans faille n'existe pas. Juste qu'il saura peut être plus facilement que d'autres surmonter parce qu'il aura acquis la confiance en lui nécessaire pour ce fait.
Et pour avoir confiance en soi il faut se connaître, reconnaitre ses émotions, ses ressentis, connaître son potentiel.
53 ans Out of Africa... 4355
Isabelle51 a écrit:
Câline a écrit:
Calie-Toad a écrit:
"Oui, j'avoue j'ai horreur que quelqu'un que je trouve un peu creux :


Tu parles de toi j'imagine ? :D


Je n'en ai pas l'impression...tu n'as pas été à l'écoute de Calie...applique ta méthode pour voir... ;) :lol:


Il en faut beaucoup plus pour me déstabiliser !
Mes discours sont loins d'être creux, ne vous en déplaisent.

C'est marrant parce que vous faites exactement ce que je dis plus haut
"quand les parents ne comprennent pas leur enfant, ils lui en font porter la responsabilité !"
Vous ne me comprenez pas, donc je suis forcément coupable/responsable. Et puis, puisque tout le monde le dit, c'est donc vrai, c'est elle la vilaine ! Bouhhhhhh vilaine Caline ! :D

Sur ce, je vous laisse, j'ai épuisé mon quota de temps libre ! :D
Amusez vous bien !
53 ans Out of Africa... 4355
Isabelle51 a écrit:
Câline a écrit:
Calie-Toad a écrit:
"Oui, j'avoue j'ai horreur que quelqu'un que je trouve un peu creux :


Tu parles de toi j'imagine ? :D


Je n'en ai pas l'impression...tu n'as pas été à l'écoute de Calie...applique ta méthode pour voir... ;) :lol:


Il en faut beaucoup plus pour me déstabiliser !
Mes discours sont loins d'être creux, ne vous en déplaisent.

C'est marrant parce que vous faites exactement ce que je dis plus haut
"quand les parents ne comprennent pas leur enfant, ils lui en font porter la responsabilité !"
Vous ne me comprenez pas, donc je suis forcément coupable/responsable. Et puis, puisque tout le monde le dit, c'est donc vrai, c'est elle la vilaine ! Bouhhhhhh vilaine Caline ! :D

Sur ce, je vous laisse, j'ai épuisé mon quota de temps libre ! :D
Amusez vous bien !
1443
Mais pourquoi considerer qu'on ne te comprend pas ? Parce qu'on est pas d'accord ? (Tss tss y'aurait pas un peu de projection la dessous ma ptite madameuh...)
Il me semble pourtant que c'est pas faute d'avoir essayer de discuter et de dialoguer...
Quitte à se faire insulter.

Mais qu'est ce qu'on est maso sur VLR quand même...(en plus d'être profondémment traumatisé par l'éducation néfaste et sadique de nos parents), quelle belle bande de cinglées tyranniques que nous sommes !
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Câline a écrit:
chloeecamille a écrit:
Caline, ce doit être à cause du mercredi, journée de grande fatigue pour mes neurones mais je ne comprends pas vraiment ta méthode.

?

, .


Ce doit être le mercredi, mais j'ai l'impression de me répéter sans cesse !!! J'ai déjà répondu à ta question ! Plusieurs fois ! :D Mon langage est peut être abscons, mais tu ne semble pas vouloir faire beaucoup d'effort non plus pour comprendre : j'ai déjà donné des exemples concrets, je ne vais pas non plus y passer tout mon temps libre :D

Donc en cas de bêtise, il n'existe pas de méthode idéales seulement on peut se secouer un peu les neurones pour :

1/ comprendre le geste de l'enfant : parfois il y a une raison psychologique, parfois c'est du à l'âge tout simplement (ex : l'âge ou l'enfant touche à tout, y compris les produits ménagers !)
2/ si c'est du à l'âge, protéger l'enfant en mettant en place des actions concrètes : lui tenir la main dans la rue, mettre les produtis ménagers en hauteur, ect....!)
l si c'est psycho, aider à comprendre son geste en mettant des mots dessus AVEC lui. Si tu regardes bien ton enfant quand tu parles, tu vois dans ses yeux, sur son visage si tu es dans le juste.
3/ être TRES patiente, ça ne marche pas toujours du premier coup !
4/ Etre toujours honnête avec l'enfant et surtout avec soi-même


Donc, prenons un exemple concret. Pierre tape Claude. Si tu punis Pierre en lui disant que c'est pas bien, Pierre ne comprendra pas pourquoi c''est pas bien. Il se souviendra juste que maman, papa, était en colère parce qu'il a été méchant. Si tu te creuses les neurones, tu vas chercher avec Pierre ce qui fait qu'il a tapé Claude. C'est plus difficile que de punir, c'est sur ! Il faut parfois tâtonner. Mais ça marche. Et quand Pierre comprends pourquoi il a tapé Claude, ce qu'il ressentait à ce moment là, Pierre ne tapera plus Claude. Nos enfants ne sont pas cons, ils comprennent beaucoup de chose, surtout quand on dépasse l'intellectuel pour aller dans le ressenti.

