MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi les gens sont si méchants...

32 ans 47
Désolée, je remonte un petit peu...

Déjà je trouverais toujours ça incroyable les gens qui viennent te faire ch*er pour te conseiller de perdre du poids. T'es là, t'as rien demandé,  
tu vis ta vie et les gens VIENNENT. Incroyable. Naméoh, de quoi je me mêles? Des sales réflexions je m'en suis prises au collège, parfois au lycée, quoique beaucoup moins parce que même si je suis complexée par mon poids, je marche la tête haute, je regarde les gens dans les yeux et les cons, je les emmerde. Au lycée en plus d'être en surpoids, j'avais un look assez atypique, donc double critique. C'était pas le cas avant, même l'été je mettais des pulls pour cacher mes bras, pantalons, je marchais tête baissée, et je l'écrasais en toute circonstances. Seulement au fil des années j'ai compris que c'est pas parce que j'ai des kilos en trop que je suis une sous m*rde, loin de là. Pour moi, les gens qui critiquent sans qu'on leur demande rien ont déjà un problème à la base chez eux. Perso moi je m'en tape que ma voisine mange une glace et aie 30kg à perdre d'où que je vais lui dicter sa vie et ses actes? Je doute que l'on critique méchamment et gratuitement quelqu'un pour son bien.

Je pense que le fait que m'a famille m'aie toujours respectée et jamais critiquée sur ce point m'a beaucoup aidée. Ma mère a beaucoup souffert de remarques désobligeantes sur son poids par ses parents, sa soeur est anorexique d'ailleurs. Elle a tenu à ne pas reproduire ça chez nous, et je l'en remercie fort car jamais je ne suis sentie gênée chez moi.

Pour toi shesaPirate c'est différent, c'est ton entourage même qui te mine le moral. Purée j'ai envie de dire, mais envoies les bouler! Dis lui à ton beau père "qu'est ce que ça peut te foutre que je manges telle ou telle chose, ça va t'empêcher de dormir ou d'être moins c*n?" ça j'en doute... Moi je serais toi je couperais les ponts, t'es un être humain, t'as pas à être traitée de la sorte, que tu assumes ton poids ou non. D'ailleurs je n'assume pas vraiment mon poids, je ne me plais pas vraiment physiquement, mais je suis comme je suis, personne n'a a me critiquer, j'ai le droit au respect, et si je plais pas, et bien salut, moi en tout cas j'ai rien perdu dans l'histoire! Toi tu perds ton temps à fréquenter ce genre de personnes, vraiment, tu t'infliges une souffrance pour quoi? Des "conseils" à deux balles qui te flinguent le moral? Allez on s'en tape et quoique tu fasses, ce genre de personne trouvera toujours à redire, et le surpoids, c'est tellement facile...

Je te souhaite du courage, et la volonté de dire m*rde et de te faire respecter. :)
Personnellement je suis du genre à répondre, mais je sais que c'est pas aussi évident pour tout le monde.

Ces gens là ont leurs opinions, grand bien leur fasse ! Ils se sentent exister en descendant les autres ? On m'a toujours dit que la meilleure des réponses était l'ignorance... Alors si tu leur sert ton plus beau sourire en prime, tu les agaceras à coup sur sans dire un mot. Les gens heureux sont énervant pour ces personnes là ;)

Comme on la déjà dis plus haut, ces gens là sont probablement bien malheureux pour agir de la sorte. Tu aurais la taille mannequin qu'ils diraient que tu n'a rien dans la tête, tu serais sexy à souhait qu'ils diraient que tu es vulgaire, tu serais à la pointe de la mode qu'ils diraient que tu te sappes n'importe comment... Alors plait toi à toi même et tu verra que ton regard sur les autres et sur ce genre de remarques changera.
42 ans Qqpart en France 676
shesaPirate a écrit:
2 reflexions blessantes aujourd'hui..

un homme a inter marché qui a regardé ce que j'avais dans les bras (1 sachets de fruits de mer, de la purée de carottes et des pommes de terres à faire au four), il m'a dit "tu ferais mieux de maigrir ça te fera du bien" :shock:

Et mon beau père tout à l'heure (il sait que j'aimerai bien perdre un tit peu de poids), à table ma mère avait fait de la tarte tatin qu'ils ont mangé avec de la glace et de la chantilly, j'ai pris 2 boules de sorbet cassis (sans rien d'autre !), et il m'a sorti "t'as vraiment aucune volonté ma pauvre fille"


