MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un bébé nommé poupon

49 ans Sous la pluie !!! 4781
karen a écrit:
Moi c'est cette histoire de bulle que je ne comprends pas... :-k Ils ont bien le temps... à partir de quand, de quel âge décidez-vous (vous,  
oui, vous les parents qui voulez maintenir la bulle "parce qu'ils ont bien le temps"), à partir de quand, donc, décidez-vous qu'"il est temps" ? :-k Parce qu'au nom de cette bulle et "ils ont bien le temps d'être confrontés au monde", y a aussi des parents qui mettent leurs enfants directement au primaire en zappant la maternelle, ou mieux, qui ne scolarisent pas leurs enfants... Donc bon... c'est aussi aux parents d'arrêter de flipper sans arrêt, et de laisser les enfants vivre un peu ce qu'ils ont à vivre, dans la limite de leur bien-être et de leur sécurité...


Ah je savais bien que nous ne pourrions pas être d'accord trop longtemps avec Karen et moi ;) Nous on ne met nos doudous à l'école qu'en primaire, on a voulu faire une exception pour notre crevette et ben franchement l'essai n'a pas été transformé loin de la, donc je continuerai de ne les mettre qu'en primaire. Ca ne fait pas d'eux des enfants associaux, ils s'adaptent très vite et ils n'ont aucunes difficultés particulières. Et puis tu sais comme le disent la plupart des pédopsy, la première socialisation se fait dans une fratrie et plus elle est nombreuse, plus l'enfant doit faire avec les autres ;) Le fait de ne pas mettre nos enfants à l'école où en maternelle ne font de nous des parents flippés et n'empêche en rien les enfants de vivre ce qu'ils ont vivre.
42 ans lyon 1868
J'pense qu'il y a une grosse incompréhension....

personne n'a dit qu'un bb ne devais pas aller dans d'autres bras mais que ca ne devait pas devenir abusif. MLG parlait bien de personnes qu'elle ne connaissait quasiment pas et qui se passaient bb de bras en bras.

J'ai 5 frères et sœurs, mes enfants ont toujours été dans les bras de leurs oncles et tantes (papi mami bien sur) et dans les bras de mes meilleurs amis (et ce dès la maternité) Pendant les grosses réunion de famille en général tout le monde comprend que ça ne sert a rien d'y passer 4 heures donc certains "passent leur tour". Maintenant ils sont plus grand et savent mieux se faire comprendre.

Cependant, mes beaux parents ont, par exemple, une fâcheuse tendance a nous faire venir quand ils boivent le café avec leurs copains pour "exhiber" leurs descendance, imaginez en plus il y a des jumeaux le phénomène de foire ! Alors là je dis non, les copains des papi et mami que les enfants ne reverrons peut être que 2 ou 3 fois dans leurs vies ben ça les énerve.

Pour répondre à la question. Avant d'être maman j'avais oublié qu'un bb est un être humain avec des envies, des peurs, des besoins (et pourtant je suis de nombreuses fois tata mais c'est loin d'être la même chose), j'ai découvert ce concept avec la parentalité. Je pensais comme ma mère me l'avais enseigné, qu'un gosse ça se pose dans un coin et qu'il doit faire ses nuits, manger comme on le souhaite (ben oui un bb qui n'a pas faim il se gave et c'est tout), que comme il est petit il doit aimer tout le monde et se laisser faire. Ben mes enfants m'ont montrer que non, il y a des jours où ils ont envie et d'autres non (dans nos bras comme dans ceux d'"inconnus"), parfois ils ont faim ou pas, parfois ils sont crevés et d'autres non. J'ai énormément évoluer dans ma façon de voir les choses depuis 4 ans et j'en suis très contente ;)

Donc tant que bb est OK, qu'il le vit bien etc... OK, tant que ce n'est pas une déviance du genre j'veux jouer a la poupée OK, sinon c'est niet.
Halte aussi aux bien pensant qui veulent a tout prix prendre bb quand il pleure parce que eux sauront le calmer alors que nous on est des primipare qui ne savent pas faire (ca c'est une spéciale dédicace a mon frère et sa femme et mes bp; heureusement depuis que j'ai plus de gosses qu'eux cette lubie leur est passée)

Après c'est effectivement un débat sans fin, mais on est capable de parler on l'a de nombreuses fois montré sur des sujets bien plus houleux.
44 ans 1805
karen a écrit:
(Parce que oui, je suis persuadée que les enfants qui réagissent mal à tout ça, réagissent en bonne partie au stress des parents qui n'ont pas du tout envie qu'on touche à leur bébé)...



