Perdre du poids : tous les moyens les plus efficaces pour y parvenir

Lorsqu’il s’agit de perdre du poids, les recettes miracles et autres techniques miraculeuses permettant de réduire son tour de taille rapidement semblent pulluler sur le web.

Mais qu’en est-il réellement ? Quels sont les moyens les plus efficaces pour perdre des kilos tout en stabilisant son poids dans la durée ? Les différents régimes alimentaires sont-ils vraiment efficaces en situation de surpoids ?

Tentons, dans un premier temps, de définir ce qu’est le surpoids et pourquoi il est important de ne pas chercher à maigrir drastiquement, au risque de mettre sa santé en péril.

Quand peut-on dire que l’on est en surpoids ?

L’IMC, indicateur essentiel

Définir si une personne est en surpoids, présente un poids normal ou bien souffre d’une maigreur anormale, n’est pas chose aisée. Il convient, outre les diktats imposés par notre société, que ce soit en France ou dans le monde, de tenir compte de plusieurs facteurs.

L’IMC

L’IMC, Indice de Masse Corporelle, est ainsi un indicateur important à prendre en compte pour juger du poids d’un individu. Reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cet indice se base sur le poids et la taille d’une personne pour établir si elle est trop maigre, présente un poids normal, souffre de surpoids ou est obèse. Cet indicateur est applicable aux adultes, femmes et hommes, âgés de 18 à 65 ans. Cependant, l’IMC seul ne peut suffire à estimer si le surpoids d’un individu met sa santé en danger, sauf en cas d’obésité morbide, bien évidemment.

Le tour de taille, facteur à prendre en compte

Lorsqu’il s’agit de juger du poids d’une personne et de son taux de graisses, le tour de taille est un facteur important. En effet, un excès de graisses autour de la taille, notamment au niveau de l’abdomen, entraîne de nombreux troubles. La graisse qui se trouve localisée à cet endroit est la plus toxique pour l’organisme.

Mesurer le tour de taille permet de se rendre compte de l’importance de perdre du poids, ou non. Une personne présentant un IMC important, mais un tour de taille raisonnable et stable, peut être rassurée. En revanche, un individu à l’IMC normal, mais au tour de taille grossissant d’année en année, devrait prendre des mesures alimentaires et sportives pour protéger sa santé.

Il est donc très important de mesurer le taux exact de graisses dans l’organisme, mais également sa localisation précise. L’impédancemétrie est une nouvelle technique permettant d’établir précisément ces données.

L’impédancemétrie, pour mesurer précisément la masse graisseuse

Lorsque l’on doit évaluer le poids d’un individu, avoir recours à des appareils tels que de simples balances ne peut être fiable. En effet, une balance affiche le poids global d’une personne. Or, la masse corporelle se compose de plusieurs éléments de nature et de densité différentes, à savoir les liquides, la masse musculaire, la masse osseuse, les viscères et enfin, la masse graisseuse.

Lors d’un régime alimentaire amincissant, il est important de perdre des kilos tout en conservant ses muscles et sa masse osseuse. Le taux d’hydratation doit également être conservé de manière optimale. C’est là tout l’intérêt d’avoir recours à un impédancemètre, qui permet de mesurer précisément le taux de graisse dans le corps et sa répartition.

Grâce au passage d’un faible courant électrique dans le corps, indolore et inoffensif, l’impédancemètre est en mesure de définir le taux exact de masse graisseuse, de masse musculaire et osseuse, ainsi que le taux de liquides. De cette manière, les spécialistes du secteur médical peuvent adapter le régime alimentaire, l’éventuel traitement et l’activité sportive de leur patient, afin de leur faire perdre de la graisse tout en conservant leurs muscles.

Pourquoi prend-on du poids ?

L’importance du comportement alimentaire pour perdre du poids

En générale, l’obésité comme le surpoids modéré, résultent d’un stockage excessif de la graisse dans le corps. Des kilos en trop qui sont le fruit d’un déséquilibre entre une activité physique insuffisante et une alimentation trop riche en calories. D’où l’importance de consommer des aliments sains -suffisamment de fibres et de protéines notamment-, dans le cadre d’une hygiène de vie adaptée.

Les spécialistes de l’obésité et de la prise de poids sont unanimes : le grignotage, les impulsions alimentaires, tout comme les régimes trop restrictifs et interdits alimentaires, sont susceptibles de faire prendre des kilos.

Toutefois, certaines maladies et troubles psychologiques ou alimentaires peuvent entraîner une prise de poids. Il est tout à fait possible qu’un individu ne mangeant pas excessivement prenne tout de même du poids. Il s’agira alors de facteurs d’ordre génétique, mais également psychologique, ou de certaines maladies pouvant entraîner une prise de poids significative.

