MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Solidarité entre rondes? Mes fesses...

M
33 ans Moselle (57) 1281
Bonjour Mesdames :)

J'avais envie de lancer une petite conversation au sujet de cette pseudo-solidarité entre rondes.

Anecdote:
Sur le vide dressing un jour je surfais sur les vetements  
qui m'interessaient et je lisais les réponses sur un article en particulier.
La vendeuse donnait les mesures de l'article en précisant que c'etait très très large.
Une dame lui a repondu comme quoi ca n'irait pas car trop serré et la vendeuse tout ce qu'elle a su dire c'etait :
TRES SERRé???? COMMENT CA??? C'EST ULTRA LARGE POURTANT !!!!
(<- avec autant de points d'exclamation et des smiley choqués)

----> C*n*s*e!

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Ca m'a enervé, vraiment!
Les rondes ne font pas toutes un 46-48! Ca c'est être NORMALE!
De quel droit elle se permets de juger la circonference des hanches de cette dame?


Personnellement dès que je vois une ronde je me sens "connectée" a elle, on a les memes galeres, les memes regards des gens.. Bref on se comprends je pense. Lol xD
Quand j'en vois une dans un film, vous pouvez être sur que ce sera mon personnage preferé, pas très objectif je sais.

Mais d'autres se permettent de juger les "trop rondes" et ca m'insupporte...

Par exemple une demoiselle qui fait un 50, et qui dit qu'elle est ronde mais les femmes faisant un 60 sont obeses et malades.
PITIé, mais giflez-la !

On est toutes grosses, et basta!
Il faut se soutenir mutuellement, deja que la societé nous rabaisse à longueur de temps!

Bref...

Mon coup de gueule du jour :)
41 ans 91 1472
C'est la nature humaine de comparer, critiquer.
c'est pas agréable mais c'est une réalité.
comme chacun voit midi à sa porte, chacun a ses limites.
Partout ici, tu verras des filles qui ont des limites. ronde ok mais jusqu'à...42-48-52 ou 100-120-150 kgs, etc.

L'une des premières choses que j'ai ressenti en arrivant ici, c'est, que y'avait deux mondes, en dessous du 52/54 et au dessus (avec moi dedans). je l'ai plutôt mal pris au départ maintenant je prends de la distance et je laisse les gens dans leur ignorance. car je sais que ma définition de ronde ne correspond pas à la majorité.
Je ne me sens plus autant "dans le même bateau". car on est toutes différentes, et on vit tous de manière différente notre surpoids. on a tous une tolérance différente (qui évolue en cours de vie aussi).

Il y aura forcément des gens dans le déni, le combat contre leur surpoids et d'autres plus sereins, plus détachés par rapport à ça. on arrive pas toutes avec le même degré d'acceptation.
S
31 ans 3465
Et puis pourquoi pas créer une résistante ou pire... Carrément une secte? :shock: :lol:
Désolée de l'humour un peu noir, mais c'est à ça que me fait penser ton message.

Ca te débecte qu'on juge les rondes sur leurs apparences respectives, mais c'est précisément ce que tu fais en ayant plus d'empathie pour une ronde (parce qu'elle est ronde) qu'une autre. Je ne pense pas que deux rondes auront forcément les mêmes galères. Tout dépend de l'environnement dans lequel elle évolue et sa capacité à supporter son poids.

Et puis comme Fila, la comparaison est humaine. Si ce n'est pas sur le physique, ce sera sur autre chose. L'être humain juge. Celui qui me dit qu'il ne juge jamais, je lui ris au nez. Certains moins que d'autres, certains essaient de ne pas se laisser influencer par leur premier jugement, mais tout le monde juge. Et on juge par rapport à quoi? Par rapport à nous! Si c'est le physique, ce sera par rapport à notre corps, si c'est moral par rapport à nos propre valeurs.

