MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je suis en train de perdre mon mari....

58 ans 91 25732
Quand j'ai compris que je ne pourrais jamais avoir d'enfant, j'ai dit à zom qu'il valait mieux qu'on se sépare, que c'était mieux...

Je disais qu'il trouverait une autre femme qui  
saurait lui donner les enfants dont il avait tellement envie, qu'il ne fallait pas rester avec moi, parce que sa vie ne serait jamais "complète" et qu'un jour il me le reprocherait.

En fait, je l'aimais tellement que j'étais prête à le laisser partir pour qu'il ait la vie qu'il voulait...

Mais crois-tu vraiment que c'est ce que je voulais moi ? ;) Oh non... Je laissais juste parler ma raison... ou alors je préférais qu'il parte parce que je lui disais qu'il pouvait le faire, plutôt que d'attendre plusieurs années et que ça arrive quand même... Quand je ne m'y attendrais pas...

Je ne sais pas... Peut-être que la souffrance me paraissait plus "belle" si je me sacrifiais pour lui. Plus supportable... J'avais l'impression de "gérer mon échec"...

Mais il n'a pas voulu partir l'effronté ! :D Il a dit qu'il savait quand il m'a connue que ça serait difficile, voire impossible d'avoir un enfant et qu'il s'était engagé en connaissance de cause. Et qu'il resterait, enfant ou pas.

Ne crois-tu pas que ton mari pourrait avoir le même type de réaction que moi ? Avoir peur de te perdre pour diverses raisons et préférer que tu partes parce qu'il a l'impression de le décider lui ?
40 ans Nord-Est de la France 3285
je suis d'accord avec toi patty, mais la c un ennui "mecanique" ca n'est pas une sterilité... Donc rien n'est perdu non?
58 ans 91 25732
cyriel a écrit:
je suis d'accord avec toi patty, mais la c un ennui "mecanique" ca n'est pas une sterilité... Donc rien n'est perdu non?


Non bien sûr ! :) Mais les hommes sont très affectés lorsque leur virilité est atteinte. Ca pourrait expliquer sa réaction, surtout que moukim est plus jeune que lui...

Il préfère peut-être lui donner comme une "autorisation d'aller voir ailleurs" plutôt que de craindre qu'elle finisse par le faire un jour...

Mais elle peut faire comme mon zom ! Et j'étais bien contente qu'il refuse ma proposition. :D
40 ans Nord-Est de la France 3285
Vi d'ou mon message du dessus, sur les moyens comme la petite pillule bleu, c chimique mais ca peut palié et peut etre un peu dedramatiser, enfin je sais pas je dis ca...
58 ans 91 25732
Oui Cyriel ça peut tout à fait marcher. :)

Mais pour cela, il faut reconnaitre son problème et accepter la solution. Tous les hommes ne peuvent pas le faire... Il faut accepter une "diminution" de sa virilité et accepter une aide chimique... Avoir besoin d'aide pour avoir une érection... Tu imagines ce que ça peut représenter pour un homme ?

Mais avec beaucoup d'amour et du temps, il devrait y arriver !
48 ans Namur 184
cyriel a écrit:
coucou,

J'avais une petite question, mais contre l'impuissance il existe maintenant des solutions, je pense a la petite pilulle bleue, mais aussi a des injections . N'a t-il pas envisagé cette solution?
Si vraiment son impuissance lui fait perdre confiance en votre couple car il ne peux plus te satisfaire intimement et en la facon de pouvoir avoir un enfant, mais qu'il dit toujours t'aimer, c'est peut etre la première chose à faire non ?

bisous bon courage :kiss:


Nous avons essayer des dérivés de la petite pilule bleue, la première sorte aucun effet, la deuxième on y est arrivé mais parce que j'ai insister vraiment lui partait déjà battu.... les injections je sais mais on ne lui en a pas encore parler...
48 ans Namur 184
Je lis ce que vous écrivez et bien entendu que je refuse sa proposition enfin pour moi s'en est pas une parce qu'il m'impose son désir de partir car il dit qu'il ne peux pas me priver d'avoir des enfants et de ne plus avoir de rapports, alors que je sais que tout cela se soigne avec pilule ou injection et une bonne prise en charge par un psychologue mais rien que ce mot le fait fremir, il associe ça a de la folie, il a peur en plus je travaille moi même en psychiatrie et je sais que la depression peut faire honte...

Ce qu'il faut c'est qu'il accepte la réalité, moi je l'aime tout simplement et ça ne change rien pour moi.

Il est 13 ans plus âgé que moi, n'a jamais eu d'enfant et n'a jamais été marié, pour lui je suis la première femme avec qui il a eu envie de se marié et maintenant il est prêt à renoncer à notre amour!!!

