Surpoids et régime : quels réflexes adopter ?

Le rôle fondamental de l’alimentation

On le sait tous, faire attention à ce que l’on mange lors des repas est primordial pour toute personne souhaitant maintenir un poids de forme sain, un IMC normal ou tout du moins ne pas prendre de kilos supplémentaires. L’aspect alimentaire joue donc un rôle fondamental dans la prise de poids et dans la santé globale des femmes comme des hommes, chaque étude sur le sujet le confirme. Dans un contexte où l’obésité gagne du terrain en France, faire attention à ses habitudes alimentaires est donc indispensable. “Nous sommes ce que nous mangeons”, a-t-on d’ailleurs coutume de dire. Et pour cause, la nutrition, qui concerne ce que nous ingérons quotidiennement, plusieurs fois par jour au cours de notre vie, est un élément clé de notre bien-être. Cela va même au-delà de la préservation de notre santé physique, puisque les chercheurs tendent à prouver que notre estomac serait en quelque sorte notre “deuxième cerveau” ; sous-entendu : ce que nous mangeons a un impact sur nos émotions, notre stress et au final, notre prise de poids. L’alimentation équilibrée, chez les enfants comme les adultes, est également essentielle pour protéger des maladies telles que le diabète et autres causes de dérèglements dus au sucre et aux graisses.

Faire attention à maintenir une alimentation diversifiée, saine et adaptée à son mode de vie et son âge, est donc primordial pour éviter le surpoids, combattre l’obésité et maintenir un Indice de Masse Corporelle (IMC) stable. Outre le fait qu’il est préférable de manger bio, notamment pour les fruits et les légumes, manger sainement est donc indispensable à notre bien-vivre. Que l’on soit enfant, adolescent, adulte ou senior, l’alimentation est un facteur essentiel à prendre en compte afin de ne pas prendre de risque avec sa santé.

Cependant, manger sainement est paradoxalement devenu, de nos jours, plus compliqué qu’il n’y paraît. En effet, entre les produits raffinés, les sucres cachés, les additifs à outrance et le gras trans, il est bien difficile à terme de s’y retrouver. Le mieux est encore, si vous le pouvez bien évidemment, de cuisiner vous-même afin de pouvoir vous assurer de ce que vous mangez réellement.

En mangeant de manière équilibrée, en majorité des fibres (légumes, fruits), des protéines, des glucides lents et des laitages, vous êtes assuré de maintenir une alimentation équilibrée et éviter le surpoids. Pour ce qui est des quantités, cela dépend avant tout de votre âge, votre taille, votre mode de vie et vos objectifs. Mieux vaut bénéficier des conseils d’un professionnel du secteur médical (nutritionniste, diététicien…) avant d’entamer un régime amincissant, surtout dans le cas d’un enfant en pleine croissance. Sachez par ailleurs que certains aliments font davantage grossir, tandis que d’autres sont reconnus pour faire perdre du poids.

Quels sont les aliments qui font maigrir ?

Certains aliments aident à brûler la mauvaise graisse, éliminer les calories et donc maigrir. En voici une liste non exhaustive :

Le chou, qui est un aliment à calorie négative. Autrement dit, vous dépenserez plus de calories en le mangeant que celles qu’il vous apportera. Il agit également comme un aliment diurétique en vous aidant à brûler la masse graisseuse.

L’aubergine, riche en pectine, vous aide à piéger la graisse dans votre estomac et à l’éliminer. Préférez toutefois une cuisson avec peu de matières grasses.

La courgette, peu calorique (seulement 13 kcal pour 100 grammes), est riche en potassium et faible en sodium. Il s’agit d’un légume diurétique, dont la digestion demande une importante dépense énergétique. La courgette se compose à 95 % d’eau.

Le céleri est un légume très peu calorique, qui permet de lutter contre la rétention d’eau, l’aspect peau d’orange et la cellulite. Il permet également d’éliminer les toxiques et de capter les graisses dans le transit intestinal.

Le persil est une herbe qui favorise l’élimination des graisses, régule l’appétit et limite l’absorption de gras lors de la phase digestive. N’hésitez pas à agrémenter vos plats de persil pour lutter contre le surpoids !

La fraise est un fruit particulièrement diurétique, à consommer sans modération lors des beaux jours !

L’ananas est connu pour contenir de la broméline, enzyme à effet diurétique qui aide aussi à combattre la cellulite. Ce fruit est très peu calorique.

La cannelle aide à réguler le taux de sucre dans le sang. En cas de diabète, consommer de la cannelle à la place du sucre est une bonne idée ! En effet, lorsque votre sang contient trop de sucre, celui-ci se transforme en graisses. Saupoudrer vos desserts et laitages de cannelle est donc une bonne habitude à prendre.

Le son d’avoine, fort en fibres, est un allié minceur. L’avoine présente un double bénéfice puisqu’il permet d’améliorer le transit tout en emprisonnant les graisses de l’organisme.

Quels aliments font grossir ?

