MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

De la tolérance à la destruction

12
Bonjour à toutes ...

Je tiens tout d'abord à dire que je ne viens pas ici pour provoquer un débat stérile ou insultant pour vous toutes. J'ai moi-même été dans  
la peau d'une ronde, avec un IMC autour de 40. Je me disais que les autres devaient m'accepter telle que je suis, ou plutôt telle que j'étais. Aujourd'hui, j'ai réussi un régime avec beaucoup de volonté et de rigueur. Je suis dans les vrais codes de la beauté et je questionne celle que j'étais autrefois ainsi que les arguments que je pouvais donner pour justifier cette condition que je m'étais construite.

Quand je regarde l'atmosphère du forum et de la communauté Vivelesrondes, comme l'atmosphère du blog de Stéphanie Zwicky par exemple, j'ai l'impression qu'il est normal de se mettre en situation de danger vis-à-vis de sa santé. Plus encore, on a l'impression que la beauté ne devrait pas avoir d'IMC. Si elle en en a un, il devrait être au dessus de 25 pour que les "rondeurs féminines" apparaissent. Cette même philosophie de vie prone une certaine hygiène et un soin de soi (maquillage, vêtements, bien-être ...), le comble quand on voit le manque de soin qu'ont les BIB (big is beautiful) vis-à-vis de leur corps. Au final, le mec accroc au crack ne serait-il pas autant dans le pathologique que toutes les accroc au Big Mac ?

J'ai l'impression qu'un complot BIB se forme pour légitimer la condition de BIB, et en faire un horizon vers lequel toutes les femmes doivent tendre. La minceur s'appelle alors anorexie, et le plafonnement à la taille 42/44 une discrimination. Pour reprendre la comparaison, parle t-on de discrimination pour évoquer l'inadaptation des dispositifs sociaux aux accrocs au crack ? Les critères entre les deux groupes sont communs : autodétermination de sa condition, inadaptation de cette condition aux moyennes de la société.

Que pensez vous de l'idée d'une pression illégitime, mais cherchant à se légitimer, du groupe de ces nouvelles rondes qui cherchent à vivre normalement tout en étant aussi belles, sinon plus que les autres ? Refus de culpabilité ou réelle normalité ?
47 ans 35 10308
Je ne suis pas sûre d'avoir tout compris, et ce que j'ai compris ça me semble du grand n'importe quoi, donc je passe.
Et je te signale, chère ex-ronde, que tu es un garçon.

Les vacances, gross malheur.
12
Excuse moi de m'être trompé lors d' l'inscription, je suis bien une fille. Qu'est-ce que tu n'as pas compris ? Je voudrais ouvrir un vrai débat et pouvoir discuter de ce thème de façon constructive.
34 ans 855
Un complot BIB ? :lol:


Je crois qu'il y a quelque chose que tu ne comprends pas ; je pense que parmi les femmes en surpoids, la plupart voudrait perdre du poids. Une sorte de fantasme, coller davantage aux standards de la beauté, ou aux standards qu'on s'est fixé dans la tête.

Le fait est que les régimes ont un trèèèès fort taux d'échec sur le long terme, que la chirurgie est loin d'être une solution miracle. Dans ce cas, on fait quoi ?
On se roule en boule dans un coin en se rabâchant à quel point on est moche et incapable ?

Non, on vient sur Vive les Rondes, on échange des conseils beauté, on vient se rassurer sur le fait qu'on est pas tout seul, que c'est pas impossible d'être en couple, et qu'on peut même réussir à s'assumer et à se sentir mieux dans sa peau.

Tu dis que c'est un comble de prôner "une certaine hygiène et un soin de soi", mais au contraire, c'est comme ça qu'un jour on arrive à se sentir mieux dans sa peau et on arrête de se maltraiter de toutes les manières possibles (y compris avec la bouffe).


Moi, si j'avais le choix, bien sûr que je préférerais être plus mince. Mais c'est impossible pour moi en ce moment.
Je devrais me sentir mal ? Ça me ferait maigrir, ça ? Ça arrangerait ma santé (qui au passage va très bien, merci) ? Ça me pousserait à prendre davantage soin de moi ?
Non, pas du tout, ça ne servirait à rien ; en me sentant coupable, je ne serais pas plus mince, ni en meilleure santé, ni plus adaptée aux normes de la société, je serais juste plus malheureuse.
47 ans 35 10308
Je n'ai pas compris ta question, ni le rapport entre le forum et les BIB, ni le rapport entre le forum et les accrocs au McDo, ou le fait de se mettre volontairement en danger avec sa santé ou le manque de soin vis-à-vis de son corps.