Stigmatisation quand tu nous tiens...(sans agressivité hein Karen je réagis juste à cette phrase, je donne mon avis quoi...)
Et les enfants qui pleurent avant 6 mois sont des enfants capricieux?
Et les enfants qui font leur nuit tout de suite c'est grâce à leurs parents?
Et les enfants qui ne font pas leur nuit tout de suite c'est à cause des parents?
Et dans ce cas les parents qui ne veulent pas laisser leurs enfant à qui que ce soit, on les appelle comment alors?:
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_203183.htm

Je crois comme disait Tam il y a amalgame: ce qui gêne (enfin pour ma part) dans le fait de laisser Nolhan dans les bras des autres, ce n'est ni à cause des crobes, ni des maladies, ni du stress, ni de l'énervement, ni une histoire de possessivité ou de je ne sais quoi hein....

Ce qui me gêne c'est que personne à table ne se pose la question de si ça gêne bébé ou non. Ce qui me gêne est donc une question de RESPECT du bébé (comme le disait aussi hypo et barbapapa). Et le respect c'est d'abord considérer bébé comme un individu et non un jouet qu'on se refile. Le problème n'est pas "j'accepte" ou "j'accepte pas" de le faire passer de bras en bras. Le problème est qu'à aucun moment chacun pense que bébé est:
-peut-être fatigué
-a peut-être pas envie même s'il fait des gros sourires
- en a marre d'être tripoté
Moi ça ne me plairait guère d'être tripoté dans tous les sans par une dizaine d'inconnus à chaque fois (après on ne fait pas le même poids je vous l'accorde

:lol: :lol: )...Si ça s'trouve Le Gosse ça ne le dérange pas d'être passé de bras en bras. Mais n'empêche que personne se pose la question...
voilà j'sais pas si je suis clair....et j'ai agressé personne là hein ;)
44 ans 1805
Et flûte j'ai oublié un truc:

Un enfant qui réagit mal à tout ça (d'être passé de bras en bras) peut tout simplement réagir aussi aux tripotages intensifs qui excitent et énervent beaucoup.
Comme un enfant qu'on excite le soir, il a du mal à s'endormir.
Là c'est pareil pour Nolhan, avec en prime des adultes qu'ils l'ont bien excité pendant des heures...
(et vas-que je fais joue-joue avec bébé toute la journée, que je t'embrasse et te tripote, que je te montre tout un tas de jouets...sauf qu'au bout de 4 heures d'affilés et bhé pas besoin du stress de maman - même pas stressée en plus - pour être énervé)....
45 ans 17521
MuseaLaGrenadine a écrit:
karen a écrit:
(Parce que oui, je suis persuadée que les enfants qui réagissent mal à tout ça, réagissent en bonne partie au stress des parents qui n'ont pas du tout envie qu'on touche à leur bébé)...



Stigmatisation quand tu nous tiens...(sans agressivité hein Karen je réagis juste à cette phrase, je donne mon avis quoi...)
Et les enfants qui pleurent avant 6 mois sont des enfants capricieux?
Et les enfants qui font leur nuit tout de suite c'est grâce à leurs parents?
Et les enfants qui ne font pas leur nuit tout de suite c'est à cause des parents?
Et dans ce cas les parents qui ne veulent pas laisser leurs enfant à qui que ce soit, on les appelle comment alors?:
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_203183.htm


Oui oui, certes... mais comme je l'ai précisé :

Citation:
Parce que oui, je suis persuadée que les enfants qui réagissent mal à tout ça, réagissent en bonne partie au stress des parents qui n'ont pas du tout envie qu'on touche à leur bébé)