C'est incompréhensible enfin pour moi et je sais que c'est sa virilité qui est mise en avant.

Et que pour un homme c'est important.

Je ne sais plus quoi faire, là il estpartit je vais le laisser prendre du recul, attendre mais l'attente me tue à petit feu...
300
Je pense que ton mari est en dépression, il ne sait pas ou il en ait et il ne veut pas t'imposer cela. Je pense qu'il t'aime mais pour l'instant il ne sens pas capable de gérer votre vie de couple. En effet il n'est pas bien avec lui même comment veut tu qu'il arrive à gérer une vie à deux.Si il a besoin de respirer c'est qu'il en a vraiment besoin. Mais attention soutient le quand il te le demande mais n'impose pas ta présence.
59 ans 43 659
pas mieux, que ce qui a déjà été dit, mais ne renonce pas, si j'ai bien calculé il a 45 ans!!! c'est jeune pour un homme, et loin d'etre trop agé pour avoir des enfants!!! enfin je trouve!!!

avec beaucoup d'amour et un peu d'aide ça devrait s'arranger, en tout cas bon courage!!!! ;)
35 ans Montréal, Québec 288
Peut-être qu'il fait une dépression? Si c'est le cas, ça peut d'ailleurs être la cause de son impuissance, ou alors son impuissance peut en être la cause.

Étant moi-même dépressive, j'ai souvent dit à mon chéri de me quitter, que je ne voulais pas lui gacher la vie, qu'il mérite mieux que moi... Quand j'en arrive là, je le pense vraiment et ça me tue... Bref, vous devriez considérer cette possibilité... Une dépression, ça se soigne, suffit de frapper à la bonne porte!

Je ne vois rien de louche là-dedans, mais bon, je ne vous connais pas, alors je ne peux pas juger vraiment, je ne fais que suggérer une possibilité.

Peu importe le problème, je vous souhaite bon courage à tous les deux!
48 ans Namur 184
Je pense vraiment que c'est une dépression dont il souffre, je le sais, il l'a dit lui aussi mais de là à aller consulter.. c'est un têtu, qui dit ne jamais baisser les bras, mais là c'est ce qu'il fait, je peux comprendre qu'il soit mal.

Je le suis aussi pour d'autre raisons, autre que lui, j'ai un mal être depuis pas mal de temps mais j'ai toujours essayer de ne pas le lui faire voir.
De temps en temps je suis moins bien et là il se demande pourquoi et je lui explique mais j'essaye de reprendre la vie normalement sans me lamenter et être sur pied pour lui et pour ma grand-mère qui a besoin de moi.
Mais il vrai que depuis un moment je n'y arrive plus, donc j'ai descidé d'aller voir le médecin et il m'a prescrit un traitement, car je suis incapable enfin m'est devenu impossible de faire semblant, de sourire bêtement pour ne pas qu'on voit que ça va pas...

On pourait croire à me lire qu'il se fiche de se soigner qu'il à choisi la facilité, la fuite, j'y ai penser c'est pour ça que je l'écrit mais vivant avec lui et le connaissant je pense qu'il est dépassé par tout ça et a peur de voir la réalité, la vraie réalité puisque l'impuissance il l'a vit au quotidien.

Au début quand ça a commencé je le poussait à réagir, j'ai été dure avec lui je le reconnais mais après en avoir parler avec notre médecin de famille,j'ai changé d'attitude je l'ai rassuré, je l'ai couvert d'encore plus de tendresse, lui ai montré que ce n'étais pas grave qu'on allait trouver une solution, je me suis vraiment mise de côté j'ai mit ma vie intime de côté,j'ai réfréné mes envies.

J'ai beaucoup lu sur le sujet, pour ne pas trop le bousculé je lui ai mit des liens dans ses favoris pour qu'il puisse les lire à son aise sans être là quand il irai les lire.

Je ne sais pas ce que je n'ai pas bien fait, ni trop fais, c'est perturbant, car j'ai l'impression que quoi que j'ai fais rien n'étais bon....

Il a certainement besoin de recul c'est ce qu'il a choisi de faire en partant une semaine, je dois l'accepter c'est ça le plus dur.

J'espère que ce ne sera que du bon pour notre couple.

Je ne serais pas derrière lui, je ne vais même pas lui envoyé d'sms, je vais le laisser, on verra, pourtant un jour sans nouvelle me rend malade...

Oui je suis accros à lui.
Enfin je l'aime tout simplement...