Bref, je pense que c'est une discussion qui part sur des prémisses complètement faux, que tu es grave à côté de la plaque, mais alors proprement, et que en fait cette discussion a un très fort potentiel pour être effectivement stérile et insultante, et en fait je regrette d'avoir répondu.
58 ans Franche Comté 995
Deito a écrit:
Un complot BIB ? :lol:


Je crois qu'il y a quelque chose que tu ne comprends pas ; je pense que parmi les femmes en surpoids, la plupart voudrait perdre du poids. Une sorte de fantasme, coller davantage aux standards de la beauté, ou aux standards qu'on s'est fixé dans la tête.

Le fait est que les régimes ont un trèèèès fort taux d'échec sur le long terme, que la chirurgie est loin d'être une solution miracle. Dans ce cas, on fait quoi ?
On se roule en boule dans un coin en se rabâchant à quel point on est moche et incapable ?

Non, on vient sur Vive les Rondes, on échange des conseils beauté, on vient se rassurer sur le fait qu'on est pas tout seul, que c'est pas impossible d'être en couple, et qu'on peut même réussir à s'assumer et à se sentir mieux dans sa peau.

Tu dis que c'est un comble de prôner "une certaine hygiène et un soin de soi", mais au contraire, c'est comme ça qu'un jour on arrive à se sentir mieux dans sa peau et on arrête de se maltraiter de toutes les manières possibles (y compris avec la bouffe).


Moi, si j'avais le choix, bien sûr que je préférerais être plus mince. Mais c'est impossible pour moi en ce moment.
Je devrais me sentir mal ? Ça me ferait maigrir, ça ? Ça arrangerait ma santé (qui au passage va très bien, merci) ? Ça me pousserait à prendre davantage soin de moi ?
Non, pas du tout, ça ne servirait à rien ; en me sentant coupable, je ne serais pas plus mince, ni en meilleure santé, ni plus adaptée aux normes de la société, je serais juste plus malheureuse.


tu es une sainte :angel: de répondre à ce post provocateur d'une personne qui lance une discussion stérile a 23 h parce qu'elle n'arrive pas à dormir.

allez au dodo bibh, tu verras ça ira mieux demain !



:-$ :-$ :-$
12
@Angia : Le rapport entre le forum et les BIB : je ne vois pas pourquoi l'expliciter quand le site s'appelle "Vivelesrondes" ... Le rapport entre entre les BIB (> le forum) et les accroc au McDo : on n'est pas obèse, on le devient (mais les raisons pour lesquelles on le devient peuvent être diverses et je ne suis pas là pour juger). Ce que je veux dire par ce débat, c'est qu'il faut peut être questionner la posture qui consister à légitimer l'obésité (le surpoids est encore un autre débat). Quand je vois des obèses me dire que je suis anorexique, quand je vois des obèses aggressives dès qu'on leur fait remarquer quelque chose en rapport à l'alimentation, je suis en droit de m'interroger.
12
@Deito : Le cas du surpoids est différent : il suppose moins de conséquences sur la santé, et effectivement il peut être parfois difficile d'être dans la "normalité".
Là où je me pose des questions, c'est quand je vois que l'obésité tend à devenir normale. Stéphanie Zwicky par exemple s'inscrit entièrement dans le sillage des BIB revendicatives avides de normalité. Si cela est si normal, pourquoi ne pas se laisser aller à une hygiène déréglée puisque le poids devient gage de beauté ? Cela poserait des problèmes de société : comment prendre en charge l'obésité si 10% d'une population est dans ce cas, et de façon morbide ? Les autres doivent continuer à travailler pour payer les soins nécessaires à leur survie (et les équipements nécessaires à leur vie, comme avec les caddie motorisés aux USA ? La tolérance mènerait dans ce cas à une destruction.
34 ans 855
"Légitimer l'obésité" -> il n'y a rien à légitimer, l'obésité n'est pas un choix, et les obèses ne sont pas coupables
34 ans 855
bibh8 a écrit:
@Deito : Le cas du surpoids est différent : il suppose moins de conséquences sur la santé, et effectivement il peut être parfois difficile d'être dans la "normalité".
Là où je me pose des questions, c'est quand je vois que l'obésité tend à devenir normale. Stéphanie Zwicky par exemple s'inscrit entièrement dans le sillage des BIB revendicatives avides de normalité. Si cela est si normal, pourquoi ne pas se laisser aller à une hygiène déréglée puisque le poids devient gage de beauté ? Cela poserait des problèmes de société : comment prendre en charge l'obésité si 10% d'une population est dans ce cas, et de façon morbide ? Les autres doivent continuer à travailler pour payer les soins nécessaires à leur survie (et les équipements nécessaires à leur vie, comme avec les caddie motorisés aux USA ? La tolérance mènerait dans ce cas à une destruction.


