MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Hyperphagie et RA... dur dur...

36 ans 288
Bonjour,

A votre avis, si je mange parce que je suis stressée, stressée parce que je ne travaille pas, parce que je n'y arrive plus , parce que la masse d'efforts  
à fournir me semble insurmontable, parce que je pars défaitiste, croyez-vous qu'il soit possible d'entamer une RA?
En gros, hyperphagie, stress et RA sont-ils compatibles?
Je n'arrive pas à me prendre par la main pour faire les efforts nécessaires... Je déprime au moindre effort que j'essaye de fournir, je ne prends aucun plaisir nulle part...
Je n'essaye même plus à vrai dire, je n'y crois plus alors je mange, mais c'est évidemment encore plus déprimant!

Oh lala... Quelle apathie! :(
Je prends plaisir à me plaindre, mais ce n'est pas une solution évidemment.
La seule chose que j'arrive à me dire c'est que je n'y arriverai jamais et que je regretterai de ne pas avoir essayé...
C'est tout de même bien bête...
On n'a qu'une seule vie et je me suis perdue à vouloir faire plaisir aux autres. Normal, je ne sais pas ce qui me ferait plaisir, ou je ne veux pas le voir... Bizarre.

Donc voilà.
RA ratée pour aujourd'hui... Que d'efforts cela va me demander! Pourtant, j'aimerais bien essayer mais pour que ça porte ses fruits, pour que ça se mette vraiment en place, que ça dure, que ça fasse partie de nous, combien de temps cela vous a-t-il pris?

Bon, je continue à lire des trucs dessus, en disant oui oui et en ne faisant rien...

Et pour faire passer la colère, la frustration, les regrets, la tristesse, que faites-vous?
Moi, comme vous l'aurez compris, je mange... Mais ça rajoute une couche d'énervement évidemment...

Bon...
Bonne journée!
54 ans En passant par la Lorraine... 797
Bonjour, a mon avis tu as besoin avant tout d'être épaulé. Entames-tu ta RA seule ou avec un accompagnement thérapeutique (médecin, psychologue..etc) car a te lire, on ne ressent aucune motivation personnelle. Ne reste pas seule, fais-toi aider et tu verras que les choses seront un peu moins compliquées. Bise et bon courage
38 ans Belgique 204
Bonjour,

Je me retrouve pas mal dans ton message. Comme toi je suis hyperphage, je me suis oubliée pour faire plaisir aux autres.

Pour être franche, il y a des moments où je ne sais plus qui je suis, ce que je veux...et je me sens vide. Alors il y a les crises de bouffes, sentiment fugace de "remplissage" et d'exister mais bon on sait tous qu'on ne remplit pas le vide d'une vie avec du chocolat hein ;)

Ceci dit, j'ai parlé de tout ça, ici puis à mon doc et enfin à un psy. Il en ressort que je souffre de dépression. Je pense que c'est piste que tu devrais peut-être explorer.
Tu ne l'es peut-être pas (dépressive jeveux dire), mais peut-être aurais- tu quand même besoin d'un coup de main. Pour ma part, mon psy que je n'ai vu qu'une seule fois pour le moment ne prend pas mon TCA très au sérieux et pense que les crises sont un corrolaire de la dépression, et qu'une fois que j'aurai repris goût, confiance etc...ben je n'en ferai plus. Pour l'instant, j'y crois moyennement car du plus loin que je m'en souvienne j'ai toujours eu des crises, plus ou moins espacées.

Enfin bref, c'est de toi qu'on parle là :oops: comme christou je te conseille donc de te faire aider un peu pour cette RA, ou éventuellement de la commencer quand tu seras prête. Mais de toutes les façons il te (nous) faut combattre petit à petit ce stress constant et cette apathie, et après je suis sûre que la RA et le reste, seront plus faciles.

Bisous et bon courage
36 ans 288
Citation:
Mais de toutes les façons il te (nous) faut combattre petit à petit ce stress constant et cette apathie, et après je suis sûre que la RA et le reste, seront plus faciles.


Oui, c'est bien le plus difficile...
Que d'efforts pour la moindre tâche!
Plus d'énergie, plus envie, peur de l'avenir...
Et beaucoup de regrets.
Mais bon, on n'a pas vraiment le choix là...

Merci pour les réponses. Je me fais aider par une psy, mais moi-même, je ne suis pas à mon service alors forcément, ça ne risque pas d'aller mieux... Je m'enfonce, comme si ça me plaisait...

Enfin voilà, l'espoir fait vivre, mais sans activité, c'est pas gagné...