Je me prends comme exemple: Je mesure env. 1m70, je porte un 36/38, à priori je ne suis pas bien grosse, pourtant une personne m'a déjà dit que j'étais ronde. Qui me l'a dit? Une fille qui mesure 1m50 les bras levés et 40 kgs tous mouillés... Alors, c'est sûr que par rapport à elle, je suis ronde. :lol:
38 ans Sous les pins!!! 7782
Je rejoins assez Sibell. Après pour moi "ronde" ça veut plus rien dire. On l'utilise pour une fille qui fait du 40 comme pour une fille qui en fait beaucoup plus tout simplement car le terme est moins "méchant" ou péjoratif que grosse ou obèse (enfin perso le mot obèse me gène pas, je trouve pas ça péjoratif juste pas "joli" par rapport à d'autre mot).
Moi et mon 52 on est considéré comme "obèse morbide" donc je suis pas ronde je suis "GROSSE".
Par contre je me sens pas forcément "connectée" à une fille ronde, grosse ou obèse. Y'a des filles de ma carure que je supporte pas et que je trouve conne comme c'est pas possible! D'ailleurs pourquoi est ce qu'on devrait s'entendre avec toutes les personnes qui nous ressemblent d'un point ou d'un autre? L'entente entre les gens est une question d'affinité et de caractère non?
S
31 ans 3465
Faustine83 a écrit:
Je rejoins assez Sibell. Après pour moi "ronde" ça veut plus rien dire. On l'utilise pour une fille qui fait du 40 comme pour une fille qui en fait beaucoup plus tout simplement car le terme est moins "méchant" ou péjoratif que grosse ou obèse (enfin perso le mot obèse me gène pas, je trouve pas ça péjoratif juste pas "joli" par rapport à d'autre mot).
Moi et mon 52 on est considéré comme "obèse morbide" donc je suis pas ronde je suis "GROSSE".
Par contre je me sens pas forcément "connectée" à une fille ronde, grosse ou obèse. Y'a des filles de ma carure que je supporte pas et que je trouve conne comme c'est pas possible! D'ailleurs pourquoi est ce qu'on devrait s'entendre avec toutes les personnes qui nous ressemblent d'un point ou d'un autre? L'entente entre les gens est une question d'affinité et de caractère non?


Entièrement d'accord avec ton message, également.

J'ajouterai à ça que je suis persuadée qu'une "ronde" (grosse, obèse, peu importe le terme) préfère être appréciée pour ce qu'elle est, plutôt que susciter de la sympathie uniquement pour son physique. Ta réaction s'apparente pour moi à de la pitié, hors je ne vois pas pourquoi on aurait d'office pitié d'une ronde, sans connaître sa vie et son parcours, juste parce qu'elle est ronde...
45 ans Paris 9866
fila91 a écrit:
L'une des premières choses que j'ai ressenti en arrivant ici, c'est, que y'avait deux mondes, en dessous du 52/54 et au dessus (avec moi dedans).


Qu'est-ce qui t'a fait penser cela en arrivant?
38 ans Sous les pins!!! 7782
poupoule a écrit:
fila91 a écrit:
L'une des premières choses que j'ai ressenti en arrivant ici, c'est, que y'avait deux mondes, en dessous du 52/54 et au dessus (avec moi dedans).


Qu'est-ce qui t'a fait penser cela en arrivant?


Je comprends ce que dit Fila. On peut avoir cette impression là, enfin perso je trouve qu'un certain nombre de filles sur le forum ont cette vision là. Après c'est pas la philosophie du site c'est clair mais on ne peut pas empêcher les gens de penser comme ça.
S
85 ans 4896
pour moi, j'ai plutot pris le site vlr comme une acceptation de ce qu'on est, pas une question de taille.

J'ai fait un parcours bypass il y a 5 ans, nous avons eu trois jours de cours dans un chu. Nous étions une 15 de personnes et j'ai très vite compris que ce n'était pas parce que nous étions tous en obésité morbide que nous étions semblables.

