MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Qu'est-ce qu'une ronde, pour vous ?

J
43 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Justdontknow a écrit:
Mais je ne comprends pas ce besoin de vouloir à tout prix être vue comme "normale". La norme sociale est une réalité,  
mais ce n'est en rien un pb de ne pas y correspondre.

Pour moi, la norme sociale, c'est de respecter les autres, de ne pas faire de mal autrui, etc.
Donc, pour moi, ne s'écartent de la norme sociale que ceu+ qui volent, violent, tuent, frappent, etc. ce genre de comportement n'est pas normal.
Par contre, en quoi serait-il plus normal d'etre mince que rond???


Pour toi peut être. Sauf que c'est une vision très réductrice de la norme.

Citation:
Les normes sociales sont des ensembles de règles plus ou moins explicites, adoptées par une société.
Elles s’établissent en fonction des valeurs dominantes, et celui qui ne les respectent pas sera soumis à
une réprobation sociale (règles de politesse, vestimentaires.)
Source : Le dictionnaire des Sciences Humaines, éd. Sciences Humaines, 2004)


La norme traduit un idéal de la société.

Dans notre société, même si cela te déplaît, la norme c'est d'être plutôt de corpulence mince, et l'idéal tend plutôt vers la maigreur même. Cela n'a pas tjs été le cas, mais c'est ainsi .
En ce sens: http://www.questionsante.be/outils/obesite.pdf, http://sip2.ac-mayotte...4_corps_et_normes_sociales.pdf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Minceur
http://rqasf.qc.ca/files/grille_omog.pdf
Eh bien, je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait soumettre une personne "à la réprobation sociale" du fait de son poids (ou de sa taille) alors que nous savons toutes ici qu'on ne choisit ni son poids ni sa taille.
Meme ta définition parle de "valeurs" et de "règles plus ou moins e+plicites adoptées par une société".
En quoi la minceur serait-elle une valeur ou une règle adoptée par une société???
Pour moi, ta définition démontre le contraire de ce que tu veu+ démontrer: le poids ne fait PAS partie de la norme sociale.
J
43 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Eh bien, je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait soumettre une personne "à la réprobation sociale" du fait de son poids (ou de sa taille) alors que nous savons toutes ici qu'on ne choisit ni son poids ni sa taille.
Meme ta définition parle de "valeurs" et de "règles plus ou moins e+plicites adoptées par une société".
En quoi la minceur serait-elle une valeur ou une règle adoptée par une société???
Pour moi, ta définition démontre le contraire de ce que tu veu+ démontrer: le poids ne fait PAS partie de la norme sociale.


Alors,

1- Je ne te dis pas que c'est bien de soumettre une personne à la réprobation sociale du fait de son poids, je me contente juste de faire remarquer que c'est le cas. Si cela ne l'était pas, d'ailleurs, on ne se poserait pas tant de questions sur le regard des autres ^^

2- Tu as lu les liens, qui reprennent des travaux de sociologues sur ce point? Sinon, sans aller jusque là, ne constate tu pas que la minceur est un petit peu érigée comme une valeur, un idéal à atteindre, par les magazines, les marques de fringues, par Madame tout le monde qui s'affame en lisant Dukan, etc etc?

3- C'est bien d'affirmer péremptoirement, mais hormis le "pour moi", qui semble être à chaque fois ton argument ultime, peux tu m'expliquer en quoi la définition que je cite démontre que la minceur n'est pas une norme sociale?

Sinon, ça va, c'est pas trop fatigant d'être centrée sur soi même tout le temps, et de ne pas être capable de discuter dans l'abstrait, en dehors de son cas personnel?
Justdontknow a écrit:
1- Je ne te dis pas que c'est bien de soumettre une personne à la réprobation sociale du fait de son poids, je me contente juste de faire remarquer que c'est le cas. Si cela ne l'était pas, d'ailleurs, on ne se poserait pas tant de questions sur le regard des autres ^^

2- Tu as lu les liens, qui reprennent des travaux de sociologues sur ce point? Sinon, sans aller jusque là, ne constate tu pas que la minceur est un petit peu érigée comme une valeur, un idéal à atteindre, par les magazines, les marques de fringues, par Madame tout le monde qui s'affame en lisant Dukan, etc etc?

que certaines personnes érigent la minceur en idéal et portent un regard réprobateur sur les autres, oui.
Mais que ca soit pour autant une valeur, une norme pour la société dans son ensemble, là, NON!
J
43 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Justdontknow a écrit:
1- Je ne te dis pas que c'est bien de soumettre une personne à la réprobation sociale du fait de son poids, je me contente juste de faire remarquer que c'est le cas. Si cela ne l'était pas, d'ailleurs, on ne se poserait pas tant de questions sur le regard des autres ^^

2- Tu as lu les liens, qui reprennent des travaux de sociologues sur ce point? Sinon, sans aller jusque là, ne constate tu pas que la minceur est un petit peu érigée comme une valeur, un idéal à atteindre, par les magazines, les marques de fringues, par Madame tout le monde qui s'affame en lisant Dukan, etc etc?

que certaines personnes érigent la minceur en idéal et portent un regard réprobateur sur les autres, oui.
Mais que ca soit pour autant une valeur, une norme pour la société dans son ensemble, là, NON!


