MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi je pense à mon ex que je n'aimez pas alors que je suis

18
Pourquoi je pense à mon ex que je n'aimez pas alors que je suis marié
52 ans 2641
Oui en effet il y a un problème... D'abord un souci de conjugaisons^^

Cette phrase pique un peu moins aux yeux :
"Pourquoi penser à mon ex que je n'aimais pas, alors que je suis mariée?"

... Mais de là : souci de valeurs et de centre d'intérêts :
1. Si tu ne l'aimais pas, pourquoi prétendre que c'était ton "ex", le mettre en quelque sorte sur un piédestal, inamovible, qui sera toujours là à ton souvenir?
2. Si tu es à présent mariée, c'est donc avec quelqu'un d'autre, que tu aimes, celui-là? (je demande benoîtement...)
C'est cette relation dans laquelle tu t'investis, qui doit en principe occuper la majeure partie de ton temps et tes pensées...

Il est normal de penser parfois à nos relations passées (qu'elles soient réelles ou imaginaires, en se disant "tiens si j'avais tenté avec telle ou telle personne, si j'avais fait ci ou ça, ou pas fait ci ou ça...")
c'est du domaine de l'intime, ce sont des spéculations gratuites et pour tout dire : "improductives" ou inutiles, gênantes si elles te bloquent le reste de tes pensées : le problème serait que tu délaisses ton état actuel, ton compagnon actuel, au profit d'une nostalgie (enjolivée, idéalisée bien sûr) d'une ancienne relation.
18
Franchement ta remarque sur l'orthographe...je m'en serais passer
Et du coup c'est ton commentaire qui me pique les yeux et pas que
je me suis senti jugé

Oui je parle de mon ex car j'ai eu une relation de 4ans avec lui
On peut avoir une relation sans sentiments sa reste une relation

Mon mari est le premier homme pour qui j'ai des sentiment
J'ai eu plusieurs relation où j'ai été aimer mais je n'aimer pas je parle de relation car on vivais ensemble on avais une vraie relation quoi..
52 ans 2641
Tss il n'y a pas de jugement ; certaines personnes sont... Fâchées avec l'orthographe (tu remarqueras que rien que ce mot à écrire, c'est balèze^^ et tu y es parvenue)...
Mais à la fin, on se perd en conjectures : en effet tu écris "marié" comme si tu étais un homme (avec le symbole 'femme' sur ton profil...

Bon passons : il ne faut pas prendre la mouche pour si peu, surtout si ensuite tu n'as pas lu mon petit avis : tu te braques bêtement...

Ok tu penses à cet ex pour lequel tu n'avais pas de sentiments... Mais tu as sous la main à présent un autre homme, avec qui tu t'es engagée, et pour lequel tu as des sentiments...

Eh bien? N'est-ce pas la belle vie?

Penser au passé te permet de "comparer" : ta vie avec l'ex... Qui s'est arrêtée...
Et ta vie maintenant : qui te donne toute satisfaction?? (c'est une question)

Tu penses à ton ex de quelle manière? Si c'est obsédant, que tu veux te réfugier dans une nostalgie comme pour fuir un état actuel qui connaitrait des difficultés, cela n'aide absolument pas à les surmonter, ces difficultés...
Maintenant, tu n'es guère loquace ; Je laisse ma place aux autres intervenant(e)s qui sauront, j'en suis sûr, t'aider.
18
Je suis bien une femme lol
et j'ai toujours êtes nulle en français
Désoler d'avoir étais succeptible
j'ai passer une sale journée et sale soirée

Il y a un accent selon le sexe ?
vraiment nulle en français désolé

En fait avec mon mari on a beaucoup de problemes et du coup je pense à mon ex la tendresse qu'il m'apporter
l'amour car il m'aimer et me le disait il m'offrait des cadeaux
Ne voulais pas me faire du mal malgres qu'il lui arrivé souvent de le faire

Mon mari me dénigre me blessé intentionnellement ex un jour je lui ai dit mon paresseux ce n'étais pas méchant mais mignon pour moi et il c'est énerver en disant que je le rabaisser et m'a dit des chose que je n'oserais jamais dire à une personne

J'ai jamais penser à mon ex sexuellement mais plus a l'affection et c'est certainement ce qu'il me manque même si il me manque bien plus
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 2071
Ces pensées sont-elles des regrets ?
18 ans Canada/Québec 349
Batataa a écrit:
Franchement ta remarque sur l'orthographe...je m'en serais passer
Et du coup c'est ton commentaire qui me pique les yeux et pas que
je me suis senti jugé

Oui je parle de mon ex car j'ai eu une relation de 4ans avec lui
On peut avoir une relation sans sentiments sa reste une relation

Mon mari est le premier homme pour qui j'ai des sentiment
J'ai eu plusieurs relation où j'ai été aimer mais je n'aimer pas je parle de relation car on vivais ensemble on avais une vraie relation quoi..