J'ai pas eu envie de faire partie du groupe, qui se voyait pas mal en dehors, j'y ai été quelques fois, mais je ne trouvais pas ma place.

j ai ensuite rentré d'autres obèses sur un site de gastroplastie et en fait j'ai surtout accroché avec une personne qui est restée mon amie, mais je crois que c'est uniquement parce qu'on partage les memes valeurs humaines, pas parce qu'elle a été obèse.

Il existe des gens minces très tolérants envers autrui, comme il existe des obèses absolument intolérantes pour d'autres formes de différences.

Ce qu'on peut partager, c'est l'inconfort que peut apporter la graisse, les douleurs, etc,, mais là encore telle avec un tel imc sera en forme, une autre avec un imc moindre sera moins bien.

J'avais parlé de cela avec une de mes amies, dont le fils a eu des graves problèmes de santé et qui s'était approchée d'une association de parent ayant le meme souci, elle n avait pas trouvé sa place.

Je pense qu'avant d etre gros, on est quelqu'un une personnalité et la graisse ne nous change pas à ce point, j'étais déjà moi meme quand j 'étais mince, à part que je me dévalorisais beaucoup, je ressemblais quand meme à la personne que je suis maintenant.
34 ans 2879
Sibell a écrit:
Et puis pourquoi pas créer une résistante ou pire... Carrément une secte? :shock: :lol:
Désolée de l'humour un peu noir, mais c'est à ça que me fait penser ton message.

Si on met de côté l'histoire d'entraide, je trouve en effet que la réplique de la vendeuse est honteuse. Mais ça relève plus du comportement général, où on ne va pas rabaisser les autres...

Je suppose que c'est un peu pour se faire mousser soi-même ; en lui disant "pourtant c'est large" on se dit qu'on est moins grosse que la voisine.
J'espère ne jamais faire ce genre de choses, même si tout un chacun peut avoir des comportements mesquins.
S
85 ans 4896
Faustine83 a écrit:
poupoule a écrit:
fila91 a écrit:
L'une des premières choses que j'ai ressenti en arrivant ici, c'est, que y'avait deux mondes, en dessous du 52/54 et au dessus (avec moi dedans).


Qu'est-ce qui t'a fait penser cela en arrivant?


Je comprends ce que dit Fila. On peut avoir cette impression là, enfin perso je trouve qu'un certain nombre de filles sur le forum ont cette vision là. Après c'est pas la philosophie du site c'est clair mais on ne peut pas empêcher les gens de penser comme ça.


je rajouterais que ce qui a pu faire ressortir ce sentiment a été le post sur les photos faites de personnes obèses par un photographe.

Certaines réactions m'avaient dérangé, vraiment, il y avait deux types de personnes, les grosses que cela va et ces femmes là dont certaines ne pouvaient pas supporter la vue. J'avais réagi d'ailleurs dans ce sens.

maintenant, je ne trouve pas obligatoirement que les personnes qui sont au dessus de la taille 54 devraient se taire, au contraire.

C'est comme je suis capable d'intervenir sur un site de personne dont la majorité fait un 40, car ce n'est pas uniquement mon poids qui me définit.
38 ans Sous les pins!!! 7782
je plussoie Saralou, comme d'hab tu es une sage!!

Et effectivement ce post m'avait marqué par les remarques de certaines.



Citation:
ce n'est pas uniquement mon poids qui me définit.


Voilà ce n'est pas parce qu'on est sur un forum où on prone l'acceptation de soit et qui s'appelle vive les rondes que notre poids nous définit.
41 ans 91 1472
poupoule a écrit:


Qu'est-ce qui t'a fait penser cela en arrivant?


sur les posts de mode ou les discussions du type : c'est quoi la rondeur, c'est quoi la différence entre ronde, grosse, forte, en chair, avec des bourrelets ou juste un coussinet graisseux sur les hanches, avec des formes... enfin tous les posts où le poids ou l'apparence a son importance (soit 80% des posts ici).