Bon courage aussi!
54 ans Paris 136
carambaaa a écrit:
Bonjour,

...stressée parce que je ne travaille pas, parce que je n'y arrive plus , parce que la masse d'efforts à fournir me semble insurmontable, .......
Je n'arrive pas à me prendre par la main pour faire les efforts nécessaires... Je déprime au moindre effort que j'essaye de fournir, je ne prends aucun plaisir nulle part...


D!

j'ai la meme chose !

tu sais , je me dis toujours, soit tu as besoin de temps et pas besoin de te forçer,
soit c'est en quelque sorte un message, un temps de réflexion certes pas agréable mais qui sert à prendre connaissance des choses...

hier j'ai découvert que je mange le dimanche pour faire disparaître le lundi
ce soir je crois que j'ai mangé parce - que je n'avais pas envie de passer ma soirée à ranger (et il faudrait aaaargh et à cause de pleins d'autres trucs) et donc je mange (eh oui) et ne range pas... mais tout en ayant un petit film de conscience derrière.. le pourquoi je mange... maintenant ça me fait un tout petit peu sourire quand même... je me regarde.. vois comment je fonctionne...



faut d'abord se laisser vivre un peu nan
bon courage à toi, prends soin de toi et si besoin on est tous là ici
54 ans Paris 136
carambaaa a écrit:
Bonjour,

...stressée parce que je ne travaille pas, parce que je n'y arrive plus , parce que la masse d'efforts à fournir me semble insurmontable, .......
Je n'arrive pas à me prendre par la main pour faire les efforts nécessaires... Je déprime au moindre effort que j'essaye de fournir, je ne prends aucun plaisir nulle part...


D!

j'ai la meme chose !

tu sais , je me dis toujours, soit tu as besoin de temps et pas besoin de te forçer,
soit c'est en quelque sorte un message, un temps de réflexion certes pas agréable mais qui sert à prendre connaissance des choses...

hier j'ai découvert que je mange le dimanche pour faire disparaître le lundi
ce soir je crois que j'ai mangé parce - que je n'avais pas envie de passer ma soirée à ranger (et il faudrait aaaargh et à cause de pleins d'autres trucs) et donc je mange (eh oui) et ne range pas... mais tout en ayant un petit film de conscience derrière.. le pourquoi je mange... maintenant ça me fait un tout petit peu sourire quand même... je me regarde.. vois comment je fonctionne...



faut d'abord se laisser vivre un peu nan
bon courage à toi, prends soin de toi et si besoin on est tous là ici
36 ans 288
Ben oui... j'ai bien des choses à faire, mais je ne sais plus lesquelles sont les plus urgentes... Qu'est-ce que je laisse tomber, qu'est-ce que je continue?

Il faut s'y mettre. Petit à petit ça se décantera...

Bon bon...
Alors c'est parti.

Merci pour les réponses, ça fait toujours plaisir.

Je me demande souvent qui je suis... c'est très énervant... Pourtant je suis une étudiante lambda, engagée dans un cursus universitaire, qui ne sais pas trop par quelle porte sortir. Mais qui comble ses désirs par de la nourriture! Je les étouffe complètement! C'est fou ça!
Grrrrrrrrrrrrrrr

Mais quels sont mes désirs????????
Je n'ai jamais su dire de quoi j'avais envie!!!!!!!!!!!!!!

En fait, c'est quand je réfléchis que je ne sais pas... Mais quand je ne réfléchis pas, j'ai peur de faire des erreurs, même sur ce dont j'ai envie. Mais peut-on se tromper sur ses envies?

De quoi ai-je envie là tout de suite maintenant??
De travailler pardi!

Bon alors ciao!
36 ans 288
Bon ben...

C'est parti, je vais entamer une RA seule...
J'ai un peu peur que ça occuppe beaucoup de place dans mon esprit et je pense être du genre à tergiverser pendant très longtemps avant de savoir de quoi j'ai réellement envie quand j'ai faim.

Mais je vais essayer.

Parce que je trouve que j'ai dépassé les bornes. Mon hyperphagie est trop malsaine. Je ne peux vraiment plus supporter.

Mon ventre crie à l'aide, mes oreilles me sifflent de m'écouter, mes yeux ne voient rien d'autre que la catastrophe à venir, les aliments ne sont plus là pour mon plaisir mais pour me remplir, ma peau se désensibilise, reste mon nez, auquel je ne fais plus attention, la maison pourrait brûler, je resterais dans la cuisine à faire cuire mes pâtes...


Je suis peut-être un peu excessive dans mes propos, mais c'est à la mesure de ma peur.

Le carnet alimentaire est-il vraiment indispensable?
Vous a-t-il aidées, y en a-t-il qui s'en sont passé?

La nourriture cesse-t-elle un jour d'être une obssession? Redevient-elle un plaisir?
Je veux croire que oui.

