MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

sommes nous " obligées " de poser à oualpé pour no

M
77 ans 327
C'est justement toute l'illusion créée par la société dans laquelle nous évoluons : nous consentons à ce que d'autres "tiennent les rênes", comme tu le dis. Hommes ou femmes, cela  
a très peu d'importance, c'est d'aliénation volontaire dont il s'agit. Or, il ne tient qu'à nous de reprendre notre juste place au commandement de nos vies, absolument rien ne nous contraint à être dans les normes, à vouloir être plus mince, plus "jolie", plus désirable à nos yeux ou à ceux d'autres personnes.

Si poser nue pour poser un autre regard sur nos corps et nous aimer telles que nous sommes est une étape bénéfique pour certaines, c'est tant mieux, tant que c'est leur choix individuel. Rien, absolument rien ni personne, ne nous y oblige.

Quant au fait que se sentir "baisable" (quel mot détestable !) renforcerait l'estime de soi et permettrait de mieux s'accepter, c'est très discutable. Beaucoup de femmes et d'hommes admirés et adulés se sentent mal dans leur peau. A contrario, les personnes au physique "hors normes" mais qui ont confiance en elles suscitent le désir chez les autres.
40 ans Sous les pins!!! 7782
Mellyne a écrit:
C'est justement toute l'illusion créée par la société dans laquelle nous évoluons : nous consentons à ce que d'autres "tiennent les rênes", comme tu le dis. Hommes ou femmes, cela a très peu d'importance, c'est d'aliénation volontaire dont il s'agit. Or, il ne tient qu'à nous de reprendre notre juste place au commandement de nos vies, absolument rien ne nous contraint à être dans les normes, à vouloir être plus mince, plus "jolie", plus désirable à nos yeux ou à ceux d'autres personnes.

Si poser nue pour poser un autre regard sur nos corps et nous aimer telles que nous sommes est une étape bénéfique pour certaines, c'est tant mieux, tant que c'est leur choix individuel. Rien, absolument rien ni personne, ne nous y oblige.

Quant au fait que se sentir "baisable" (quel mot détestable !) renforcerait l'estime de soi et permettrait de mieux s'accepter, c'est très discutable. Beaucoup de femmes et d'hommes admirés et adulés se sentent mal dans leur peau. A contrario, les personnes au physique "hors normes" mais qui ont confiance en elles suscitent le désir chez les autres.


Tout est dit ;)
P
54 ans 3727
Mebele a écrit:
ce sont les hommes qui tiennent les rennes, non ?

Les rennes de la Société, peut-être. Mais les rennes de ton sujet, sûrement pas. Habillée ou nue, mise en valeur d'une manière ou d'une autre, une femme qui veut baiser baisera, pas un homme. Ce sont donc plutôt les femmes qui tiennent les rennes.
58 ans Région parisienne 2154
Hou, je suis pas sûre d'avoir compris, ou alors j'ai une autre interprétation : j'ai toujours été "baisable" dès lors qu'a commencé ma vie sexuelle, quel que soit mon poids. L'époque où j'ai été le plus mince, sportive, etc correspond aussi à de longues années de célibat. Donc rien à voir.
Après deux grossesses tardives j'ai un rapport très difficile à l'image de mon corps. J'évite de me voir nue. c'est une démarche qui m'intéresse, que je tenterai peut-être un jour. Plutôt comme un travail de réconciliation avec mon image. Et rien à voir avec ma vie de couple. Presqu'à l'inverse : ce serait quelque chose d'extrêmement personnel, et que je ne suis pas certaine de partager avec mon époux.
42 ans Petite fleur bleue 690
Prax a écrit:
Mebele a écrit:
ce sont les hommes qui tiennent les rennes, non ?

Les rennes de la Société, peut-être. Mais les rennes de ton sujet, sûrement pas. Habillée ou nue, mise en valeur d'une manière ou d'une autre, une femme qui veut baiser baisera, pas un homme. Ce sont donc plutôt les femmes qui tiennent les rennes.