Ces erreurs sur l'orthographe sont quand même importantes puisque le sens change selon la conjugaison...
"Que me n'aimais pas" ou "que je n'aime pas" change le temps de phrase donc, la phrase tout court...
18
Chapinette un peu des regret mais quand on c'est séparé j'étais libéré

Rond-ive que me n'aime pas ça veut juste rien dire après desfois on écrit le clavier du téléphone met autre chose et perso je vérifie pas vraiment
mais je me suis excuser de ma succeptibilité c'est un sacré mot sa aussi lol
Après le sujet n'est pas l'orthographe
18 ans Canada/Québec 349
Le sujet n'est pas l'orthographe, mais l'orthographe fait changé le sens de la phrase
Car présentement, elle est dite au passé, on pourrait donc croire que tu ne l'aimais pas dans le passé, mais en fait, il s'agit d'une erreur et elle s'agit du présent

Alors la compréhension change complètement
52 ans 2641
"Je suis bien une femme lol
et j'ai toujours êtes nulle en français"
Oui c'est ce dont je me doutais^^. Passons sur les petites fautes ; ma femme fait la même chose, avec des participes passés à l'infinitif...

Mais pour en revenir à toi :
C'est bien ce que je craignais : c'est une fuite, avec quelque peu de nostalgie ;
Il y a bien sûr comparaison entre les 2.

"En fait avec mon mari on a beaucoup de problemes"

Lesquels?
(j'oserai dire : vous n'avez pas encore d'enfant(s)? Ce sont uniquement des problèmes relationnels entre vous?)

Bon, traiter l'autre de "paresseux", il faudrait sacrément enrober ça pour que ça fasse "mignon", hein ; Tout dépend des circonstances... Si ma femme me traite sérieusement de paresseux, qu'elle le fasse avec un point précis sur lequel elle pourrait me reprocher quelque chose ; Evidemment c'est crispant car ça plombe fortement l'atmosphère, si ton mari t'a sorti par la suite des choses déplaisantes.

Sous le coup de la colère, on peut dire des choses qui dépassent fortement notre pensée. C'est admissible si on ne le répète pas outre mesure, que l'on ne se réduit dans une posture d'énervement permanente, avec son texte, ses sales répliques comme un acteur au théâtre... Personnellement, je trouve qu'il ne faut pas obligatoirement s'excuser de paroles déplacées, mais au moins : juste dire que l'on regrette de les avoir dites, et puis : que la vie reprenne son cours, comme si de rien n'était. Il n'y a pas mort d'homme, ce ne sont que des mots que l'on a exagéré!

Je ne sais pas quels sont ces "gros problèmes" ; j'ai remarqué que c'est souvent un manque de communication qui fait que l'on se braque, on se heurte et les rapports deviennent tendus ;
Je ne dis pas qu'il faut faire la politique de l'autruche (la tête dans le sable on oublie tout), mais des fois faut se poser(calmer le jeu), ne pas rentrer dans une spirale où on se "monte le bobéchon", on est nerveux, on est intransigeant, cassant, on ne pardonne rien, on scrute le moindre défaut, bref, on se "bouffe le nez"...

eh bien, bienvenue au club des couples qui s'engueulent parfois!! Ma femme prétend qu'un couple qui ne s'engueule pas, c'est un couple qui ne s'aime pas... Moui... C'est bien quand on est jeune (ouf c'est ton cas), ensuite faut supporter nerveusement ; on tient plutôt à son confort douillet...

Je comprend que c'est en même temps une désillusion quand dans un couple le langage "courtois", les minauderies, les délicates attentions font place à une confrontation, comme un combat de coqs, à savoir qui a raison qui a tort, qui doit commander, qui doit avoir le dernier mot...

En définitive, j'ai remarqué qu'il vaut mieux :
-demander à l'autre son aide, sa participation
-que lui faire uniquement la reproche que justement il n'aide pas..
18
Poirier en fait mon mari n'est pas forcément paresseux
on regarder un reportage sur les animaux et j'ai trouver mignon donc je lui ai dit ça le contexte n'étais pas la dispute loin de là sa se passer bien à ce moment là
Et on rigoler ensemble

Moi je lui ai jamais reprocher de pas m'aider limite sa me gêne quand il fait a manger ou met la table