Je ne stigmatise rien du tout ni personne, je n'ai pas dit que c'était systématique, simplement c'est mon impression, avec les exemples que j'ai dans mon entourage, et ce que je peux entendre autour de moi et lire sur les forums... Il ne faut pas nier que le contexte joue quand même, dans un certain nombre de cas (t'as vu, je ne me mouille pas, hein ? :mrgreen:)... et je crois donc (mais ça n'engage que moi) qu'un enfant élevé avec le minimum de stress et surtout ne ressentant pas le stress de ses parents a plus de chance d'être cool (mais encore une fois, je sais que ça n'est pas vrai dans tous les cas, et ça n'engage que moi)...

Je me posais la question concernant les limites (en acte et en durée) de "la bulle", à la base...
45 ans 17521
MuseaLaGrenadine a écrit:
Et flûte j'ai oublié un truc:

Un enfant qui réagit mal à tout ça (d'être passé de bras en bras) peut tout simplement réagir aussi aux tripotages intensifs qui excitent et énervent beaucoup.
Comme un enfant qu'on excite le soir, il a du mal à s'endormir.
Là c'est pareil pour Nolhan, avec en prime des adultes qu'ils l'ont bien excité pendant des heures...
(et vas-que je fais joue-joue avec bébé toute la journée, que je t'embrasse et te tripote, que je te montre tout un tas de jouets...sauf qu'au bout de 4 heures d'affilés et bhé pas besoin du stress de maman - même pas stressée en plus - pour être énervé)....


Non, mais c'est évident, personne n'a dit le contraire !

On est bien d'accord qu'il faut respecter l'enfant et si son comportement dit qu'il faut pas, ben il faut pas... Ce qui me gène (j'ai pas dit que c'était ton cas), c'est qu'on a parfois l'impression que les parents ne se soucient pas non plus de savoir si l'enfant trouve ça cool d'être dans d'autres bras, mais refusent tout bonnement de le laisser porter à d'autres, par esprit de possession, tout simplement ("c'est MON enfant à moi, y a que moi qui a le droit")... Et ça, je n'ai pas non plus le sentiment que ça soit une bonne chose, quoi...

De toute façon, les comportements extrêmes ne sont jamais bons, dans un sens comme dans l'autre...
42 ans lyon 1868
karen a écrit:

Je me posais la question concernant les limites (en acte et en durée) de "la bulle", à la base...


la limite même si j'aime pas le terme de bulle, mais bon, la limite est celle que donne l'enfant lui-même.

Si il est content d'aller faire un câlin a mami mais qu'elle le sur-stimule et que le soir il est énervé, ben la fois suivant tu dis a mamie d'y aller moins fort sur les jouets bruyant etc...

Si lorsque bb est dans les bras de tatie et qu'il se met a chouiner, bon nombre de personnes que je connais font "oh non non non ..." et vas-y que je te secoue et te propose 15000 jouets pour t'empêcher de pleurer, alors que bb a sans doute juste besoin d'un peu de calme. Si bb se met a pleurer quand quelqu'un le prend (que ce soit des bras de sa maman, ou de son lit/transat etc...) c'est même pas la peine.

Je pense que notre façon de voir les choses dépend aussi beaucoup de notre entourage. En ce qui ME concerne, les personnes qui m'entourent ne respectent pas l'enfant en tant que personne (non non Dolto on ne connait même pas), sont absolument sans gêne (dans mon entourage il y a beaucoup de naissance, imagine que généralement je suis la seule personne a me laver les mains en entrant dans une chambre de maternité et toutes les nouvelles accouchées me l'ont dit !) sans compter dans mon cas les remarques débiles en dévisageant bb pour savoir si il/elle ressemble a son jumeau

