MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Solidarité entre rondes? Mes fesses...

S
35 ans 3465
poupoule a écrit:
saralou a écrit:
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.


Moi  
aussi je souffrais en 40 et c'est même cette souffrance, mal comprise, qui m'a fait prendre 40kg et dépasser un imc de 35.
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum. C'est dans ce sens-là que je le disais, mais je sais que tu as plus de bienveillance que moi saralou ;)


Là est toute la beauté de VLR, c'est qu'il n'y a pas une taille limite pour avoir le droit d'exprimer sa souffrance. Certains ont de la peine à saisir ça, celà-dit... :roll:
49 ans Paris 9874
Sibell a écrit:
poupoule a écrit:
saralou a écrit:
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.


Moi aussi je souffrais en 40 et c'est même cette souffrance, mal comprise, qui m'a fait prendre 40kg et dépasser un imc de 35.
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum. C'est dans ce sens-là que je le disais, mais je sais que tu as plus de bienveillance que moi saralou ;)


Là est toute la beauté de VLR, c'est qu'il n'y a pas une taille limite pour avoir le droit d'exprimer sa souffrance. Certains ont de la peine à saisir ça, celà-dit... :roll:


Pour moi "exprimer sa souffrance" ça ne veut rien dire, il y a des mecs qui expriment leur souffrance en te tabassant la gueule.

Grosse ou pas, quand tu arrives dans un endroit, tu regardes qui est là, comment on se comporte, quels mots sont appropriés ou non, et après tu "exprimes ta souffrance".

Sinon, c'est qui "certains :roll: "?
S
89 ans 4951
poupoule a écrit:
saralou a écrit:
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.


Moi aussi je souffrais en 40 a quelqu un de bien plus gros, met c'est même cette souffrance, mal comprise, qui m'a fait prendre 40kg et dépasser un imc de 35.
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum. C'est dans ce sens-là que je le disais, mais je sais que tu as plus de bienveillance que moi saralou ;)



je ne pense pas que j'aurais été me plaindre de mon 40, car je gardais assez cette souffrance pour moi. De plus, étant assez sensible à la souffrance d autrui, j aurais certainement pensé que cela n'était pas judicieux.

J'avais quelqu'un de proche qui était obèse et c'était pas vers elle que je me confiais sur ma prise de poids, sur le fait que je me trouvais moche, etc...

D ailleurs quand j'ai commencé à grossir, elle a commencé à maigrir et là j'ai osé lui parler, elle m'a dit qu'elle ne me fera jamais de remarques débiles puisque je ne lui en avais jamais faite et qu'elle compatissait à ma souffrance.

Pour autant, j'ai plusieurs de mes amies qui se trouvent trop grosses, malgré une taille "normale" mais elles osent tout à fait se plaindre de leurs bourrelets etc,, à moi, car elles savent aussi que cela ne me blesse pas.

Elles envient le détachement que j'ai par rapport au regard des autres, certaines pensent meme que jamais elles ne pourraient vivre en étant comme moi, pour autant, chacun doit faire sa route, et ce n'est pas me démolir qu elles se trouvent grosses, meme si très objectivement je suis 2x plus grosses qu'elles, j'ai le sentiment que c'est leur problème, pas la mien la perception qu'elles ont de leurs corps de le regard qu'elles portent sur les autres.

On échange sur plein d'autres sujets aussi. D'ailleurs celle qui se plaint le plus de ses bourrelets (elle est mince) avec moi, me trouve belle, elle me le dit souvent, c'est pas aussi simple que je me déteste en 40 et je trouve toutes les filles grosses, moches.

Mais je pense que tout le monde est libre de faire ou pas ce chemin de tolérance envers les autres, c'est pas une obligation, faut que cela nous parle simplement, c'est pas mieux ou moins bien que l intolérance, simplement que ce chemin je le prends par égoisme pur, car je suis plus heureuse dans un mode de fonctionnement, pas par altruisme ou autre.
S
35 ans 3465
poupoule a écrit:
Sibell a écrit:
poupoule a écrit:
saralou a écrit:
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.