Après quand je dit qu'on a des problèmes c'est que il y a quelque mois j'ai découvert qu'il me tromper depuis plus de 6mois
Depuis je dort pas avec lui et il me reproche de rien lui donner sauf que sa à créer un blocage
Et quand il a commencer a me tromper on étais en pma et il me disait que les traitement le bloquer pour avoir des rapport (avec moi apparemment)
Et il parler de moi en me denigrant quand les femmes savais qu'il étais marié en gros il se fesait passer pour un pauvre homme délaisser alors que c'etais moi qui étais délaissé je n'avais rien et essayer de comprendre que le traitement pour faire un bébé le bloquer (soucis des 2 côté)
Et d'ailleurs il ne reconnais pas son soucis dit que une femme est tomber enceinte de lui alors que j'ai demander à ma gyneco qui m'a dit que ce n'étais absolument pas possible
52 ans 2641
... Je comprend mieux ton dilemme. Pour moi vaut mieux oublier le coup du paresseux, ce ne sont que des mots, alors qu'il y a bien plus grave, mais c'est un terme peut-être pas approprié avec votre projet d'enfant, et alors que ta confiance, et ton attachement en lui doit forcément s'amenuiser...

Dans ce style de situation, il faut se dire que la situation est "grave mais pas désespérée".

Il continue toujours à papillonner en jouant ses pauvres petits maris délaissés?
Ou bien il a fait son mea culpa?

Tout ceci n'est pas du tout sérieux de sa part, qu'il a fallu que tu découvres ses écarts... Tu sais qu'il y en a (des femmes trompées) qui auraient réagi de manière musclée ou violente.

Sur un autre sujet, il y a un intervenant qui arrive, le veinard, à "pardonner l'impardonnable", bah je dirais que tant que ça n'est pas fini, réglé digéré, vous aurez du mal à repartir ensemble dans le même sens.

Dans la vie on peut pardonner beaucoup de choses ; on s'habitue parfois même à des modes de vie que l'on pensait auparavant impensables, impossibles tant ils nous révulsaient.

J'espère qu'une nuée d'intervenantes ne va pas fondre sur ce sujet (telle une nuée de sauterelles -je rajoute) pour assassiner ton mari, qui oui, est fautif. Dans le temps, certaines conseillaient invariablement de fuir à toutes jambes ; conseil contre lequel je continuerai à m'insurger...

Vous devez voir, tous les 2, dans quelle direction vous voulez aller!!
Si c'est une direction commune, avec ce projet de pma.

S'il continue ses infidélités, ne montre pas de bonne volonté, par contre...
Il le veut, cet enfant?
52 ans 2641
... Heum sinon attention aux doublons, tu avais lancé un sujet >>
https://www.vivelesron...com/forum/viewtopic_477643.htm

Pourquoi cette peur d'être jugée??
vlr ce n'est pas un tribunal!
18
Merci pour ton message et tes conseil lui il le veut ce bébé bien plus que moi en ce moment
car je sait plus ou on en est

Oui il c'est excuser forcément quand je l'ai découvert mais a chaque fois et j'étais sur qu'il me trompé et me juré que cetais pas vrai qu'il me ferais pas ça etc...

Il me dit qu'il continue pas qu'il a tout arrêter mais le doute reste est ce qu'il me ment pas encore...
J'ose pas abordé le sujet avec lui de ou on va pour moi on va droit dans le mur mais je sait pas quoi faire ou dire j'attend que sa se passe c'est triste

Dans l'autre post je demander des conseil par rapport à l'intimité du genre comment dépasser les complexes et aussi les tromperie
Je sait pas comment on peut faire ça sans penser au femmes qu'il a été voir et il me dit aimer les rondes elles étais toutes loin d'êtres ronde... J'ai vu des photo cetais pas des femmes parfaite no' plus mais elles étais soit fine soit normale
52 ans 2641
Pour le bébé il est des blocages qui ne sont pas que physiques...
Avec ton âge il n'y a pas encore "péril en la demeure" ; tout peut arriver en guise de surprise ; ne pas relâcher les efforts et ça marchera^^

Ceci dit si vous êtes clairs tous les 2 sur vos projets, communs! Sur votre vie que vous souhaitez organiser à votre manière, et sans coups foireux comme cette tromperie que tu sembles pardonner;

eh bien la vie continue ; s'engueuler une bonne fois ne signifie pas la fin de tout ; il est bien parfois de "se faire la voix". Chacun vide ce qu'il a sur le coeur, et on essaye d'avancer.

Par contre je ne te conseille pas de lui parler du fait que tu ressasses ton ex;
Dans la famille des "sujets qui fâchent", l'ex idéalisé (comparé à l'actuel), mais c'est vraiment différent, parce qu'avec celui-ci, tu t'es engagée ; tu as fait la promesse...

Je suis marié depuis plus de 20 ans, et je tente de ne pas oublier, quand on a fait une promesse, de s'y tenir!

"Bah tu m'étonnes que c'est pas des femmes parfaites, on chope ce qui tombe de l'arbre..." mais je m'égare avec un commentaire un peu macho mais typiquement masculin, comme de jouer les "pauvres maris délaissés"...

Bon courage à vous ; reprenez vos esprits et le sens des priorités.
B I U