A la naissance un bb il ne fait qu'un avec sa maman, très vite son cercle s'étend a son papa et a son entourage proche, vers 8-9 mois il prend conscience qu'il ne fait pas qu'1 avec maman (crise d'angoisse de la séparation, tenter a ce moment là de séparer l'enfant peut être très délicat), a partir de 3 ans environ les enfants commence a jouer avec les autres et non plus "a coté" des autres. Ce sont de grandes étapes, il y en a d'autres (un bb en pleine acquisition peut être moins sociable par exemple), ce sont des théories et chaque enfant est différent bien évidemment. C'est donc l'écoute de son enfant qui prime avant tout, et un accord entre ses besoins et ceux de sa famille. Voilà, ça c'est mon avis ;)
44 ans 1805
ah bah oui là je suis bien d'accord : ne pas laisser son gosse dans les bras des autres par possessivité c'est embêtant (pour les deux d'ailleurs: la môman comme le gosse). Embêtant car souvent ça va plus loin qu'une histoire de bras...
Comme ne pas laisser son enfant à qui que ce soit parce qu'il n'y a "que moi qui ait le droit" ... (même si je pense que c'est pas aussi simple dans ce cas: le "y a que moi qui est le droit" est parfois en fait "qu'est-ce que je suis sans toi?" bref,...je m'égare).
Mais là en l'occurence, j'ai pas vu de vlriennes possessives, euh si? J'ai surtout vu des vlriennes qui demandait un peu de respect.

;)
44 ans 1805
tam dégaine toujours avant moi :lol: :lol:
je répondais à Karen ;)
44 ans 1805
tam a écrit:
karen a écrit:

Je me posais la question concernant les limites (en acte et en durée) de "la bulle", à la base...


la limite même si j'aime pas le terme de bulle, mais bon, la limite est celle que donne l'enfant lui-même.

Si il est content d'aller faire un câlin a mami mais qu'elle le sur-stimule et que le soir il est énervé, ben la fois suivant tu dis a mamie d'y aller moins fort sur les jouets bruyant etc...

Si lorsque bb est dans les bras de tatie et qu'il se met a chouiner, bon nombre de personnes que je connais font "oh non non non ..." et vas-y que je te secoue et te propose 15000 jouets pour t'empêcher de pleurer, alors que bb a sans doute juste besoin d'un peu de calme. Si bb se met a pleurer quand quelqu'un le prend (que ce soit des bras de sa maman, ou de son lit/transat etc...) c'est même pas la peine.

Je pense que notre façon de voir les choses dépend aussi beaucoup de notre entourage. En ce qui ME concerne, les personnes qui m'entourent ne respectent pas l'enfant en tant que personne (non non Dolto on ne connait même pas), sont absolument sans gêne (dans mon entourage il y a beaucoup de naissance, imagine que généralement je suis la seule personne a me laver les mains en entrant dans une chambre de maternité et toutes les nouvelles accouchées me l'ont dit !) sans compter dans mon cas les remarques débiles en dévisageant bb pour savoir si il/elle ressemble a son jumeau

A la naissance un bb il ne fait qu'un avec sa maman, très vite son cercle s'étend a son papa et a son entourage proche, vers 8-9 mois il prend conscience qu'il ne fait pas qu'1 avec maman (crise d'angoisse de la séparation, tenter a ce moment là de séparer l'enfant peut être très délicat), a partir de 3 ans environ les enfants commence a jouer avec les autres et non plus "a coté" des autres. Ce sont de grandes étapes, il y en a d'autres (un bb en pleine acquisition peut être moins sociable par exemple), ce sont des théories et chaque enfant est différent bien évidemment. C'est donc l'écoute de son enfant qui prime avant tout, et un accord entre ses besoins et ceux de sa famille. Voilà, ça c'est mon avis ;)


et puis comme toujours j'adore te lire Tam. En fait (prépare tes chaussettes bien larges hein :lol: :lol: :lol: aux chevilles :lol: :lol: ) je péfère les conseils de tam que celle de mon médecin (si, si c'est vrai). (bon après au vue de ma considération pour les médecins qui suivent Nolhan en ce moment... :lol: :lol: ) Nan, sans blague tout cha c'est vrai! Mes ondes sont souvent portées vers tam (ouh là là là que des :oops: :oops: :oops: :oops: )
42 ans lyon 1868
MuseaLaGrenadine a écrit:

et puis comme toujours j'adore te lire Tam. En fait (prépare tes chaussettes bien larges hein :lol: :lol: :lol: aux chevilles :lol: :lol: ) je péfère les conseils de tam que celle de mon médecin (si, si c'est vrai). (bon après au vue de ma considération pour les médecins qui suivent Nolhan en ce moment... :lol: :lol: ) Nan, sans blague tout cha c'est vrai! Mes ondes sont souvent portées vers tam (ouh là là là que des :oops: :oops: :oops: :oops: )