Caline celle qui te parle de frere ainé qui refusait de communiquer avec ses parents c'est moi
je te parle de mon frere ainé avec qui mes parents ont tout essayé, ils ont meme a une époque ou ça ne se faisait pas vu des psys pour tenter de les aider sans succes
ils ne l'ont jamais frappé enfant meme pas une gifle malgres les difficultées
et a l'adolescence il est devenu violent et a se battre avec son pere
il a meme tenté de tuer sa mere plus tard
pourtant il etait globalement sage, ne traversait pas devant la voiture, ne se mettait jamais en danger enfant, il travaillait meme bien a l'ecole
juste IL NE COMMUNIQUAIT PAS AVEC SES PARENTS

tu sais je n'ai pas lu de livres de psycho moi mais une des choses que la vie m'a apprise c'est que chaque geste est ressenti de maniere differente par chacun
pourquoi ne veux tu pas croire celles qui te disent qu'une fessée ne les a pas traumatisé?
ll ne faut pas basculer dans l'ecces inverse aller de la négation du traumatisme à en chercher partout et dans tous les actes de la vie
il ne faut pas non plus reporter la culpabilité exclusivement sur les parents

la communication se fait a deux et je te le redis mon frere refusait de communiquer avec mes parents

et mes parents n'etaient pas responsable de son attitude
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Sinon Caline je me suis renseignée sur Alice Miller
c'est une psychanalyste qui a eu son role a son epoque
elle a replacé le traumatisme réel subit par un enfant au coeur de la cure psychanalytique
c'était important

mais j'ai trouvé une citation sur le net qui me plait bien par rapport a cette discussion "Pour ma part je pense toujours à un travail clinique avec Jacques Hassoun qui m'a appris l'importance de reconnaître la souffrance du patient sans pour autant avaliser comme une "réalité réelle" indépassable sa représentation de ce qu'il a vécu" de Mme Françoise Petitot

pourquoi ne veux tu pas admettre qu'un enfant peut recevoir une fessée et ne pas etre traumatisé du tout?
pourquoi cherches tu des victimes la ou il n'y en a pas?

dans la citation que j'ai mise le mot cles pour moi c'est pas réalité mais indépassable

quelque soit l'intéret que tu trouves dans les livres d'Alice Miller il ne faut pas oublier qu'une fois reconnue la victime de traumatisme doit pouvoir se sortir de ce statut
et en cherchant des traumatismes la ou il n'y en a pas tu n'aides pas les victimes a redevenir des sujets
53 ans Out of Africa... 4355
Me revoilà

Cocagne je parlais du post de Calisto !


Responsable ne veut ABSOLUMENT pas dire coupable. C'est important je pense de le souligner.

Moi ce que je vois dans la situation que tu me décris c'est l'impuissance de tes parents, et surtout leur souffrance. Et celle de ton frère aussi. Comme tu vois, je suis loin d'être dans l'accusation dont tu parles ! Je ne sais pas ce qui a fait que tes parents n'ont pu communiquer avec leur enfant. Mais s'ils avaient rencontré quelqu'un qui puisse vraiment les aider à voir en eux-même, sans les juger, sans juger l'enfant - que de souffrance évitées. Il y a des enfants qui s'emmurent avec leurs émotions, c'est terrible, terrible.
Justement, sortir du statut de victime, aller voir ce que nous avons réellement VECU pas ce qui nous est rapportées.. sortir du statut de victime, oui !


Je ne pense pas qu'une fessée traumatise un enfant à vie. Ce qui risque de traumatiser l'enfant c'est d'une part la répétition et d'autre part le fait qu'on lui dise qu'il est méchant et que c'est pour ça qu'on le frappe. Or ce n'est pas la vraie raison. C'est notre débordement émotionnel qui fait qu'on frappe l'enfant. Une forme de régression comme à l'époque ou nous n'avions pas les mots pour nous exprimer. Je pense alors qu'il est important de dire à l'enfant qu'il n'est pas responsable de notre violence, que nous n'avons pas pu/su nous contrôler et que nous en sommes désolés. Personne, pas même moi, n'est à l'abri d'un tel débordement ! Je préconise juste - si cela arrive - d'être honnête avec soi-même et avec l'enfant.
53 ans Out of Africa... 4355
Alice Miller a beaucoup récuser les dogmes de la psychanalyse.
Je n'ai pas pour référence QUE Alice Miller
Et puis surtout je ne vis pas qu'au travers des livres. Ce qui est important c'est que j'apprends à ETRE, à exister.
Je me suis réappropriés mes véritables ressentis (et oui, la fessée ça fait mal :D en plus c'est super humiliant!)