Moi aussi je souffrais en 40 et c'est même cette souffrance, mal comprise, qui m'a fait prendre 40kg et dépasser un imc de 35.
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum. C'est dans ce sens-là que je le disais, mais je sais que tu as plus de bienveillance que moi saralou ;)


Là est toute la beauté de VLR, c'est qu'il n'y a pas une taille limite pour avoir le droit d'exprimer sa souffrance. Certains ont de la peine à saisir ça, celà-dit... :roll:


Pour moi "exprimer sa souffrance" ça ne veut rien dire, il y a des mecs qui expriment leur souffrance en te tabassant la gueule.

Grosse ou pas, quand tu arrives dans un endroit, tu regardes qui est là, comment on se comporte, quels mots sont appropriés ou non, et après tu "exprimes ta souffrance".

Sinon, c'est qui "certains :roll: "?


Toi :roll:

Exprimer sa souffrance, avoir le droit de mettre des mots dessus, ne veut rien dire pour toi? Eh bien...
Ici, il y a justement de TOUT. On ne peut pas demander à une personne de se taire et de ne pas verbaliser son mal être, parce qu'il y a quelques personnes "pires" qu'elle. Il n'y a pas une communauté homogène sur VLR, on est toutes différentes, ce qui implique que tout le monde a le droit de s'exprimer, ne t'en déplaise.
51 ans à la maison ! 10072
mamzellejo a écrit:

Anecdote:
Sur le vide dressing un jour je surfais sur les vetements qui m'interessaient et je lisais les réponses sur un article en particulier.
La vendeuse donnait les mesures de l'article en précisant que c'etait très très large.
Une dame lui a repondu comme quoi ca n'irait pas car trop serré et la vendeuse tout ce qu'elle a su dire c'etait :
TRES SERRé???? COMMENT CA??? C'EST ULTRA LARGE POURTANT !!!!
(<- avec autant de points d'exclamation et des smiley choqués)



Et tu n'as pas pensé qu'elle voulait simplement dire que c'est "ultra large" par rapport à la taille pour laquelle elle est vendue ?
49 ans Paris 9874
Sibell a écrit:
Exprimer sa souffrance, avoir le droit de mettre des mots dessus, ne veut rien dire pour toi? Eh bien...
Ici, il y a justement de TOUT. On ne peut pas demander à une personne de se taire et de ne pas verbaliser son mal être, parce qu'il y a quelques personnes "pires" qu'elle. Il n'y a pas une communauté homogène sur VLR, on est toutes différentes, ce qui implique que tout le monde a le droit de s'exprimer, ne t'en déplaise.


Tu t'inventes un ennemi (stupide tant qu'à faire, c'est plus facile à contredire). Je n'ai jamais dit ce que tu écris ci-dessus.
S
35 ans 3465
Je n'ai pas d'ennemi, moi, poupoule. :lol: Mais vu que c'est toi qui en parles, tu dois te positionner ainsi. Et tu n'as jamais dit ça? Vraiment?

Citation:
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum.


Peut-être peux-tu m'expliquer ce que ça veut dire alors? Parce que moi, par cette phrase, ce que je comprends c'est: Ici tu n'as pas le droit de verbaliser ta souffrance en dessous d'une certaine taille... Et c'est bien ce qui est dit. Peut-être involontaire et mal formulé à la rigueur... ;)
38 ans 2879
poupoule a écrit:
saralou a écrit:
j ai plus de compassion pour les filles qui souffrent en 40, car je me souviens de la jeune fille que j'étais.


Moi aussi je souffrais en 40 et c'est même cette souffrance, mal comprise, qui m'a fait prendre 40kg et dépasser un imc de 35.
Mais j'espère juste que je n'aurais pas eu l'indécence, si internet avait existé à cette époque, de venir me plaindre sur un tel forum.

Quand on souffre, psychologiquement, bien peu de personnes ne sont pas egocentrées et indécentes. Attaquer les gens n'est pas pour moi du même ressort que de se plaindre sans conscience d'autrui.

Le deuxième n'est pas mal intentionné, il résulte d'une démarche qui n'est pas dans la communication mais dans l'exorcisation d'un mal-être sans faire attention aux autres individus.
Pas des plus glorieux, mais pour moi (qui y ai été sujette), compréhensible.