Pas la peine de crier.

La norme, c'est ce qui est majoritairement admis dans une société donnée.

Ben désolée, mais majoritairement, les gens trouvent que c'est mieux d'être mince. L'Etat fait même des campagnes en ce sens.
Justdontknow a écrit:
3- C'est bien d'affirmer péremptoirement, mais hormis le "pour moi", qui semble être à chaque fois ton argument ultime, peux tu m'expliquer en quoi la définition que je cite démontre que la minceur n'est pas une norme sociale?

Parce que ta définition parle de "règles adoptées par la société" et je ne vois pas en quoi le poids pourrait être une "règle", que certains se permettraient d'enfreindre.
Pour qu'on puisse enfreindre une règle, il faut que le respect ou non de ladite norme soit volontaire. Je ne vois pas comment ca pourrait etre le cas pour le poids.
Justdontknow a écrit:
Sinon, ça va, c'est pas trop fatigant d'être centrée sur soi même tout le temps, et de ne pas être capable de discuter dans l'abstrait, en dehors de son cas personnel?

Je ne vois pas d'où sort cette critique...
Mais effectivement je ne sais pas raisonner dans l'abstrait... J'ai besoin de prendre des e+emples et je ne peu+ parler que de ce que je connais.
J
43 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Justdontknow a écrit:
3- C'est bien d'affirmer péremptoirement, mais hormis le "pour moi", qui semble être à chaque fois ton argument ultime, peux tu m'expliquer en quoi la définition que je cite démontre que la minceur n'est pas une norme sociale?

Parce que ta définition parle de "règles adoptées par la société" et je ne vois pas en quoi le poids pourrait être une "règle", que certains se permettraient d'enfreindre.
Pour qu'on puisse enfreindre une règle, il faut que le respect ou non de ladite norme soit volontaire. Je ne vois pas comment ca pourrait etre le cas pour le poids.


Je crois que la discussion n'est pas possible. Je t'encourage à t'intéresser un peu aux sciences sociales pour remettre en cause tous ces présupposés :)
Justdontknow a écrit:
Ben désolée, mais majoritairement, les gens trouvent que c'est mieux d'être mince. L'Etat fait même des campagnes en ce sens.

La plupart des gens estiment que c'est mieu+ de travailler que d'etre au chomage et que c'est mieu+ d'avoir des diplomes que de sortir de l'école sans qualification... Va-t-on pour autant dire que les chomeurs et les non-diplomés s'écartent de la norme sociale?
ce n'est pas parce que qqch est "mieu+" que son contraire est "anormal" et enfreint la norme sociale.
J
43 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Justdontknow a écrit:
Ben désolée, mais majoritairement, les gens trouvent que c'est mieux d'être mince. L'Etat fait même des campagnes en ce sens.

La plupart des gens estiment que c'est mieu+ de travailler que d'etre au chomage et que c'est mieu+ d'avoir des diplomes que de sortir de l'école sans qualification... Va-t-on pour autant dire que les chomeurs et les non-diplomés s'écartent de la norme sociale?
ce n'est pas parce que qqch est "mieu+" que son contraire est "anormal" et enfreint la norme sociale.


Ben si, pour ce qui est du chômage.

Pour les diplômes...je crois que la norme sociale est plus fluctuante...C'est mal vu d'en avoir aucun, c'est mal vu d'en avoir trop.

Ben pas systématiquement, mais en l'espèce, si.
si tu penses qu'un obese et un chomeur ne sont pas normau+, effectivement, la discussion n'est pas possible...
J
43 ans Paris 1842
LOL
J
43 ans Paris 1842
Et alors un obèse morbide, chômeur, nain et handicapé, je te raconte pas! :)
Justdontknow a écrit:
Et alors un obèse morbide, chômeur, nain et handicapé, je te raconte pas! :)

c'est bien ca le pb... qu'a-t-il fait pour etre qualifié d'anormal, le pauvre???
J
43 ans Paris 1842
aurelie3367 a écrit:
Justdontknow a écrit:
Et alors un obèse morbide, chômeur, nain et handicapé, je te raconte pas! :)

c'est bien ca le pb... qu'a-t-il fait pour etre qualifié d'anormal, le pauvre???


Ah non mais si en plus il est pauvre! On ne peut plus rien pour lui!
B I U