MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un couple heureux sans sexe, c'est possible?

48 ans 76 10598
Je me permet de quoter une remarque prise dans cette discussion et qui est le point de départ de ma reflexion ;) :

timidoux33 a  
écrit:
Parce que quant y'a plus de sexe dans un couple, y'a comme un resort de cassé, sauf si bien sur les deux personnes qui s'aiment ne vivent pas ensemble!!


Pensez-vous que l'absence de sexe est forcément le signe d'un problême au sein du couple? Est-il possible de vivre heureux et amoureux en couple sans sexe?
45 ans 17521
Citation:
Pensez-vous que l'absence de sexe est forcément le signe d'un problême au sein du couple? Est-il possible de vivre heureux et amoureux en couple sans sexe?


je ne pense pas que l'absence de sexe soit forcement un signe de problême, non... il y a différentes manière de s'aimer... on peut avoir envie, et parfois non... et parfois plus du tout, mais ça ne signifie pas qu'on n'aime plus son ou sa partenaire... il y a des choix de vie, ensuite... on peut passer outre le manque de sexe parce qu'on est bien avec la personne et qu'il y a tout le reste... ou alors on peut choisir de ne pas se satisfaire de ça, si l'un des deux est frustré... C'est un autre problême... je pense qu'il y a des couples qui vivent très bien sans sexe, le sexe n'est qu'un des éléments du couple, il n'en est pas, à mon avis, la clé de voute.

donc oui, je pense qu'on peut vivre heureux et amoureux en couple sans sexe si aucun des deux partenaires n'est frustré de la situation...

il y a des choses qui m'ont plus pesées dans mes histoires de couple qu'un manque de sexe : le manque d'attention par exemple, le manque de confiance, trop de jalousie... ça se sont des choses rédibitoires pour moi... le manque de sexe ne l'est pas.
B
55 ans Suisse 185
Je pense que la réponse peut être graduée en fonction de l'âge des partenaires, même si on serait semble t'il très surpris du comportement sexuel actif de certaines personnes du 3ème âge. Selon la rumeur, l'ancien président tunisien a 'mis en route' son dernier enfant à huitante ans !

Je veux dire que la 'normalité' d'une vie de couple sans sexe n'est pas exactement la même si les partenaires ont 25 ans ou 70 ans. Bien sûr chaque couple est unique, mais bon.
44 ans neuvy pailloux(36) 630
ça depend
si tu es pleine forme et que tout vas bien c'est pas normale

mais si la raison est medicale cela s'explique
et puis l'age aussi

moi je connais des couples qui ne font l'amour
pour les uns c'est l'age ma gand mere a 75 ans ne fais plus l'amour depuis que pere c'est fait operer du coeur ya cinq ans
(dsl pour les confidences mais ça ma choque quand elle me la dit et apres j'ai fais main basse)
les autres c'est medicale

tous s'aime toujours il compense par autre chose
48 ans 76 10598
titia36 a écrit:
si tu es pleine forme et que tout vas bien c'est pas normale


Donc, si il n'y a aucun " empêchement" physique, c'est anormal d'être en couple heurex sans sexe? Mais pourquoi donc?
45 ans 17521
titia36 a écrit:
ça depend
si tu es pleine forme et que tout vas bien c'est pas normale


et pourquoi donc ?

c'est quoi la normalité dans un couple ?

se grimper dessus toutes les nuits, aller au resto une fois par semaine, au ciné deux fois par mois, partir en vacances dans les landes et faire 2,1 enfants ? ma foi, je n'ai donc jamais été en couple "normalement"... :mrgreen:

et pourquoi lier ça à la forme physique ? il y a des gens qui ne sont pas en forme et qui font l'amour, il y a des gens qui sont en condition physique mais qui ne le font pas, pour diverses raisons...

il y a des personnes hypersexuées, et qui ont de gros besoins (et envies) sexuels et d'autres pas ou peu... c'est quoi la normalité ? la normalité est-elle définie par des statistiques ?
B
55 ans Suisse 185
Ta question est un brun tarabiscotée en fait.

Le sentiment d'être "heureux" est sans doute graduée entre "malheureux" et en "extase".

Alors le fond de la question, serait plutôt : un couple qui se dit heureux sans avoir de rapport sexuel, ne le serait-il pas encore d'avantage avec une vie intime en harmonie ?
T
40 ans noisy le grand 1060
Je pense sincèrement que ce n'est pas une question d'âge. Et je pense également que le côté "anormal" de ce genre de situation est grandement dû à notre société qui met la sexualité au coeur de tout, voir parle de pratiques relativement marginales (en terme de nombre de pratiquants) comme si elles étaient la norme : exemple récent : pub universal mobile . Alors ok, les tabous tombent, mais il faut voir combien ça complexe certains qui se sentent hors norme...en ayant pourtant une sexualité déjà épanouie.
Tant et si bien qu'il y a même des courants tels que celui-ci qui émergent pour justement revendiquer le droit à ne pas être dans cette culture de la performance et des expériences.

Maintenant, c'est surement rare de trouver un couple où l'absence de sexe est à la fois voulue et assumée par les deux partenaires. Mais aimer, ce n'est pas avoir un ami pour qui on a une attirance sexuelle, ce sont des sentiments très différents, donc le sexe n'est pas la clé su couple. Bien sûr selon les couples, ça a plus ou moins d'importance.