Que ça soit sur vlr, je suppose que c'est pour ne pas montrer ses failles sur un site où on pourrait leur dire qu'elles sont trop rondes...ou bien ça vient de la manière dont elles se voient.
33 ans 1489
Je suis d'accord avec la dernière remarque d'Okapi! :)

J'aurais tendance à rejoindre l'avis de Sibell qui correspond plus à ma manière de voire les choses, mais il m'arrive parfois de me demander si certain(e) ont lu la charte ou réfléchi un peu avant de poster. Je me souviens avoir répondu (un poil sèchement mais poliment) à une fille ayant un rapport taille-poids bien inférieur à tout ce que vous avez cité. Le ton du post était effectivement plaintif et égocentrique. Un autre intervenant a fait une très gentille réponse, et la fille n'a même pas pris la peine de revenir. Pas grave, c'est un forum, mais je trouve que c'est impoli. Et je comprends que ce soit agaçant de lire ce genre de choses.

Bon à la base je venais juste dire que j'ai une copine créatrice de bijoux qui est en train de monter un blog mode-maquillage-bijoux, elle fait du 56. Donc je reviendrai faire de la pub car je trouve aussi qu'il y a très peu de bons blogs "vraiment grandes tailles", à ma connaissance du moins!
;)
49 ans région parisienne 5831
Okapi a écrit:
Quand on souffre, psychologiquement, bien peu de personnes ne sont pas egocentrées et indécentes.


C'est vrai. Pour autant, j'ai parfois trouvé que certains messages semblaient tellement insultants (sous couvert de s'insulter soi-même) qu'il me semblait difficilement imaginable d'être à ce point centré sur sa souffrance... Mais bon, c'est sans doute que je n'ai jamais été dans un tel état de souffrance... peut-être...

Pour autant, je ne trouve pas toujours inutile que certaines soient ramenées à la raison par un discours de bon sens (genre: "non, ce n'est pas parce que tu tailles du 40 que tu es un monstre et que ta vie est finie" :roll: ). Après, j'entends bien que si ces filles sont réellement en souffrance, elles n'arriveront jamais à entendre un discours de bon sens, mais je ne suis pas certaines qu'elles y soient toutes imperméables (comme on dit: "ça se tente" :lol: ).

Et puis, il ne faut pas oublier qu'un forum, c'est lisible par tout le monde. Un discours de bon sens adressé à une fille qui se plaint de son 40 pourra rassurer une fille qui fait du 60 et qui lit le topic.
50 ans Sur un gros arbre perché 7658
Il faudrait que j'épluche les messages de Saralou pour retrouver sa manière très pertinente de formuler cela, exprimant la différence de vécus entre "rondes", là où les "maigres" ont des vécus similaires.
S
89 ans 4951
c etait peut etre sur le post dont j ai parle sur les photos de femmes obeses en demarche artistique.

J avais evoque mon sentiment sur le fait que certaines reactions etaient exactement les memes que celles de rejet et de degout de certaines minces envers quelqu un comme le peuvent etre pas mal de monde ici en fait.

je me posais la question si elles souffraient de ce type de remarque et si oui, qu elle etait la difference avec leur reaction.

C etait pas mot pour mot, mais c est le souvenir que j en ai.

Certaines reactions m avaient vraiment derange, sur vlr particulierement, ailleurs j ai moins d attente.
M
34 ans 118
Citation:
Les rondes ne font pas toutes un 46-48! Ca c'est être NORMALE!



Mmmmm ...

Autant je suis bien d'accord avec toi, que le bashing d'une personne (qu'elle soit "grosse" ou non, que ça soit clair), à plus forte raison par une personne concrètement dans le même cas c'est dégueulasse. C'est grosso modo un manque d'empathie.

Autant le "un 46-48 c'est être normale". Peut-être pour toi, peut-être pour pleins de femmes sur ce site, mais pas au regard de la société dans sa très grande majorité. Pour "être normale" (donc au regard de "la société" s'entend), faut faire un 36, 38 t'es "grasse", 40 t'es un éléphant de mer sauf si tu fais plus d'1m85.