Les troubles psychologiques à l’origine d’une prise de poids

Des maladies psychologiques telles que la boulimie, qui conduit une personne à manger à outrance, peuvent conduire à une importante prise de poids. Généralement, un individu souffrant de boulimie peut également, à l’inverse, souffrir ensuite d’anorexie. Quoi qu’il en soit, son rapport difficile à la nourriture le conduit à mettre sa santé en danger. Il est alors très important de ne pas en avoir honte et d’accepter de se faire aider par des spécialistes. Il est tout à fait possible de guérir de la boulimie comme de l’anorexie, ne vous découragez pas si vous êtes dans ce cas !

La dépression et l’anxiété, symptômes malheureusement fort présents dans notre société, peuvent également conduire à une prise de poids. En effet, une personne très anxieuse va avoir tendance à se réfugier dans la nourriture. De plus, son métabolisme peut être déréglé par un stress trop intense et un sommeil affecté, ce qui poussera son corps à stocker de la graisse. Quant à la dépression, elle peut aussi entraîner une prise de poids à cause de certains antidépresseurs qui modifie le métabolisme d’une personne. Là encore, si vous souffrez de dépression ou d’anxiété, il est important de se faire aider pour en guérir. Les spécialistes sauront trouver un traitement et une thérapie adaptés.

La nature est parfois injuste !

Nous ne sommes malheureusement pas tous égaux devant la génétique, et cette dernière joue un rôle important dans la prise de poids, bien qu’il n’y ait pas de fatalité. Quoi qu’il en soit, certaines personnes possèdent des métabolismes leur permettant de manger quotidiennement plus de calories, là où d’autres stockent immédiatement le moindre excès. Certaines maladies comme les dérèglements de la thyroïde peuvent aussi causer une prise de poids.

Il convient tout de même de garder en tête que malgré des facteurs externes tels que la génétique ou la prise de médicaments, l’alimentation joue un rôle clef dans la régulation du poids ; d’où l’importance de consommer les aliments adaptés.

Quelles habitudes alimentaires adopter pour perdre du poids ?

Il existe de nombreux régimes alimentaires, certains plus à la mode que d’autres, promettant de perdre rapidement et facilement du poids. Toutefois, en matière de perte de kilos, mieux vaut s’en tenir à des règles alimentaires élémentaires et la pratique d’une activité physique régulière.

Les règles de base pour perdre des kilos

Ne commencez jamais un régime amaigrissant sans consulter au préalable un professionnel du secteur médical. Il vous faudra, pour perdre du poids, réduire modérément vos apports caloriques et en premier les matières grasses et sucres rapides, à l’origine de la prise de poids.

Nous vous conseillons également d’adopter de bonnes habitudes alimentaires, comme ne sauter aucun repas et surtout pas le petit déjeuner, repas le plus important. Le soir, un repas léger doit suffire.

De la même manière, ne grignotez pas en dehors des repas et ne supprimez pas les féculents. Judicieusement insérés dans chacun de vos repas, ils vous permettront de ne pas grignoter tout en vous apportant des fibres.

En revanche, il convient de limiter, voire supprimer, les sauces grasses, le beurre, la crème fraîche, le fromage, les boissons sucrées, l’alcool et tout ce qui est susceptible de faire prendre du poids.

En ce qui concerne les viandes, nous vous conseillons de consommer des viandes maigres en privilégiant les volailles, les poissons et les crustacés.

Quant aux légumes, consommez-en à volonté ! Pour ce qui est des fruits, lesquels contiennent des sucres rapides, mangez-en deux maximum par jour.

Quelles cuissons privilégier ?

Nous vous conseillons de privilégier les cuissons grillées ou rôties pour les viandes. Les poissons peuvent être cuits grillés, au four, au micro-ondes ou en papillotes ; les légumes à la vapeur, au micro-ondes ou à l’étouffée.

Composez vos sauces et assaisonnements de manière à ce qu’ils soient le moins gras possible : pensez à utiliser le citron, la sauce soja et le bouillon cube pour relever vos plats !

Maigrir durablement

Pour perdre du poids de manière durable, fixez-vous quelques principes primordiaux. Pour commencer, accordez-vous du temps, ne perdez pas plus de 3 kilos par mois. Évitez les carences en vitamines et minéraux en ne vous privant pas excessivement, ceci pour prévenir la fatigue et les fringales. Gardez un maximum de plaisir à manger en variant vos menus, c’est très important pour tenir un régime dans la durée !