Même si pour l'instant j'ai horriblement mal au ventre. :sick:

Merci pour les réponses qui m'ont déjà été données. Comme vous le voyez je n'ai aps beaucoup avancé, mais je ne perds pas espoir de me remettre en selle un de ces jours. La dépression diminue d'elle-même, mais pas l'hyperphagie, c'est à moi de lâcher ce vieux réflexe.

Merci pour votre soutien aussi, car je me sens bien seule, empêtrée dans mes questions...

Bonne fin de journée!
33 ans là bas, au loin 1705
tu sais je me poses les mêmes questions, je me retrouve dans tes propos. mais je me dis que la RA c'est aussi ne pas culpabiliser en mangeant des aliments "interdits" ou "tabous", c'est retrouver plaisir dans la nourriture..enfin je ne sais pas, j'ai tellement de choses à dire mais je n'arrive plus à m'exprimer. c'est juste que je voulais te dire courage

:kiss:
36 ans 288
Oh simplement merci Lulu! Courage à toi aussi!

Bon ce matin, c'est pas très RA puisque j'ai mangé sans avoir trop faim... Mais bon... J'ai pas beaucoup mangé... Je sais c'est déjà trop pour la RA. Ah lala. Mais je ne culpabilise pas. En fait, je culpabilise beaucoup plus de ne pas travailler.

Bon dimanche! 8)
D
40 ans 42 19
moi aussi je suis en plein doute , je me pose plein de questions. Mais si il y a quelque chose de sure , c'est qu'il faut faire quelque chose ne pas continuer de faire mal à notre corpsmoi j'ai commencé le carnet hier on verra bien ce que ca fait;


De toute facon si tu n'essaie pas pour le carnet tu ne saura jamais si c'est efficace ou pas et m^me si ca ne marche pas ce n'est pas grave, il faut essayer de perséverer .

je sais ce n'ai pas simple

bon dimanche à toutes
T
56 ans paris 79
le carnet ou l'analyse de ce qu'on pense quand on a envie de manger ca permet de faire tomber un peu nos émotions et à la longue on mange moins sous le coup de nos émotions
moi j'ai remarqué que plus on "retarde" notre envie de manger (quand on peut) moins on a envie de manger et d'attendre que la petite faim arrive
c'est dur accrochez vous
moi aussi j'ai du mal en ce moment à ne pas céder aux compulsions alimentaires j'essaie de ne pas me sentir coupable ensuite
bon courage
a+
tidji
36 ans 288
davidoukiki a écrit:
moi aussi je suis en plein doute , je me pose plein de questions. Mais si il y a quelque chose de sure , c'est qu'il faut faire quelque chose ne pas continuer de faire mal à notre corpsmoi j'ai commencé le carnet hier on verra bien ce que ca fait;


De toute facon si tu n'essaie pas pour le carnet tu ne saura jamais si c'est efficace ou pas et m^me si ca ne marche pas ce n'est pas grave, il faut essayer de perséverer .

je sais ce n'ai pas simple

bon dimanche à toutes



Oui oui oui!!!
Le carnet, j'ai déjà essayé de le tenir plusieurs fois, mais j'ai laissé tomber à chaque fois parce que je trouvais ça décourageant.

Oh lala!
Motivons-nous, pensons à nous, émulationons-nous, courons vers le haut, ne nous enfonçons pas davantage!!! bouhouhouh... Ce soir ça ne va pas fort du tout, mais à quoi bon se lamenter??? C'est inutile!!! Mais je ne sais pas quoi faire d'autre! Je ne sais pas quoi faire... alors jereste à rien faire... pfff... Je suis déprimée, découragée... Anéantie, je n'arrive pas à repartir, je n'ose plus le dire à mes parents car ils en ont ras le bol, tout comme mon oncle qui était prêt à me coacher... J'abandonne tout avant même de commencer.

Pardon pour ce message tout noir, mais il fallait que ça sorte...

bonne nuit
D
40 ans 42 19
ca arrive à tous le monde les hauts et les bas, les idées noire il ne faut pas se décourager.
depuis hier je me suis apercu que je fais de l'hyperphagie en plus de mon surpoids important au moins sa fera changer le point de vue de mon mari sur cette maladie :agrue: ou je peux mettre un nom "sur mes remplissages de ventre intempestifs et monstrueux :evil: :evil: "

pour vous, vous les gérer mieux vos crises avec la ra

courage, on le fait c'est pour nous!!!!!!!!!! :D

a +
36 ans 288
POur l'instant je ne peux pas trop te dire si je gère mieux les crises avec la ra, car ça fait encore trop peu de temps...

Mais oui! courage! En effet c'est pour nous, pas pour les autres!

Pour moi le plus dur (et c'est aussi la cause du problème), c'est de ne pas oublier de vivre en dehors de ça...

Bises, bonne journée!
B I U