:oops: :oops: :oops: :oops:

Heu c'est trop d'honneur. :oops: Suis pas sure de mériter ça.
45 ans 17521
tam a écrit:
karen a écrit:

Je me posais la question concernant les limites (en acte et en durée) de "la bulle", à la base...


la limite même si j'aime pas le terme de bulle, mais bon, la limite est celle que donne l'enfant lui-même.


Oui, je suis d'accord avec toi, je pense aussi que les limites sont celles de l'enfant... mais j'ai le sentiment, à lire certaines personnes, que ce sont elles (donc les parents) qui souhaitent préserver cette bulle, parce qu'elles craignent que leur bébé grandisse trop vite, et là non plus, on ne respecte pas forcement les besoins de l'enfant... Parce que décréter qu'un bébé n'a besoin de des bras de ses parents (je sais plus qui a dit ça, dans la discussion), ben... comme dire... je trouve ça un peu limité, comme horizon, si l'enfant est prêt à d'autres expériences... Si il n'est pas prêt, c'est autre chose, mais de la manière dont c'était exprimé, ça faisait trop "c'est NOTRE bébé" et personne a le droit d'y toucher...

Bref, c'est pour ça que je souhaitais savoir ce que les personnes voulant "préserver la bulle" donnant comme limite à la bulle en question...



MuseaLaGrenadine a écrit:
Mais là en l'occurence, j'ai pas vu de vlriennes possessives, euh si? J'ai surtout vu des vlriennes qui demandait un peu de respect.


Alors du coup, tu m'as mis le doute, et j'ai repris la lecture de ce post à son début... j'ai juste relevé des phrases qui m'ont donné cette impression, et qui m'ont fait me poser cette question concernant "la bulle"... Je ne mets personne au pilori, je n'accuse personne, je ne juge personne... Je vous cite, les filles :


vivou67 a écrit:
ah pour ça je suis assez égoïste, mon bébé ne passe pas de bras en bras, ou si ça commence je m'intercale et je la récupère .


hypocampe13 a écrit:
apres, les autres, et bien ils ont pas essayer de le prendre,si je proposé pas.
en meme temp on a pas grand monde dans le coin.
je suis assez egoiste la dessus et si ca plait pas je m'en tape.un bebe n'est pas un jouet et les premieres semaines il n'y a que zhom et moi qui l'avions dans les bras(et ma mere)c'est tout.


Barbapapa15 a écrit:
hypocampe13 a écrit:
c'est exactement ce que je pense aussi,ils ont le temps nos loulous,qu'ils profitent un peu de leur "bulles"qui dur pas tres longtemp.

C'est aussi ce que je pense, tant que je peux les protéger et bien je le fais de toute mes forces. Parce que très vite ils vont devoir affronter des trucs pas toujours rigolos-rigolos alors autant profiter de notre bulle le plus longtemps possible Wink


Barbapapa15 a écrit:
Moi j'ai toujours fonctionné comme ça et après les gens l'ont cimpris, j'ai toujours expliqué que c'était comme ça et là dessus Obélix est tout à fait d'accord avec moi et même si les gens doivent bien baver dans mon dos en me traitant d'égoïste et autre et bien franchement je m'en fiche, c'est mes doudous et celui où celle qui s'en approche :fouet:


chtitelolotte a écrit:

mais en fait, si je m'étais écoutée vraiment, je crois que je l'aurais beaucoup moins laissé les premieres semaines mais plus par instinct de "possession"(merci de ne pas le prendre au pied de la lettre, je ne trouve pas d'autres mots)
c'était ma fille(c'est toujours le cas bien sûr Smile )mon bébé,et aprés l'avoir porté 9 mois, si j'avais pu je l'aurai gardé juste pour moi et son papa encore quelques temps
c'est bien beau de parler des liens à tisser, mais avant tout, il faut que la famille au sens strict puisse le faire(cad papa maman bebe et les freres et soeurs s'il y a)


Certaines d'entre vous parlent d'égoïsme, en parlant de leur propre comportement... ça avait retenu mon attention... D'où mes interrogations... ;)
39 ans Bas-Rhin 1498
j'assume a fond !