A l’inverse, certains aliments font grossir et favorisent l’obésité. Outre le fait qu’il est important de limiter sa consommation de mauvaises graisses (notamment d’origine animale) pour favoriser l’ajout de graisses d’origine végétale, certains aliments et habitudes alimentaires peuvent engendrer une prise de poids lorsqu’ils sont consommés de manière répétée. En voici une liste, non-exhaustive également.

Les fritures : la friture est un mode de cuisson à bannir lorsque l’on souhaite mincir ou tout du moins ne pas grossir. Préférez une cuisson à l’eau, à la vapeur ou les grillades.

Les fromages, plus particulièrement les fromages secs, sont très gras. Préférez donc les fromages frais, qui contiennent plus d’eau que de graisses.

Les plats préparés : l’industrie ajoutant généralement beaucoup de graisses et additifs dans ce type de plats à faire réchauffer, il est préférable de s’en passer et de cuisiner soi-même.

Le sucre est un aliment présent naturellement dans les fruits. S’il est important d’en consommer accompagné de fibres, comme lorsque l’on mange un fruit, il faut éviter d’en ajouter dans les aliments qui n’en contiennent pas. Beignets, pâtisseries, tartes, viennoiseries, gâteaux, biscuits, bonbons… Sont autant d’aliments à bannir pour ne pas grossir !

Les sodas et jus de fruits, dont le taux de sucre dépasse grandement le nombre de calories nécessaires à notre organisme. Les Français en consomment beaucoup trop, tout comme l’alcool, également trop riche en sucre.

Vous vous en doutez, d’autres aliments font grossir. Malheureusement, ce sont bien souvent les meilleurs ! Le chocolat, les glaces, le foie gras, les chips, etc. Rappelez-vous : mieux vaut manger équilibré au quotidien et vous faire plaisir occasionnellement !

Comment ne pas regrossir après un régime ?

Rien ne sert d’entamer des régimes à répétition, si c’est pour reprendre du poids par la suite. Quoi qu’il en soit, ne pas regrossir après des régimes demande avant tout de la volonté, notamment celle de conserver les bonnes habitudes adoptées lors d’un régime alimentaire.

Pour commencer, il faudra veiller à maintenir le même type d’alimentation équilibrée que celle établie durant votre régime. Veillez donc à avoir un apport suffisant de glucides lents à chaque repas, vous permettant d’éviter les fringales. Veillez aussi à manger assez de protéines, mais également de fibres. Les laitages, lorsqu’ils ne sont pas gras, sont également de bons alliés minceur. Pensez aussi à boire suffisamment, de l’eau bien sûr !

Très important : ne sautez aucun repas, au risque d’avoir envie de grignoter !

Pour ne pas regrossir après un régime, il est important de se faire plaisir en s’accordant, de temps en temps, un petit plaisir ! Une fois par semaine, vous pouvez par exemple craquer en savourant un bon dessert…

Autre conseil, la pratique d’une activité physique régulière, qui vous aidera à maintenir votre poids et éliminer les graisses et toxines.

L’importance de l’activité physique

Il est très important de pratiquer régulièrement une activité physique, aussi minime soit-elle, afin d’assurer un bon nettoyage de l’organisme et prévenir le surpoids. L’exercice physique est ainsi le meilleur moyen pour stimuler l’ensemble des émonctoires de notre organisme. La sédentarisation est particulièrement nocive pour notre santé, elle est d’ailleurs l’un des facteurs du développement de l’obésité. Dans notre société actuelle, nous accusons depuis près de trois générations une perte de dépense énergétique d’au moins 80 % à cause de l’immobilité. Une sédentarisation principalement causée par l’automatisation et l’informatisation. Or, nous mangeons plus que les générations précédentes, surtout davantage de “calories vides”, mais bougeons moins ; d’où l’augmentation de l’obésité en France et dans le monde.

Quels sports pratiquer pour perdre du poids ?

Il n’existe pas de sport idéal pour perdre du poids, l’important est de pratiquer une activité physique qui nous convienne, nous plaise, afin que nous ne nous découragions pas dans la durée. Les sports d’endurance sont connus pour faire fondre les graisses, tout en permettant de muscler le coeur et d’ouvrir les poumons. La course à pied est ainsi un sport recommandé pour brûler des calories, mais il convient de la pratiquer lorsque l’on est plus en surpoids majeur afin de ne pas trop solliciter ses articulations et tendons. Dans un premier temps, la marche à pieds, à raison de 30 minutes au minimum par jour et à rythme soutenu, est une excellente activité physique.

La natation et le vélo sont aussi d’excellents sports à pratiquer pour perdre du poids tout en renforçant ses muscles. Ils permettent de bouger en soulageant les articulations du poids du corps.

Bien d’autres sports sont agréables à pratiquer, comme le yoga ou le fitness, afin de se réapproprier son corps tout en musclant et raffermissant sa silhouette.

Souvenez-vous, l’important est de pratiquer une activité sportive dans la durée. Dès lors, mieux vaut opter pour le sport qui vous attire le plus, afin de perdre du poids tout en sécrétant des endorphines, le bien-être physique passant aussi par le bien-être psychique !

 

D’autres articles intéressants :


... Charger plus