Les femmes ne veulent pas baiser... elles veulent être désirées.
P
54 ans 3727
Ben oui mais pour avoir envie de baiser une femme il faut la désirer. Mais après c'est comme tout, il ne suffit pas de le vouloir pour l'avoir.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et il t'arrive parfois de l'avoir sans la vouloir ?... :lol:

(Il fallait dire dès le départ que c'est un sujet de cul planqué)
1791
Pomdereinette a écrit:
Hou, je suis pas sûre d'avoir compris, ou alors j'ai une autre interprétation : j'ai toujours été "baisable" dès lors qu'a commencé ma vie sexuelle, quel que soit mon poids. L'époque où j'ai été le plus mince, sportive, etc correspond aussi à de longues années de célibat. Donc rien à voir.
Après deux grossesses tardives j'ai un rapport très difficile à l'image de mon corps. J'évite de me voir nue. c'est une démarche qui m'intéresse, que je tenterai peut-être un jour. Plutôt comme un travail de réconciliation avec mon image. Et rien à voir avec ma vie de couple. Presqu'à l'inverse : ce serait quelque chose d'extrêmement personnel, et que je ne suis pas certaine de partager avec mon époux.


C'est exactement ça :)
1791
Mebele a écrit:
Prax a écrit:
Mebele a écrit:
ce sont les hommes qui tiennent les rennes, non ?

Les rennes de la Société, peut-être. Mais les rennes de ton sujet, sûrement pas. Habillée ou nue, mise en valeur d'une manière ou d'une autre, une femme qui veut baiser baisera, pas un homme. Ce sont donc plutôt les femmes qui tiennent les rennes.


Les femmes ne veulent pas baiser... elles veulent être désirées.


L'un n'empêche pas l'autre
32 ans La Ville Rose 2324
Ah désir et cul vont pas toujours de pair ...
42 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Salut Mebele

Comme plusieurs ici, je ne fais pas un lien automatique entre nudité et désir de l'autre. La démarche peut simplement être de se réapproprier son corps, comme l'a souligné Miss Willow. Je cite aussi Mellyne :
Mellyne a écrit:
souhaiter poser sans l'"artifice" des vêtements pour se voir autrement

Me prendre en photo nue a été à un moment une démarche salutaire pour enfin prendre conscience de ce qu'était mon corps. Sans être douée pour ça, je me suis aussi beaucoup dessinée, au fusain notamment, parce que cela permet facilement de bien représenter les volumes, et du coup, cela nécessite d'observer son corps, ses contours, ses proportions, son grain de peau, ses ombres, etc.. avec un regard différent, ni bienveillant, ni malveillant. A l'époque, j'avais accroché un de mes nus dans mon appart, avec d autres nus de femmes, histoire que les gens ne fassent pas le lien avec moi. ça me faisait du bien de me regarder régulièrement, pas pour dire "ok, je suis trop bonnasse " ou "trop pas baisable", mais plus "donc, ça c'est moi. Je suis comme ça".

Depuis, j'ai changé d'appart et changé la déco, mais quand j'ai l'estime de moi chancelante, il m'arrive de me prendre en photo nue, pour bien redéfinir ce que mon corps est.

Tout le monde n'arrive pas à faire soi-même cette démarche de se prendre en photo ou de se dessiner, parce que certaines femmes ont l'ego tellement en dessous de zero qu'elles ont déjà du mal à être nue. Du coup, passer par un photographe pro, qui ne les juge pas et qui en plus va les mettre artistiquement en valeur, permet justement d'accéder à cette réappropriation de soi-même, sans qu'il ne soit question du désir de l'autre.

Comme certaines, je pense d'ailleurs que le chemin de l'estime de soi ne doit pas passer par le désir de l'autre. C'est deux choses importantes, mais différentes. C'est sûr qu'être rejetée par la personne que l'on désire est dur à encaisser, mais inversement, se sentir désirée n'aide pas à s'apprivoiser soi-même.
58 ans Région parisienne 2154
Tecolote a écrit:
se sentir désirée n'aide pas à s'apprivoiser soi-même.


C'est ça. Longtemps j'ai eu besoin du désir des hommes pour m'accepter. Sans résultat effectif.
42 ans Petite fleur bleue 690
Prax a écrit:
Ben oui mais pour avoir envie de baiser une femme il faut la désirer. Mais après c'est comme tout, il ne suffit pas de le vouloir pour l'avoir.



ben oui mais ça les femmes s'en foutent un peu, une fois qu'elles se sentent désirées c'est bon, elles n'ont pas besoin d'aller plus loin.
32 ans La Ville Rose 2324
Y'a quoi de différent entre se voir à poil en photo et se voir tout les jours ? Dans le miroir ...

Ce point m'échappe.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu es inversée dans le miroir.^^
B I U