Surtout, ne prenez pas de médicaments miracles vous promettant de brûler vos graisses sans modifications de vos habitudes alimentaires. Mieux vaut s’en tenir à des règles d’hygiène de vie élémentaires et saines. Ensuite, il vous faudra être déterminé ! Pour finir, accordez-vous un petit plaisir de temps en temps, afin de ne pas vous sentir frustré sur le plan alimentaire.

Avoir recours à la chirurgie pour perdre de la masse graisseuse

La chirurgie bariatrique est-elle efficace pour perdre du poids ?

En France, la chirurgie bariatrique est de plus en plus pratiquée pour perdre du poids. Elle serait même présentée comme étant plus efficace qu’un régime pour perdre des kilos et réduire le diabète de type 2. Toutefois, ce type de chirurgie qui n’est pas systématiquement proposée en cas d’obésité, ne doit pas empêcher de revoir ses habitudes alimentaires.

Les dernières études démontrent que les personnes ayant eu recours à la chirurgie bariatrique, comme la gastric bypass (court-circuit gastrique) ou bien la pose d’un anneau gastrique, peuvent majoritairement se passer de médicaments anti-diabète. La chirurgie bariatrique serait donc efficace pour perdre du poids, mais surtout pour réduire le diabète de type 2.

L’intérêt de la chirurgie réparatrice après une grosse perte de poids

Après une perte massive de perte de poids, la chirurgie réparatrice s’avère parfois nécessaire. En effet, lorsqu’une personne en surpoids important, notamment les obèses, perd de nombreux kilos, les tissus sont alors très relâchés et peuvent même pendre en cas d’amaigrissement majeur. Sont notamment concernés les seins, l’abdomen, les fesses, les bras, les cuisses et le visage.

La chirurgie réparatrice permet, au cas par cas, de remédier au relâchement trop intense de ces tissus, qui auront parfois du mal à se retendre d’eux-mêmes.

La cryolipolyse, pour mincir sur des zones localisées

La cryolipolyse, quant à elle, ne se révèle pas efficace sur les personnes obèses ou en situation de surpoids important. En revanche, cette technique fonctionne bien lorsqu’il s’agit d’affiner certaines zones de la silhouette.

La cryolipolyse fonctionne en attaquant les cellules adipeuses grâce au froid. En effet, les adipocytes ont un point faible : à très basse température, elles se cristallisent pour finir par s’autodétruire. Ainsi, la silhouette est affinée et les rondeurs indésirables gommées.

Outre ces différentes techniques pour affiner et raffermir son corps, rien ne vaut la pratique d’une activité physique régulière.

Perdre du poids grâce au sport : quelles activités sportives sont les plus efficaces ?

Le vélo, moyen efficace de brûler des graisses

Le vélo est un très bon moyen de brûler des calories, en douceur. En effet, vos articulations ne seront pas mises à rude épreuve et vous aurez plaisir à vous promener sur les routes tout en admirant le paysage. Essayez, par exemple, de vous rendre au travail en vélo.

Sachez qu’une heure de vélo permet de brûler près de 400 kilocalories !

La marche, pour dépenser des calories en douceur

La marche demeure l’activité physique la plus facile à pratiquer, en toute occasion. Elle permet à vos muscles de brûler des calories en puisant dans vos réserves graisseuses. Pour être efficace, une marche doit durer de 30 à 50 minutes minimum, à rythme soutenu.

Une bonne occasion de rejoindre votre travail à pieds ou de faire vos différentes courses sans emprunter la voiture !

Le fitness, pour se réconcilier avec sa silhouette

Le fitness est une activité physique intéressante en ce qu’elle permet de modeler sa silhouette en la raffermissant. Vous perdrez du poids en pratiquant régulièrement ce sport, mais surtout, le fitness permet de se réapproprier son corps en le musclant.

Une à deux heures de fitness deux fois par semaine vous permettront d’obtenir des résultats significatifs !

Le yoga, pour demeurer maître de son poids

Différents types de yoga existent. Certains vous feront brûler plus de calories, alors que d’autres vous permettront de vous muscler en profondeur. Quoi qu’il en soit, le yoga est une excellente activité sportive pour vous réapproprier votre corps, apprendre à le considérer dans sa globalité et travailler tout en souplesse.

La natation, pour perdre des calories et raffermir son corps

La natation est excellente pour brûler des calories, tout en raffermissant votre corps. En nageant, vous ne sollicitez pas à outrance vos articulations comme la course à pied pourrait le faire, surtout en cas de surpoids.

Au passage de l’eau, votre silhouette va se raffermir et les tissus adipeux seront comme “massés”. La natation est donc excellente pour lutter contre la cellulite !

 

Ces sujets peuvent également vous intéresser :


... Charger plus