ça m'use :( je comprends pas les gens.. Je leur fais rien de mal jusqu'à preuve du contraire


c'est super violent quand même leur manque de respect ! :shock:
42 ans Qqpart en France 676
et sinon ma petite technique c'est soit je les évite, soit je pique un fou rire suivi ou non d'une petite remarque cinglante genre "et c'est toi qui me dit ca ptite bite" ? parfois je dis aussi bande mou à la place de ptite bite lol
et je me casse ... que faire d'autres ? lui répondre convenablement ? m'expliquer clairement ? mais à quoi sert de perdre du temps avec des cons !

après au sein de la famille c'est chaud d'agir pareil :?
51 ans 9
bonjour et oui les gens sont surtout cons!!!! y a pas dautre mots mechant cest peu de le dire . moi les reflexions je peu en compter a la pelle alors des moments ca me passe au dessus mais il y a des jours sans et la ca fais mal cest dur a encaisser !!!moi dernierement la remarque la pire a ete que "on pouvais pas me faire l amour sans tomber dans des plis de graisse!" quel connerie ce genre de remarque mais tres blessant et humiliant surtout lorsque c est dis en société .le probleme es que quand jai pas le moral j en arrive a penser que ce genre de personne a raison je sais c est idiot mais ils arrivent a me faire douter et surtout perdre confiance en moi !!! enfin heuresement il y des gens bien mais on croise pas souvent leur chemin...
371
Quand une personne te dit ce genre, de réflexion, prend la au second degré,rit de la blague, ça fait plus de mal :lol:
42 ans Qqpart en France 676
simplement rire de la blague faut voir comment c'est fait car il peut penser qu'on est complètement conne pour rire d'une remarque cinglante ... :?
J
40 ans 2
shesaPirate a écrit:
2 reflexions blessantes aujourd'hui..

un homme a inter marché qui a regardé ce que j'avais dans les bras (1 sachets de fruits de mer, de la purée de carottes et des pommes de terres à faire au four), il m'a dit "tu ferais mieux de maigrir ça te fera du bien" :shock:

Et mon beau père tout à l'heure (il sait que j'aimerai bien perdre un tit peu de poids), à table ma mère avait fait de la tarte tatin qu'ils ont mangé avec de la glace et de la chantilly, j'ai pris 2 boules de sorbet cassis (sans rien d'autre !), et il m'a sorti "t'as vraiment aucune volonté ma pauvre fille"





Salut,

Je suis moi aussi dans ce cas, et tu sais quoi, les gens, sont vraiment de plus en plus méchants et sans cœur!

Ils ne comprennent pas que l'obésité est une MALADIE, moi je mesure 184 cm pour 148 kgs... et les "regards" je connais!

Mais, si jamais une personne osait au jour d'hui me parler comme on t'a parlé, je les enverrai bouler illico presto:

Le type au supermarché: moi je lui aurai répondu: "je t'emmerde sale con"

A ton beau père, je lui aurais répondu "tu es QUI pour me juger?" JE T INTERDIS DE ME JUGER!!


On a de la ""compassion"" pour un aveugle, un tétraplégique, mais les gros??? CE NE SONT QUE DES GOINFRES, FLEMMARDS, ET DEBILES!! voilà ce qu'il y a dans la tête des gens.

Or l'obésité, est je répète une maladie, multifactorielle.

Je ne suis pas d'accord avec les commentaires "oublie ces gens" ou bien "ignore les" NON!!

On a le DROIT de se défendre, et on a le droit d'être blessés et outrés par ces comportements!!!

tu sais, la méchanceté de ce monde, ne va pas s'améliorer, elle va empirer, les gens seront de plus en plus égoïstes, méchants, manipulateurs, pervers... etc etc!

Alors conseil::

Preserve toi, preserve ton cœur, et ne te laisse pas faire!

tu as le droit de souffrir de ta situation, c'est LEGITIME!


ça m'use :( je comprends pas les gens.. Je leur fais rien de mal jusqu'à preuve du contraire
51 ans Sur un gros arbre perché 7658
Les gens n'ont pas la présence d'esprit de conserver pour eux leurs idées face à un mec de 150 kg qui peut leur broyer la gueule avec une main attachée dans le dos ?...