Je n'ai pas la prétention de tout savoir, d'avoir réponse à tout. Juste qu'il y a des choses qui me paraissent évidentes !

Une fessée, une punition c'est humiliant. Pour pouvoir le comprendre, il faut s'autoriser à aller voir ce qu'on a ressenti quand ça nous est arrivé. Or bien souvent, on s'est refermé pour ne plus souffrir, donc on ne se rend pas compte de l'impact sur l'enfant.
Autre chose aussi : imagine un enfant qui essaies de communiquer avec ses parents et qui n'arrive pas à se faire comprendre, ou qui reçoit une réponse inappropriée. C'est dur pour l'enfant si ça se répète constamment ! Pour les parents aussi d'ailleurs. Pour pouvoir comprendre son enfant, il faut à mon sens se comprendre (=se vivre) soi-même !
Ca ne veut pas dire qu'on va donner une éducation parfaite à l'enfant. Ca n'existe pas je crois. Juste qu'on va lui apprendre à développer SA personnalité et non le plier à nos désirs. L'enfant apprendra par exemple que les gens qui l'aiment peuvent parfois être injustes : que ce n'est pas grave s'il a le droit de le voir et de s'en défendre....
41 ans Bas Rhin 2894
Câline a écrit:
Me revoilà

Cocagne je parlais du post de Calisto !

Donc parlons de mon frère qui s'est pris plusieurs fessés voir mêmes des giffles et à cela parce qu'il désobéissait et à qui ma mère disait qu'il était méchant...
Il a aujourd'hui 24 ans, un métier, une vie sociale plus que rempli bref il va très bien et il est équilibré.
il reconnait lui même que pendant l'enfance et l'adolescence il lui arrivait de pousser notre maman à bout, qu'il était un enfant plus que turbulent . Pourquoi il ne le sait pas.
Cela ne l'empêche pas d'avoir une super relation avec notre mère aujourd'hui. Il vit aux Etats Unis et appelle ma mère au minimum deux fois par semaine....

Comme quoi les fessés ne font pas forcément des adultes avec des problèmes psy ou violents....
53 ans Out of Africa... 4355
Calisto a écrit:
Câline a écrit:
Me revoilà

Cocagne je parlais du post de Calisto !

, qu'il était un enfant plus que turbulent . Pourquoi il ne le sait pas.
....


Alors à quoi ça a servi toutes ces fessées et ces gifles puisqu'il ne sait toujours pas pourquoi il était un enfant "plus que turbulent" ? :shock:
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Câline a écrit:


Je n'ai pas la prétention de tout savoir, d'avoir réponse à tout. Juste qu'il y a des choses qui me paraissent évidentes !

Une fessée, une punition c'est humiliant. Pour pouvoir le comprendre, il faut s'autoriser à aller voir ce qu'on a ressenti quand ça nous est arrivé. Or bien souvent, on s'est refermé pour ne plus souffrir, donc on ne se rend pas compte de l'impact sur l'enfant.
Autre chose aussi : imagine un enfant qui essaies de communiquer avec ses parents et qui n'arrive pas à se faire comprendre, ou qui reçoit une réponse inappropriée. C'est dur pour l'enfant si ça se répète constamment ! Pour les parents aussi d'ailleurs. Pour pouvoir comprendre son enfant, il faut à mon sens se comprendre (=se vivre) soi-même !
Ca ne veut pas dire qu'on va donner une éducation parfaite à l'enfant. Ca n'existe pas je crois. Juste qu'on va lui apprendre à développer SA personnalité et non le plier à nos désirs. L'enfant apprendra par exemple que les gens qui l'aiment peuvent parfois être injustes : que ce n'est pas grave s'il a le droit de le voir et de s'en défendre....


c'est ton point de vue
ton regard
ton filtre personnel
et tu as agressée sur ce post uniquement par rapport a ton filtre personnel sans ecouter le ressenti des autres qui se traduisait pourtant dans leurs ecrits

mais est ce que eduquer ce n'est pas aussi pour les parents donner les regles que eux ont choisis pour le futur de leurs enfants?

Calisto c'est ce que ma mere c'est dit bien apres qu'elle aurait du gifler mon frere quelque fois qu'il l'aurait plus respecté adulte et n'aurait pas tenté de la tuer mais elle n'aura jamais la reponse
B I U