A vrai dire, en poussant la réflexion un peu plus loin, vu le nombre de conflits dans un couple qui peuvent naître d'une mésentente sexuelle, ou d'une comparaison chagrine entre les habitudes du couples et le tout-sexuel des médias, ça pourrait même être une solution dans certains cas.
38 ans 3935
Au risque de paraître trop terre à terre, je ne pense pas qu'un couple puisse durer, et encore moins être vraiment heureux, sans sexe. C'est vrai qu'on nous impose trop souvent des modèles à suivre, on veut nous faire croire que tout tester sexuellement nous rendra plus heureux, ça je n'y crois pas. Mais en dehors des pratiques dont le choix appartient à chacun, je pense tout de même que l'Homme reste un animal avec des instincts, et que si deux êtres se mettent en couple c'est avant tout par volonté de procréer. Je ne crois pas que ne plus avoir de rapports sexuels dans un couple soit réellement un choix, en dehors, bien entendu, des maladies, des handicaps etc. L'instinct sexuel c'est un peu comme l'instinct de manger, l'instinct de survie face à un danger, c'est quelque chose de naturel et d'inné chez chacun, je pense.
A
36 ans Nice 21965
ca n'a rien à voir avec l'age perso j'ai 23 ans et j'ai pas une sexualité debordante, une a deux fois par semaine me suffit largement avec mon copain qui lui a une libido debordante (c'est plus 1 à 2 fois par jour) mais avec mon ex ca me suffisait pas alors que j'aime mon copain indefiniment plus que mon ex, avec l'autre c'etait plus une histoire d'hormone je pense

j'ai plus besoin de tendresse que de sexe, on a une relation surtout basé la dessus avec beaucoup de communication, le sexe n'est qu'un plus, si l'un ou l'autre manque de tendresse la y'a des "soucis" mais le manque de sexe n'en engendre pas il est un peu frusté et alors y'a "pamela" et "christina" pour ca!

blaxs je te previens de suite si tu veux repondre par une ode à l'infidelité ou aux dames de petites vertues, tu passe ton chemin direct
37 ans Entre ici et là bas 2237
après il faut définir ce que l'on entend par "sans sexe"...

est ce un couple qui ne fait pas du tout l'amour? un couple qui le fait rarement: moins d'une fois par mois...?

je pense par exemple aux fiancés qui décident de ne pas avoir de relation sexuelle avant de se marier, ils sont heureux sans sexe, mauis sont dans l'attente, ils savent que c'est une situation à durée déterminée...

maintenant je crois avant tout que cela dépend des couples, pour certains la tendresse passe avant tout le reste...

mais personnellement comme cela a été dit avant, je crois qu'un couple qui ne fait plus l'amour depuis au moins un an (pour moi sans sexe voudrait dire, ne pas avoir de rapport depuis au moins 6 mois/un an), sans raison particulière (maladie, aâge, ...), vit une période plus difficile , où l'épanouissement mutuel n'est pas le maitre mot... :?
48 ans 76 10598
blaxs a écrit:
Alors le fond de la question, serait plutôt : un couple qui se dit heureux sans avoir de rapport sexuel, ne le serait-il pas encore d'avantage avec une vie intime en harmonie ?


Non, non, le fond de ma question est bien : peut-on être heureux sans sexe? ou alors l'absence de sexe est-il le signe d'un problême?

D'ailleurs, pourquoi la vie intime serait forcément sexuée? L'intimité passe-t-elle obligatoirement par l'acte sexuel?
48 ans 76 10598
Citation:
D'ailleurs, pourquoi la vie intime serait forcément sexuée? L'intimité passe-t-elle obligatoirement par l'acte sexuel?


Je précise que cette question vient en réponse à la reflexion qu'un couple heureux le serait peut-être d'avantage avec une vie intime en harmonie. Pourquoi penser qu'un couple sans sexe n'a pas de vie intime harmonieuse?
38 ans 3935
chloeecamille a écrit:
blaxs a écrit:
Alors le fond de la question, serait plutôt : un couple qui se dit heureux sans avoir de rapport sexuel, ne le serait-il pas encore d'avantage avec une vie intime en harmonie ?


Non, non, le fond de ma question est bien : peut-on être heureux sans sexe? ou alors l'absence de sexe est-il le signe d'un problême?

D'ailleurs, pourquoi la vie intime serait forcément sexuée? L'intimité passe-t-elle obligatoirement par l'acte sexuel?


Je ne crois pas que la vie intime d'un couple se limite à l'acte sexuel, heureusement. Mais l'acte sexuel en fait partie.
Pour répondre à ta première question, je pense en effet que l'absence de sexe est signe d'un problème (je parle bien d'absence de sexe, les besoins de chacun en ce qui concerne la fréquence étant variables, bien évidemment).
38 ans 3935
chloeecamille a écrit:
Citation:
D'ailleurs, pourquoi la vie intime serait forcément sexuée? L'intimité passe-t-elle obligatoirement par l'acte sexuel?


Je précise que cette question vient en réponse à la reflexion qu'un couple heureux le serait peut-être d'avantage avec une vie intime en harmonie. Pourquoi penser qu'un couple sans sexe n'a pas de vie intime harmonieuse?


Je ne sais pas... pour ma part je considère que le sexe est un besoin pour chaque être humain. Et qui d'autre mieux que le copain/concubin/mari pour combler les besoins en sexe de sa moitié? Pas de sexe=frustration, et la frustration entraîne bien souvent le rejet de celui qui en est la cause.
B I U