Oui j'adore avoir ma poupée dans mes bras, et oui j'ai du mal à la donner ... mais je me soigne !

Je m'intercale quand pour moi il y a eu assez de bras pour bébé, afin qu'elle retrouve des bras familiers quitte a redonner bébé plus tard, mais je pense qu'elle a besoin de se retrouver dans mes bras ou ceux de son papa après un certain temps .

Je parle de réunions de famille ou de visites d'amis, si y'a 2 personnes, y'a pas de souci, du moment ou Tessa est ok .

Et oui, égoïstement je voudrait être tout pour elle, mais je me suis fait une raison...

:roll:
45 ans 17521
vivou67 a écrit:
j'assume a fond !

Oui j'adore avoir ma poupée dans mes bras, et oui j'ai du mal à la donner ... mais je me soigne !

Je m'intercale quand pour moi il y a eu assez de bras pour bébé, afin qu'elle retrouve des bras familiers quitte a redonner bébé plus tard, mais je pense qu'elle a besoin de se retrouver dans mes bras ou ceux de son papa après un certain temps .

Je parle de réunions de famille ou de visites d'amis, si y'a 2 personnes, y'a pas de souci, du moment ou Tessa est ok .

Et oui, égoïstement je voudrait être tout pour elle, mais je me suis fait une raison...

:roll:


Je ne critique pas, hein ? J'essaie juste de comprendre... :kiss:
44 ans 1805
Alors même si - en ce qui me concerne - je n'ai pas du tout les mêmes raisons que Vivou pour vouloir faire stopper les tours de passe-passe aux réunions de famille, moi aussi je ne peux m'empêcher de m'interroger. L'autre post (d'une rubrique voisine):
http://www.vivelesrond.../forum/viewtopic_203183_15.htm
semble traiter de la même problématique de fond, à savoir laisser les enfants à autrui (même si là c'est pour plus longtemps et sans la présence de maman, on est quand même dans une situation de laisser bébé à qq'1 d'autre que soi).

Du coup, je me permets de te quoter Karen (idem hein sans agressivité aucune mais par pure réfléxion), car je me demandais finalement si les raisons qu'avaient Vivou concernant sa difficulté à laisser son gosse dans les bras des autres, ne relevait pas de la même difficulté à laisser son p'tit bout à qq'1 pour qqes jours, voire pour une soirée.
Je te quote Karen, enfin je te cite - je sais pas quoter à partir d'un autre post:

"Ma fille a 20 mois, et je ne l'ai jamais laissée à qui que ce soit... Je suis juste partie une nuit, chez une amie, il y a quelques semaines, et j'en étais malade... alors la laisser pour des vacances, je ne pourrais pas... En tout cas pas pour le moment, même si j'aurais surement bien besoin de vacances aussi, mais je serais trop angoissée je crois... déjà, je pars 5 jours la semaines prochaine, ma fille restera avec son papa, et ça me plait moyen, mais bon... je vais essayer d'en profiter un peu, mais ça va être dur... J'ai pas envie de passer du temps sans elle, en fait...

Je pense que je pourrais la confier éventuellement à ma mère, j'aurais quand même confiance... mais à personne d'autre, clairement... Et puis on en est pas encore là, vu que je suis relativement dispo, je pars chez ma mère avec ma fille, elle n'y reste pas seule pour le moment...

je ne juge pas les parents qui confient leurs enfants facilement, en vérité je les envie... Mais bon, c'est pas mon cas pour le moment... "

Il s'agirait peut-être d'un manque de confiance comme tu dis, non? ou d'angoisse comme tu l'écris là aussi, non je me trompe total?

enfin je sais pas hein (pas taper je me renseigne et j'essaie de décoder)

;)
B I U