J'en sais quelque chose, auparavant du haut de mes 1m82 pour la modeste taille "42" j'ai été traitée de thon toute ma scolarité, vache, boudin, arbre, truie, et autres qualificatifs aussi peu aimables. Horrifiée ma famille était, rendez-vous compte, 75kg, 1m82, dans quel état d'obésité morbide j'étais :roll:

Actuellement je fais cette fameuse taille 48, toujours pour 1m82, j'ai donc largement dépassé le tours de taille requis pour garder le statut d'être humain, sachant que quand je faisais du 42 j’accédais péniblement au statut de bovidé, euphémisme aux yeux de certains.

Le dernier médecin qui m'a vu est parti se rouler en boule en pleurant dans un coin (j'exagère à peine).

Tout ça pour dire : non, 46-48, ce n'est pas "normal" pour la société, même si je suis la première à le déplorer.
M
34 ans 118
Et (désolée je ne sais pas si il est possible d'éditer), je suis bien d'accord avec Sibell, pour les raisons que j'ai expliqué plus haut.

Au dessus d'un certain ratio taille/poids, il y a une "barrière" qui se crée, si tu dépasses cette barrière, tu es tout simplement "hors de la norme" aux yeux de "la société". Et donc, pour concrètement revenir à mon exemple, je me suis autant (si pas plus) faites insulter et traiter de grosse truie avec une taille 42 qu'avec une taille 48, la seule différence étant qu'à partir de la taille 48 apparait dans les yeux des gens en plus d'un dégout certain, de la pitié pour cette maladie qui t'assailles.

Sinon le fait est qu'on m'a toujours traitée comme stupide, car grosse, donc sans volonté, donc faible et idiote. Et je passe l'infantilisation débilitante.

Bref faire des "palliers de souffrance" en fonction de la taille "hop hop toi tu fais du 40 tu fermes ta mouille parce que moi je fais du 52 c'est moi qui souffre le plus" c'est complètement con, vu que, soit t'es dans la norme, soit tu ne l'es pas, que tu fasses concrètement une taille 40 ou une taille 50, t'es la grosse paria, l'infréquentable, et tout le monde à tôt fait de te le faire comprendre. T'as dépassé la barrière, c'est comme ça, il n'y a pas de différenciation réelle, juste des niveaux de "grosseurs" tous aussi mal considérés par cette "société".
50 ans Sur un gros arbre perché 7658
"la société", cela me fait songer à l'expression "tout le monde", quand une personne s'assume pas son opinion, et se retranche derrière un hypothétique avis général se résumant selon les cas à tout au plus deux ou trois personnes, voire même elle seule. :lol:

Il faut renvoyer la personne à sa propre responsabilité et lui demander ce qu'elle pense ELLE et selon quels critères.
Si la personne exprime quelque chose de négatif, c'est ELLE et seulement ELLE à ce moment-là qui se doit d'assumer ses propos."Les gens", "la société", "on", "tout le monde" pensent que....NON !..."ELLE" !...

Pas toujours applicable, surtout avec des gosses qui se contentent de calquer leur comportement sur celui des adultes (la pseudo-rébellion des ado' me fera toujours marrer, je n'ai jamais rien vu de plus conformiste et moutonnier), mais cela peut parfois changer la donne.


Pour en revenir à une quelconque solidarité entre gros, il m'est arrivé de plaisanter aux caisses pour femmes enceintes avec des gars un peu bedonnants, de là à parler de solidarité...Je dirais éventuellement un peu de compassion de la part de copains laissant derrière eux les tablettes de chocolat et prenant un tout petit peu de ventre, mais sans plus. :lol:

Il est vrai que la pression est différente selon le genre, et les femmes sont beaucoup plus vaches entre elles qu'elles ne le sont vis à vis des hommes, et que les hommes ne le sont entre eux.

J'adore me promener en compagnie de filles aux physiques valorisés (tant que l'on peut...) et si les regards des hommes tendent à me donner le sentiment qu'ils me chiperaient bien mon jouet, ceux des femmes me feraient croire qu'elles auraient plutôt tendance à avoir envie de me le casser...
B I U


Discussions liées