Moukim
42 ans 2506
Salut :)

Je ne pense pas que de vous quitter soit la solution, ça ne résoudra pas le problème, car problème il y a, et je pense que pour avancer, il faudrait que monsieur le reconaisse. je ne dis pas que c'est facile, surement pas, mais il faudrait provoquer un déclic pour le faire réagir, et affronter la réalité.

je ne sais pas comment, ni quand, tout ce que je lis, c'est que sa souffrance déteint sur toi, et la solution n'est pas là.

Qu'il veuille te voir heureuse et épanouie c'est une chose, sauf que c'est avec lui que tu veux l'être, et ça il ne faut pas hésiter à le lui rappeler ;)
Battez vous à deux, n'abandonne pas , dis lui que tu l'aimes, que pour trouver des solutions il faut chercher, qu'il faut se battre, que malgré tout ça, vous êtes ensemble, vous vous aimez, et que vous réussirez à deux !

courage ma belle :kiss:
35 ans Montréal, Québec 288
Tu as bien fait d'en parler à ton médecin, en espérant que le traitement pourra t'aider au moins un peu. Je crois qu'il est important que tu en parles pour évacuer au moins un peu de ta souffrance, t'isoler ne ferait qu'empirer les choses.

Si tu n'as personne à qui t'adresser et que tu as besoin d'en parler, le forum est là pour ça ma belle, te gêne pas.

Bon courage et gros bisoux à toi.
48 ans Namur 184
Annel,

Moi je ne veux pas le quitter c'est lui qui en a prit la décision, et j'ai beau lui dire que je ne veux pas, que je l'aime, que je ferais face avec lui, qu'il est ma vie, qu'on c'est marié pour le meilleur et pour le pire, rien n'y fait, il me dit que ça le fait encore plus souffrir, que je facilite pas les choses.

C'est dur car je ne sais plus quoi, là il est partit j'ai pas eu de nouvelles, je tiens bon pour ne pas qu'il se sente harcelé, mais j'ai qu'une envie c'est de l'entendre, entendre sa voix qui me fait fondre qui me met en émois mais je ne doit pas.....

Angelfa,

Il etait nécessaire que j'en parle à mon médecin car j'avais envie de mourir, pas le courage de le faire mais l'envie était là de plus en plus,je me souhaitais d'avoir un accident ou une mort subite, suis lâche pour passer à l'act, c'est juste l'envie que le mal s'arrête, et aussi pour lui facilité la tâche, de ne pas a avoir de choix à faire. Je suis bête de penser comme ça je ne le dois pas mais quand on ne sait plus quoi on pense à plein de conneries pareilles.

Je sais que ce n'est pas la solution, je suis pas comme ça mais j'ai tellement forgé d'éspoirs envers mon mariage, l'envie que ce soit un mariage réussi et heureux que là je me rend compte que j'y ai mit trop d'espoir et que je souffre que ça aille si mal.

Le problème avec moi c'est que quand ça ne va pas je ne sors plus je reste chez moi dans mes affaires ce qui me rassure, je veux voir peux de monde, j'essaye de donner le change pour ma grand-mère mais dès qu'elle est couchée je reste là assise dans mon fauteuil à fumer comme un pompier, à regarder des bêtises à la télé... et je ne dors pas...
Je n'ai quasi pas dormis depuis mercredi, mon lit me donne envie de pleurer, notre lit...

Je voudrais tant que ça s'arrête que cette semaine passe, qu'il prenne sa décision finale quelle qu'elle soit....

Que je souffre une bonne fois pour toute ou qu'on reparte à deux mains dans la mains et qu'on reprenne notre vie d'avant...

Bz à vous

Moukim
60 ans Québec, Canada 1664
Je crois que c'est une très mauvaise chose de rester seule à la maison à broyer du noir.

Tu n'aurais pas une amie intime qui pourrait passer la nuit chez toi ?

Personnellement je crois que lorsque l'on s'aime ... tout est possible ... et ce ne semble pas être l'amour qui fait défaut dans votre couple mais un problème d'égo.

Il y a de plus en plus d'hommes de tous les âges qui éprouvent des problèmes de dysfonctionnement érectile ... ... et ils ne songent pas tous à abandonner le navire pour autant.

Même si effectivement il faut beaucoup de délicatesse pour aborder ce sujet ... je crois que ton mari aurait avantage à consulter à moins de vouloir vivre seul le reste de sa vie ... car si c'est LE facteur qui le fait remettre en question votre relation ce ne sera pas plus rose avec une autre femme ... de ce point de vue là au moins ... donc il a avantage à consulter pour LUI d'abord.

Maintenant même si tout te semble noir pour l'instant il faut t'accrocher ... c'est le moment ou jamais d'être forte pour deux.

Si tu tiens à ton mari ... à votre mariage ... il faut t'accrocher ...

Courage.

C'est un mauvais cap à passer ...
B I U


Discussions liées