Ton point de vue est donc qu'il est sain, dans une société, de marginaliser les obèses et de les culpabiliser afin que les autres craignent de devenir obèses à leur tour ?

Si le taux d'obésité baissait dans une atmosphère de culpabilisation, il n'y aurait déjà plus d'obèses.
On ne devient pas obèse parce qu'on s'en fout de le devenir, on devient plus souvent obèse parce qu'on craint de le devenir (culpabilité, estime de soi au plus bas, compensation par la nourriture, régimes drastiques suivi de reprises de poids plus importantes, etc)
34 ans 3267
Bon, outre ce qu'on déjà dit les filles, je mets mon détail dans cette... Conversation.
Outre que je te trouve très insultante envers les personnes souffrant de TCA ( parce que le crack, pour reprendre ton analogie, on peut biologiquement s'en passer en faisant une rééducation correcte, mais, même si on sort de l'hyperphagie, peut on arrêter de manger?) et je ne rebondirai pas sur la notion de régime et de volonté, le rapport dans la signature d'Angia dit tout. Mais, quand bien même les critères de beauté évolueraient de la minceur parfois extrême à la rondeur parfois aussi extrême, ce n'est pas un "complot" mais un changement des canons de beauté qui s'est déjà produit. Les hommes du dix septième/dix huitième ne trouvaient belles que les femmes très rondes et pâles: "Vous épousez le cimetière des Saints Innocents" déclara Louis XIV à son frère épousant Henriette Stuart, jugée aujourd'hui magnifiquement mince; une femme d la dynastie chinoise des Tang devait avoir un décolleté débordant et un ventre très rond, regarde la statue de Yang Gui Fei ou les peintures; la première période a été suivie par l'Empire, et ses femmes toutes fines, la seconde par les dynasties mongoles et leurs femmes sportives; elles même suivies par l'époque victorienne et ses beautés plantureuses et poupines et la dynastie Ming, où une femme belle et riche ne devait pas pouvoir marcher seule à force de poids. Plus qu'un complot par rapport à un canon par ailleurs récent, on peut plus parler de changement de critère.
S
27 ans 10
Salut à toutes, étant moi même en surpoids, je peux témoigner sans être soupçonné d’être "anti BIB". Je suis en partie d'accord avec bibh8, il y a dans beaucoup de cas une responsabilité individuelle dans le fait d’être "ronde" et une trop grande tolérance envers une obésité morbide conduit à un véritable problème de santé publique. Cependant, je suis aussi en partie d'accord avec deito, on peut aussi faire un choix pragmatique en s'assumant et en s'acceptant et in fine être bien dans sa peau de ronde.
34 ans 855
(tiens, encore une "sophie" qui est un mec ?)
45 ans 287
Sophie84 a écrit:
Salut à toutes, étant moi même en surpoids, je peux témoigner sans être soupçonné d’être "anti BIB". Je suis en partie d'accord avec bibh8, il y a dans beaucoup de cas une responsabilité individuelle dans le fait d’être "ronde" et une trop grande tolérance envers une obésité morbide conduit à un véritable problème de santé publique. Cependant, je suis aussi en partie d'accord avec deito, on peut aussi faire un choix pragmatique en s'assumant et en s'acceptant et in fine être bien dans sa peau de ronde.


Tu t'es encore trompé,t'as mis"homme" :roll:
S
27 ans 10
Non je suis transsexuel en voie de changement de sexe ... J’espère que ça ne pose pas de problème sur ce forum avec des gens qui ont l'air tolérant ...
B I U