(Trop facile sinon :mrgreen:)
Si je devais faire un catalogue de toutes les saloperies que j'ai entendues, ca ferait un bouquin de plusieurs volumes... Entre mon poids et mon handicap, il y a de quoi en dire, des saloperies...
Longtemps, je me suis rongée avec ce que j'entendais, maintenant je tends à répondre du tac au tac.
Je me suis éloignée de ma mère, sans couper les ponts, parce que je n'arrive pas à lui répondre.
Et les commentaires à l'extérieur, j'y réponds.
Quand un client de supermarché, voyant mon "kit de grignotage" (je suis adicte au sucre) me dit "vous n'etes pas diabétique au moins?", je regarde ses articles, je vois de la biere et je lui réponds "et vous, vous n'êtes pas alcoolique au moins?".
Une nana, l'autre jour, qui me dit avec compassion que je devrais essayer de perdre des kilos, que ca serait plus facile pour moi, et je lui réponds direct qu'elle devrait essayer de perdre de la connerie, ca serait plus facile pour les autres...
Un mec qui me sort que je devrais arreter les repas tout préparés, que c'est pas bon pour la santé... Je lui réponds du tac au tac d'arreter l'alcool (il en avait dans son caddie), parce que ca donne le nez rouge (le sien l'était).
Qui s'y frotte, s'y pique!!!
Après, il y a des commentaires auxquels j'ai plus de mal à répondre... Comme le livreur dont la camionette est garée sur le trottoir, empechant mon fauteuil de passer, qui me dit quand je l'engueule "Je bosse, moi, tout le monde ne peut pas avoir le cul sur une chaise toute la journée, il faut bien qqn pour la payer, ta pension!"... Là, pour le coup, je suis restée sur le cul... J'ai bien essayé de lui expliquer que je travaillais moi aussi, meme assise sur une chaise, mais il n'a pas compris. "travailler" et assis", c'était antonymique pour lui.
Les médecins, non plus, je ne sais pas leur répondre quand ils me disent que je devrais perdre du poids, même s'ils me le disent de manière révoltante, du genre de la radiologue qui me fait une écho cardiaque et me dit "pff... j'entends rien, vous avez plus de graisse que d'organes là-dedans"... puis "vous faites quoi pour perdre du poids?". Je réponds "rien" et elle me sort "mais enfin, vous avez vu dans quel état vous êtes, je n'arrive même pas à vous faire l'examen correctement".
Face aux médecins, je me sens en situation d'infériorité et je ne peux pas leur rentrer dedans comme au supermarché ou chez macdo. Je me vois pas répondre "va repasser ton diplome si t'arrives pas à examiner les obèses correctement, c'est 15% de la population, qu'est-ce que tu fous là si tu n'es pas foutue d'examiner une personne sur 6???". C'est pas l'envie qui m'en manque mais je sais pas, le fait que ce soit un médecin, ca me bloque...
38 ans Orgrimmar 6511
Et pourtant, j'aime la répartie que tu pourrais avoir... Peut être y arriverais tu en changeant de ton, du style, étonnée: mais, l'obésité touche 15% de la population, non? Ca veut dire que vous n'êtes pas capable de soigner 1 personne sur 6 qui rentre dans votre cabinet? Vous ne le vivez pas trop mal?
:mrgreen:
Yuutsu a écrit:
Et pourtant, j'aime la répartie que tu pourrais avoir... Peut être y arriverais tu en changeant de ton, du style, étonnée: mais, l'obésité touche 15% de la population, non? Ca veut dire que vous n'êtes pas capable de soigner 1 personne sur 6 qui rentre dans votre cabinet? Vous ne le vivez pas trop mal?
:mrgreen:

Ah, pas mal!!!
53 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
oui oui même très bien !! :lol: :lol:
34 ans 78 1411
Je ne comprendrais jamais ce genre de propos décidement ... Chose sure, pour le beau frère il se serait fait déglingué sur place par toute la famille.
Le mec au supermarché j'avoue j'aurais rien dit et j'aurais déprimé toute la journée. Je suis désolé que ça te soit arrivée.
43 ans 31
(Rires) Waou, Chantillyfraise et Aurelie quel sens de la repartie. J’aimerais pouvoir répondre du tic au tac aux gens mais j’avoue que le plus souvent, je ne trouve pas vite quoi répondre et de retour à la maison je me morfonds et je regrette de ne leur avoir pas répondu sévèrement. :cry:
B I U


Discussions liées