ce n'est pas forcément dit de façon méchante ou intentionnelle. mais c'est tellement récurrent que c'est difficile d'y faire abstraction, surtout quand on vient de sites de size acceptance comme allegro fortissimo ou autres, qui s'adressent majoritairement au gens en obésité morbide ou presque.
ici ça brasse bcp plus large en terme de taille/poids, donc c'est normal de voir des points de vue différents. mais j'avoue avoir été déçue car je pensais que la vision sur "les personnes qui ne sont pas considérées comme minces" (mettez le terme que vous voulez) avait bien plus progressé.

en résumé, ça me donne l'impression qu'on est capable de s'assumer soi mais pas les autres.
mais je te rassure, je suis moins à fleur de peau maintenant.
45 ans Paris 9866
fila91 a écrit:
poupoule a écrit:


Qu'est-ce qui t'a fait penser cela en arrivant?


sur les posts de mode ou les discussions du type : c'est quoi la rondeur, c'est quoi la différence entre ronde, grosse, forte, en chair, avec des bourrelets ou juste un coussinet graisseux sur les hanches, avec des formes...


C'est sûr que ces discussions sont vraiment le fond de la poubelle pour moi (même si gnagnagna souffrance aussi en 38 toussa).

Cependant, la question (niaise) qui y est souvent posée c'est de savoir où commence le monde des gros, et pas où il finit pour entrer dans l'extra-gros ou que sais-je.
Ces petites nanas veulent en général savoir si elles peuvent aussi se plaindre en faisant du 42, mais je n'ai jamais lu qqn dire ah non ça c'est même plus gros c'est au-delà (sauf le post très gênant sur les photos que vous avez déjà mentionné).

Ceci dit, ça manque des témoignages et des blogs de nanas au-delà du 52-54. J'espère surtout que personne ne se sent gêné pour parler sur le forum. Les blogs c'est différent, il faut avoir envie d'affronter les trolls (sauf à refuser les coms anonymes).
S
85 ans 4896
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.

je portais un regard sur l obèse que je suis devenu assez dur, du genre, si je suis comme cela un jour, cela vaudra plus la peine de vivre.

Or, quand je suis devenue cette obèse, en fait je me suis rendu compte que

1 j avais pas tellement envie de mourir

2, cela ne me dérangeait pas autant que je pouvais penser d etre différente

3, cela m'a fait du bien de me sentir protégée par cette graisse (c'était un ressenti et pas une vérité absolue).

En définitive, l'obésité m'a permis de me libérer de pas mal de contraintes, style dikat de la mode, de la minceur des comparaisons et de me réconcilier avec moi-meme.

Je suis bien consciente par contre que j'aurais pu faire le meme chemin en restant mince, et rien ne dit que je ne l aurais pas fait, mais pour autant, de lâcher prise sur mon apparence m'a été bénéfique au final.

Il est évident que ce changement a retenti sur le regard que je porte sur les autres qui est bien plus bienveillant qu'auparavant.

Je ne lis pas tous les posts, je pioche ceux qui me parlent plus, certains me font toucher mes limites, pour autant je trouve sur vlr pas mal de personnes capable d'échanger de manière vraie et intelligente (a part dans la vraie vie ou j'ai mes amis), je ne sais pas si c'est lié à notre poids ou à nos personnalités.

J'ai tendance à penser que cela rejoint plus l'acceptation de soi, le plaisir de vivre, etc,, plutot que le chiffre sur la balance.

Tous les échanges que j'ai pu avoir avec toi fila on été très intéressants et je pense que je ne suis pas la seule à le penser, donc il y a une place pour tout le monde sur ce forum, en fonction des affinités, des ressentis, etc..
45 ans Paris 9866
saralou a écrit:
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.


Moi aussi je souffrais en 40 et c'est même cette souffrance, mal comprise, qui m'a fait prendre 40kg et dépasser un imc de 35.
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum. C'est dans ce sens-là que je le disais, mais je sais que tu as plus de bienveillance que moi saralou ;)
B I U


Discussions liées